Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

21/11/2019
Le personnage de Ricardo Bomba dans Million dollar ma bich (s21) a été crée suite à un grand concours de création de personnages pour la série, remporté par Peggy Black, une américaine de 52 ans. Sa brève apparition sera sans suite.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Charmeur grand-père
Mr. Burns nous fait découvrir le passé de Abraham en tant que "Gorgeous Godfrey" (Papi le magnifique ?)le plus terrible catcheur professionnel de l'histoire...
21/11 à 20h05 (RTS2)
Homerland
Homer se comporte étrangement après une convention au Moyen-Orient. Lisa le soupçonne d’être un terroriste et avec l’aide d’une agent du FBI, elle va tenter de déjouer ses plans.
21/11 à 20h30 (RTS2)
Simpson horror show XXII
Paralysé, Homer ne peut s'exprimer qu'à travers ses flatulences; Ned Flanders devient un serial-killer sous les ordres de Dieu; Bart et Milhouse sont envoyés sur une autre planète pour récupérer un précieux minerai...
22/11 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

assasmourad | welcome (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

simpsonofan | Je me disais bien que la voix de Martin était différente, mais je pensais que Russi Taylor avait... (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

Lolmine59 | Je vote qui reste ensemble pour voir se qui vas fair bart ? (Votez et changez le futur de la série !)

alda20 | I learn english from simpsons ,I love it (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

dadoo1617 | on est loin des 19 millions d'autrefois (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Script : Radioactive Man

SEQ 1 – INT/JOUR Boutique de BD[Bart et Milhouse regardent les bandes dessinées]
Bart : Tous les super héros ils sont nul. Y en a pas un qui arrive à la cheville de Radioactive Man.
Milhouse : Le seul qui soit bien c’est Radiation Man. [Milhouse lui montre un de ses comics]
Bart : Non, c’est qu’une pâle imitation de Radioactive Man.
Milhouse : [Perplexe] Explique !
Bart : Y a Beaucoup de similitudes quand on regarde bien. Par exemple, Radioactive Man a une célèbre phrase « J’en peux plutonium ! ». J’en peux plus et plutonium c’est un super jeu de mots.
Milhouse : Continue !
Bart : Radiation Man a aussi une phrase typique mais vachement moins drôle : « J’en peux plus, on se casse ! ».
Vendeur de BD : Alors les gamins, vous êtes des experts hein ?
Bart : Ben... heu... faut dire qu’a nous deux on a lu les 814 numéros de Radioactive Man.
Milhouse : Et on a même un numéro spécial très rare dans lequel Atomic Boy et lui se font tuer à toutes les pages !
Vendeur de BD : Bon alors, vous devez être au courant qu’Hollywood va tourner le film de Radioactive Man... [Bart et Milhouse sont surprit. Leur casquettes sont aspirées vers le haut. Le vendeur regarde le plafond] Il faut que je fasse quelque chose au sujet de cette bouche d’aération.
Bart : Qui s’est qui va jouer Radioactive Man ?
Vendeur de BD : Bouge pas, je vais te dire ça dans 5 minutes. [Il marche doucement vers l’arrière-boutique pour aller sur son ordinateur. Il tape un texte sur son PC] Très bien, c’est parti... Activer menu top New ciné Hollywood... Chercher nom star RM Film... [Le message passe d’internaute à internaute. Pour finir, il parvient à un homme caché sous une table d’un bureau qui se trouve à Hollywood. L’homme met un micro sous la table pour entendre la conversation des gens qui y sont assis]

SEQ 2 – INT/JOUR Hollywood – BureauHomme : Je ne vois pas pourquoi on donnerait le rôle à Arnold Schwarzvatenguerre. Je pense qu’il faut reprendre Dick Richter. Se que veulent les enfants c’est voir le Radioactive Man original.
Producteur : Mais enfin, puisque je vous dis qu’il a 73 ans et qu’il est mort !
Homme : D’accord mais...
Réalisateur : Et puis, on veut s’éloigner le plus possible de la version des années 70 qui est ringarde. [Il repense au film des années 70. Radioactive Man et Atomic Boy sont devant un entrepôt]
Atomic Boy : Prend garde à toi Radioactive Man, c’est le plus perfide de tous : Le chef scout.
[Un chef scout un peu efféminé sort du hangar]
Radioactive Man : Je le vois Atomic Boy.
Chef scout : Allez les scouts, emparez-vous de lui ! [Des scouts d’une trentaine d’années accourent vers Radioactive Man et Atomic Boy. L’un d’eux place des feuilles par terre et fait rouler un bâton entre ses mains tout en frottant le bout sur les feuilles. Un feu s’allume et encercle les deux héros. Radioactive Man se lance sur un des scout ainsi que Atomic Boy. Les bruitages des coups sont juste marqué à l’écran « Zuff ! ! Pan ! !] N’ayez pas peur de vous servir de vos ongles les gars. Ah ah ah ah ah ! [Les deux héros se battent toujours avec les scouts. On voit les mots « Snuh ! Bort ! Pooo ! Newt ! Mint ! Zak ! s’afficher à l’écran. Une fois que tout les adversaires sont à terre, des danseuses arrivent et se mettent à danser avec Radioactive Man, Atomic Boy et les scouts. Le producteur a des frissons rien que de penser à ce film]
Producteur : Bon, où va-t-on tourner ce film ? Il faut une ville qui ai un réacteur nucléaire et un précipice. Et qui nous garantisse l’entière coopération de la municipalité.
Productrice : Je vais regarder dans variétés. [Elle ouvre le magazine. On voit des pages entières de pub comme « Film New York », « Film Texas » et « Film Utah ». L’homme s’arrête sur cette page, on y voit un précipice]
Producteur : Waaaah ! Regardez cette annonce ! Cet endroit doit être très recherché ! [En fait il ne regarde pas la grande pub de « Film Utah » mais une minuscule annonce où il est écrit « Flim Springfield »] Ils n’ont même pas besoin de faire une grosse pub. N’y même d’écrire le mot « film » comme il faut.
Homme : Je suis d’accord avec ce raisonnement.
Producteur : [A l’Interphone] Prenez-moi 2 billets d’avion pour Springfield. J’ignore où c’est.

SEQ 3 – INT/JOUR Mairie de Springfield – Bureau du maire[Les producteurs sont dans le bureau du maire Quimby]
Producteur : Bien, on a 30 millions de dollars à dépenser.
Quimby : On fera sauter le barrage, on détruira les forêts... se que vous voulez. Et si y a des espèces animales qui vous cause des problèmes, qui tournent autour de la caméra, on les zigouillera toute !
Réalisateur : Nous on veut juste faire des films. Pas détruire ou tuer.
Wiggum : Ouais ! Bien entendu ! [Il lui fait un clin d’œil] Eh eh eh eh !

SEQ 4 – INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield – Classe de KrapabelleSkinner : [Au Haut-parleur] Votre attention s’il vous plaît, votre héros de bande dessinée préférée, Radio Man...
Nelson : Radioactive Man ! Abruti !
Skinner : [Au haut-parleur] Bizarre, je n’aurai pas du pouvoir entendre. Enfin bref, un studio d’Hollywood va venir tourner le film « Radioactive Man » ici à Springfield.
Enfants : [Heureux] OUAIS !
Skinner : [Au haut-parleur] Et ils vont faire passer une audition aux garçons pour le rôle d’Atomic Boy. [Les enfants sont surprit. Leurs casquettes et leurs chapeaux sont aspiré vers le plafond] Oh... et la climatisation va être réparer cet après-midi.
[Un journal apparaît à l’écran avec comme gros titre « Qui sera Atomic Boy ? ».]

SEQ 5 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Homer, Marge, Lisa et Maggie sont en train de manger. Bart monte sur le four]
Bart : [Pointant quelque chose du doigt] Regarde derrière toi Radioactive Man ! Le soleil a encore exploser ! [Bart descends et fait une roulade]
Marge : [Fâchée] Bart, pourquoi tu parles comme ça !
Homer : [Fâché] Ouais et à qui tu t’adresse d’abord ? Marge, tu caches un homme à la maison ? Un homme radioactif ?
Bart : Mais non, je répète mon texte d’Atomic Boy. Si j’ai le rôle, je pourrais enfin me réconcilier avec un nul qui s’appelle Bart.

SEQ 6 – EXT/JOUR Dans la rue[Des banderoles et des affiches ont été placée. Sur celles-ci ont peut lire « Bienvenu à l’argent d’Hollywood », « On aime la frime », le mot Springfield du Springfield café a été remplacé par Hollywood... Devant l’hôpital, il y a un panneau : « Nos patients en trop font des figurants patients »]

SEQ 7 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Homer change de chaîne très rapidement. Comme toutes les chaînes parlent de Radioactive Man, l’enchaînement des paroles des journalistes forment une phrase]
Journaliste 1 : Tout...
Scott Christian : Le...
Astrid Weller : Monde...
Troy McClure : En...
Brad Goodman : Ville...
Journaliste 2 : N’a...
Journaliste 3 : Qu’un...
Journaliste 4 : Nom...
Présentatrice TV 1 : A...
Carl : La... [Un journaliste le questionne devant la central nucléaire]
Journaliste 5 : Bouche...
Présentatrice TV 2 : Ra...
Birch Barlow : Di...
Journaliste 6 : O...
Présentatrice TV 3 : Ac..
Présentateur TV : Tive...
Journaliste 7 : Man...

SEQ 8 – INT/JOUR Bar de Moe[Moe tient un poster de la série « Les petits polissons ». On peut voir Moe enfant sur l’affiche]
Barney : [Surprit] Oooooh ! T’as joué dans la série « Les petits polissons » !
Moe : Ouais.
Homer : T’étais lequel toi ? Le moche ? [Moe le regarde méchamment] T’étais le moche ?
Moe : Nan ! J’étais le p’tit dur, Schlingo. Je regardais toujours dans un pot d’échappement et je prenais de la suie en pleine poire. Eh eh ! Y en avait pas deux comme moi pour faire ça. Bien sûr c’était coton de trouver à chaque fois des raisons de m’envoyer regarder dans un pot d’échappement, mais on avait de bons auteurs. William Fockner écrivait des gags du pot d’échappement qui faisaient réfléchir.
Barney : Si t’étais tellement doué, pourquoi t’as pas continué dans le cinoche ? [Moe se retourne et repense à un de ses tournage] Moe ? Moe ? [On voit les petits polissons qui jouent
aux billes. Moe en lance une et elle atterrit dans le pot d’échappement d’une voiture]
Moe : Oh non ! Mon Agathe préféré !
[Willie le Matheux, un des enfants, va voir dans le pot. La voiture démarre et le garçon est enduit de suie]
Willie le Matheux : [Surprit] Ooooh ! [Moe saute sur lui et lui cogne la tête par terre]
Moe : [Énervé] T’as volé mon gag ! T’as volé mon gag ! T’as volé mon gag !
Réalisateur : Couper ! Oh mon dieu ! Il a tué ce pauvre Willie le Matheux !
[Retour au présent]
Moe : Ouais ! Heureusement Willie était un orphelin qui appartenait au studio.
Barney : Ah bon tant mieux. [Les autres marmonnent]

SEQ 9 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[C’est le journal télévisé]
Kent : Avec la venue des gens d’Hollywood et leurs dollars, on peut pardonner aux commerçants du coin d’avoir légèrement augmenter leurs prix. [On voit une boutique. Une femme accroche une affiche sur la vitrine. Il est écrit dessus « Horribles perruques géantes 1000 dollars ». Un autre commerçant accroche une banderole à son magasin. Il est écrit « Vis pour le cinéma 10 dollars pièce ». Pour finir, on voit le Serpent avec une pancarte sur lui. On peut lire « File-moi un million ou je cogne ! »]

SEQ 10 – INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield – Couloir[Il y a une pancarte devant l’école « Atomic Boy, auditions ici. Pas ici... à l’intérieur. Tout les garçons répètent leur texte dans le couloir. Bart arrive. Il porte une cape]
Bart : [Il pointe quelque chose du doigt] Attention... ! [Tout les enfants se retournent vers se qu’il montre]
Enfants : Quoi ?
Bart : ... Radioactive Man.
Enfants : [Ils l’applaudissent] Ouais !
Nelson : C’était super Bart.
Bart : Merci, merci, merci, merci ! Tout est dans l’intonation. L’heure de ma vengeance a sonnée traître ! [Tout les enfants sont épaté]
Ralph : [Il a peur] Oh non ! Sauvez-vous !
[Luann recoiffe Milhouse]
Milhouse : M’man, m’oblige pas à y aller. J’ai pas envie d’être un acteur !
Luann : Qu’est-ce que tu racontes ? Tu vas être formidable. Allez, enlève-moi ces lunettes que les gens d’Hollywood voient tes jolis yeux. [Elle lui retire ses lunettes. Milhouse a des yeux minuscules]

SEQ 11 – INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield – Bureau de Skinner[Les auditions se passent dans le bureau du principal Skinner. C’est au tour de Nelson]
Doris : [Elle fait une des réplique de Radioactive Man] La planète est enfin hors de danger n’est-ce pas Atomic Boy ?
Nelson : Attention...
Réalisateur : Suivant ! [Il s’en va puis se retourne vers un miroir] Ah ah ! [Triste] Eh... C’est blessant, pas étonnant que personne ne soit venu à mon anniversaire. [Ralph entre]
Doris : La planète est enfin hors de danger n’est-ce pas Atomic Boy ?
Ralph : Qu’est-ce qu’on mange à la cantine demain ?
Réalisateur : Suivant !
Ralph : Des nouilles au gratin ?
Réalisateur : [désespéré] On ne trouvera jamais notre... [Il entend siffler. Il relève sa tête et voit que Martin est assis sur une chaise et siffle] Attendez voir... Cet enfant a exactement les qualités que nous recherchons ! Il est parfait. Quel est son nom ?
Productrice : Je ne sais pas. Il a du accompagner un copain. En tout cas, je ne l’ai pas sur ma liste.
Réalisateur : Oh laisse tomber. Ca ne serait pas juste vis-à-vis des autres qui eux se sont inscrit et ont remplit un dossier. Suivant ! [Bart entre]
Doris : La planète est enfin hors de danger n’est-ce pas Atomic Boy ?
Bart : [Il lance sa feuille et pointe le ciel du doigt] Attention Radioactive Man ! [Très convainquant]
Réalisateur : [Heureux] Merveilleux ! Recommence !
Bart : [Il crie plus fort et y met plus de cœur] Attention Radioactive Man !
Réalisateur : Fan-ta-stique ! Encore une fois !
Bart : [Il y met encore plus de cœur] Attention Radioactive Man ! ! !
Réalisateur : [Il se lève] Félicitations Bart Simpson, tu es le nouvel Atomic Boy ! [Bart est bouche bee] Voilà se que je t’aurais dis si t’avais 2 centimètres de plus... suivant ! [Bart est choqué]

SEQ 12 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Jardin[Bart est couché sur l’herbe, des cordes accrochées à ses mains et ses pieds sont reliée à Petit Papa Noël et à Boule de neige II]
Bart : Il faut que je grandisse de 2 centimètres d’ici demain sinon j’aurais pas le rôle. [Au chien et au chat] Tirez mes puissants étalons ! Tirez ! Soyez sans pitié. [Petit papa Noël avance dans le sens contraire de Boule de neige II. Bart reste quelques secondes en l’air mais les animaux finissent par ne plus tirer et se lèchent] Oooooooh !

SEQ 13 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[C’est le matin. Le réveil sonne, Bart sort de son lit rapidement et court vers la cuisine. Il a fait une marque au feutre sur un mur le jour d’avant pour voir si il a grandi. Il refait une marque et constate qu’il a un peu grandi]
Bart : [Déçu] Oooooh ! J’ai pris qu’un centimètre ! Je suis toujours trop petit.
Marge : Grandir d’un centimètre en une journée c’est déjà bien.
Lisa : C’est la vitesse à laquelle grand-père rapetisse. [Abraham passe dans la cuisine. Sa tête dépasse à peine de la table]
Abraham : Mais non, je suis aussi grand qu’avant.
Bart : Y aurais pas un truc pour que j’ai l’air plus grand sans être réellement plus grand ?

SEQ 14 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Bart sort de chez lui avec un minuscule chihuahua, de hautes chaussures pour paraître plus grand]

SEQ 15 – INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield – Bureau de Skinner[Milhouse est devant les producteur et lit son texte. Bart entre dans la pièce]
Bart : Bonne nouvelle messieurs, j’ai pris les 2 centimètres que vous vouliez plus quelques millimètres.
Réalisateur : Nous avons trouvé notre Atomic Boy ! [Bart est heureux et surprit à la fois] Le voilà, c’est lui ! [Il se tourne vers Milhouse]
Milhouse : [Surprit] Hein ! ?

SEQ 16 – EXT/JOUR Devant l’école élémentaire de Springfield[Une foule d’enfants sont devant l’école. Milhouse et les producteurs sortent]
Réalisateur : Mesdames et messieurs, je vous présente le nouvel Atomic Boy. [Les enfants s’approchent de lui, le photographie, l’acclament... Milhouse a peur]
Lionel Hutz : [Il sort de la foule en poussant des enfants] Poussez-vous ! Milhouse, mon choux ! Lionel Hutz, ton nouvel agent, garde du corps, biographe et pourvoyeur de cooooooooca cola bien frais ! [Milhouse s’en va en hurlant ne supportant pas la célébrité. Les enfants le suive jusque chez lui]
Milhouse : Laissez-moi tranquille ! Maman, papa ! Au secoure ! Aidez-moi ! [Il rentre chez lui et referme rapidement la porte derrière lui]

SEQ 17 – INT/JOUR Maison des Van Houten – Salon[Milhouse reprend son souffle et voit que ses parents ouvrent des caisses en cartons et en sortent divers objets comme un juke-box, une moto... ]
Milhouse : C’est quoi tout ces trucs ?
Kirk : Boh... il paraît que tu es devenu une star alors on s’est dit qu’on pouvait commencer à mener la grande vie.
Milhouse : Et si jamais j’ai pas de succès, comment vous allez payer ça ? [Luann porte une combinaison remplie d’eau]
Luann : Je suis désolée, je ne t’entend pas trésor, j’ai une combinaison jacuzzi.
Milhouse : Oooooh !

SEQ 18 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Bart[Bart est sur son lit avec entre ses mains, une figurine de Radioactive Man. ]
Bart : [Déprimé] Waaaw ! Dire que j’ai raté la chance de ma vie... Hum mais c’est pas vrai ! Mel Brooks avait raison. Le cinéma c’est une sorcière déguisée en fée. [Lisa entre dans la chambre]
Lisa : Courage Bart, Milhouse aura toujours besoin d’un ami fidèle. Quelqu’un pour lui dire qu’il est génial, quelqu’un pour lui frictionner le dos, quelqu’un sur qui lancer des bouteilles de Whisky quand il aura le cafard...
Bart : T’as raison Lisa. Je vais lui faire de la lèche exactement comment font les croyants avec dieu. [Ils s’enlacent. Deux techniciens entrent dans la chambre avec des projecteurs de cinéma. Il les cognent dans l’embrasement de la porte]
Homer : Eh vous savez quoi ? Ils vont nous filer 50$ par jours pour tourner des scènes du film ici.
Technicien : [Il montre le mur] On va passer le câble par là. [Il prend un petit piolet et commence à faire un grand trous dans le mur]
Homer : Eh, doucement !

SEQ 19 – INT/JOUR Maison des Simpson – CouloirHomer : Eh, C’est pas vous qui avez réalisez « Supposition indécente » ?
Réalisateur : [Un peu fière] Ah ah ah ah ! Oui, c’est moi.
Homer : [Il se pince le nez] Houuuuu ! Pfff... ! Houuuuu ! Oh je sort jamais au milieux d’un film mais là... Yerk !
Producteur : Heu... J’ai une idée monsieur Simpson. Allez chercher des trucs à manger dans notre camion-cantine. [Le producteur a à peine fini sa phrase que Homer est déjà parti. Seul de la fumée ayant la forme d’Homer est restée dans le couloir]
Homer : Wouh ! Ih ih ih !
Producteur : [Il passe sa main à travers la fumée] Heu... monsieur Simpson ?

SEQ 20 – INT/JOUR Caravane du réalisateur[Le réalisateur et le producteur travaillent dans leur caravane. Krusty entre en courant]
Krusty : IL faut absolument me donner le rôle de Kristy le clown !
Réalisateur : Je suis désolé, vous n’êtes pas du tout le rôle.
Krusty : Mais je peux composer. Regardez... [Il lui donne une feuille de papier où il y a 4 photos de lui. Sur la première il rit, sur la deuxième il est fâché, il est au garde-à-vous sur la troisième et sur la dernière il regarde dans un microscope]
Producteur : Désolé, Kristy le clown est déjà distribué. Mais je vous engage pour Grincheux le clown, Maboule le marin et Docteur clowny. [Le réalisateur et le producteur sortent de la caravane]
Krusty : Je vous décevrez pas ! Promis... Enfin, peut-être un peu avec Maboule le marin.

SEQ 21 – EXT/JOUR Dans la rue – Tournage de Radioactive Man[Bart arrive sur le lieu du tournage. Rainier Wolfcastle est devant un homme qui le fait répéter son texte]
Homme : C’est moi qui commande.
Wolfcastle : Z’est moi gui gommende.
Homme : [Il insiste] C’est moi qui commente.
Wolfcastle : [Il insiste] Z’est moi gui gommende.
Homme : [Il insiste très fort] C’est moi qui commande !
Wolfcastle : [Il insiste très fort] Z’est moi gui gommende !
Homme : [Désespéré] ... C’est mieux.
[Bart s’approche de Milhouse]
Bart : Salut Milhouse, je voulais te dire que je suis content qu’il y en ai au moins un de nous deux qui ai le rôle. [Soudain, Milhouse explose] MILHOUSE ! [Des techniciens s’approchent] C’est pas moi ! J’lui voulais pas de mal ! J’lui voulais pas de mal ! [La tête de Milhouse retombe dans les bras de Bart. On peut voir des fils électriques dépasser de son cou] [Terrifié] Aaaaaaaaaaah ! [Un technicien prend la tête par les fils]
Technicien : [Énervé] Cette connerie de mannequin devait pas exploser si tôt !
Bart : [Soupir de soulagement] Aaaah ! [Il voit Milhouse à vélo en plein milieu de la rue] Voilà le vrai Milhouse. [Une camionnette percute Milhouse et une machine à rayons X qui se trouvais dans le véhicule tombe et l’écrase] [Terrifié] Oh ! Milhouse ! [Il s’approche] Boh... T’es pas Milhouse ? [Celui qui s’est fait écrasé se tourne vers Bart. Il est vieux et à une voix grave]
Doublure de Milhouse : Nan ! Je suis Milhouse quand il se fait mal. Aaargh ! [L’équipe de tournage filmait la scène]
Réalisateur : OK, installez le vrai Milhouse à sa place, sous l’appareil à rayons X. [Deux hommes prennent la doublure par les bras et le tirent hors du chant. Le vrai Milhouse arrive et se place sous l’appareil]
Milhouse : Salut Bart.
Bart : Eh, cool Milhouse, tu t’es fais écraser par un camion !
Milhouse : Ca a l’air marrant mais je te jure que ça l’est pas. [Bart s’en va] Eh... Je crois que je suis couché sur un tesson de bouteille !
Réalisateur : Magnifique, ça fera plus vrai... Atomic Boy, scène de la rencontre, première prise... action... [Milhouse est toujours couché sous l’appareil à rayons X et le rayon se projette sur sa tête. Radioactive Man arrive et soulève le camion pour dégager Atomic Boy]
Wolfcastle : Depout cheune homme.
Milhouse : Merci de votre aide mystérieux inconnu. Oh là là, je crois que ces rayons X m’ont donné des super pouvoirs.
Réalisateur : Et... .couper ! [Wolfcastle en profite pour se gratter derrière l’oreille, lâchant donc le camion qui reste sur deux roues] C’était parfait. On la refait.
Milhouse : Heu... au fait, c’est pas des vrais rayons X hein ?
Réalisateur : Bonne question, il faudra vérifier. OK, machine à rayons X au maximum et... .action ! [Milhouse à reprit place sous la machine. Comme les rayons sont dirigé vers sa tête, on voit son crâne]

SEQ 22 – EXT/JOUR Dans la rue – Tournage de Radioactive Man[Plus loin, deux techniciens dessinent des taches noir sur un cheval blanc avec de la peinture]
Martin : Oh, M’sieur, pourquoi vous n’utilisez pas de vrais vaches ?
Technicien : Les vaches ne ressemblent pas à des vaches dans les films. On prend des chevaux.
Ralph : Qu’est-ce que vous faites quand vous voulez quelque chose qui ressemble à un cheval ?
Technicien : Oooh, en général on attache une flopée de chats ensemble.

SEQ 23 – EXT/JOUR Dans la rue – Tournage de Radioactive Man[Des hommes sont adossés contre un camion]
Homer : Vous travaillez sur le film ?
Camionneur : Vous insinuez qu’on travaille pas ?
Homer : Aaaah, je rêve d’être un camionneur syndiqué. Ils sont fainéant, renfrogné... J’peux me détendre avec vous ? [Il s’étire puis s’adosse contre le camion] Gniii gniiii aaah ! [Le camionneur à qui il a parlé fait de même]
Camionneur : Gneeeee, gnnn gnnnniiiiiiaaaa ! [Comme celui-ci fais la même chose que lui, Homer s’étire encore plus fort]
Homer : Yaaaaah waaaah yeeee ! [Il fini par s’asseoir. Les camionneurs ripostent et font la même chose. Pour finir Homer et les camionneurs s’étirent en même temps sans s’arrêter]

SEQ 24 – INT/JOUR Caravane du réalisateur[Le producteur est au téléphone. Wiggum et Quimby arrivent]
Producteur : Ah ah... hum hum... [Wiggum toussote] Ah le voilà. [Il raccroche] Qu’est-ce qu’il y a encore Quimby ?
Quimby : Oh rien. Rien du tout c’est juste que... la ville a voté un impôt sur les pantalons bouffant des réalisateurs.
Réalisateur : Mais je ne porte pas de pantalon bouffant.
Quimby : Je voulais dire un impôt pour ceux qui portent pas de pantalon bouffant.
Producteur : Seigneur !
Quimby : Je suis désolé.

SEQ 25 – INT/JOUR Caravane de Milhouse[Bart entre dans la caravane de Milhouse. A l’intérieur il y a un distributeur à bonbons, des jeux vidéos, un appareil à faire des fruitshees... ]
Bart : Waaaah ! On peut dire que t’as réussi Milhouse. C’est la grande vie. [Milhouse est assis devant un miroir la tête baissée]
Milhouse : [Triste] Tu crois ça toi ! Tu crois que c’est la grande vie !
Bart : Ben ouais !
Milhouse : Depuis que je suis une star, tu peux pas savoir comme je suis malheureux. Faut que je me lève à 5 heure tout les matins pour le maquillage. J’aime bien comment le blush fait ressortir mes pommettes mais sa en vaut pas la peine. Et puis jouer dans des films c’est horriblement répétitif. J’ai dis « Marabout, bout de ficelle » tellement de fois que les mots veulent plus rien dire. [Le réalisateur entre dans la caravane]
Réalisateur : Il faut refaire à nouveau la scène « Marabout, bout de ficelle » Milhouse.
Milhouse : [Énervé] Mais on l’a faite, refaite... Ca nous a prit plus de 7 heures mais on l’a faite ! Elle est finie !
Réalisateur : Oui... mais il faut qu’on la refasse sous différents angles. Encore et encore... Et encore et encore et encore ! [Il le prend par le bras et l’emmène à l’extérieur]
Milhouse : Aaaaaaah ! [Maintenant qu’il est seul, Bart regarde contemple l’intérieur de la caravane]
Bart : [Soupir de soulagement] Aaaaah !

SEQ 26 – INT/JOUR Salle de montage[Le réalisateur et le producteur regardent une scène du film qu’ils ont tourner. On y voit Radioactive Man et Atomic Boy attacher par les pieds et enfermer dans une cage dans une sorte de fort au milieux de la mer]
Wolfcastle : Arg ! Che n’arrife pas à croire que Mapoule le marin nous ai ruer dé coups et emprisonner dans son aquaworld vlodant.
Milhouse : Marabout, bout de ficelle.
Wolfcastle : Arg ! Z’est pas une raison pour tire des grossièreté Adomig Poy.
Producteur : Tout le monde ici nous a escroquer tant qu’il a pu mais ça valait le coup. Il suffit de regarder l’écran.
Réalisateur : Oui. Ce Milhouse va devenir un grand. Aussi grand que John Wayne.

SEQ 27 – INT/JOUR Central nucléaire – Lieu de travail[La central a été aménagé en studio de tournage... ]
Réalisateur : [Au porte-voix] OK, écoutez-moi bien. C’est la scène la plus difficile et la plus cher du film et on ne peut la tourner qu’une fois, alors il ne faut pas se planter. Atomic Boy va détacher Radioactive Man et l’entraîner vers un abris juste avant qu’il ne soit submergé par une vague d’acide sulfurique de 10 mètres qui brûlera atrocement tous ce qui est sur son passage. Il s’agit vraiment d’acide, alors tout le monde met des lunettes compris ? [Toute l’équipe met des lunettes de protection. Wolfcastle est assis sur des meubles en bois et est attaché à un énorme tuyau au milieu de la trajectoire d’acide]
Wolfcastle : [Inquiet] Z’est fraiment de l’acide ?
Réalisateur : OK, sa tourne ! Renversez la cuve ! [Un technicien tire sur une corde pour la renverser] Et... action ! [Les meubles sur lesquels Rainier Wolfcastle est assis se mettent à brûler]
Wolfcastle : [Il essai de se dégager] Arg ! Gnnn ! Acht ! Zeul Atomig Poy peux me sauver maindenant... [Milhouse n’arrive pas]
Réalisateur : [Inquiet] Où est Atomic Boy ? [L’acide commence à s’approcher de Wolfcastle] Atomic Boy ! !
Wolfcastle : Oh là là ! [Il prend des lunettes de protection et les met. L’acide s’approche et engloutit complètement Wolfcastle. Quand le niveau de l’acide se stabilise, on voit qu’il a été emporté et que le tuyau auquel il était attaché a pratiquement fondu. Le courant de l’acide emmène Rainier jusqu'à l’extérieure] Messieurs, mes lunettes ne servent à rien ! [Le héros fini par s’encastrer dans une caravane. L’acide a complètement rongé son costume] Oh ! Aie aie ! Acht !
[On voit les dégâts qu’a fait l’acide dans la central]
Réalisateur : [Fâché] Bon sang, mais où est Milhouse ? Cette scène nous coûte à elle seule 1 million de dollars !
Krusty : [Fâché] Où est le producteur ? [Il est habillé en Docteur Clowny] J’ai deux mots à lui dire au sujet du café !

SEQ 28 – EXT/JOUR Prêt de la central[Milhouse s’enfuit. Un journal apparaît à l’écran. En gros titre il est écrit : « Milhouse a disparu, le film est arrêté. » Un autre journal apparaît « Milhouse s’est fondu dans la nature ». Pour finir, sur le troisième journal il est écrit : « Un article pointu blesse un imprimeur. »]

SEQ 29 – EXT/JOUR Dans la rue[Tout le monde à Springfield cherche Milhouse]
Homme : Milhouse ! [Le producteur colle un avis de recherche. Il est écrit : « Milhouse ! 8,000,000$ reward. Dead or alive. Dead est barré]

SEQ 30 – INT/JOUR Salle de montage[Le réalisateur et le producteur sont dans la salle de montage avec un homme]
Homme : Grâce aux nouvelles techniques de montage, on peut utiliser des images existantes pour finir le film sans Milhouse. [Le réalisateur et le producteur le regarde d’un air perplexe] Eh eh ! Regardez... [Il lance le film. On voit Radioactive Man dans une grotte entouré d’ennemis musclés]
Wolfcastle : Che crois qu’on a un problème Atomig Poy. [On voit maintenant Radioactive Man et Atomic Boy dans un décor qui n’a rien a voir avec l’original. Il sont dans la nature]
Milhouse : Marabout, bout de ficelle Radioactive Man ! [Retour à la grotte]
Wolfcastle : Il fa falloir se battre gomme des lions, tu es prêt ? [On voit Milhouse dans une maison, assis sur un canapé]
Milhouse : Oui. [On voit maintenant les deux héros combattre des extraterrestre sur un autre planète. Se qui n’a rien a voir avec le scénario original]
Homme : Stupéfiant, non ?
Producteur : ... Vous êtes viré !
Homme : Et a juste titre.

SEQ 31 – EXT/JOUR Devant le commissariat[Wiggum fait sentir un short de Milhouse à 3 chiens puis, il les lâche]
Wiggum : Allez ! On peut tous être rassuré maintenant. Ils n’échouent jamais.
Kirk : [Inquiet] Mais... ils vont uniquement retrouver Milhouse ou ils vont le retrouver et le tuer ?
Wiggum : Ben... Heu... Quand ils le retrouverons... heu... [Il marmonne quelque chose]
Kirk : [Fâché] Excusez-moi hein, vous n’avez pas répondu. Vous avez fait que marmonner !
Wiggum : Oui... Oui j’ai comme qui dirait marmonner.

SEQ 32 – EXT/JOUR Devant le magasin de voitures électriques miniaturesBart : Ah je connais Milhouse. Je sais où il a l’habitude d’aller... [Il entre dans la boutique]

SEQ 33 – INT/JOUR Magasin de voitures électriques miniatures[Le vendeur de BD et Otto jouent avec des voitures électriques miniatures sur un circuit. Le vendeur de BD a une voiture de course et Otto un bus scolaire]
Bart : Z’avez pas vu Milhouse ?
Vendeur de BD : Non, fiche le camp ! On cours pour le titre de champion de l’univers. [Le bus miniature d’Otto fonce dans un mur et explose]
Otto : Super !

SEQ 34 – INT/JOUR Fabrique de spirographes[Bart entre dans une usine abandonnée. Seul un homme y travail encore en passant ses journées à dessiner des formes sur du papier]
Bart : Bonjour professeur. Vous avez vu Milhouse aujourd’hui ?
Professeur : Non.
Bart : Très bien, merci.
Professeur : Attend, tu savais qu’il y a une corrélation entre le déclin du spirographe et l’apparition des gangs de rue ? Réfléchi à ça.
Bart : Je vais y réfléchir.
Professeur : Non, je ne te crois pas. [Il continue de dessiner. Bart le regarde d’un air interrogatif puis il s’en va]

SEQ 35 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cabane de Bart[Bart grimpe dans sa cabane]
Bart : Il reste plus que la cabane dans l’arbre. [Il regarde dans chaques coins de la cabane et ne voit personne. Il regarde à nouveau vers le deuxième coin qu’il a regardé et voit Milhouse] Ah ah !
Milhouse : Fiche-moi la paix Bart ! De toute façon j’reviendrais pas. J’suis pas fais pour être une star.
Bart : Mais Milhouse, être une star c’est le rêve de tout les bons américains.
Milhouse : C’est pas le mien. Tous ça c’est du bidon ! T’es là, sur l’écran à faire semblant d’être un héros mais t’en est pas un. Les vrais héros sont là, quelque part. Ils bossent jour et nuit pour des choses plus importantes...
Bart : La télévision.
Milhouse : Non ! Pour guérir le cancer et supprimer la faim dans le monde.
Bart : Mais enfin Milhouse, ils ont rien guérit du tout. Le cancer et la faim dans le monde font toujours autant de dégâts. Tous ces gens bien attentionné eh ben c’est rien qu’une bande de loser ! Tous autant qu’ils sont. Si tu veux des résultats fait appelle aux Schwartzenegger, aux Stalone et si t’as pas le choix aux Van Damme. [Un bruit d’hélicoptère se fait entendre. Mickey Rooney arrive accroché à une échelle de corde elle même attachée à l’hélico. Il saute dans la cabane]
Bart et Milhouse : [Très surprit] Mickey Rooney !
Rooney : Bonjour mon p’tit Milhouse. Le studio m’a envoyé te parler vu que j’ai été moi même un enfant star et numéro 1 du box-office de 1939 à 1940.
Bart : [Étonné] Waaaw ! Vous avez battu un record.
Milhouse : Comment vous nous avez retrouvé ?
Rooney : Ah, ils ont mit ton téléphone sur écoute. [Le téléphone rudimentaire de Bart, fabriqué avec deux gobelets et un bout de ficelle, est raccordé à une camionnette grâce à un câble] Milhouse, tu peux pas laisser tomber ce film. Je t’ai vu jouer, tu es bon. Vraiment vraiment bon. Autant que moi.
Milhouse : Je sais que je suis bon mais tout est tellement faux dans le cinéma.
Rooney : Tellement faux ! Dans le spectacle, le seul domaine où tout est faux c’est l’industrie du disque. Voyons Milhouse, il faut que tu continue. Si c’est pas pour toi, fais-le pour le public qui va au cinéma, pour les marchés étrangers qui... qui n’ont jamais été aussi florissant qu’en ce moment et... fais-le aussi pour moi, papy Rooney !
Milhouse : Non !
Rooney : Bah, j’aurais essayé. Par chance il y a ici quelqu’un qui fera un excellent Atomic Boy. [Il met sa main sur l’épaule de Bart. Bart est heureux]

SEQ 36 – EXT/JOUR Dans la rue – Tournage de Radioactive Man[Mickey Rooney a enfilé le costume de Atomic Boy]
Rooney : Marabout, bout de ficelle. Marabout, bout de ficelle. Marabout, bout de ficelle.
Réalisateur : Bon, arrête la production.
Producteur : Oui. De toute façon il ne nous reste plus que 1000 dollars.
Quimby : Heu... il y a une taxe de 1000$ pour quitter la ville.

SEQ 37 – EXT/JOUR Place de Springfield[Les Springfieldiens regardent les Hollywoodiens s’en aller]
Rooney : J’espère que vous êtes content. Vous avez ruiné des gens de cinéma naïfs. Et puis, des amis d’Hollywood, où les valeurs sont différentes. Ces gens ne pensaient pas à l’argent. Ils voulaient juste raconter une histoire. L’histoire de Radioactive Man. Et vous, bande de petits malins, vous les avez mis sur la paille. [Les Springfieldiens sont à la fois triste et honteux]
Otto : On pourrait pas leur rendre un peu d’argent ?
Quimby : Non ! [L’hélicoptère de Mickey Rooney arrive]
Pilote : Vite monsieur Rooney, on a une petite fille inconsolable dans une pub pour les crèmes desserts.
Rooney : C’est dans mes cordes. [Il s’accroche à l’échelle de corde et s’en va avec l’hélicoptère]

SEQ 38 – INT/JOUR Ecole élémentaire de Springfield – Classe de KrapabelleBart : Alors Milhouse, ça doit être un peu dur de renoncer à toute cette gloire et de revenir à l’école, non ? [En fait, ce n’est pas Milhouse mais sa doublure qui est déguisé en Milhouse qui est assis dans la classe. Bart est surprit]
Doublure : Tais-toi ! J’essaye d’avoir ma naturalisation.

SEQ 39 – EXT/JOUR Hollywood – Dans les rues[Des Hollywoodiens attendent la production et les accueil comme des héros. Sur des panneaux il est écrit : « Bienvenue à la production en difficulté ». Le réalisateur et le producteur descendent de leur caravane]
Homme : On sait que vous n’avez plus un dollar en poche mais ce n’est pas grave. Prenez tous ce que vous voulez dans nos boutiques jusqu'à se que vous vous soyez renfloué.
Producteur : [Ému] Dieu soit loué, nous revoici à Hollywood, une ville où on a des égards pour autrui. [Le producteur et le réalisateur s’enlacent. Pour finir, on voit les rues d’Hollywood. Tout le monde est gentil. Les gens sourient et se font signe]
Script écrit en août 2004 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park