Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

10/12/2019
Le fameux poisson à trois yeux, Blinky, fait sa première apparition dans Un atome de bon sens (s1).

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

On ne vit qu'une fois
Homer veut vivre sa vie à fond et décide de rayer tous les points de sa liste de choses à faire qu'il a écrite quand il avait dix ans. Lisa participe à la création d'un nouveau code d'honneur pour l'école.
12/12 à 20h10 (RTS2)
Le futur passé
30 ans dans le futur, la famille Simpson se réunit pour fêter Noël ensemble...
13/12 à 21h05 (6ter)
Politiquement inepte
Homer devient le présentateur de sa propre émission politique...
13/12 à 21h30 (6ter)

Derniers commentaires

assasmourad | welcome (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

simpsonofan | Je me disais bien que la voix de Martin était différente, mais je pensais que Russi Taylor avait... (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

Lolmine59 | Je vote qui reste ensemble pour voir se qui vas fair bart ? (Votez et changez le futur de la série !)

alda20 | I learn english from simpsons ,I love it (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

dadoo1617 | on est loin des 19 millions d'autrefois (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Script : Simpson Horror Show XV

SEQ 1 - Introduction - Vaisseau de Kang & KodosVoix-off : Et nous retrouvons "Pas de panique Kodos" avec Kang [Pas de panique Kodos est une parodie de sitcom avec des rires enregistrés]
[Kodos est en train de préparer à manger dans une marmite]
Kang : Le dîner est prêt Kodos ? Notre patron va arriver d'une minute à l'autre.
[Kodos ouvre la porte du four où les Simpson sont en train de cuire. Bart est en train de frire dans une poêle et crie de douleur.Marge et Maggie sont dans des tartes. Lisa est dans une marmite. Homer est dans un plat et se mange lui même]
Kodos : Celui ci n'arrête pas de se manger [On voit Homer en train de croquer des morceaux de son propre corps]
Marge : S'il vous plait. Hé les pieuvres, je suis cuite.
Bart : J'suis le seul dans ce four à souffrir le martyre ?
Homer : Non, t'es le seul qui soit pas fichu de la boucler.
[Plus tard, Kang, Kodos et leur patron finissent de manger, ils ont des restes des Simpson dans leurs assiettes]
Patron : Quel délicieux repas ! J'ai l'impression que je vais exploser.[Son ventre est très gonflé. Tout d'un coup il explose et Bart en sort vivant]
Bart : Hé cool, j'suis du vomi.
Patron : Hahaha et bien un festin pareil ça mérite une promotion hyper-galactique.
Kang & Kodos : [excités] Hyper-galactique !
Bart : C'est bien beau tout ça mais j'ai plus de famille moi.
Kang ou Kodos : [en prenant Bart dans ses tentacules] Maintenant tu en as une fiston, maintenant tu en as une.
[la séquence d'introduction se termine par le générique de "Pas de Panique Kodos" accompagné par le thème musical de la série Larry et Balki. Un écran apparaît avec l'inscription "Treehouse of Horror" écrite avec du sang et Kang ou Kodos grave le chiffre XV en dessous]

~ Partie 1
{The Ned Zone}

SEQ 1 - EXT/NUIT - Jardin des Simpson[Homer lance à plusieurs reprises une boule de bowling sur le toit de la maison. Intriguée, Marge sort la tête par la fenêtre.]
Marge : Mais qu'est ce que tu fais Homer ?
Homer : J'essaie de déloger un frisbee [il lance la boule une nouvelle fois, elle rebondit sur la cheminée et retombe sur la tête de Flanders qui est aussitôt assommé dans son jardin. Homer aperçoit son frisbee par terre]Ah voila le frisbee.Hihihi.

SEQ 2 - INT/JOUR - Hopital de Springfield[Ned est allongé dans un lit, un bandage sur la tête, à moitié endormi]
Ned : Hémorragi-gantesque, commotion-du bois, fracture du crâne.
Dr Hibbert : Vous evez failli mourir d'une tumeur au cerveau. Dieu merci cette boule de bowling l'a sorti de votre tête. Ha ha ha, bienvenue parmi nous.
[Le docteur Hibbert sert la main de Ned, ce contact provoque chez Ned une vision du futur et de la mort du Dr Hibbert. Il le voit faire une chute de très haut et s'écraser sur le sol. Ned, effrayé par cette vision, lache immédiatement la main du docteur]
Dr Hibbert : Mince, vous êtes affreusement pâle, vous avez besoin d'air [il ouvre la fenêtre. Au même moment les Simpson entrent dans la chambre]
Homer : Pendant que vous y êtes y'a mon frisbee sur le rebord.
Dr Hibbert : D'accord mais je vous jure que c'est la dernière fois que je le récupère [Il se penche à la fenêtre et fait la chute que Ned avait vu dans sa vision]Holala ça va faire très mal [Il sort une seringue de sa blouse et se fait une injection] Ah ça va mieux[il s'écrase sur le sol. Ned le regarde depuis sa fenêtre et semble choqué]


SEQ 3 - EXT/JOUR - Rues de Springfield[Ned marche dans la rue avec une canne et se parle à lui même]
Ned : Allons Ned, ce n'est pas parce que tu as vu la mort du docteur Hibbert que tu peux prédire l'avenir. Ce n'était qu'une sinistre coïncidence.
Taupeman : A l'aide, des voyous ont lancé mes chaussures sur un fil électrique avec moi dedans.[Taupeman est accroché sur un fil électrique par ses lacets la tête en bas]
Ned : Dégagez vous en gigotant, je vous rattrape.[Taupeman gigote et finit par tomber dans les bras de Ned. Ce contact provoque chez Ned la vision de la mort de Taupeman, il le voit se faire dévorer par des crocodiles. Effrayé il lache Taupeman qui tombe dans le trou des égouts ouvert juste en dessous et atterit dans de l'eau. Il est vite encerclé de crocodiles]
Taupeman : Oh j'ai vraiment pas de chance.[Il se fait dévorer]
Ned : Nom d'un petit bonhomme, une deuxième prémonition qui se révèle vraie. Seigneur pourquoi m'as tu choisi pour avoir ces visions de malheur ? [Il lève les bras au ciel et voit l'affiche de la comédie musicale de Rosie O'Donnell, il a une vision du futur dans laquelle la comédie musicale est fermée après 3 représentations]Pas besoin d'être voyant pour savoir ce qui va arriver.
Homer : Hé Flanders, t'as pas vu mon frisbee ?
Ned : Homer, je peux prédire la mort des gens.
Homer : La mort des gens, heiiin [Il cligne des yeux, des têtes de mort apparaissent à la place de ses pupilles puis elle sont remplacées par des $ quand il cligne à nouveau, puis par des drapeaux américains, puis par un chien qui court après un chat et enfin ses yeux redeviennent normaux]Dis moi comment j'meurs.
[Ned soupire et accepte de lui prédire sa mort. Il pose la main sur son épaule et a une vision de lui même tirant 3 balles de pistolet dans le dos d'Homer. Ned est effrayé par cette vision et se met à trembler de peur]
Homer : Alors, j'meurs de quoi ? De trop de bonheur, sous une avalanche de filles nues ?
Ned : Euh, tu meurs en mangeant un sandwich géant.
Homer : Quelle sorte de pain ?
Ned : Euh, du pain de campagne.
Homer : Woohoo !

SEQ 4 - EXT/JOUR - Devant la maison des Flanders[Ned plante un panneau "A vendre" devant sa maison. Lisa s'approche de lui]
Lisa : Pourquoi vous déménagez monsieur Flanders ?
Ned : J'ai eu une vision. Je me suis vu tirer sur ton père et le tuer.
Bart : Qui n'a pas eu cette vision dans le quartier ?
Lisa : On ne peut rien contre le destin. mais si vous devez tirer sur notre père, rappelez vous la devise de notre famille : pas dans le visage.
Ned : Ne t'en fais pas Lisa jamais je ne tuerai ton père.
Homer : Hi hi hi, Flanders me tuer...Hou ha ha ha ha ha. T'as jamais tué personne et tu commencerais par un aussi gros morceau ? Hou hou hou hou.
Ned : S'il te plait, ne provoque pas les dieux. Je-je veux dire Dieu. Il n'y a qu'un Dieu, un seul. mais parfois ils sont trois.
Homer : [au chef Wiggum qui est dans sa voiture garée dans la rue] Hé chef, filez moi votre flingue.
Wiggum : Oui bien sur, à votre service [il lui jette son revolver. Homer le jette à son tour à Flanders qui le rattrape et le pointe vers Homer]
Homer : [en faisant l'imbécile] Vas y tire moi dessus. Houhouhou je suis mort de trouille [Ned essaie de pointer le pistolet à coté d'Homer mais celui ci se replace devant à chaque fois]Ned Flanders pointe un revolver sur moi. Tu pourrais même pas me tuer par accident, même si je tapais sur le canon comme ça [Il met des claques au revolver et se met à rigoler]
Ned : Arrête de frapper mon canon.
Homer : Jamais ![il continue à taper dessus en rigolant]
Ned : [agacé] Tu ne me laisse pas le choix [il jette l'arme dans un mini broyeur qui se trouve dans son jardin. Le revolver est réduit en miettes. Ned perd connaissance est tombe par terre, il rouvre les yeux]J'étais censé te tuer Homer. Je ne t'ai pas tué, j'ai changé l'avenir ! [Il est fou de joie et prend Homer dans ses bras mais ce contact provoque une autre vision. Il voit Homer à la centrale appuyer sur le bouton de destruction du réacteur. La centrale explose, détruisant avec elle toute la ville]Qu'est ce que j'ai fais ? J'ai changé l'avenir mais en pire. Homer, je t'en supplie ne vas plus à la centrale.
Homer : Bon j'y retournerai plus, à partir de demain. Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Lenny, y'aura un gateau.
Ned : Mais tu - mais tu vas tous nous tuer.
Homer : Mais un gateau ça s'refuse pas.[Il part en voiture]

SEQ 5 - INT/JOUR - Centrale nucléaire[Ned cherche Homer dans la centrale, il croise Carl qui est en train de manger une part de gateau]
Ned : Il faut que je trouve Homer, il va faire sauter toute la ville.
Carl : Oh vous savez dans la vie y'a le meilleur et le pire.
[Homer mange sa part de gateau devant son pupitre dans une petite pièce isolée et fermée. Ned arrive et tape sur la vitre pour attirer son attention]
Ned : Homer ! Homer ! [Il prend un micro qui communique avec l'intérieur]Homer, appuie pas sur le bouton destruction [Mais la transmission est mauvaise et Homer n'entend pas tous les mots prononcés, il comprend le contraire]Appuie...bouton destruction.[Homer regarde le bouton et s'apprête à appuyer dessus]Non appuie pas ! Appuie pas ou tu tues tout le monde[A l'intérieur Homer n'entends toujours pas tous les mots] Appuie...appuie...tues tout le monde.[Homer déplace lentement son doigt pour appuyer sur le bouton]
Homer : Ca me prend vraiment beaucoup de temps pour atteindre ce bouton
[Ned aperçoit un gardien qui dort proche de là et lui prend son pistolet]
Ned : Je dois...tuer...mon copain [Il tire à trois reprises dans le dos d'Homer à travers la vitre]Oh Homer tombe en arrière.
[Homer titube et finit par tomber juste à coté du bouton. Ned est soulagé qu'il ne soit pas tombé dessus. Homer bouge a nouveau, il se retourne et tombe encore plus près du bouton. Sa langue sort de sa bouche et appuie sur le bouton]
Ned : Oh l'andouille, le fils de...
[La centrale explose, emportant toute la ville avec elle]

SEQ 6 - EXT/JOUR - Paradis[Ned et Homer, en anges, arrivent aux portes du paradis. Marge, Bart, Lisa et Maggie, eux aussi en anges, les rejoignent]
Marge : Je suis très en colère Homer. Je suis sur que tu as fais sauté la ville pour ne pas avoir à ranger le garage.
Homer : Hihihihihi, c'est fini les corvées pour Homer.
marge : Ah oui ? Et bien tu vas avoir une surprise. Le garage aussi est au paradis [Le garage est effectivement là, lui aussi avec des ailes et une auréole]
Homer : [pensif] Hmm, est ce que je pourrais faire exploser le paradis ?
Dieu : Homer Simpson il est temps que tu reçoives ce que tu mérites...ton frisbee [il lui donne son frisbee]
Homer : Cool ! C'est vrai que la bouffe est super ici ?
Dieu : Oh oui ! Mais ne mange aucun plat contenant des haricots.
Homer : Hé c'est pas toi qui commande.
Dieu : D'oh.

~ Partie 2
{Crimes sans Chatiment}

SEQ 1 - EXT/NUIT - Rues de Londres, 1890[Une calèche passe dans la rue. Une prostituée fait signe au conducteur]
Prostituée : Salut mon chou.[La silhouette d'un homme avec un poignard s'approche dans le dos de la prostituée. Elle se retourne et hurle puis elle se calme]Tu m'as fichu une sacrée frousse chéri. Tu sais t'avais pas besoin de ce poignard de rupin pour que je te remarque; pas avec les chouettes rouflaquettes que t'as[on peut effectivement voir d'après sa silhouette qu'il a des grandes rouflaquettes]. Allez donne moi un baiser [Elle écarte les bras mais l'homme la poignarde dans la poitrine. On ne voit la scène qu'en ombre chinoise sur un mur] C'est pas un baiser.

SEQ 2 - INT/NUIT - Siège de Scotland Yard[Une plaque sur le mur du batiment de Scotland Yard indique : "Notre devise : "Que signifie tout cela?"".A l'intérieur Wiggum, Lou et Eddie sont en train d'examiner le cadavre de la prostituée posé sur une table sous un drap]
Wiggum : Ah on dirait que le meurtrier aux rouflaquettes a encore sévit.
Lou : Qu'est ce qu'on fait du corps ?
Wiggum : Il faut le décrasser pour le prince.
Eddie : Que voulez vous dire ?
Lou : Le prince vient en visite, je veux qu'elle soit propre quand il l'examinera.
[Lisa habillée en détective fait son apparition dans l'encolure de la porte. Bart se tient dans l'ombre derrière elle]
Lisa : Peut être pouvons nous vous être utiles inspecteur.
Wiggum : Tiens, tiens, regardez qui viens fouiner. La grande détective Eliza Simpson et son acolyte qui s'extasie sur tout, le docteur Bartley.
Dr Bartley : Oh mais que vois-je ? Une poignée de porte. Epatant !
Eliza : [en s'approchant du cadavre avec une loupe pour l'examiner] Alors, quels indices trouve t'on sur ce corps ?
Wiggum : [en remettant le drap sur le corps] Nous n'en avons pas besoin, nous avons capturé le tueur.
[Deux policiers entrent en tenant Apu par les poignets]
Apu : Oh s'il vous plaît.
Wiggum : Ce mystérieux hindou est sans aucun doute l'auteur du meurtre. Bouclez le, le temps qu'on en trouve un plus basané.
Apu : Je ne suis pas un tueur, je ne suis qu'un humble fournisseur de mets anglais répugnants [Il sort une corbeille de son dos avec des produits dedans] : langue d'alouette, tripes au miel, gateau d'anguilles.
Wiggum : [L'air alléché] D'anguilles ?! Mon préféré! [il prend le gateau et en mange une part] Hmmm, nous autres Anglais rien ne nous répugne.
[Les policiers emmènent Apu hors de la salle. Marge, habillée chic avec un panier de fleurs à la main, fait son apparition au même moment]
Marge : Inspecteur, je peux vous causer une seconde ?
Wiggum : Bien entendu.[Il se met à tousser, une anguille vivante sort de sa bouche] Retourne d'où tu viens toi.[Il l'enfonce dans sa bouche avec sa matraque] Vous disiez ?
Marge : Ben voila pourquoi je suis là, je suis une marchande de fleurs très convenable et j'ai vu un drôle d'energumène; l'oeil méchant, pas l'air net, tout enervé et il voit que je le regarde, il lache ça [elle sort un poignard ensanglanté de son panier de fleurs]et il se sauve. Oh bon sang quelle frousse j'ai eu.
Wiggum : Seigneur Dieu ! [Il prend le poignard et se tourne vers Eliza]J'ai bien peur que cette affaire ne dépasse tes compétences jeune fille.
Eliza : [en prenant le poignard] Je relève le défi inspecteur.
Wiggum : Ouais et bien bonne chance. Et maintenant voyons le suspect dans cette affaire d'enlèvements d'enfants.
[Lou et Eddie font entrer Peter Pan qui est enchainé et menotté]
Peter Pan : Je deviendrai jamais adulte.
Wiggum : Attends d'être en tôle.

SEQ 3 - INT/NUIT - Grand bazar d'objets exotiques[Eliza est venue faire examiner le poignard au tenant du magasin, joué par le vendeur de BD]
Vendeur de BD : Oui je reconnais ce poignard, il faisait partie d'un ensemble, les célèbres sept poignards d'Osiris. Serais tu intéressée par une nouvelle illustrée ? [Il prend un comic book sur une étagère et le montre à Eliza, sur la couverture un homme se bat contre un roi dodo] Il contient aussi une aventure de Tom le flibustier.
Eliza : [écartant le comics de la main] Je ne veux pas de roman. Je veux le nom de la personne qui a acheté ces poignards.
Vendeur de BD : Bon très bien, je vais consulter mes registres. Tu peux toucher mes antiquités mais pas mes curiosités. Quant à mes babioles fait ce qu'il te chante.
Dr Bartley : Oh ça par exemple [en ramarquant les têtes réduites de Ned, Rod et Todd Flanders accrochées à des fils] je connais ces missionnaires.
Tête de Ned : J'ai juste dis aux indigènes "On ne fait pas l'amour comme ça".
Vendeur de BD : A l'aide, au meurtre ![Il s'écroule par terre, un poignard planté dans le dos]
Eliza : [en regardant la fenêtre ouverte par laquelle s'est enfui le tueur] Le tueur aux rouflaquettes s'est enfui [Elle ramasse le registre que le vendeur à dans les mains] mais ce registre va nous conduire jusqu'à lui.
Vendeur de BD : [Il est à l'agonie et tente de prendre un flacon sur une étagère]Ohhh cette potion me donnera une nouvelle vie.[Il fait tomber le flacon d'elixir qui se brise sur un tabouret. Le tabouret prend vie]
Tabouret : [accent allemand] Je suis vivant, je vais aller en Amérique, je ferai du cinéma, vous verrez, le monde entier connaitra le nom de Simon Tabourevich.[Il met un chapeau et sort en courant]

SEQ 4 - EXT/NUIT Rues de Londres[Eliza et Bartley sortent de la boutique. Eliza lit le registre. L'ombre du tueur se profile sur un mur et les suit]
Eliza : [en lisant] Je vois ici que les poignards furent vendus à un certain Ebenezer Burns.
Dr Bartley : Burns ?! L'industriel diabolique qui fait du charbon avec des bébés. Je sais où le trouver ! [Il montre du doigt une plaque sur un mur sur laquelle on peut lire "Opium District". Ils s'y rendent]

SEQ 5 - INT/NUIT Bar à Opium "Mao's"[Eliza et Bartley rentrent dans un bar à opium qui ressemble beaucoup au bar de Moe. Tous les clients éparpillés sont en train de fumer. Eliza et Bartley vont s'adresser au patron, une version asiatique de Moe]
Moe : Ebenezer Burns ? Oui il est par là [Il les invite à le suivre. Il s'adresse aux clients qu'il croise] Tout va bien ? Je vous en remet un peu ? Qui n'est pas encore dans les vaps ? Whao attention mon vieux, y'a un rat qui te ronge un orteil.
[Il arrivent dans une arrière salle ou Burns, visiblement plus fortuné que les autres clients, est allongé et fume de l'opium. Son serviteur Smithers est à ses cotés. Eliza lui tend le poignard]
Burns : Le poignard d'Osiris. Je possédais toute la collection, je les ai tous vendu pour de l'opium. Oh comme j'aimerais les avoir et les vendre pour de l'opium.
Eliza : A qui les avez vous vendus ?
Burns : A un malabar avec des rouflaquettes. Oh tenez le voila [Il désigne un homme dans la salle dont la silhouette ressemble à celle du tueur. L'homme se retourne, il s'agit d'Homer]
Eliza : C'est notre meurtrier aux rouflaquettes, arrêtez le monstre. [Bartley et elle se mettent à lui courir après. Homer attrape des clients drogués et leur jette dessus dont Otto]
Otto : Hé ho t'es pas cool.
Moe : [Quand Homer passe devant le comptoir il montre un écriteau sur lequel on peut lire "Défense de lancer des drogués"]Hé hé t'as vu l'écriteau ?
[Homer continue de courir mais se fait attraper par l'inspecteur Wiggum]
Wiggum : Tiens, tiens, quelle bonne surprise.
Eliza : Inspecteur, vous avez attrapé le monstre. Mais que faites vous dans une fumerie d'opium ?
Wiggum : Il y a que comme ça que j'arrive à faire dormir Ralphie. [Ralph est assis en train de fumer de l'opium]
Ralph : Je sais faire des ronds de fumée.[Il tire sur sa pipe et fait des ronds de fumée]

SEQ 6 - EXT/NUIT Rues de Londres[Eliza et Bartley marchent sur le trottoir]
Eliza : Et bien docteur Bartley voila une autre affaire élucidée à notre actif.
Dr Bartley : Oui avec le meutrier en prison, les filles de joie de Londres peuvent turbiner le coeur léger [Ils passent devant un groupes de prostituées et tournent à un coin de rue. Ils découvrent stupéfaits une nouvelle prostituée (Selma) poignardée dans la poitrine]
Eliza : Encore un autre poignard d'Osiris. Ca veut forcément dire que le meurtrier est toujours dans la nature.
Dr Bartley : Il a pu tuer celle ci il y a plusieurs jours. Le corps est boursouflé et le visage putréfié.[alors que Selma a son apparence normale]
Salma : [alors qu'elle semblait morte elle se met à parler] C'est arrivé y'a pas cinq minutes crétin. [elle reprend sa position de morte]
[Eliza retire le poignard de la poitrine de Selma pour l'examiner. Elle renifle la poignée et semble avoir trouvé un indice]

SEQ 7 - EXT/JOUR Place publique[La foule s'est amassée sur une place pour assister à la pendaison d'Homer qui est déjà sur la potence, la corde au cou]
Homer : Pitié épargnez moi, je suis pas un meutrier, je le jure. Et j'ai encore jamais connu les plaisirs de la femme...ou une pomme qui soit mangeable.
Wiggum : Tais toi ! [il est debout à coté d'Homer et mange un gateau d'anguilles] Beurk,ah y'a du gruyère dans mon gateau d'anguilles.
Quimby : [en tant que maire il fait une annonce à la foule] Aujourd'hui, dans le cadre du festival des pendus j'ai le plaisir de vous présenter le monstre aux rouflaquettes. Les honnêtes et pieux Londoniens peuvent enfin emprunter la rue des catins.
[Wiggum s'apprête à tirer le levier qui ouvrira la trappe sous les pieds d'Homer]
Eliza : Un instant inspecteur ! Cet homme est innocent. La lame du meurtrier est couverte de sang mais le manche est imprégné d'autre chose, c'est indubitablement l'odeur du gateau d'anguilles [elle pose son regard sur Wiggum]
Wiggum : Hé un tas de gens aiment le gateau d'anguilles.
Lou : Oh ouais mais combien d'entre eux ont des rouflaquettes ? [Il retire le chapeau de Wiggum sous lequel il cachait ses rouflaquettes]
[La foule est abasourdie par cette révélation]
Wiggum : pourquoi tu prends pas exemple sur Eddie ? il ne dit jamais un mot contre moi.
Lou : Parce que vous lui avez coupé la langue.
[Eddie essaie de parler mais on ne comprend pas ce qu'il dit]
Eliza : Inspecteur Wiggum, vous êtes le plus illustre policier de Scotland Yard. Pourquoi avez vous fait ça ?
Wiggum : Et bien à vrai dire, euh, je voulais une affaire que toi même ne puisse résoudre. Et par ailleurs...[Il saute dans la foule et se met à courir]Adieu abrutis d'Anglais ![Il arrive devant une montgolfière attachée au sol dans laquelle se trouve le professeur Frink. Il le pousse et prend sa place dans la nacelle. Il détache la corde et s'envole. Eliza et Bartley arrivent trop tard] Vous ne m'attraperez pas, je voyage à la vitesse du vent, ha ha ha.[un engin volant arrive à toute vitesse et transperce le ballon. La montgolfière se met alors à voler dans tous les sens comme un ballon de baudruche] Souvenez vous du policier que j'ai été, pas du meurtrier.
[On découvre que l'engin volant qui a transpercé le ballon est le vaisseau de Kang et Kodos]
Kang ou Kodos : Bien joué, leur flotte est détruite, ho ho ho ho ho.

SEQ 8 - INT Fumerie d'opium de Mao[Ralph est assis, une pipe à opium à la main avec son père à ses cotés]
Ralph : Papa j'ai fais un rêve incroyable.
Wiggum : Ralphie, tu es encore dans ton rêve !
[Un zoom arrière révèle qu'ils sont effectivement dans un rêve, dans une sorte de grand palais de glace entouré d'eau et de créatures imaginaires. Ralph et Clancy sortent du palais sur un lit volant]

~ Partie 3
{Dans le ventre du monstre}

SEQ 1 - INT/JOUR Salle d'exposition[Dans la salle se tient une exposition des inventions du futur. Un stand expose un "traducteur de clodo", un scientifique tient un micro devant la folle aux chats qui profère des paroles incompréhesibles puis il appuie sur un bouton et la machine traduit]
Traducteur de clodo : J'ai un grave problème au cerveau. Donnez moi un chat s'il vous plait.
[Les Simpson arrivent devant un stand ou le professeur Frink présente une invention. Il se tient à coté d'une gélule de médicament géante ouverte en deux]
Frink : Cette gigantesque gélule contient des doses pour toute une vie de magnésium, de calcium et de vitamine B1 B2.
[Les spectateurs ont l'air conquis. Dans sa poussette Maggie est fascinée par la gélule géante qui contient plein de petites boules et descend de sa poussette]
Frink : Avant d'être ingérée la gélule doit être réduite par mon stupéfiant rayon réducteur.
[Pendant qu'il parle, Maggie a réussi à atteindre la gélule sans que personne ne l'aperçoive et elle tombe dedans.]
Homer : Pffft réducteur ? Oh, encore un nouveau truc qu'ils veulent nous vendre.
Frink : Je fais d'abord descendre le chapeau de la gélule comme ceci [il appuie sur une télécommande, la partie supérieure de la gélule vient se mettre sur la partie inférieure]Ensuite je bombarde la gélule ainsi [Il active un rayon laser sur la gélule qui rétrécit jusqu'a atteindre la taille d'une gélule classique qu'il prend entre ses doigts]Et maintenant qui veut être en parfaite santé toute sa vie ?
Burns : Donnez moi ça [Il lui arrache la gélule des mains]
Frink : Non ce n'est pas...Bon d'accord.
[Burns tire une langue longue et fourchue et pose la gélule dessus avant de l'avaler. Tout de suite après on entend des bruits de Maggie qui suce sa tétine.]
Marge : On dirait Maggie.[en se tournant vers la poussette] Mais elle est là.[elle découvre que Maggie n'est plus là est pousse un cri d'horreur]
Frink : Non non, ne vous affolez pas chère madame, elle sera doucement bercée et endormie par les acides gastriques.
[Marge hurle]

SEQ 2 - INT/JOUR Laboratoire du professeur Frink[Burns est allongé sur une table et Frink passe au dessus de son ventre une sorte de caméra qui permet de voir l'intérieur de son corps. Sur un écran de controle on voit Maggie dans la gélule en train de jouer avec une balle]
Homer : Tiens bon Maggie, Papa arrive [Il enfonce son bras dans la gorge de Burns et essaie de trouver la gélule] J'la tiens ! [Il sort son bras de la bouche de Burns et en ressort un organe] Non attendez, c'est à vous ça ! [Il lui remet dans la bouche, Burns l'avale]
Frink : Il ne reste que trente minutes à votre fille avant que les acides dissolvent la gélule [Il dessine la forme de Maggie autour du nombril de Burns] mais nous pouvons la sauver en envoyant un vaisseau miniaturisé dans le corps de monsieur Burns [Il dessine un trait qui part de la bouche de Burns jusqu'au dessin de Maggie]
Burns : Oh pitié, ce feutre est tranchant comme un rasoir.
[Les Simpson ont revétu des scaphandres de cosmonautes et s'approchent d'un vaisseau dans une salle en contrebas]
Frink : Bionautes, présentez vous.
Homer : [au garde à vous] Capitaine.
Lisa : [au garde à vous] Officier scientifique.
Bart : [au garde à vous] Sécurité.
Marge : [au garde à vous] Marge.
Burns : Je vous prie instamment de retirer vos chaussures en entrant. Et euh, pendant que vous y serez, enlevez un maximum de cancers.
[les Simpson mettent leurs casques]
Frink : Que le rayon réducteur réductorise ! [Il active le rayon qui réduit les Simpson et le vaisseau]
[coupe sur le vaisseau qui se retrouve dans du sérum à l'intérieur d'une seringue tenue par le professeur Frink. Il l'injecte dans le cou de Burns toujours allongé sur la table. Smithers est à ses cotés]

SEQ 3 - Corps de monsieur Burns[Homer conduit le vaisseau. Il communique avec Frink par l'intermédiaire d'un écran et d'un micro]
Frink : Vous devez pénétrer dans la veine sous-clavière.
Homer : Bouclez-la Doc. J'me fis à mon instinct. [il enfonce l'accélérateur]
Lisa : Papa, tu devrais l'écouter, c'est un homme de science et toi tu sais à peine lire.
Homer : Bah, la science a déjà embrassé une femme, remporté le super bowl, envoyé un homme sur la lune ? V'la ce que j'en pense de ta précieuse science [Il accélère à fond, tout le monde est plaqué contre les parois du vaisseau]Aide moi la science !
[Le vaisseau traverse une paroi de la cage thoracique et se plante dans le coeur de Burns]
Frink : [sur l'écran] Votre vaisseau est coincé dans le coeur de monsieur Burns. Vous ne pourrez le dégager que de l'extérieur mais surtout méfiez vous des rétro-virus. Hoho bon sang qu'est ce qu'ils sont rétro [Il leur montre un dessin d'un virus avec un corps humain] C'est un dessin très drole de Robert Crumb qui était ami avec Harvey Pekar. Sans blague, touchez en un vous êtes morts.
[Les Simpson sortent par une ouverture sous leur vaisseau. Ils ont des palmes pour se déplacer. Marge a un maillot de bain une pièce]
Marge : Pourquoi j'ai un maillot aussi échancré ?
Homer : Mais c'est ce qui transforme un voyage médiocre en un voyage fantastique. Grrrr.
[Marge et Lisa poussent le vaisseau pour essayer de le déloger du coeur. Homer arrive avec un os pour les aider]
Homer : Ca peut faire levier ça.
Marge : D'où tu sors cette côte ?
Homer : Y'en a tout un tas la bas, j'en ai mangé que deux.[il se sert de la côte comme levier et parvient à dégager le vaisseau. Marge aperçoit Bart tourné contre la paroi de la cage thoracique]
Marge : Bart, qu'est ce que tu fais ?
Bart : Ben je fais pipi.
Marge : Mais ça va pas ! On est invités dans monsieur Burns.
[les Simpson sont de retour dans leur vaisseau]
Lisa : Pour rejoindre Maggie à temps, il faut profiter d'un influx nerveux, la voie express de l'information de notre corps.
Bart : Apprendre c'est cool
Bart/Lisa : [en se tapant dans la main] Ouais !
Homer : [au poste de pilotage] Et pour être sur d'arriver super vite, j'enfonce tous les boutons avec ma paume.[Il appuie sur tous les boutons en même temps, le vaisseau tire et lache des bombes dans tous les sens]
[Dans le laboratoire on voit le ventre de Burns gonfler suite aux explosions]
Burns : Oh, ça fait un mal de chien.
[Dans l'estomac la gélule commence à être dissoute par les sucs gastriques mais Homer parvient à ramener Maggie dans le vaisseau in-extremis en actionnant une pince mécanique depuis le poste de pilotage. Marge récupère Maggie dans ses bras]
Marge : Hmm mon ange non digéré, mon trésor [elle l'embrasse]
[Homer essaie de faire repartir le vaisseau mais celui ci ne semble pas vouloir démarrer]
Frink : [sur l'écran] J'ai une mauvaise nouvelle pour vous les Simpson. Avec le poids du bébé en plus [il montre une feuille sur laquelle il a fait des calculs] vous n'avez plus assez de puissance pour revenir. L'un de vous doit rester sur place pour sauver les autres. Terminé [l'écran s'éteint]
Lisa : Oh mon dieu, c'est le pire Halloween qu'on ait eu à affronter.
Marge : les globules blancs attaquent mon maillot [des globules blancs ont mangé une partie de son maillot. Seules ses parties intimes sont encore recouvertes]Cela étant ils savent où s'arréter.
Homer : Il faut que j'allège le vaisseau, ça veut dire que l'un de nous peut pas repartir.Bart, Lisa...Bon d'accord moi.
[Le vaisseau repart en laissant Homer derrière lui, dans l'estomac de Burns]
Marge : [en criant] T'inquiète pas on s'en sortira.
Homer : Je viens de perdre tous ceux que j'ai aimé. [il aperçoit un marshmallow dans l'estomac] Ouh un marshmallow [Il croque dedans à plusieurs reprises] Quand dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre.Hi hi hi hi [Il continue à le manger]

SEQ 4 - INT/JOUR Laboratoire du professeur Frink[Le vaisseau ressort par le nez de monsieur Burns est reprend immédiatement sa taille initiale. Les Simpson en sortent]
Bart : M'man, t'étais obligée de traverser toutes ces crottes de nez ?
Marge : Tu pourrais me ménager, je suis veuve.
Frink : Il reste une toute petite chance de récupérer votre mari avant qu'il retrouve une taille normale.[A ce moment Homer se met à reprendre sa taille normale à l'intérieur du corps de Burns, étirant ainsi toute la peau de son corps. La tête d'Homer sort à la droite de celle de Burns, tout en restant sous la peau. Burns semble souffrir] Plus aucune chance maintenant. A un de ces jours.

SEQ 5 - INT/NUIT Restaurant La truffe dorée[Les Simpson dînent à une table. Homer et Burns partagent toujours le même corps]
Lisa : Papa, tu veux gouter mon gateau au fromage blanc ?
Burns : Oh je n'en peux plus, j'ai trop mangé.
Homer : C'est moi qui dis quand on en peut plus. Fichez pas en rogne un type qui peut vous écraser les valseuses de l'intérieur.[Il prend du gateau et essaie de le manger mais le gateau ne rentre pas dans sa bouche puisqu'elle est recouverte par la peau de Burns]Il me faut un trou pour la bouche...et d'autres trous aussi [il montre derrière lui avec son doigt]
Burns : Courage mon gros squatteur jouflu. Quelque chose me dit que tout cela va très bien finir [Ils se lèvent et se mettent à danser] Parce que [Il se met à chanter la chanson I'vegot you under my skin]...I got you under my skin...
Homer : I've got you deep in the heart of me.
[Un orchestre continue à jouer et à chanter la chanson pendant que Burns et Homer dansent. Ils sont rejoints par tous les personnages principaux de l'épisode : Kang et Kodos, Taupeman et un crocodile, Ned et Marge, Wiggum et Eliza, la folle aux chats et Frink...]
[L'épisode se termine par le générique de la série Larri et Balky alors que l'on revoit des images arrétées de l'épisode]
Script écrit en mai 2007 par Heub
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park