Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

27/06/2019
Alors que seuls quelques épisodes en France sont déconseillés aux moins de 10 ans (depuis quelques années seulement) de nombreux épisodes aux USA ont été classés TV-14, déconseillés au moins de 14 ans. Certains ont même atteint la signalétique maximale : TV-MA, soit déconseillés au moins de 17 ans !

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Premier amour
Lisa tombe amoureuse d'un jeune et romantique garçon...
28/06 à 20h10 (RTS2)
Enfin la liberté
Agacée par le comportement des Simpson, les habitants de Springfield décident bannir la famille de la ville...
28/06 à 20h30 (RTS2)
Le cafard du clown
Le père de Krusty décède, ce qui lui fait prendre la décision de se retirer du petit écran...
28/06 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

AieCarambart | Bonjour, c'est hors sujet mais il me semble que vous n'avez pas parlé de l'épisode sur Michael... (30x20 - I'm Just A Girl Who Can't Say D'oh & 30x21 - D'oh Canada)

regismo | Oups. C'est ma faute ! ^^ (30x22 - Woo-Hoo Dunnit ? et 30x23 - Crystal Blue-Haired Persuasion)

Bali Balo | La saison 23? la 30 plutôt (30x22 - Woo-Hoo Dunnit ? et 30x23 - Crystal Blue-Haired Persuasion)

Arthur MD | J'adore remonter dans le passé, et apparemment, je ne suis pas le seul... ( du 29 décembre 2000)

Les Simpson 80 | Joyeux anniversaire les Simpson et que ça continue (Les Simpson fêtent leur 32 ans !)

Script : Un monde trop parfait

SEQ 1 - EXT/JOUR Dans la rue[Smithers sort de chez lui. Puis, il marche dans la rue]
Smithers : [en chantant] Je travaille pour Monty Burns. La la la la la la la Monty Burns.
[Un limousine roule à son niveau. Une fenêtre s'ouvre et un femme lui parle]
Femme : Monsieur Smithers. On peut vous déposer à votre travail ?
Smithers : Non merci.
Femme : Nous appartenons à la Globex Corporation. Nous voudrions vous faire une proposition très alléchante concernant un poste dans votre secteur nucléaire.
Smithers : Très flatté mais je suis déjà casé.
Femme : Nous sommes disposés à vous offrir un salaire mirobolant plus une mutuelle pour vous et la personne qui partage votre vie.
Smithers : Ma réponse est non ! Mais qu'est-ce qui se passe dans ce pays ? On ne peut plus se balader dans la rue sans se voir offrir un job.
Femme : On n'a plus qu'à trouver celui qui a le plus d'ancienneté après lui... [elle cherche dans ses documents] Ah voilà. 10 ans d'expérience. Il s'appelle...

SEQ 2 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon-TVHomer : Marge, j'ai un nouveau bouleau ! A la Globex Corporation. On m'offre un salaire mirobolant et une mutuelle pour moi et la personne qui partage ma vie. On va déménager et avoir une belle maison...
Marge : [inquiète] Déménager ?
Homer : Oui à Cypress Creek, quelque part dans le nord.
Marge : Tu as accepté un nouvel emploi dans un endroit bizarre sans en parler à ta famille ?
Homer : Bien sûr que non je ferai pas ça. Pourquoi pas ?
Marge : Nos racines sont ici, Homer. On y a nos amis, notre famille et notre abonnement à la bibliothèque. L'avocat de Bart est ici.
Homer : Mais enfin Marge. C'est l'occasion ou jamais pour moi de réaliser le rêve de ma vie.
Marge : Et c'est quoi le rêve de ta vie ?
Homer : Tu promets de pas rire ? Devenir propriétaire de l'équipe de football des cow-boy de Dallas.
[Bart et Lisa rient]
Lisa : Excuse-moi papa. Je trouve ça tellement mignon.
Marge : Homer, je n'ai pas envie de quitter Springfield. Je suis heureuse ici. J'y ai mes petites habitudes, je n'ai pas l'intention de les abandonner.
Homer : T'as qu'à les emmener avec toi chérie. Tenez, regardez.
[Il met une cassette dans le magnétoscope. C'est un documentaire sur Cypress Creek]
Annonceur : [à la télé] Cypress Creek, l'histoire d'une ville.
Homer : [ennuyé] Si on regardait autre chose ?
Marge : Mais tu veux nous convaincre de déménager pour aller là.
Homer : Ah oui, c'est vrai. On regarde alors.
[Dans le documentaire, on voit une ville en très mauvais état]
Femme : Tu as vu cet endroit ?
Homme : Il faudrait que quelqu'un construise une vile digne de ce nom.
Annonceur : Quelqu'un l'a fait.
[La ville en mauvais état se transforme en ville magnifique. Toutes les maisons délabrées se transforment en belles maisons et un clochard se transforme en boîte aux lettres]
Annonceur : Elle s'appelle Cypress Creek. Une commune fonctionnelle conçue pour les employés de Globex Corporation. Cypress Creek, là où les rêves deviennent réalité. Vos rêves peuvent varier de ceux de la Globex Corporation, de ses filiales et de ses actionnaires.
[Homer arrête la cassette]
Homer : Alors ? Qu'est ce que tu penses de moi et de Cypress Creek maintenant ?
Marge : C'est vrai que ça a l'air mieux que Springfield.
Lisa : Oui. Vous avez remarqué que les gens ne se bousculent pas en s'insultant ? Je ne suis jamais allée dans un endroit comme ça.
Bart : [en bousculant Lisa] Moi non plus.
Marge : C'est vrai qu'un plus gros salaire serait le bienvenu et que cette maison tombe en ruines.
[La cheminée tombe]
Marge : D'accord.
Bart et Lisa : Ouais !

SEQ 3 - INT/JOUR Maison des Simpson - Séjour[La maison est à vendre. Otto vient visiter]
Otto : Waahh ! Cool, des fenêtres ! J'ai pas les moyens de m'offrir cette baraque.

SEQ 4 - EXT/JOUR Maison des Simpson - Porte d'entrée[On sonne à la porte. Homer et Marge vont ouvrir, c'est Apu]
Apu : Bonjour. Ca m'intéresse pas d'acheter la maison mais j'aimerais me servir de vos toilettes, feuilleter vos magazines, déranger les étagères que vous avez soigneusement rangé et tripoter les aliments avec des mains douteuses. Là ! Maintenant vous savez ce que ça fait !
[Il part]
Homer : Merci, à la prochaine.

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson - CuisineHomer : [Triste] On arrivera jamais à vendre cette bicoque.
[Bart traverse le plafond qui part en miettes au dessus de la table]
Bart : Quelqu'un peut l'aider ?
Marge : Même si on vend la maison, on sera encore loin d'avoir rembourser le crédit.
[Ils se regardent avec l'air d'avoir une idée]

SEQ 6 - EXT/JOUR Maison des Simpson[Ils chargent leurs affaires. Ils ont mis une planche sur la porte où il est écrit "Abandonnée". Ned Flanders vient voir Homer]
Ned : Ah ah, Homer. Euh... toutes ses choses que tu m'as emprunté au fil des années. Tu sais, le plateau télé, la ponceuse, la baignoire que j'avais au rez-de-chaussée. Tu crois que tu en auras besoin là-bas à Cypress Creek ?
Homer : Ouais.
Ned : Ah ah.
Homer : Alors d'acodac ?
Ned : Oui, d'acodac.

SEQ 7 - INT/JOUR Voiture des Simpson[Les Simpson sont en route. Il croisent des habitants qui leur disent au revoir au fur et à mesure qu'ils avancent]
Ned : Sali-salut.
Avocat : Au revoir.
Lovejoy : Dieu vous bénisse.
Pr Frink : A bientôt. Envoyez une carte.
Apu : Au revoir.
Barney : Bye bye Homer.
Moe : Fais attention à toi.
Abeille espagnole : Adios.
Krusty : A la revoyure.
Tahiti Mel : Allez, bon vent.
Mc Callister : Hissez haut, matelots !
Vendeur de comics : Bon voyage.
Quimby : Euh, tchao.
Smithers : Au plaisir.
Burns : Arrivez bien.
Nick : Au revoir tout le monde.
Dr Hibbert : Portez-vous bien.
Serpent : Sayonara les copains.
Wiggum : Bonne route.
Enfants : Au revoir.
Mère de Burns : Au revoir.
Milhouse : Salut.
Otto : A bientôt.
Skinner : Au revoir.
Chalmers : Adieu.
Nelson : Ah ah !
Homer : Springfield va me manquer. Cette ville a été vachement bien pour nous.
Bart : Non c'est pas vrai. C'est pour ça qu'on se casse.
Homer : Ah ouais. Allez salut poubelle-ville !
[Ils quittent Springfield. Sur la route, les Simpson passent dans les bois. Lisa lit une brochure]
Lisa : Dans cette brochure, il est dit que la sciure fournie par un seul de ces séquoias suffirait à couvrir tout ce que les gens vomissent en une journée à Disneyland.
Tous : Ouuuhh ! [il regardent autour d'eux] Waahh ! Oohh ! Ouuuhh !
[Ils arrivent]
Homer : On y est. 15201 chemin de la pinède. Notre nouvelle maison.

SEQ 8 - INT/JOUR Cypress Creek - Maison des Simpson[Ils sont dans la pièce principale immense. Ils sont ébahis]
Bart : Je prends cette chambre.
[Le patron arrive dans la maison avec un panier de fruits]
Hank : Je vous souhaite la bienvenue au nom du président de la Globex Corporation... moi. Goûtez les papayes, elles sont juteuses, bourrées de vitamines. Ca vous rendra fort comme popeye. Popeye, papaye, popeye, papaye, vous voyez ? C'est la même chose, la même. Bon, laissez tomber. Comment ça va ? Je suis Hank Scorpio.
Homer : Waahh ! Mon patron.
Hank : Ne m'appelez pas comme ça. Je déteste les choses qui me mettent au dessus des autres. Je suis comme vous. Bon, j'arrive plus tard le matin, je suis bien mieux payé que vous, mes vacances sont plus longues mais j'ai horreur du mot patron. Eh, regardez mes pieds.
[Il a des mocassins]
Homer : D'accord.
Hank : Vous voyez ces mocassins ? Dans l'armoire y'en a une paire pour vous. Vous n'aimez pas ? Alors moi non plus. [il les jette] Allez, je veux plus vous voir ! Vous avez déjà vu un type dire adieu à ses chaussures ?
Homer : Oui, une fois.
Marge : Monsieur Scorpio, cette maison est presque trop belle pour nous. J'ai peur que de gros bras viennent nous expulser.
Hank : Y'a pas de gros bras ici. Si y'en avait, ils viendraient pas vous expulser mais vous donner un coup de main. Si vous voulez bien m'excuser, je participe à une course. On se voit demain au travail bien que je n'aime pas le terme "travail".
[Il met un dossard avec le numéro "01" et rejoint une bande de coureurs]
Homer : Ouh là là.
[Le lendemain, Marge "fait le ménage"]
Marge : Bon alors, le four se nettoie tout seul, l'auto-aspirateur est réglé sur 6 à la poussière [l'aspirateur avance tout seul] et Maggie s'amuse sur sa balanço-machin truc.
[Maggie est sur la balançoire qui balance toute seule. Elle veut l'éteindre en vain]
Marge : J'en reviens pas. J'ai fini le ménage et il n'est que 9 heures et demi. [elle boit un verre de vin] Bon, je ferai bien de monter voir si les lits ne sont pas défaits.

SEQ 9 - INT/JOUR Chez Globex[Homer arrive au travail avec Hank]
Hank : Vous remarquerez mon nouvel et meilleur ami qu'on est très relax chez nous.
Homer : Oui monsieur. Je remarquerai qu'on est très relax, monsieur Scorpion.
Hank : Ne m'appelez pas monsieur Scorpion, c'est monsieur Scorpio. Ne m'appelez pas comme ça non plus, appelez-moi Hank. Et avant de poursuivre notre visite, ça vous ennuierait d'accrocher ma veste à un mur, s'il vous plaît ?
[Il lui donne sa veste. Homer regarde autour de lui. Il ne voit pas de mur, juste des fenêtres]
Homer : Mmm... voyons, voyons... euh...
Hank : Ah ah ah ! On ne croit pas au murs chez Globex. Et en fait, je ne vous ai même pas donné ma veste.
[Homer constate qu'il n'a pas la veste dans ses mains. La veste est sur Hank, mais à l'envers]
Homer : Waahh !
[Homer et Hank sont sur un appareil de course avec un tapis roulant]
Hank : Ca a toujours été mon rêve de posséder un endroit comme ça. Quel est votre rêve ?
Homer : Euh... travailler pour vous.
Hank : Ah ! Ne jouez pas à ça. Mes bottes sont faîtes pour marcher, pas pour être léchées. Répondez franchement. Quel est votre rêve, votre rêve secret ?
Homer : [honteux] Euh... Un jour j'aimerai acheter... l'équipe de foot des cow-boy de Dallas.
Hank : Je parie que les gens ont rit quand vous avez dit ça.
Homer : Ouais.
Hank : Ne renoncez pas Homer. On a rit de moi la première fois que j'ai porté un blazer avec des jeans. J'ai été le premier homme riche en Amérique à avoir fait ça. Maintenant ils font tous ça. Vous connaissez Golden Boy ?
Homer : Oui... non.
[Dans un bureau, trois personnes y travaillent sur des ordinateurs]
Employés : Bonjour.
Hank : Bonjour, vous allez bien ? Voilà Homer. Ces messieurs seront vos yeux et vos oreilles. Et si le besoin s'en fait sentir, n'importe quelle autre partie de votre corps. Votre bouleau consistera à les diriger, les motiver, qu'ils profitent de vos années d'expérience.
Homer : Rassurez-vous ça prendra pas longtemps.
Hank : La clef de la motivation, c'est la confiance. Que je vous fasse une démonstration. Fermez les yeux et tombez en arrière, je vous rattraperez. Allez, vous allez comprendre le mot "confiance". Prêt ?
Homer : OK d'ac'.
Hank : 3... 2... [le téléphone sonne] une seconde. Allo ?
[Homer se laisse tomber. Il tombe par terre]
Homer : D'oh !
Hank : Mince ! un type au tapis. Une urgence. Vous n'allez pas devenir méfiant à présent ? [au téléphone] Oui... qu'est-ce qu'il y a ? Ca c'est passé quand ? Ah bon ? Et beaucoup ? Oh bon sang, je monte tout de suite. Je dois vous laisser, on a un problème. Quelqu'un a mangé une partie de mon déjeuner. Prenez les choses en main. On est pressés par le temps. Entretenez leur motivation.
[Homer les regarde travailler]
Homer : Alors les mecs, et ça bosse ?
Employé 1 : Certainement monsieur Simpson.
Homer : Vous pourriez... bosser un peu plus ?
Employé 2 : Pas de problème, patron.
Homer : Eh, appelez-moi Homer.

SEQ 10 - INT/JOUR Cypress Creek - Ecole[Bart s'amuse à faire du bruit avec son aisselle en classe. Les élèves rient]
Garçon 1 : T'as un son destroy. Tu vas casser la baraque.
Garçon 2 : [ressemblant à Milhouse] Eh Bart. Tu as déjà un meilleur copain ici ? Parce que je cherche quelqu'un qui me mène par le bout du nez.
Instituteur : Très bien mes amis. C'est partit pour un tour... de grammaire.
[Il écrit "Quentin et Tammy sont allés au zoo hier"]
Instituteur : Vous allez tous écrire cette phrase et entourer les noms.
[Tout le monde écrit sauf Bart]
Instituteur : Bart, en tant que nouveau dans notre ménagerie c'est à toi l'honneur.
Bart : Euh...
Instituteur : Eh bien commence d'abord par lire la phrase.
Bart : [difficilement] Cuantin et Tanmy vento zzo... zzo... [il fait du bruit avec son aisselle]

SEQ 10 - INT/JOUR Cypress Creek - Ecole - Couloir[L'instituteur parle avec Bart]
Instituteur : Tu ne connais... que les caractères d'imprimerie ?
Bart : Bah je connais les caractères de chien, de cochon, de...
Instituteur : Tu ne connais pas l'écriture manuscrite ? Tu ne connais pas les tables de multiplication ? Les divisions à virgule ?
Bart : J'en ai entendu parler.
Instituteur : Je crois que tu t'épanouiras d'avantage dans une classe de remise à niveau. Tu vas te sentir comme un poisson dans l'eau dans la classe des petits cerveaux lents.

SEQ 12 - INT/JOUR Cypress Creek - Ecole - Classe de rattrapageIl entre dans une classe avec des tous petits. Il est surpris.

SEQ 13 - EXT/JOUR Cypress Creek - Maison des Simpson - Jardin[Marge veut arroser les plantes mais dès qu'elle s'en approche, elles sont arrosées automatiquement]
Marge : C'est vrai que j'ai pas à me plaindre. Tout est tellement parfait ici.
[Elle boit un autre verre de vin]

SEQ 14 - INT/JOUR Cypress Creek - Ecole - Classe de rattrapage[Bart fait la connaissance de ses camarades de classe]
Bart : Pourquoi t'es ici toi ?
Gordy : [accent québécois] Je viens du Canada tabernacle. Ils trouvent que je suis bien lent, hein ?
Dot : Je suis tombée d'un toboggan. Quand je me suis réveillée, j'étais ici.
Warren : Ben moi j'allume des feux.
[l'institutrice écrit la lettre "a" au tableau]
Institutrice : Très bien, vous allez prendre vos crayons non pointus et un cercle de papier. J'espère que cette semaine nous pourrons finir notre travail sur la lettre "A".
Bart : Y'a un truc qui me dépasse. On est à la traîne des autres dans notre classe est on est sensé les rattraper en allant plus lentement qu'eux ? Toc toc !
Elèves : Toc toc toc toc toc...
Institutrice : Ca suffit ! Arrêtez Warren, Melvin, Gary, Dot, Gordy.
Bart : Ecoutez m'dame. Moi je suis sensé être en cours moyen.
Institutrice : Encore faudrait-il que tu aies les moyens d'être en cours moyen.
[Warren se met des claques]
Institutrice : Warren !

SEQ 15 - EXT/JOUR Dans les bois[Lisa se promène dans la forêt]
Lisa : Des fleurs sauvages. Y'en a pas chez nous à Springfield. [elle voit un écureuil] Bonjour monsieur l'écureuil. Tu es un écureuil réticulé d'Amérique du nord. Oh mais oui, tu es très réticulé, toi. [elle voit un chouette] Bonjour madame la chouette. Vous sortez tôt aujourd'hui. [elle chantonne] là là là là...
[La chouette attrape l'écureuil quand Lisa a le dos tourné]

SEQ 16 - EXT/JOUR Dans Cypress Creek[Les Simpson se baladent]
Homer : Monsieur Scorpio m'a dit que la productivité avait augmenté de 2% tout ça grâce à mes techniques de motivation. Comme les donuts et la possibilité d'obtenir encore plus de donuts.
Marge : Je savais que tu ferais des miracles, Homer.
Bart : [devant une vitrine] "Objets sportifs de collection". Waahh ! Une balle de base-ball en peau de pitbull.
Homer : Oh ! Le chapeau de l'entraîneur des cow-boy de Dallas et il est dédicacé "Au pressing Berman. Avec toutes mes amitiés, Tom Landry".
Bart : Pourquoi tu l'achètes pas ?
Homer : Je peux pas acheter ça. Y'a que les types de la direction qui ont des gros salaires comme moi qui peuvent se payer ça. Oh ! Des types comme moi ? Je suis un type comme moi !

SEQ 17 - INT/JOUR Chez GlobexHomer : [à ses employés] Jouez en équipe. On est en fin de deuxième mi-temps. Le Seigneur nous a donné les atomes, c'est à nous de les faire danser.
[Les employés ne sont pas très joyeux]
Homer : Eh ! Si le chapeau de Tom Landry vous motive pas, alors autant que je m'arrête tout de suite.
Employé 1 : Je suis désolé. On s'est vraiment donné à fond pour que le réacteur soit opérationnel.
Homer : Fatigué, hein ? Ce qu'il vous faudrait les gars, c'est des hamacs.

SEQ 18 - INT/JOUR Chez Globex - Bureau de Hank ScorpioHank : Bonjour Homer. Qu'est-ce que je peux faire pour vous ?
Homer : Où c'est que je peux trouver des hamacs de professionnel ?
Hank : Des hamacs ? Bon sang, ça c'est une idée ! Pourquoi n'y ai-je pas pensé ? Des hamacs. Il y a 4 endroits en ville. Le hamac comac sur la troisième rue...
Homer : Hin hin.
Hank : ... Le hamac Donald...
Homer : Je vois.
Hank : ... Sur la troisième aussi, le hamac du macaque...
Homer : Hmm hmm...
Hank : ... C'est sur la troisième...
Homer : Oui.
Hank : ... Hamac-adam cow-boy...
Homer : D'accord.
Hank : En fait ils sont tous dans le même complexe, le complexe des hamacs sur le troisième.
Homer : Ah, le quartier des hamacs ?
Hank : C'est ça.
Assistante : On est prêt pour la liaison, monsieur Scorpio.
Hank : Euh Homer, une seconde. Je dois m'occuper de ça. C'est très important, je reviens tout de suite.
Homer : Parfait.
[La carte du monde au dessus de son bureau s'ouvre et on voit un écran. L'image montre le conseil de l'ONU. Homer est derrière et ne prête pas attention]
Hank : Bonjour messieurs. Je suis Scorpio, j'ai l'arme de l'apocalypse. Vous avez 72 heures pour me livrer l'or ou vous devrez assumer les conséquences de votre refus. Et pour prouver que je ne blague pas, regardez ça.
[Il appuie sur un bouton. On entend une explosion qui a lieu près du siège de l'ONU. Ils regardent pas le fenêtre]
Chef d'état 1 : Oh mon Dieu, le pont de la 59ème rue.
Chef d'état 2 : Il s'est peut-être écroulé tout seul, allez savoir.
Chef d'état 1 : On ne peut pas prendre de risques.
Chef d'état 2 : Vous dîtes toujours ça. Je veux prendre le risque.
Hank : Ecroulé tout seul ? Abrutis ! Vous avez 72 heures. A bientôt. [la carte se referme] Revenons à nos hamacs, mon ami.
Homer : Oui.
Hank : Y'a un endroit sympa appelé le hamac de Marie-Anne. Ce qu'il y a de bien, c'est que Marie-Anne monte dans le hamac avec vous. Ah ah ah ah ! Je plaisante.
Homer : Ah.
Hank : Vous savez qui a inventé le hamac ?
Homer : Non.
Hank : Voilà une chose à faire. Trouver la réponse.

SEQ 19 - INT/JOUR Chez Globex - Couloirs[Homer tient un café dans sa main]
Homer : Vous savez où je peux trouver du sucre ?
Garde : Là-dedans, Homer.
[Il entre par une porte blindée]

SEQ 20 - INT/JOUR Chez Globex - Salle secrète[Dans la salle, il y a pleins de scientifiques et de machines. Il y a un générateur nucléaire mais Homer n'y prête pas attention]
Hank : Salut Homer. Je croise les doigts pour que je générateur nucléaire tourne à plein régime dès demain. Ce sera possible ?
Homer : Euh... oui monsieur, no problémo.
Hank : Bien. Au fait Homer. Lequel de cers deux pays aimez-vous le moins ? L'Italie ou la France ?
Homer : La France.
Hank : Ah ah ! Personne ne dit jamais Italie.
Homer : Je n'avais encore jamais remarqué ce bureau.
Hank : C'est normal, c'est le mien.
Homer : Y'a du sucre par ici ?
Hank : Sucre ? Bien sûr. [il en sort de sa poche et le met dans la main d'Homer] Tenez. Ah désolé, il n'est pas en sachet. Un peu de lait ?
Homer : Euh... non.

SEQ 21 - INT/JOUR Cypress Creek - Maison des Simpson - CuisineLa cuisine scintille et Marge boit de nouveau un verre de vin.

SEQ 22 - INT/JOUR Cypress Creek - Ecole - Classe de rattrapage[Les enfants jouent aux chaises musicales. il y a plus de chaises que d'élèves]
Elèves : [ils chantent] Je m'aime bien, je m'aime bien. Je suis le plus gentil des pantins...
[La musique s'arrête. Les enfants s'assoient sauf Bart qui s'ennuie]
Institutrice : Bravo, tout le monde a gagné !

SEQ 23 - EXT/JOUR Dans les boisLisa : Oh ! Toute la forêt est en fleurs.
[Elle renifle une fleur et éternue. Son nez devient rouge]
Lisa : Excusez-moi. Oh ! J'ai les yeux qui brûlent !
[Elle éternue et se couche par terre. Elle voit un écureuil]
Lisa : Mon petit ami l'écureuil, je crois que je suis allergique à tout.
[Elle éternue]

SEQ 24 - INT/JOUR Chez Globex - Salle secrète[Homer essaye de faire rentrer un billet dans un distributeur pendant que Hank a attaché un agent secret sur une table par les bras et par les jambes et il dirige un laser vers lui]
Hank : Ingénieux, n'est ce pas monsieur Bont ?
Bont : Vous êtes complètement fou.
Hank : Et vous complètement impuissant.
Bont : Vous espérez me faire parler ?
Hank : Je n'espère rien d'autre que de vous voir mourir et avoir des funérailles minables. Allez, il est temps.
[Bont sort une pièce de monnaie de sa poche. Il la jette ce qui détourne le laser vers les endroits où il est attaché et il est libéré. Il se sauve]
Hank : Arrêtez-le ! Il doit mourir !
[Homer arrête Bont]
Hank : Beau travail, Homer. Je suis très fier de vous.
Homer : Bof.
Hank : Quand vous rentrerez ce soir, vous aurez une autre histoire à raconter. Merci.
[Des hommes tuent Bont]

SEQ 25 - INT/NUIT Cypress Creek - Maison des Simpson - Salle à manger[Les Simpson sont à table pour le dîner]
Homer : J'ai coincé un autre tire-au-flanc aujourd'hui... [personne ne semble intéressé] Eh ! Qu'est-ce que vous avez tous à faire la tronche ?
Lisa : Je suis allergique à tout ici. J'ai le nez tellement bouché que je peux même pas apprécier le délicieux céleri bouillis de maman.
Marge : Je m'ennuie tellement depuis qu'on est ici que je me suis surprise à boire un verre de vin tous les jours. Le docteur a bien dit qu'il fallait en boire un verre et demi mais c'est trop pour moi.
Homer : Les hommes de la famille Simpson s'en sortent bien eux, pas vrai Bart ? T'as même pas eu de problèmes à l'école.
Bart : Je risque pas d'avoir des problèmes, je suis dans une classe de rattrapage. Je suis entouré de pyromanes et de gamins qui ont leurs gants attachés à leur blouson toute l'année. Eh p'pa.
Bart + Lisa + Marge : On a envie de rentrer à Springfield.
Homer : Quoi ! On est vachement bien ici. Et pour la première fois de ma vie je m'en sort bien à mon bouleau. Mon équipe devance largement l'équipe du secteur de la guerre bactériologique.
Marge : [triste] Mmm... Tu fais comme tu veux, Homer. Quoi que tu décides, nous te suivrons.
Homer : Ohhh...

SEQ 26 - INT/JOUR Chez Globex - Salle secrète[Homer entre pour voir Hank. Dans la pièce, des hommes s'entre-tuent]
Voix : Le compte à rebours est d'une minute 35 secondes.
Homer : Euh... j'ai un petit problème, Hank.
Hank : Oh zut Homer ! Ca ne peut pas attendre ?
Homer : Ben c'est que c'est assez grave.
[Une femme en maillot de bain tue une personne]
Homer : Eh ! Qu'est-ce qui se passe ?
Hank : J'ai des petits ennuis avec le gouvernement.
Homer : Ah ! Ces andouilles il faut toujours qu'ils s'en prennent aux petites entreprises. J'aime autant pas parler du gouvernement.
Hank : Y'a un problème ?
Homer : Oh eh bien ma famille on veut rentrer à Springfield.
Hank : Qu'ils rentrent. Vous resterez avec moi, on jouera au bowling. Qu'est-ce qui les embêtent ?
Homer : Rien d'important, c'est des pitits détails.
Hank : Ah. Je ne peux pas lutter contre. C'est les petits détails qui font la vie. [il jette une grenade] Homer je suis déçu mais vous devez faire au mieux pour votre famille.
Homer : Ben... je vous remercie pour tout Hank.
Voix : Compte à rebours : 14 secondes.
Hank : Si je peux vous aider, appelez-moi.
Homer : D'accord. C'est quoi votre numéro ?
Hank : Je n'ai jamais eu à m'appeler. On vous le dira là-haut et pendant que j'y suis. En sortant si vous pouviez tuer quelqu'un, ça m'arrangerait. [il tue des soldats avec un lance-flammes. Il rie] Eh Homer, vous ratez pleins de trucs marrants.

SEQ 27 - EXT/JOUR Maison des Simpson[Ils sont rentrés à Springfield. Homer enlève le panneau abandonné et il ouvre la porte. Par terre il y a un journal avec une photo de Hank qui titre "Un super bandit s'empare de la côte est". Il voit Otto qui squatte la maison]
Otto : Oh, excusez. Laissez-moi appeler ma copine et... et je me casse. Eh Crystal, réveille-toi.
[On sonne à la porte]
Facteur : Télégramme.
Homer : [il lit le télégramme] "Sans vous le projet Arcturus n'aurait jamais été un succès. Ceci je l'espère vous rapprochera un peu de votre rêve. Ce ne sont pas les cow-boy de Dallas mais c'est un début. Ecrivez-moi si vous venez sur la côte est, Hank Scorpio".
[Il y a des joueurs de foot américain devant la maison]
Homer : Ah, les Broncos de Denver.
Marge : Je trouve ça bien déjà d'être propriétaire des Broncos de Denver.
Homer : [pas ravi] Ouais, ouais.
Marge : Explique-moi pourquoi c'est pas bien.
Homer : T'y connais rien au football, Marge.
[Il ferme la porte]
Script écrit en février 2003 par Bart le Tombeur
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park