Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

22/08/2019
Luann van Houten fait sa première apparition Une belle Simpsonnerie.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Un test avant d'essayer
Bart est le seul élève pouvant sauver l'école de la fermeture qui la menace...
23/08 à 20h10 (RTS2)
A tuteur-tuteur ennemi
Marge et Homer trouvent des tuteurs légaux aux enfants s'il venait à leur arriver quelque chose...
23/08 à 20h30 (RTS2)
Les vieux coucous
Homer apprend à respecter son père grâce à des anciens militaires des forces aériennes et Bart commence à fumer pour impressionner Annika, la cousine hollandaise de Milhouse.
23/08 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

dadoo1617 | et comme toujours rien pour nous les pauvre petit con de belges. autrefois c'était club rtl qui... (Les Simpson débarquent sur Série Club ce Lundi !)

dadoo1617 | ça vaut le coup de dépenser autant de d'argent pour un coffret dépisode médiocre ? et la suite est... (Sortie du DVD de la saison 19 en décembre aux Etats-Unis)

dadoo1617 | donc il faudra s'attendre à plus les voir lors des saisons suivantes. hum ... ça commence à faire... (Décès de Russi Taylor)

dadoo1617 | pour un pays qui se voulait anticlérical (La Russie censure un épisode)

dadoo1617 | moi je dirai les saison apres le film. donc la saison 19. meme s'il y a encore des bons épisode ça... (Parlons Simpson #20 Le déclin ?)

Script : Vingt deux courts métrages sur Springfield

SEQ 1 - EXT/JOUR Pont[Bart et Milhouse sont sur un pont et crachent sur des voitures qui roulent en dessous]
Bart : Eh Milhouse, ça t'arrive jamais de penser aux gens dans les voitures ?
Milhouse : Non j'évite parce que sinon c'est plus difficile de leur cracher dessus.
Bart : Tu sais des fois je pense à tous les gens qui vivent dans cette ville. Tu crois qu'il leur arrive des trucs intéressants ? Je suis sûr qu'il doit y avoir des millions d'histoires hyper géniales. [Le titre de l'épisode apparaît] Qu'est-ce que t'en penses ? Milhouse ?
Milhouse : [avec un flacon à la main] Hein ? Excuse-moi j'avais vu une décapotable. Qu'est-ce que tu disais ?
Bart : Laisse tomber. Amène-toi il est 11 heures et il me faut ma dose de sucre.

SEQ 2 - INT/JOUR Kwik-E-Mart[Bart et Milhouse entrent dans le magasin. Sanjay est au comptoir avec Apu]
Sanjay : Apu, j'aimerais beaucoup que tu viennes à ma soirée, tu t'éclaterais comme une bête !
Apu : Je m'éclate déjà comme une bête rien qu'en servant mes clients. [Bart paye] Merci, à la prochaine. Tu vois, tu vois ? C'est très amusant.
Sanjay : Mais ce que je te propose c'est une boom titanesque. Ou tu y prends part, ou tu es qu'un ringard.
Apu : Et bien je n'aime pas beaucoup laisser la boutique mais... [il sort un vieux panneau poussiéreux ou il est écrit "retour dans 5 minutes"] pendant 5 minutes je vais être aux anges comme quand j'ai réussi à écoulé mon stock de yaourts périmés. [un titre apparaît : "Apu le bengali jovial"]

SEQ 3 - EXT/JOUR Fête de Sanjay[Apu arrive en courant au barbecue]
Apu : Vite ! Pas le temps de les cuire, ils se ramolliront dans mon estomac. [il boit une bière d'un seul coup et se tourne vers une femme indienne] Bonjour ma jolie. Pas d'alliance ? On est seulement promise à quelqu'un par ses parents ? Ouh, j'adore cette chanson, allons glisser. [il chante et danse] Je suis un androïde un peu bizarroïde. Ouh, j'en peux plus, si on allait faire un tour ?
[Il se rend avec la jeune femme dans une cabane. Il ressort mal habillé en fumant une cigarette]
Apu : Rassure-toi, je leur dirai que tu étais intouchable. [il tombe dans la piscine habillé et fait tomber d'autres gens aussi] Sanjay, je me suis jamais autant fendu la pêche. Allez maintenant à l'année prochaine.

SEQ 4 - INT/JOUR Kwik-E-Mart[Apu revient à son magasin en courant]
Apu : J'ai réussi et j'ai même une minute d'avance.
[Quand il ouvre, il voit Hans Taupeman dans le magasin]
Hans Taupeman : Vous m'avez pris 4 minutes de ma vie alors vous allez me les rendre... [il part] Je les gaspillerais de toutes façons.

SEQ 5 - INT/JOUR Maison des Simpson - CuisineRadio : Swing Serenade vous est offert par Edgar à vos oreilles. Gare à vos oreilles avec Edgar.
Lisa : M'man, papa a jeté sa boîte de bière sur monsieur Propre à la télé. Je peux la recycler ?
Marge : Pourquoi pas ?
[Pendant que Lisa met la cannette dans la poubelle, Bart passe en skate et jette son chewing-gum dans la poubelle, mais celui-ci attérit dans les cheveux de Lisa]
Lisa : Ahhh ! J'ai un chewing-gum dans les cheveux ! Maman, on m'a jeté un chewing-gum dans les cheveux.
Marge : Tu en est sûre ? C'est peut être du shampooing, ça va partir avec de l'eau.
Lisa : Non, c'est un gros chewing-gum dégueu. Il faut l'enlever ! [elle tire dessus] Aïe ! Ca m'arrache les cheveux !
Marge : J'ai lu dans ma revue "Trucs et astuces" qu'on enlevait le chewing-gum avec du beurre de cacahuète. [elle met du beurre de cacahuète sur les cheveux de Lisa] Voilà, ça devrait se décoller maintenant. [Elle essaye de le retirer] Et si on ajoutait de la mayonnaise, ça aiderait peut-être. Bon, va t'asseoir au soleil, ça va fondre.

SEQ 6 - EXT/JOUR Maison des Simpson - JardinLisa : Pourquoi moi ? Berk ! J'ai l'impression d'être un sandwiche.
[Tout un essaim d'abeilles se rue sur les aliments que Lisa a sur la tête. Une des abeilles qui le groupe]

SEQ 7 - EXT/JOUR Tandem[Smithers et Burns sont sur un tandem, Smithers est le seul a pédaler pendant que Burns lit un magazine. L'abeille se pose sur son oeil et Smithers arrête de pédaler]
Burns : Smithers, que signifie ce relâchement ?
Smithers : J'ai une guêpe dans l'oeil, monsieur.
Burns : Et alors ?
Smithers : Je suis allergique aux piqûres de guêpes. Inéluctablement, elles provoquent ma mort.
Burns : Mais c'est que nous perdons notre élan.
Smithers : Vous pourriez peut-être donner un petit coup de pédale monsieur.
Burns : Il n'en est pas question ! Je peux essayer de l'écraser si vous voulez.
Smithers : Vraiment c'est... [l'abeille le pique] Ahhh !
[Smithers s'écroule sur le vélo perdant toutes ses forces]
Burns : Mort bleu, voilà que nous vacillont à présent.
[Smithers tire la langue et a un oeil gonflé. Il parle difficilement]
Smithers : Emmenez-moi... à... l'hôpital. Vous... devez... pédaler.
Burns : Nom d'un petit bonhomme ! Ne vous alarmez pas, je vais vous y conduire de la seule façon que je connaisse. Smithers ! Lamentable cornichon. Posez l'arpion gauche sur ce patin et que ça saute ! Et si votre cerveau embrumé peut encore enregistrer quelque chose. Collez maintenant l'autre nougat sur le deuxième bidule à droite. [Smithers pose ses pieds sur les pédales] Maintenant activez-moi ces mollets de coq, espèce de sale dégonflé ! [ils arrivent près de l'hôpital] Encore un petit effort, espèce de flemmard.
[Le vélo s'écroule. Burns et Smithers sont inconscients. Les infirmiers arrivent, hésitent et transportent Burns dans l'hôpital]
Smithers : Aidez-moi...
Nick Riviera : Nom d'un chien ! Allez donc boire un coup.
[Il lui donne de l'argent et entre dans l'hôpital]

SEQ 8 - INT/JOUR Hôpital[Le docteur Nick entre dans une salle de réunion]
Nick Riviera : Salut tout le monde !
Médecins : Salut docteur Nick.
Médecin : Cette commission chargée d'étudier les fautes professionnelles a reçu cette plainte vous concernant. Une des 160 accusations les plus graves attrait à une opération chirurgicale effectuée avec les couverts d'un restaurant de fruits de mer.
Nick Riviera : Mais je les avais essuyés avec ma serviette.
Médecin : Détournement de cadavres.
Nick Riviera : Le véhicule des transports en commun paie moins cher au péage.
[un chirurgien entre précipitamment]
Chirurgien 1 : Y'a un cinglé armé d'un scalpel aux urgences ! il demande à voir un charlatan.
[Nick s'y rend, l'homme au scalpel est Abraham]
Nick Riviera : Bonjour tout le monde. Alors, expliquez au docteur Nick ce qui ne va pas.
Abraham : Je suis à cran ! Je ne sais plus où j'en suis. J'ai les nerfs en pelote. Filez-moi vite un calmant !
Nick Riviera : Du calme monsieur. Vous allez vous faire une explosionnite aiguë. Bon, vous manifestez tous les symptômes de l'osverus eluptus. Votre squelette veut fausser compagnieà votre corps en essayant de sortir par la bouche. C'est très grave.
Abraham : Je vous le fais pas dire.
Nick Riviera : La seule solution consiste à faire une électrotomie transdentaire. Allez me chercher un moteur électrique de tondeuse à gazon. Grouillez-vous.
Chirurgien 2 : Docteur, ma conscience m'interdit...
Nick Riviera : On a pas le temps mon vieux. Tant pis, on va improviser.
[Il prend deux fils électriques et électrocute Abraham. Il donne les fils au chirurgien]
Nick Riviera : Faite la même chose toutes les 5 secondes.
Médecin : Docteur Nick, nous vous devons des excuses. [Abraham crie] il n'y aura pas de poursuites contre vous.
Nick Riviera : Génial ! [Abraham crie] Pour fêter ça je vous refait à tous un nez gratos. On commence par vous.
Jasper : J'en veux un à la Lee Van Cleef.
[Abraham est toujours électrocuté si bien que la lumière de l'hôpital fléchit]

SEQ 9 - INT/JOUR Chez Moe[La lumière fléchit également. Moe tape sur l'ampoule]
Moe : Dis donc Barney, tu te souviens de la fois où je t'ai dit que je devais écrire à la NASA pour qu'ils calculent ton ardoise ?
Barney : [il rit] Ah ouais ! Qu'est-ce qu'on avait rigolé Moe.
Moe : Le résultat est arrivé aujourd'hui. Tu me dois 70 milliards de dollars. Non attends, ça c'est le programme voyager... T'as une ardoise de 14 milliards de dollars.
Barney : Tout ce que j'ai c'est 2 000$
Moe : [il prend l'argent] Merci, c'est toujours ça de pris.
[Le serpent entre dans le bar armé d'un flingue]
Le serpent : Ne bouge pas mon pote. Si tu fais un geste, je fais sauter la cafetière du poivreau.
[Il met son arme en direction de Barney. Moe rampe par terre, passe dans une trappe dans le mur et se cache de l'autre coté du mur en ouvrant une petite ouverture]
Moe : Je suis derrière une vitre pare-balles de 8 centimètres. Fais voir de quoi t'es capable !
Le serpent : D'accord.
[Il ouvre la caisse et se sert]
Moe : Touche pas à ça ! Fiche le camp ! Bon sang non !
[Il éteint et allume la lumière pour le faire fuir]
Le serpent : Fini les remboursements de mon prêt étudiant.
Moe : Reviens ici espèce de sale... Mais y'a combien d'oxygène là dedans ?
[Il s'évanouit]

SEQ 10 - INT/JOUR Maison de Skinner[L'inspecteur Chalmers sonne à la porte, Skinner ouvre la porte]
Chalmers : Et bien me voilà Seymour. J'ai trouvé en dépit de vos indications.
Skinner : Bienvenue monsieur l'inspecteur. Etes-vous prêt à savourer un déjeuner mémorable.
Chalmers : Oui.
[Chalmers s'assoit à table et met la bouteille qu'il a apporté dans le seau. Skinner va dans sa cuisine et voit de la fumée sortir de son four. Son rôti brûle]
Skinner : Mon dieu ! Mon rôti est fichu. [il voit un krusty burger par la fenêtre] Et si je... faisais passer de la nourriture de fast food pour de la bonne cuisine maison. Délicieusement diabolique, Seymour.
[Au moment où Skinner passe par la fenêtre, Chalmers entre dans la cuisine. Un générique commence]
Générique : Skinner, with his crazy explanations. The superintendent's gonna need his medication. When he hears Skinner's lame exaggerations. There'll be trouble in town tonight.
Chalmers : Seymour !
Skinner : Monsieur l'inspecteur, je m'étirais les mollets sur le bord de la fenêtre, un exercice de stretching. Ca vous tente ?
Chalmers : C'est normal cette fumée qui sort de votre four ?
Skinner : Ce n'est pas de la fumée c'est de la vapeur. La vapeur qui provient de mon saumon vapeur.
[Chalmers quitte la cuisine. Skinner en profite pour aller au Krusty Burger. Plus tard, il arrive dans la salle à manger]
Skinner : Vous êtes prêt à déguster mes délicieux hamburgers ?
Chalmers : Mais je croyais qu'on mangeait du saumon vapeur.
Skinner : Oh non, j'ai dit jambon vapeur. C'est comme ca que j'appelle les hamburgers.
Chalmers : Vous appelez jambon vapeur les hamburgers vous ?
Skinner : Oui, c'est un dialecte régional.
Chalmers : De quelle région ?
Skinner : Du nom de l'état de New York.
Chalmers : Vraiment ? Je viens d'Utica et je n'ai jamais entendu employer l'expression jambon vapeur.
Skinner: Pas à Utica, ça vient de la région d'Albany.
Chalmers : Je vois. Je trouve que ces hamburgers ressemblent à ceux de chez Krusty Burger.
Skinner : Oh non, c'est de l'authentique Skinner Burger. C'est une vieille recette de famille.
Chalmers : Pour le jambon vapeur ?
Skinner : Oui.
Chalmers : Et vous appelez ça jambon vapeur alors qu'à l'évidence cette viande est grillée ?
Skinner : Vous savez... il y a une chose qui est... Excusez-moi un instant.
Chalmers : Je vous en prie.
[Skinner ouvre la porte de la cuisine, on voit des flammes. Il revient peu de temps après et il s'étire]
Skinner : C'était formidable. On a passé un bon moment. Je suis flappi.
Chalmers : [il regarde sa montre] Oui, je m'en vais moi... [il voit les flammes] Que se passe-t-il là dedans ?
Skinner : Une aurore boréale.
Chalmers : Une aurore boréale ? A cette époque de l'année, à cette heure de la journée, dans cette région du pays et localisée exclusivement dans votre cuisine ?
Skinner : Oui.
Chalmers : Je peux la voir ?
Skinner : Non.
[Ils sortent]
Agnes : Seymour, la maison est en flammes !
Skinner : Non mère, c'est la magie du grand nord
Chalmers : Seymour, vous êtes un curieux gaillard, mais je reconnais que vous faîtes un bon jambon vapeur.
[Il part alors que la maison flambe]
Agnes : Au secours ! Au secours !
[Chalmers se retourne. Il voit Skinner sourire et lever son pouce pour faire signe que tout va bien]

SEQ 11 - EXT/JOUR Dans la rue[Le camion de pompiers est en route chez Skinner. Homer marche sur le trottoir avec le chien, il a Maggie et les courses dans ses bras. Il lit un journal en vente dans un distributeur]
Homer : [il lit le gros titre] "Le sénateur Helms veut taxer les donuts".
[Il paye et essaye d'ouvrir le distributeur mais il a du mal avec tout ce qu'il a dans les bras. Il finit par y arriver]
Homer : Et voilà, vite fait bien fait. [il a le chiens dans les bras et Maggie est enfermée dans le distributeur] Ahh ! [il veut remettre une pièce mais elles sont toutes tordues] Pourquoi j'ai mis toutes mes pièces sur les rails du train ? Il faut que je trouve de la monnaie. [à Maggie] C'est rien, c'est rien. Je reviens. Tu vois ? Papa est là.
[Homer entrouvre le distributeur et essayer d'attraper Maggie avec son doigt] Allez Maggie, si t'essayais de te glisser, peut-être que... [il attrape le vêtement de Maggie et tire dessus pour la faire sortir] C'est ça, je... [il ne réussit à sortir que le vêtement de Maggie qui est toujours enfermée] D'oh !
[Maggie rit et s'enveloppe dans un journal faisant apparaître un titre "Papa flappe à flappe"]
Homer : Bon d'accord, réfléchis Homer... le chien !
[Il arrache un morceau du sac de courses en papier et il écrit avec du fromage en bouteille]
Homer : [il lit ce qu'il a écrit] "Suivez-moi jusqu'au bébé coincé". [il met le papier sur le collier de PPN] Voilà ! Va le chien, va chercher du secours. Va chercher du secours ! [le chien lèche le fromage] Non ! Vilain le chien, vilain le chien ! [Maggie prend un air triste] Oh... T'inquiète pas Maggie, je vais trouver un truc]

SEQ 12 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Maggie[Homer joue avec Maggie qui est toujours dans le distributeur que Homer a mis dans le lit. Maggie se cache derrière un journal, on voit une pub pour le Krusty Burger dessus]

SEQ 13 - INT/JOUR Krusty Burger[Le chef Wiggum mange un hamburger avec Eddie et Lou]
Lou : Vendredi soir je suis allé manger dans un Mc Donald à Shelbyville.
Wiggum : Un Mac quoi ?
Lou : Un restau Mc Donald. Je connais pas non plus mais ils ont plus de 2 000 restau comme ça rien que dans cet état.
Eddie : Ils ont dû pousser en une nuit.
Lou : Ce qui est le plus marrant c'est les petites différences.
Wiggum : Par exemple ?
Lou : Et bien chez Mc Donald, on peut acheter un krusty burger au fromage, d'accord ? Et ils appellent pas ça un krusty burger au fromage.
Wiggum : Tu charies ? Comment ils l'appellent alors ?
Lou : Un big mac au fromage.
Wiggum : Un big mac au fromage ? Je peux imaginer le fromage mais... est-ce qu'ils ont des boissons à base de gomme partiellement gélifiée sans lait ?
Lou : Ils appellent ça milk shake.
Eddie : Milk shake ? On sais pas ce qu'on avale.
Wiggum : Moi je sais ce que je vais avaler : des donuts. [son gros ventre, coincé par la table l'empêche de se lever] Filez-moi un coup de main.
[Eddie et Lou crèvent le canapé comme un ballon avec une fourchette pour libérer Wiggum]

SEQ 14 - INT/JOUR Maison de l'abeille espagnole[L'abeille espagnole passe en voiture devant le Krusty Burger et rentre chez lui. Il embrasse sa femme. Son petit chien aboie alors qu'il retire son costume d'abeille]
Abeille espagnole : Quelle journée misérable j'ai passé au bouleau. [pendant qu'il parle, on voit sa journée quand il a tourné sur une plage nudiste déguisé en arbre] Primero, il y a eu l'attaque de ce pivers loco. [un pivers le frappe sur la tête] Ensuite, il y a eu ce désastre électrique. [dans un autre sketch, il mangeait des spaghettis pendant que quelqu'un mettait un spaghetti dans une prise pour qu'il s'électrocute] Et finalmente, una catastrophe avec une balle de baseball. [il essaye de réceptionner une balle aussi grosse que lui] Ca va pas faire de mal un peu de repos et de tranquilita. [en ouvrant un placard, plein d'oranges tombent sur lui] Ah ! Une avalanche d'oranges sur la cabeza ! [il glisse sur les oranges, renverse une table, rebondit sur la table à repasser et s'accroche au lustre] Je suis maudit !
[Le lustre se décroche et fait tomber avec lui le plafond et les murs qui recouvrent l'abeille espagnole. Son petit chien vient à son secours. Sa femme accourt]
Ema : Tu es la plus grande déception de ma vie. C'est fini je demande le divorce. [elle lui donne une feuille de divorce en espagnol] Tu n'es qu'un irresponsable ! Non non non !
Abeille espagnole : Où est-ce qu'elle a mis ma tequilla ?
[Sa femme Ema s'en va et fait du stop. La maison s'écroule entièrement peu de temps après]

SEQ 15 - EXT/JOUR Voiture du serpent[Le serpent s'arrête à un feu rouge. Le chef Wiggum traverse en même temps]
Wiggum : Donuts, j'ai plein de donuts ! [il voit le serpent] Hé ! Je vous connais !
[Le serpent accélère brutalement et renverse Wiggum. Il renverse aussi une boîte aux lettre, les lettres jaillissent comme une bouche d'incendie et les enfants sont contents. Le serpent fonce dans un mur et sort en courant de sa voiture]
Wiggum : Hé attendez ! Il faut qu'on fasse un constat !
[Wiggum l'attrape mais le serpent se dégage et lui donne un coup de pied au visage puis un coup de poing. Wiggum lui resaute dessus et ils roulent jusque dans la boutique d'Herman]

SEQ 16 - INT/JOUR Boutique militaire[Pendant qu'ils continuent à se battre dans la boutique, Herman braque un fusil sur les deux hommes]
Herman : On ne fait plus un geste. L'arraignée a piégé deux mouches d'un coup dans sa toile.

SEQ 17 - EXT/JOUR Dans la rue[Devant la boutique, la boîte de donuts s'ouvre. Un des donuts roule et tombe dans les égouts. Au dessus d'une autre bouche d'égout, le chien du révérend Lovejoy voit le donut et le regarde. Le révérend Lovejoy amène son chien sur la pelouse des Flanders pour qu'il y fasse ses besoins]
Lovejoy : Allez mon chien, tu peux pas rêver meilleur endroit. Ca c'est un gentil chien, c'est bien le chien. Dépêche-toi de faire ton gros pêché.
Ned : [il sort de chez lui] Sapristi de révérend Lovejoy. Je suis ravi de vous voir... [gêné] sur ma pelouse... avec votre chien...
Lovejoy : Ah... Oh le vilain chien ! Regarde ce que tu as fait sur la pelouse de Ned. Comment as-tu pu faire ça ? [plus bas] Gentil le chien. Allez continue ! Gentil le chien. [plus haut] Vilain chien ! Il va rôtir en enfer !
Ned : J'ai intérêt à récupérer ma pelle chez Homer.
[Ned va chez les Simpson]
Lovejoy : Oh c'est un bon chien, continue à faire ta petite affaire.

SEQ 18 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[Ned passe devant la fenêtre de la cuisine et voit qu'elle s'occupe toujours du chewing-gum de Lisa. Elle met du pamplemousse sur ses cheveux]
Ned : Marge Simpson ! Vous continuez à presser les fruits comme dans le temps ?
Lisa : Non, j'ai du chewing-gum dans les cheveux.
Marge : On a tout essayé : huile d'olive, jus de citron, sauce tartare, chocolat fondu, graisse d'oie, harissa, crème d'anchois.
Lisa : J'ai mal au crâne à cause des piqûres de guêpe.
Ned : Il faut le congeler et le casser ensuite avec un marteau. Je fais ça quand j'ai de chewing-gum dans les bacantes.
Lisa : C'est pas idiot.
[Un peu plus tard. Lisa est couchée sur la table et Ned frappe avec un marteau sur le chewing-gum. Lisa crie]
Lisa : Arrêtez, arrêtez !
Ned : Je n'ai fait que coller encore plus de cheveux. Enfin.
Willie : [à la fenêtre] Les glaçons ça vaut pas tripette. Le chewing-gum pour l'enlever faut le remâcher.
Lisa : Est-ce qu'il faut vraiment que toute la ville soit au courant ?
Mc Callister : Vous avez essayé le calmar de la baltique ? C'te bête là ça vous arrache les boulons de la coque d'un sous-marin.
[Otto prend une photo de Lisa]
Otto : Cool ! Le magazine de Monstruorama me filera 20$ pour cette photo.
Hibbert : Je peux vous adresser à un confrère chewing-gum-ologue.
Mel : Si je peux me permettre un conseil, n'essayez pas d'enlever ce chewing-gum avec un os. Ca ne ferait qu'empirer les choses.
Hutz : Gardez-le comme preuve. La compagnie de chewing-gum Bazouka est pleine aux as.
Uter : Je peux peut-être aider. Mein papa travaille à la Düsseldorf Gum manifacture.
[Bigboule, docteur Colossus, Pete H, Quimby, monsieur Teeny, Lenny, Kent Brockman, inspecteur Leopold et le colonel Hapablap apparaissent également]

SEQ 19 - INT/JOUR Ferme de Cletus[La séquence est titrée "Cletus le plouc". Le générique commence, la chanson est en VO sous titrée]
Générique : Certains mangeant jamais de mouffette, et pourtant certains aiment le plouc.
[Cletus sort sa tête de l'écran-titre]
Cletus : Hé, qu'est-ce t'y qui se passe de ce côté là ?
[Dans la ferme de Cletus. Cletus montre des grosses chaussures à sa femme]
Cletus : Hé Brandine, si tu mettais ça pour aller à ton entrevue pour ce nouveau bouleau ?
Brandine : Pour que je raye la piste des danseuses topless ? Non, va remettre ces godillots où tu les as trouvés.
Cletus : D'accord.
[Il sort et escalade un poteau électrique. Il met les chaussures sur le fil électrique]
Cletus : Y'a plus qu'à attendre et à espérer qu'une femme moins difficile vienne vous décrocher.
Générique : Personne ne perd d'orteil et pourtant certains aiment Cletus le plouc.
Cletus : Hé vous savez quoi ? Pendant que je suis là haut, je pourrais appeler ma maman. Hé maman, descend du toit nom de diou !
[Le fil électrique va jusqu'au téléphone de la boutique de BD]

SEQ 20 - INT/JOUR Donjon de l'androïdeVendeur de BD : [au téléphone] Oui, avec un supplément de fromage. Merci.
[Il raccroche. Milhouse arrive visiblement pressé]
Milhouse : Je peux aller dans vos toilettes ?
Vendeur de BD : Non tu ne peux pas. C'est réservé aux clients qui achètent. Achète quelque chose et tu pourras y aller.
Milhouse : D'accord. Bon ben ça alors.
Vendeur de BD : Ca c'est une photo très rare de Sean Connery dédicacée par Roger Moore. Elle vaut 150 $.
Milhouse : Qu'est-ce que je peux avoir pour 75 cents ?
Vendeur de BD : Ca : les charmantes aventures de Conan le Burger. Un gamin a déjà rempli la grille de mots croisés. C'était le mot "frite".
[Le père de Milhouse entre]
Kirk : Milhouse, tu as dit que tu allais aux toilettes et je te trouve en train d'acheter des bandes dessinées.
Vendeur de BD : La transaction est terminée, vous pouvez reprendre le gamin.
Milhouse : Attends !

SEQ 21 - INT/JOUR Boutique militaire[Le chef Wiggum et le serpent ont été attachés et bâillonnés par Herman à la "Pulp Fiction"]
Herman : Dès que Zed sera arrivé, la fête commencera. [on sonne] Tiens, le voilà. [c'est Milhouse et Kirk] Qui êtes-vous ?
Kirk : Mon fils peut utiliser votre toilette ?
Milhouse : Dites oui !
Herman : D'accord mais fais vite. C'est derrière.
[Kirk regarde Wiggum est le serpent qui sont attachés. Il est gêné]
Kirk : C'est... un joli magasin. Quand j'étais môme c'était un magasin où on vendait des animaux. De ce côté-là contre le mur, y'avait un mignon petit...
[Herman braque son fusil sur Kirk]
Herman : Va dans ce coin.
[Herman se fait assomer... par Milhouse qui joue avec une masse d'armes et un casque]
Milhouse : Hé p'pa s'te plait on peut acheter ça ? [il regarde Herman étendu au sol] Oh mince alors. Je suis désolé monsieur.
[Le chef Wiggum qui est accroché à une chaise en profite pour sautiller avec et sortir de la boutique]

SEQ 22 - INT/JOUR Coiffeur[Lisa va chez Jake le coiffeur pour se faire retirer le chewing-gum ]
Jake : Je coupe le chewing-gum ou je fais des boucles avec ?
Lisa : Coupez-le mais faîtes attention.
Jake : Rassure-toi ma chérie, je sais l’importance qu’ont les cheveux pour une petite fille.
[Plus tard, le coiffeur lui a coupé le chewing-gum mais lui a aussi coupé toute une partie des cheveux. Lisa est horrifiée]
Jake : Si tu continues à te tortiller comme ça, tu n’auras pas de sucette et en plus tu seras chauve.
[Le coiffeur la coiffe pour masquer le manque de cheveux]
Lisa : [heureuse] Oooh, j’adore, je ressemble enfin à un être humain ! Merci.

SEQ 23 EXT/JOUR Dans la rue[Lisa sort de chez le coiffeur. Nelson est là et rit de sa nouvelle coiffure. Lisa déçue, met un bonnet. Madame Glick passe à coté de Lisa et tombe la tête la première dans une poubelle. Nelson se moque d’elle aussi. Pour finir, il voit un homme très grand dans une petite voiture. Il décide de rire de lui, mais l’homme sort de la voiture et le poursuit]
Nelson : Zut !
[Le géant perd sa trace après un tournant]
Lisa : Il est là dessous.
[Elle lui montre une bouche d’égout ouverte]
Nelson : Zut !
[Le géant le prend par les cheveux]
Géant : Est-ce que par hasard tu trouverais que j’ai une drôle d’allure quand je conduis mon automobile ?
Nelson : Oui !
Géant : Tout le monde a besoin de conduire une voiture même les très grand. C’était la plus grosse voiture que je pouvais me payer. Est ce que c’est une raison pour qu’on se moque de moi ?
Nelson : Je crois que oui !
Géant : Ca te ferais plaisir toi, si je me moquais de tes malheurs, Hein ? On devrait peut-être essayer.
[Le géant abaisse le pantalon de Nelson]
Géant : Allez, avance !
[Nelson marche le pantalon baissé et le géant le suit en voiture]
Géant : Eh ! Regardez tout le monde, c’est le gamin qui passe son temps à se moquer des autres. Allez, moquez-vous de lui ! [les gens se moquent] Maintenant, salue les gens. Envoie-leur des baisers
[Nelson le fait et se met à pleurer. Il reçoit de la mayonnaise et du ketchup qui semble tomber du ciel. il regarde en l'air : c'est Bart et Milhouse sur le pont]

SEQ 24 - EXT/JOUR PontBart : Et ben tu vois, j'ai l'impression qu'il arrive des histoires intéressantes aux gens de Springfield.
Milhouse : Ouais. Tout le monde dans cette ville a une histoire à raconter.
Bart : Le problème, c'est qu'on a pas le temps de les écouter toutes.
[Le professeur Frink accourt avec une pancarte où il est écrit "Les bouffonneries du professeur Frink"]
Frink : Excusez-moi d'être en retard, il y a eu des problèmes au labo. Il y a eu une explosion, ça courait de partout, ça hurlait et un singe m'a arraché mes lunettes. Non attendez je vous en prie ! J'ai une histoire drôle à raconter. Ecoutez-moi... J'ai même trouvé une musique... écoutez ça [il se racle la gorge] Professeur Frink, professeur Frink, vous fera rire et réfléchir, il aime bien boire et faire la foire avec... [il se racle à nouveau la gorge] quelqu'un. Oh ! Ah misère, ce singe va me le payer.
Script écrit en février 2004 par Bart le Tombeur
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park