Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

13/11/2019
Le passage de l'épisode Le vrai descendant du singe (s17) où Bart tente de faire le plus de choses possibles avant la fin de l'été était au départ prévu pour l'épisode La reine de l'orthographe (s14).

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Whisky Bizness
Un nouveau pasteur arrive à Springfield et entre Un nouveau pasteur arrive à Springfield et entre en rivalité avec le Révérend Lovejoy...
14/11 à 20h10 (RTS2)
La saga de Carl
Homer, Moe, Lenny et Carl gagnent à la loterie. Mais lorsque Carl prend son envol en Islande, sa patrie, avec tous les gains, les trois autres vont se lancer à sa recherche pour récupérer l'argent...
14/11 à 20h30 (RTS2)
Mémoire effacée
Homer devient ami avec le nouveau chef de la sécurité de la centrale nucléaire de Springfield qui s'avère être un ancien agent de la C.I.A...
15/11 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

simpsonofan | Je me disais bien que la voix de Martin était différente, mais je pensais que Russi Taylor avait... (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

Lolmine59 | Je vote qui reste ensemble pour voir se qui vas fair bart ? (Votez et changez le futur de la série !)

alda20 | I learn english from simpsons ,I love it (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

dadoo1617 | on est loin des 19 millions d'autrefois (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Les Simpson 80 | Même l'audience et fiable j'adore les Simpson même âgé (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Script : Vive les éboueurs !

SEQ 1 – INT/JOUR Coutunmax
[Dans une conférence de cadres]
Homme : Messieurs, j’ai le plaisir de vous annoncer une forte progression des ventes pendant le créneau Halloween, Noël, nouvel an. Et ça se présente bien pour les fêtes de Pâques, des mères et des pères. Ensuite c’est l’habituelle accalmie de l’été mais, on gagne assez d’argent, hein ?
[Les cadres se regardent bizarrement. Le PDG fait signe à ses gardes du corps d’intervenir. Les gardes font sortir l’homme]
Président : Ecoutez-moi bien. Il faut absolument inventer une nouvelle fête pour l’été. Un truc avec des cadeaux, des cartes et autres attrapes nigaud.
Cadre 1 : Pourquoi pas une fête religieuse ? Nous avons eu de bons résultats au printemps dernier avec Noël 2.
Cadre 2 : Oh je sais, la fêté des paires ! Pire, on offre se qui va par paire.
Cadres : Oui, des paires de ski, de lunettes, de gants...
Président : Non non non ! Il faut que se soit sentimental. Quelque chose comme la fête de l’amour en moins guimauve.

SEQ 2 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon
Marge : Joyeuse fête de l’amour à tous !
Lisa : M’man, je t’en prie. Les commerçants ont inventé cette fête pour gagner de l’argent.
Homer : Nous gâche pas encore une fête de l’amour.
Marge : Pour toi Homer.
[Homer déballe son cadeau, c’est un ours en peluche]
Ours d’amour : Je suis messire d’ours d’amour, l’ours qui aime les mamours.
Homer : Ils avaient pas monsieur Bisounours ?
Marge : C’est le même modèle d’ours Homer.
Homer : [Vexé] Que tu dis...
[Bart a reçu une citrouille avec du rouge à lèvre]
Bart : Mais qu’est-ce que s’est que ce truc ?
Marge : C’est une citrouille qui danse quand on l’embrasse. [Avec un appareil photo] Embrasse-là, elle va danser.
Homer : Embrasse-là !
Bart : Heu, tout à l’heure.
[Il jette la citrouille par terre. Petit papa Noël la lèche et elle se met à danser, Homer aussi]
Marge : La fête est finie, il faut tout ranger. Vous allez jeter tous les emballages, moi je vais démonter Amour Land.
[Devant la maison il y a des accessoires achetés pour la fête de l’amour]

SEQ 3 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine
[Avec les emballages la poubelle est pleine]
Lisa : Oh, Ca en fait un tas d’ordures.
Homer : Ouais mais ça nous fera aussi un tas de souvenirs. [Il jette les cadeaux à la poubelle] Tu vas rentrer saloperie !
Lisa : Elle est pleine papa. Alors c’est à toi de sortir le sac poubelle.
Bart : Ouais c’est la règle. C’est celui qui la remplit qui la vide.
Homer : Non non, elle est pleine que quand elle déborde.
[Il écrase tout les déchets de la poubelle avec son pied. L’ours d’amour est à l’intérieur, Homer l’écrase]
Ours d’amour : Je t’adore. [Il l’enfonce encore plus avec son pied] Je t’a... [Il l’enfonce beaucoup plus fort] ... Dor ! [Homer tasse les déchets jusqu’au moment où rien ne déborde, puis il s’en va en sifflant]

SEQ 4 INT/NUIT Maison des Simpson – Cuisine
[Bart mange une banane et jette la peau sur le tas d’ordure de la poubelle qui a augmenter de volume. Comme il la lance plusieurs fois et qu’elle tombe toujours, il prend une agrafeuse et agrafe la peau à la poubelle]

SEQ 5 INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine
[Au petit matin, Homer ouvre le frigo et prend un maxi saucisson. Il retire l’épluchure et essaie de la poser sur le tas d’ordure. Comme celui-ci tremble dangereusement, il attache le déchet sur le frigo à l’aide d’un aimant et écrit dessus : B+. Il s’en va en rigolant et renverse la poubelle]
Homer : D’OH !
Marge : J’ai entendue, tu connais la règle.
Homer : Oooh ! Mais je peux pas la re-remplir !

SEQ 6 EXT/JOUR Dans la rue
[Homer sort par la porte de derrière avec la poubelle pour la mener devant la maison]
Homer : [énervé] Saleté de poubelle pourrie ! Je haie le monde entier, je vais me venger sur le premier qui... Aaaaah ! Du jus d’ordure ! [Il tord sa pantoufle, un liquide vert s’en échappe. Puis, il brandit le poing vers le ciel] Toi là haut tu vas me le payer !
[Le camion poubelle passe devant Homer sans s’arrêter, Homer cours après]
Homer : Eh, attendez ! Attendez j’ai des ordures ! [Homer s’arrête et laisse tomber la poubelle] Sales fainéants ! Vous êtes pressés d’aller boire un coup ? Eh, j’vous causes bande de gros sacs d’ordures puants !
[La camion s’arrête et fait marche arrière]
Homer : Oh oh !
Éboueur 1 : [énervé] Qu’est ce que t’as dis ?
Homer : Heu... je sais pas, y avais plein de gens qui hurlaient.
Éboueur 1 : Tu nous as traité de gros sacs d’ordures puants !
Éboueur 2 : La fête de l’amour c’est pas fait pour les chiens.
Homer : C’était hier pauvre cloche !

SEQ 7 INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine
[Homer arrive dans la cuisine avec des détritus qui dépassent de son pyjamas]
Homer : J’ai une bonne nouvelle, je me suis disputer avec les éboueurs et ils enlèverons plus nos ordures.
Marge : Oh non ! Mais qu’est-ce qu’on va faire, laisser les ordures s’entasser ?
Homer : Eh, je préfère vivre dans une décharge que dans un monde dirigé par des éboueurs prétentieux.
Lisa : Papa, est-ce que c’est pas encore le genre de situation qui peut s’arranger en présentant des excuses ?
Homer : Je présente jamais d’excuses Lisa, désolé mais je suis comme ça, j’y peux rien.

SEQ 8 INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger
[Les Simpson sont en train de manger, Marge se lève]
Homer : Reste assise chérie, les hommes vont débarrasser la table.[Homer et Bart prennent la nourriture et la lance par la fenêtre] Adieu l’os de poulet.
Bart : Dégage les choux de Bruxelles.
Homer : Bon voyage les framboises.
Bart : Adieu l’assiette en porcelaine.
Marge : [fâchée] Bart !

SEQ 9 EXT/JOUR Devant la maison des Simpson
[Ned se dirige vers la porte d’entrée en évitant les détritus]
Ned : Doucement Ned, évites de respirer...
[Ned reçoit des ordures sur sa tête qui viennent de la fenêtre au dessus de la porte]
Homer : [à la fenêtre] Hou... heu... pardon Ned, je savais pas que tu étais là... [Il se retourne vers Bart] Je l’ai eu.
Ned : Heu... .écoute Homer, je ne veux pas jouer les enquiquineurs mais, Maude reçoit des amis et ils sont un peux chatouilleux en se qui concerne les odeurs.
Homer : Alors ferme tes fenêtres avant que le soleil tape sur le mont Couches-culottes.
[Homer lui montre un immense tas de langes usagés. Rod monte dessus]
Rod : Regarde papa, je suis le roi de la montagne.
Ned : Rod, descend de là !

SEQ 10 INT/JOUR Maison des Simpson – Hall d’entrée
[Marge se tient devant la porte et à dans sa main une boite de bacon. Bart et Lisa se prépare à courir devant la porte]
Marge : 3, 2, 1... [Marge jette le bacon dans les ordures, une meute de ras se jette dessus, pendant ce temps, les enfants en profite pour sortir de la maison en courant] Vite vite vite !
Homer : Aaaah ! Les ras ont l’air content.

SEQ 11 INT/NUIT Maison des Simpson – Salle à manger
[Les Simpson sont en train de manger]
Marge : La vieille folle qui vit sur notre tas d’ordure m’a encore agressée.
Homer : C’est pas ce qu’elle dit en tout cas.
Marge : Et l’infirmière scolaire dit que Bart a la peste.
Homer : Oooh, c’est comme la rougeole, faut l’avoir quand ont est jeune.
Marge : Homer, c’est devenu invivable, je t’en prie, va présenter des excuses aux éboueurs.
Lisa : Oui papa, tu nous demande toujours de nous excuser Bart et moi.
Homer : Ouais mais, ça me déçoit toujours quand vous vous excusez. De toute façon je crois que les éboueurs commencent à craquer.
Bart : C’est plutôt toi qui commence à craquer !
Homer : [énervé] Excuses-toi tout de suite !
Bart : Pas question !
Homer : Ca c’est bien.

SEQ 12 INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Homer et Marge
[C’est le matin, Homer se lève et regarde par la fenêtre]
Homer : Comment va mon tas d’ordure, est-ce que... ? Eeeh ! [Il n’y a plus d’ordures] WOOHOO, j’ai gagné !

SEQ 13 INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine
[Les Simpson déjeunent]
Homer : C’est un grand jour, un très grand jour pour nous et surtout pour moi. Votre père, moi, a fait plier la mairie. C’est comme David et Goliath, sauf que cette fois David a gagné.
Cerveau de Lisa : Je sais, j’ai entendu, voilà de la musique... [On entend « La lettre à Elise de Beethoven]
Homer : [à Marge] Et dire que tu voulais que je me mette à genoux devant eux. Et ben ton mari il se met pas à genoux, il se tient debout. Hou, ça rime Marge et tu sais que ça rime, admets-le !
Marge : [En colère] Oh Homer, t’as pas fais plier la mairie ! Il ont enlever nos ordures parce que j’ai envoyée une lettre d’excuse au responsable, en la signant de ton nom. Voilà pourquoi !
Homer : Hein ? T’as imité ma signature ! Je suis vachement choqué.
Marge : Tu as imité la mienne plus d’une fois.
Homer : Mais là c’est pas un contrat de location ou un testament. Tu m’as enlevé ma dignité, mais je vais la retrouver, je te le dit !... .Lisa, est-ce que j’ai mis mon pantalon ?
Lisa : [Dans les nuages] ... Oui..
Homer : Très bien.

SEQ 14 INT/JOUR Hôtel de ville – Bureau de Ray Patterson, Responsable des éboueurs
Patterson : Je vous rend votre lettre monsieur Simpson en regrettant qu’on ne puisse pas régler ce diffèrent.
Homer : Prenez pas vos grands airs avec moi Patterson. Vous m’impressionnez pas avec bureau, votre fauteuil et votre lampe.
Patterson : Je n’essaie pas de vous impressionner, j’essaie de finir mon travail.
Homer : Ah ah, je vois, on fait son numéro pour les caméras.
Patterson : Mais quels caméras, que faites-vous encore ici ?
Homer : Je suis venu faire la révolution, je veux faire bouger les choses Patterson. Secouer ceux qui somnoles, leurs voler dans les plumes... [Il prend une cage à oiseau et la secoue, l’oiseau à l’intérieur est terrorisé]
Patterson : Mais arrêtez bon sang !
Homer : Vous ne me réduirez pas au silence, je suis un homme révolté Patterson, un défenseur des petites gens... [Il secoue la cage]
Patterson : Laissez cet oiseau tranquille !
Homer : Jamais !
Patterson : Ecoutez Simpson, les gens de cette ville m’ont élus seize années de suite à ce poste. Il faut croire qu’ils pensent le plus grand bien de moi et de mon travaille.
Homer : Vous voulez savoir ce que je pense ?
Patterson : Non, je n’ai pas envie d’entendre les divagations et les braillements d’un fou furieux.
Homer : [Choqué] Hou ! Et bien c’est ce qu’on va voir ! [Homer secoue encore le pauvre oiseau dans sa cage]
Patterson : Non !

SEQ 15 INT/JOUR Bureau d’inscriptions
[Homer entre furieux en passant devant tout le monde]
Homer : dégage !... Je viens m’inscrire comme candidat au poste de chef des éboueurs et dire aux ronds de cuire qui sont là haut, que les choses vont changer dans cette ville !
Raphaël : D’accord, mais ici on vient se déclarer comme délinquants sexuel.
[Moe arrive dans la pièce]
Moe : Oh zut, y a toujours la queue !

SEQ 16 INT/JOUR Voiture d’Homer
[Un journal apparaît à l’écran, il y ait écrit : Un nouveau candidat dans la course aux ordures. Homer et Bart passe dans une rue à l’intérieur de la voiture, Bart parle dans un haut-parleur]
Bart : Votez tous pour mon papa Homer Simpson... Sinon il va nous battre.
Homer : Oh, espèce de... .heu... personne ne va te battre fiston... [Murmure] Tu vas t’en prendre une bonne !

SEQ 17 EXT/JOUR Devant la central nucléaire
[Homer sert la main des ouvriers qui rentre chez eux]
Homer : Eh, votez Simpson... Salut, content de te voir... Hou, c’est sympa d’être venu... t’as grossis toi, hein. Lenny, mon pote !
Lenny : Dit donc Homer, si ont vote pour toi, qu’est ce que ça changera ?
Homer : [Vexé] Je suis pas une voyante, votes pour moi, point !
[Lenny et Carl s’en vont]
Lenny : Ah, je connais pas Ray Patterson, mais il a rien d’un Ray Patterson.
Carl : Homer est bien comme inspecteur de la sécurité mais, je sais pas si je lui confierais ma poubelle.
Lenny : C’est notre tranquillité d’esprit qui est en jeu là.
Homer : Ils comprennent rien ces deux andouilles. Je vais employer les grands moyens.

SEQ 18 INT/NUIT Stade de Springfield
[Les U2 donnent un concert. Tout le monde est debout, Otto lui est assis]
Otto : [fâché] Eh oh ! Assis les mecs, vous empêchez tout le monde de voir !
[Homer arrive prêt d’une porte privée en sifflant et en transportant un gros sac sur son dos]
Gardien : Oh oh oh ! Qu’est-ce que vous venez faire ?
Homer : Livrer des patates.
Paul McGuinness : Mais où étiez-vous passés ?
[Les gardiens le laisse rentrer, il retire son déguisement et s’approche du panneau de contrôle. Une femme chauve travail sur celui-ci]
Susie Smith : OK, caméra 2... Heu, excusez-moi, c’est interdit au public ici.
Homer : Tires-toi Kojak ! [Homer donne un coup de pied sur la chaise sur laquelle elle est assise. Susie est projetée. Homer appuie sur un bouton, sa tête apparaît sur l’écran géant et le groupe s’arrête de chanter]
Homer : Bonjour Springfield, c’est moi Homer.
Bono : Qu’est-ce que c’est que ce souk ?
Homer : Silence toi ! Je sais que vous avez envie de voir la bande à Bono, mais je sais aussi que vous vous intéressez de prêt à l’élection du chef de éboueurs. Alors permettez-moi de vous faire un pitit topo.
[Homer va sur la scène et fait signe au public, celui-ci le salue en le huant]
Bono : Silence je vous prie, Homer veux vous parler des ordures ménagères qui empoisonnent toute notre planète.
The Edge : C’est repartit pour un tour, on se tire discretos boire une bière chez Moe.
Clayton : Je peux venir ?
The Edge : Non.
Clayton : Charogne !
Bono : Dites-moi Homer, il paraît que Ray Patterson est un fonctionnaire parfaitement efficace. Pourquoi est-ce que les gens de Springfield...
Public : Springfield ! Springfield ! Springfield ! Springfield !
Bono : Pourquoi est-ce qu’ils voteraient pour vous ?
Homer : C’est une bonne question Bono... Parce que je suis le fonctionnaire le plus cool, le plus rigolo et le plus alcoolo du monde ! Qu’est-ce que vous en dites ?
[Aucune réaction du public. Comme personne ne réagit, il se met à faire une danse étrange. Les gens le huent]
Bono : Wahou ! Regardez-le danser, c’est plus fort que Michael Jackson, Homer.
[Bono fait signe à 4 gardiens qui viennent sur la scène et embarquent Homer]
Homer : Eh Bono, aides-moi !
Bono : Ne vous en faites pas, il va être soigner par des spécialistes.
[Le groupe reviens sur scène et continue à chanter. On voit Homer sur l’écran géant en train de se faire tabasser par les gardiens]

SEQ 19 INT/NUIT Bar de Moe
Homer : Ma campagne est un fiasco Moe [énervé] je déteste le public, je peux plus le voir ! Si seulement ils votaient pour moi, je leurs feraient payer ! Oh Moe, qu’est ce que je peux faire pour qu’ils m’aiment ?
Moe : Ben, tu pars dans toutes les directions, il faut te concentrer sur une seul idée, il faut te creuser la tête pour trouver un slogan qui plaise à tout les glandeurs de cette ville.
Homer : Oooh, quelqu’un d’autre peut pas le faire ?
Moe : Quelqu’un d’autre peut pas le faire ? C’est parfait !
Homer : Ah oui ?
Moe : Ouais, et maintenant tu vas sortir envoyer se message à tout le monde.
Homer : WOOHOO ! [Il se dirige vers la porte]
Moe : Oh oh, t’as pas payer ta bière !
Homer : Quelqu’un d’autre peut pas le faire ?
Moe : Ah ah ah ah ! T’as tout compris.
[Homer sort, on entend le bruit d’une arme qui se charge]
Moe : [Un fusil à la main] Non, sans blague aboules le fric !

SEQ 20 EXT/JOUR Place de Springfield
[Homer est sur un petit estrade, des gens l’écoutent]
Homer : Chers concitoyens, Qu’est-ce que vous pensez du ramassage des ordures ?
Tahiti Mel : Personnellement, je le trouve très bien fait.
Homer : Heu... oui il est très bien fait, mais vous en avez pas marre de vous levez tôt pour traîner vos sacs poubelle sur le trottoir ?
Gens : Oh oui... .
Homer : Et vous en avez pas marre de devoir décoller le dernier Kleenex morveux du fond de votre corbeille à papier ?
Homme au grand nez : Oh ça oui.
Homer : Mais alors... [Il tire sur une corde, une banderole se déroule] Quelqu’un d’autre peut pas le faire ?
Lenny : Eh ouais !
Homer : Est-ce que quelqu’un d’autre peut pas vider la litière du chat ?
Gens : OUI ! Quelqu’un d’autre !
Homer : Et bien Patterson dit que c’est à vous de le faire. Des animaux font leurs crottes chez nous et c’est nous qu’on les ramasse. Est-ce qu’ont serais des esclaves ? C’est pas l’Amérique ça, c’est même pas le Mexique !
Gens : OUI!
Homer : Vous méritez pas se qu’il y a de mieux ?
Gens : SI !
Homer : Qui devraient se charger des sales besognes ?
Gens : Quelqu’un d’autre, quelqu’un d’autre, quelqu’un d’autre !

SEQ 21 INT/NUIT Hôtel de ville
[Un débat est organisé entre Homer et Patterson]
Homer : Je regrette que mon adversaire se moquent de vous au point de pas venir à ce débat, il devait avoir des choses plus importantes à faire... [Il mime quelqu’un qui boit. Les gens rient. Patterson arrive dans la salle épuisé]
Patterson : Pardon d’être en retard, mais quelqu’un a trafiquer mes freins. [Il regarde Homer méchamment]
Gens : Ooooh !
Homer : Alors vous auriez du être en avance. [Le public rit]
Wiggum : Eh, il vous a pas raté !
Patterson : Voyons mes amis, il vous a promis un ramassage des ordures nuit et jour, c’est impossible.
Homer : Pas si ont engage plus d’éboueurs et mes éboueurs vont faire toutes les corvées à votre place. Ils vont laver votre voiture, frotter votre baignoire, aérer tout vos trucs qui shlinguent...
[Les gens applaudissent]
Patterson : Je me demande si j’ai bien entendu !
Homer : Il faut monter le son de ton appareil auditif papy.
[Le public rigole]
Patterson : Papy ? Mais je n’ai que 2 ans de plus de vous.
Homer : Vous avez envie que papy Patterson puisse un jour appuyer sur le bouton ?
Patterson : Quel bouton, mais enfin de quoi vous parlez ?
Homer : Quoi quoi quoi quoi quel bouton, où suis-je, qui a volé mon dentier ?
[Les gens rient]
Patterson : D’accord, à vous de choisir, si vous voulez un fonctionnaire qui a fait ses preuves, votez pour moi. Mais si vous avez envie de croire un tas de promesses farfelues, comme le ramonage de vos cheminées ou le lavage de votre voiture, alors n’hésitez pas une seconde, votez pour ce dangereux personnage.
[Les gens se regardent en réfléchissant. Un journal apparaît à l’écran, il y ai écrit : Victoire écrasante de Simpson]

SEQ 22 EXT/JOUR Dans la rue
[Homer voit le journal dans un distributeur]
Homer : WOOHOO !
Lisa : Tu vas pas l’acheter papa ?
Homer : 50 sents, pfouh ! Sûrement pas !

SEQ 23 INT/JOUR Hôtel de ville - Bureau de Ray Patterson
[Patterson vide son bureau pour le laisser à Homer]
Homer : Alors Ray, ont vide son ancien bureau ?
Patterson : Si je n’avais pas déjà emballer mon coupe-papier, je vous le planterais dans le bide.
Homer : Woh woh, Ray laissons pas la politique gâcher notre amitié.
Patterson : Amitié ? Vous avez dit aux gens que j’attirais des enfants dans ma maison en pain d’épice.
Homer : Ouais, eh eh ! C’était un mensonge.
Patterson : Simpson, les Américains n’ont jamais tolérer qu’ils y ai des gens incompétents dans la fonction public. Vous allez vous planter en beauté, mon pauvre ami incompétent.
Homer : Voyez qu’ont n’est toujours amis, allez ont s’embrasse... [Patterson s’en va, Homer reste les bras ouvert pendant un petit moment... Plus tard, Homer a pris la place de Patterson]
Homer : [Au téléphone] Heu... Jean-Paul ? Les nouveaux uniformes ils vont bien avec les bottes ?... .Formidable ! Les nouveaux camions sont là ? Ils sont amphibies ? [Marge, Bart, Lisa et Maggie entre dans le bureau] Oh il y a qu’un seul moyen de le savoir, mais ont en rachètera d’autres. [Il raccroche]
Lisa : Tu travail dur ses temps-ci papa.
Homer : Ouais, il le faut trésor. Papa a promis la lune à tout le monde.
Marge : Je suis fière de toi Homer, mais les éboueurs vont vraiment faire tout ce que tu as dis ?
Homer : Les éboueurs peuvent tout faire Marge... [Il claque des doigts, ses vêtement se changent en costume] Les éboueurs peuvent tout faire ! [Il claque à nouveau des doigts et il se retrouve sur un camion poubelle]

SEQ 24 EXT/JOUR Dans la rue
[Homer est sur un camion poubelle qui roule dans la rue, il se met à chanter]
Homer : [En chantant] Qui sort vos poubelles ? Tasses vos ordures ? Sort le sac et le ferme avec l’attache ? Les éboueurs !
Éboueurs : [En chantant] Les éboueurs font tout ! [Krusty porte un boite en carton très lourde, il est écrit dessus : Porno. Les éboueurs prennent la boite et la mette dans le camion] Les éboueurs font tout avec le sourire et sans vous juger.
[Krusty est gêné. Dans la cuisine des Simpson, Marge change Maggie]
Marge : [En chantant] Qui veut prendre cette couche ? [Bart et Lisa ne veulent pas, un éboueur apparaît à la fenêtre]
Éboueur : [En chantant] Ca ne me dérange pas.
[Au bal de la police, Wiggum mange un hot-dog mais il a taché sa chemise]
Wiggum : [En chantant] Qui me nettoie avant le bal de la police ? Les éboueurs !
Éboueurs : [En chantant] Oui, les éboueurs font tout.
[Dans le bar de Moe]
U2 : [En chantant] Les éboueurs sont des mecs sympas, polis et toujours relax.
The Edge : [En chantant] Ils passent la serpillière quand tu renverses ton verre.
Bono : [En chantant] Ils te préviennent quand on voit tes fesses. [Ils remontent leurs pantalons]
[Dans la rue, des éboueurs portent des poubelles, des personnes sortent leurs têtes de celles-ci]
Apu : Qui ça ?
Tahiti Mel : Qui ça ?
Ned : Qui ça ?
Oscar : Qui ça ?
[Une sorte de parade est organisée, Homer est suivi par des éboueurs avec des instruments, qui eux sont suivi par des camions poubelle]
Éboueurs + Homer : [En chantant] Les éboueurs font tout.
Bart + Lisa : [En chantant] Grâce à Homer Simpson.
Tout le monde : [En chantant] Ils nettoient le monde... Pour vous !
[Homer, les éboueurs et les camions rentrent à la décharge]
Gens : Ouais !

SEQ 25 INT/JOUR Hôtel de ville – Bureau du responsable des éboueurs
[Quimby entre furieux dans le bureau d’Homer]
Quimby : [Furieux] Simpson pauvre idiot, vous avez dépenser votre budget annuel en un mois. Votre service est sur la paille.
Homer : [Terrifié] Oh non, attendez, je crois que j’ai une idée qui peut tout arrangée.
Quimby : Je vous le souhaite, parce que vos éboueurs travaillerons pas gratuitement.
Homer : D’OH !

SEQ 26 INT/NUIT Maison des Simpson – Salon
Homer : Patterson avait raison, je me suis planter en beauté, planter en beauté !
Marge : Comment tu as pu dépenser 4millions de dollars en un mois ?
Homer : Ils m’ont laisser signer des chèques avec un tampon, un tampon !
Lisa : Il y a une leçon à tirer de tout ça, les villes ne savent plus quoi faire de leurs ordures ménagers et il est temps que tu comprennes que...
Homer : Attends, tais-toi ! Je viens d’avoir une idée...
[Il sort de la maison en courant, on entend sa voiture qui démarre]

SEQ 27 INT/JOUR Hôtel de ville – Bureau du responsable des éboueurs
[Homer arrive à son bureau en sifflant, une mallette à la main. Dans son bureau, les éboueurs l’attendent furieux]
Homer : Bonjour messieurs...
Éboueur 1 : [énervé] Eh glandeur ! Où sont nos chèques ?
Éboueur 2 : [énervé] Mes gars refuserons de bosser tant qu’ils ne seront pas payer.
[Homer ouvre la valise, à l’intérieur se trouve un tas de liasses de billets]
Homer : En liquide ça vous va ?
Éboueur 2 : Et comment !
Quimby : Aurais-je entendu une mallette s’ouvrir ?

SEQ 28 INT/NUIT Voiture d’Homer
Homer : Bon, avant que je vous montre, qui veut essayer de deviner comment j’ai eu le fric ?
Bart : Trafic de drogue ?
Lisa : Drogue ?
Marge : Moi aussi je dirais drogue.
Homer : Bien vu mais vous en êtes loin.

SEQ 29 EXT/NUIT Entrée d’une mine abandonnée
[Les Simpson arrivent devant une mine à l’abandon. Des camions poubelle venant de divers états déversent leurs ordures pour les entasser dans la mine]
Homer : Regardez toutes ces belles ordures, les autres villes en veulent pas alors elles me paient pour que je les déversent dans cette mine abandonnée.
Lisa : C’est affreux, c’est presque pire que si ça avait été de la drogue.
Bart : Y en a la dedans.
[Un des camion déversent des déchets, parmi ceux-ci il y a des seringues et des armes]
Marge : [Fâchée] Bon sang Homer, tu transformes notre jolie ville en dépotoir de l’Amérique.
Homer : [Murmure] Marge ! Arrête, elle va encore me faire la morale.
Lisa : Mais papa, tu ne peux pas enfuir éternellement des ordures sous la ville !
Homer : Bien sur que si mon p’tit choux.

SEQ 30 EXT/JOUR Terrain de golf
[Homer et Quimby jouent au golf]
Quimby : Je ne sais pas comment vous avez fait Homer, mais vous avez mis un terme à cette crise budgétaire.[Quimby frappe dans la balle avec son club. La balle se dirige vers le trous mais le gazon la détourne en se soulevant. Une canette dépasse de cette bulle] Ca alors ! Qu’est-ce que c’est ?
Homer : Heu... c’est rien [Il écrase la bulle de terre] Alors, vous disiez que vous étiez content de moi. [Une autre partie du terrain forme une bulle, détournant elle aussi la balle. Homer énervé écrase le morceau de gazon qui dépasse de toute ses forces, des déchets émergent du trous]
Quimby : Qu’est-ce que c’est ? Peaux de melon, collants, un bulletin de note d’un lycée du Texas... Simpson, avez-vous une idée de ce qui... [Homer est déjà parti en petite voiture]

SEQ 31 EXT/JOUR Jardin des Flanders
[Ned enterre un lapin en compagnie de Rod et Tod]
Ned : Seigneur dieu, reçois monsieur Bunny dans ton paradis.
[Une sorte de petit tremblement de terre fait sortir le lapin de sa tombe avec quelques ordures. Rod et Tod crient]

SEQ 32 EXT/JOUR Maison des Spuckler
[Cletus se trouve dans des toilettes extérieurs, un amas d’ordures fait retourner la cabine]
Cletus : Eh Mauricette, t’avais raison, j’aurais du vider c’te fosse.

SEQ 33 EXT/JOUR Dans la rue
[Les ordures sortent de partout, des bouches à incendies, des boites aux lettres, des bouches d’égouts... ]

SEQ 34 INT/JOUR Hôtel de ville – Salle des conférences
Gens : MOI !
Quimby : Et ceux qui veulent pas qu’Homer Simpson soit fouetter en public.
Homer : Moi.
Quimby : Et maintenant pour ceux qui sont pour la réintégration de Ray Patterson.
Gens : OUAIS !
[Ray Patterson arrive sur un petit air que jouent des musiciens]
Patterson : Oh mon dieu... vous savez, je ne suis pas douer pour les discours mais, c’est un grand plaisir de vous laisser dans le pétrin où vous êtes fourrés, vous êtes fichus. Merci, à dieu.
[Il s’en va sur le même petit air qu’il est venu]
Moe : Il a pas mentit, il est pas doué pour les discours.
Quimby : Non mes amis, nous sommes loin d’être fichus... [Des ordures sortent du pupitre du maire] C’est le moment de paniquer, il faut aller de l’avant et se tourner vers le plan d’urgence de la dernière chance.
Skinner : Vous parlez du plan B ?
Quimby : Oui, B... [Il prend un dossier dans sa poche intérieur]

SEQ 35 EXT/JOUR Sur la route
[Homer, Marge et Lisa sont à la porte de leur maison]
Marge : Comment à t on pu en arriver là ?
Homer : Arriver où ?
[Les maisons sont en fait disposer sur des camions]
Marge : Déplacer toute la ville 8km plus loin, c’est dingue !
Homer : Ouais c’est pas rien c’est sur !
Lisa : A quoi ça sert de transplanter la ville ? Ont va en faire à nouveau un dépotoir.
Homer : Ouais mais qu’est-ce qu’on peut y faire ? Si ont me cherche je suis chez Moe. [Homer saute et atterrit dans le bar de Moe] Salut Moe.
Moe : Oh, salut Homer.
[Deux indiens regardent les maisons s’en aller]
Indien 1 : Évite de te faire du mal, ne te retourne pas.
[Ont voit Springfield changer en un vaste dépotoir]
Indien 2 : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! ! ! !
Indien 1 : Je t’avais dis de ne pas te retourner.
Script écrit en février 2004 par Lenny Bar . Mis à jour le 07/09/2010 par Bart le Tombeur
Merci à Bart le Tombeur pour sa contribution
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park