Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

21/11/2019
Le personnage de Ricardo Bomba dans Million dollar ma bich (s21) a été crée suite à un grand concours de création de personnages pour la série, remporté par Peggy Black, une américaine de 52 ans. Sa brève apparition sera sans suite.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Charmeur grand-père
Mr. Burns nous fait découvrir le passé de Abraham en tant que "Gorgeous Godfrey" (Papi le magnifique ?)le plus terrible catcheur professionnel de l'histoire...
21/11 à 20h05 (RTS2)
Homerland
Homer se comporte étrangement après une convention au Moyen-Orient. Lisa le soupçonne d’être un terroriste et avec l’aide d’une agent du FBI, elle va tenter de déjouer ses plans.
21/11 à 20h30 (RTS2)
Simpson horror show XXII
Paralysé, Homer ne peut s'exprimer qu'à travers ses flatulences; Ned Flanders devient un serial-killer sous les ordres de Dieu; Bart et Milhouse sont envoyés sur une autre planète pour récupérer un précieux minerai...
22/11 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

assasmourad | welcome (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

simpsonofan | Je me disais bien que la voix de Martin était différente, mais je pensais que Russi Taylor avait... (La remplaçante de Russi Taylor débarque ce soir)

Lolmine59 | Je vote qui reste ensemble pour voir se qui vas fair bart ? (Votez et changez le futur de la série !)

alda20 | I learn english from simpsons ,I love it (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

dadoo1617 | on est loin des 19 millions d'autrefois (31x01 - The Winter of Our Monetized Content)

Script : Bart le génie (version québécoise)

SEQ 1 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger
[Maggie joue aux cubes pendant que les Simpson jouent au Scrabble. Une des lettres tombe par terre. Lisa la ramasse]
Bart : Envoye, joue m'man
Lisa : Ouais m'man, grouille-toi donc.
Marge : Bon, OK, OK... "Hé" [En plaçant les lettres sur la planche de jeu] comme dans "Hé toi!". Deux points, à toi mon chéri.
Homer : Ouais... Hum. Comment veux-tu faire un mot avec des lettres semblables.
[Les lettres du jeu d'Homer forme le mot "OXIDIZE" ou "OXIDEZ" en français]
Homer : Oh ! Tiens ! Moé, j'en ai un bon : "Do".
[Homer place des lettres sur la planche]
Lisa : "Ide", mot de trois points
[Lisa place des lettres sur la planche]
Homer : Hé, pas de nom propre !
Lisa : C'est pas un nom propre, tu sauras. C'est un vrai nom commun.
Bart : "IDE" comme dans "Ce jeu est stup-IDE"
Homer : On t'a pas demander ton avis OK.
Lisa : Ouais Bart, t'es censé pratiquer ton vocabulaire pour ton test d'aptitude demain matin, non ?
Marge : On pourrait peut-être chercher cette affaire là, "Ide", dans le dictionnaire.
Homer : On en a un ?
Marge : Oui, je pense qu'il sert de patte au sofa.
[Homer prend le dictionnaire en dessous du sofa et le donne à Lisa. Lisa cherche]
Lisa : "IDE : poisson physostome au corps fusiforme de couleur pourpre."
Homer : Ben, tu m'en diras tant.
Bart : Mon tour, KWYJIBO. [En mettant les lettres sur la planche] K-W-Y-J-I-B-O. Vingt-deux points plus un mot de trois points plus cinquante points pour avoir utilisé toutes mes lettres. La partie est finie, je m'en vais.
Homer : Attends une minute, toé, mon p'tit tricheur. Tu sortiras pas d'ici tant que tu m'auras pas dit c'est quoi un kwyjibo.
[Homer prend Bart par le bras pour l'empêcher de sortir]
Bart : Kwyjibo ? Euh... Un gros singe épais et chauve d'Amérique du nord qui n'a pas de menton.
Marge : Et qui a mauvais caractère !
[Homer court vers Bart avec un air fâché]
Homer : Je vais te montrer c'est quoi un gros singe chauve et épais...
Bart : [En courant] Alerte ! Kwyjibo !

SEQ 2 - EXT/JOUR École élémentaire - Cour de récréation
[Avant la sonnerie, les enfants jouent dans la cour. Trois jeunes filles jouent à la corde à danser, elles chantent]
Fillettes : Le prof est venu, y a dit salut, c'tait trop pour lui, fait qu'y est parti
[Bart fait un graffiti sur un mur de l'école, il dessine le directeur Skinner en train de dire : Je suis une saucisse]
Skinner : [en parlant aux élèves dans la cour d'école] Hé, là toi , pas de gomme à l'intérieur de ton école, va jeter ça à la poubelle!
[Martin voit Bart et va voir le directeur]
Martin : M. le directeur, M. Skinner ! Un de mes jeunes condisciples est en train de détériorer la propriété de l'école.
Skinner : Oh, où ça ?
Martin : Regarder, là-bas m'sieur, vous voyez ?
Milhouse : [qui vient d'apercevoir Skinner] Attention Bart, v'là Skinner !
Bart : Alerte !!!
[Bart lance la canette de peinture dans la poubelle]
Skinner : Hum...hum, le pauvre individu qui a fait ça s'est mis dans un drôle de pétrin.
Martin ; [En pointant le graffiti de Bart] Et, il manque aussi d'expression. Cette expression que l'on trouve ici "je suis une saucisse" traduit l'idée d'une personne idiote mais le terme "andouille" serait plus expressif. C'est tout de même un jolie cas de métaphore.
Skinner : Très bien petit. Faites-moi voir vos mains, vous autres. [Voyant Lewis] Hum, hum [Voyant Milhouse] Bien... [Voyant Richard] Très bien... [Voyant Bart] Bart Simpson ...
[Bart montre ses mains pleines de peinture rouge]
Martin : C'est ce qu'on peut appeler se faire prendre les mains dans le sac.
Skinner : Simpson, vous et moi allons avoir un petit entretien...
Bart : Même endroit, même heure ?
Skinner : Oui, dans mon bureau, après l'école.
Lewis+Milhouse+Richard : Oh !!!

SEQ 3 - INT/JOUR École élémentaire - Classe de Mme Krapabelle
[La cloche sonne, et les enfants rentrent. Mme Krapabelle tient des tests dans ses mains, sur le tableau, c'est écrit : Test d'aptitude aujourd'hui]
Martin : [À côté du bureau de Bart] Bart, je ne voudrais pas que tu te mettes, de façon simpliste, à manifester de la rancune à mon égard. J'essayais, tout bonnement, de prévenir la désagrégation de la propriété publique.
Bart : Mange de la Chnoutte, toé.
Martin : Pardon ?
Edna : [En distribuant des copies du test de Q.I. aux élèves] Ne vous en faites pas, les enfants, ce test d'aptitude n'influencera pas votre note, il vise qu'a déterminer le statut social et les succès financier que vous connaîtrai dans l'avenir, [en regardant Bart] si vous en avez un...
Martin : Mme. Krapabelle, vous oubliez de dire à Bart de tourner son pupitre vers la fenêtre pour qu'il ne soit pas tenter de copier sur son voisin.
Edna : T'as raison Martin, Bart !
Bart : [En tournant son bureau] Oh, crime !
Edna : Quand le problème est difficile, il faut le visualiser dans votre tête et surtout, détendez-vous. Le test va commencer ... maintenant !
[Le test commence, tous les élèves écrivent sauf Bart]
Bart : [En lisant] À 7:30 du matin, l'express de Santa Fe quitta la gare en direction de Phoenix située à 836 km de là. En voyageant à 100 km/h...
Edna : Chut, j'ai dit de visualiser Bart.
[Bart visualise le problème, il est dans le train en noir et blanc]
Bart : Au même moment, un train d'intérêt local, voyageant à 50 km/h et transportant 40 passagers, quitte Phoenix en direction de Santa Fe. Ce train a 8 voitures et transporte toujours le même nombre de passagers dans chaque voitures.
[Des chiffres apparaissent en haut de la tête des passagers. Au-dessus de la tête de Bart, c'est écrit : 40 / 8=5]
Bart : Un peu plus d'une heure plus tard, un nombre de passagers, égal à la moitié du nombre de minutes dépassant l'heure, descendent du train mais un nombre trois fois plus grand plus six personnes montent à bord.
[Tout les chiffres commencent à être emmêlés au-dessus de la tête de Bart]
Bart : À la station suivante, la moitié des passagers plus deux personnes descendent du train mais deux fois plus de personne que la station précédente monte à bord.
[Les passagers bousculent Bart et les chiffres au-dessus de lui tombent à terre. Un homme arrive et parle à Bart]
Contrôleur : Votre billet, s'il vous plaît.
Bart : J'ai pas de billet.
Contrôleur : Viens avec moi, mon gars.
[Le contrôleur emmène Bart voir le conducteur]
Contrôleur : Un passager clandestin, monsieur.
Bart : J'vais payer, combien ?
[On voit le conducteur qui est Martin]
Martin : Deux fois le prix du trajet de Tucson à Flagstaff moins le deux tiers de celui d'Albuquerque à El Paso... ah, ah, ah, ah !
[Bart sort la tête à l'extérieur du train et voit Skinner en train de faire un graffiti]
Skinner : Ah, ah, ah, ah, ah !
[Bart voit un deuxième train qui fonce droit sur eux. Bart entre à l'intérieur du train et essaie de l'arrêter]
Bart : Oh... ahhhhh !
[Les deux trains se rentrent dedans et Bart tombe de sa chaise dans la réalité]
Edna : Bart, il y a des écoliers dans cette classe qui ont des bonnes chances de réussir dans la vie. As-tu bientôt fini de les déranger ?
Martin : Oh, il m'dérange pas, moi, Mme Krapabelle, j'ai terminé. Est-ce que je peux sortir et aller lire sous un arbre ?
Edna : Bien sûr, Martin
[Martin donne son test à Mme. Krapabelle et sort dehors pour lire sous un arbre. Il fait une grimace à Bart et Bart lui en fait aussi]
Edna : Qu'est-ce que tu regarde, Bart ? Dis moi pas que c'est encore ces chiens qui sont r'venus ?
[Bart prend le test de Martin sur le bureau de Edna Krapabelle. Il efface le nom de Martin Prince pour écrire Bart Simpson. Ensuite, il remet le test de Martin sur le bureau. Il écrit le nom de Martin sur sa copie et répond au question n'importe comment]
Edna : Encore vingt minutes, les enfants.

SEQ 4 - EXT/JOUR École élémentaire – Cour de récréation
[Homer et Marge sont en direction de l'école de Bart]
Marge : Écoute, c'est un bon garçon et il s'améliore. Tu sais, même le meilleur des moutons peut s'éloigner du troupeau. Il faut lui donner plus d'affection.
Homer : C'est justement c'te genre de calembredaines qui le ramollit. [En passant devant le graffiti de Bart] Hé, regarde ça "je suis une saucisse" ah, ah, ah... Et comment donc.

SEQ 5 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Bureau de Skinner
[Homer et Marge arrivent]
Secrétaire : [Dans l'Interphone]Monsieur et madame Simpson sont arrivés.
Skinner : Qu'ils entrent.
Marge : Bonjour monsieur le directeur.
[Bart est dans le bureau aussi]
Homer : Qu'est-ce que t'as encore faites, toé ?
Skinner : Je l'ai surpris en train de dégrader la propriété de l'école, ce matin. Nous évaluons les dommages à 75 $ et nous croyons que c'est vraiment trop injuste d'avoir à pénaliser les autres payeurs de taxes.
Homer : On vit dans un système pourri, on y peu pas grand chose ...
[Marge lui parle à l'oreille]
Homer : [à Marge]Oh non ! il peut pas vouloir dire ça... [à Skinner] Ma femme pense que vous voulez que ça soit moé qui paye.
Skinner : C'est exactement ç'la.
Homer : Oh !
[Homer signe un chèque pendant que Skinner parle]
Skinner : En soi, cet acte ne serait pas assez grave pour justifier des mesures radicales, mais ce n'est pas un incident isolé. La conduite de Bart va à l'encontre de tous les réglements. Il manque souvent l'école et il donne, à ses professeurs, des excuses dérisoires qui, de toute évidence, ne peuvent être que des inventions d'enfant, si on en juge par ...
[Homer donne son chèque à Skinner. Skinner compare une excuse de Bart et la signature du chèque. Il constate que sur les deux, l'écriture est tremblotante]
Skinner : Quoi qu'il en soit, j'ai dû décider, à mon très grand regret ...
Secrétaire : [dans l'interphone] Monsieur Skinner, docteur Pryor désire vous voir. Il dit que c'est urgent.
Skinner : Oui, faites-le entrer.
[Le docteur Loren Pryor entre]
Skinner : Monsieur et madame Simpson, je vous présente le psychologue de notre commission scolaire, le docteur Loren Pryor.
Homer : Pourquoi faire venir un "spychologue" ? On le sait que notre fils est pas ben ben fin.
Pryor : Oh, bien au contraire. J'ai une nouvelle extraordinaire à vous annoncer. Le test d'aptitude que les écoliers ont fait, ce matin, nous a révélé que le jeune Bart est, ce qu'il convient d'appeler, un enfant surdoué.
Homer : Un quoi ?
Pryor : Votre fils est un génie monsieur Simpson.
Marge : Bart ?
Homer : C'te tête de linotte ?
Skinner : C'est impossible !
Pryor : Non, non, nous en avons la certitude. L'enfant ne doit pas connaître son quotient intellectuel, mais je peux vous le montrer. C'est au-delà de tout doute possible.
[Le Dr. Pryor écrit le Q.I. de Bart sur une feuille et la montre à Homer]
Homer : 912 !
Pryor : Euh, non, vous lisez à l'envers. Il s'agit de 216.
Homer : [L'air déçu] hum...
Pryor : C'est tout de même remarquable. [Il s'approche de Bart et examine son crâne à l'aide d'un appareil] Dis-moi, Bart, est-ce qu'il t'arrive de t'ennuyer à l'école ?
Bart : Ah, ça, oui !
Pryor : Han-han...Tu te sens un peu frustré parfois ?
Bart : Tout le temps, monsieur.
Pryor : Est-ce qu'il t'arrive de rêver que tu quitte la classe où tu es dans le but de poursuivre ton développement intellectuel de façon autonome ?
Bart : Wow, tu lis dans mes pensés, bonhomme !
Pryor : Han-han... Vous voyez, quand un enfant avec l'intelligence de Bart est obligé de ralentir au rythme des personnes ordinaires, il est compréhensible qu'il aie à se défouler de cette manière là.
Skinner : [En chuchotant au docteur Pryor] Il faut qu'il repasse ce test.
Pryor : [En chuchotant au directeur Skinner] Non, je crois qu'il devrais changer d'école
Skinner : [En chuchotant] Oh, c'est encore mieux, ça.
[Bart sourie de plus en plus que le Dr. Pryor parle]
Pryor : Bart, nous aimerions t'envoyer dans une école où tu ne seras pas noté, où il n'y a pas de cloche, ni de règlements, une école qui n'a pas de murs, où tu ne travaillera que si tu en ressens le besoin. Ça te plairait ça, Bart ?
Bart : [Avec un grand sourire] J' suis votre homme, docteur !
Pryor : Très bien, alors, tout est réglé. [En donnant aux Simpson des papiers] Voici les renseignements nécessaires. Présentez-vous vers les neuf heures. Monsieur et madame Simpson, encore une fois, félicitation.
Skinner : Je crois que nous avons tous de quoi fêter.
Homer : Docteur, ça me dépasse un peu. Mon gars, un génie ? Mais comment ça se fait donc ça ?
Pryor : Hé bien, l'intelligence d'ordre géniale dépend généralement de l'hérédité, de l'environnement familiale... [Il regarde Homer et juge que ça ne peut pas être le cas] ... Bien que dans certain cas, cela reste un mystère total.

SEQ 6 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine
[Les Simpson déjeunent. Marge veut coiffer Bart les cheveux séparés en deux, sur le côté]
Bart : Arrête donc, m'man.
Marge : Comme ça, t'as l'air très intelligent, mon chéri.
Bart : [En se repeignant] Pas question, crime !
Homer : Qu'est-ce que tu dirais d'une cravate, mon gars ? Tout le monde sais que les p'tit génie portent des cravates.
Bart : Tu veux peut-être étouffer ma créativité, p'pa ?
Homer : Ah, excuse-moi.
Marge : Bart, c'est un grand jour pour toi. Tu devrais manger quelque chose d'un peu plus soutenant.
Homer : Voyons donc, Marge. C'est les Frosty Krusty Flakes qui l'ont rendu comme il est. C'est sûrement un des produits chimiques qu'il a là-dedans qui l'a rendu aussi intelligent. Lisa, tu devrais peut-être en manger toi aussi ?
Marge : Homer !
Homer : Non, mais c'est vrai, il faudrait peut-être un deuxième génie dans la famille, en remplacement. Au cas où le cerveau de Bart ferait un court-circuit.
Lisa : [À Bart] Je me fous bien des résultats de ton test stupide Bart, pour moi, tu reste un crétin.
Bart : Peut-être bien, mais, à partir de maintenant, le crétin que tu vois va faire la belle vie.

SEQ 7 - INT/JOUR Voiture des Simpson
[Homer conduit Bart au centre d'enseignement enrichit pour enfants surdoués]
Bart : Y'a pas de presse, p'pa. il faut que je r'garde le paysage.
Homer : Oui, mon gars.

SEQ 8 - INT/JOUR Ecole pour surdoués
[Bart et Homer arrivent. Ils y a pleins de tableaux et de la musique classique. Bart et Homer sont derrière la porte. Tous les élèves ont une cravate]
Bart : Oh, non ! Des cravates !
Homer : T'en fais pas, mon gars. Tu peux mettre la mienne. Regarde, je vais te montrer comment on met une cravate.
[Homer met sa cravate à Bart tout en lui expliquant comment la mettre]
Homer : Cette affaire-là va au-dessus pis ces affaires-là vont là.
Bart : Merci p'pa.
[Homer embrasse son fils]
Bart : Tu m'as embrassé !
Homer : Y'a rien de mal à ce qu'un père embrasse son fils. Du moins, il me semble. Maintenant, vas-y, mon gars. Mais fais ben attention parce que c'est comme ça qu'un jour, tu pourras peut-être accomplir ce que nous, les Simpson, rêvons d'accomplir depuis des générations. C'est à dire avoir l'air aussi futé que les autres.
[Homer pousse Bart de l'autre côté de la porte. Le professeur l'attendait]
Mlle Mellon : Tu es sûrement Bart Simpson. Je suis mademoiselle Mellon, ta coordonnatrice à l'apprentissage. Bon, pour commencer, tu dois savoir qu'il n'y a aucun règlement, ici. C'est toi qui fait tes règlements. Si tu es fatigué, tu vas faire une sieste. Si tu t'ennuie, libre à toi de prendre un livre et de faire de la lecture.
Bart : Qu'est-ce que je dois lire madame ?
Mlle Mellon : Oh, mais ce que tu désire Bart.
[Bart regarde les livres de la bibliothèque. Il y trouve une bande-dessinée de l'homme radioactif et il la prend]
Bart : Oh, wow !
Mlle Mellon : Un livre de bande-dessinée ? Comment se fait-il qu'il soit dans les rayons ? Ah, nous l'avons utilisés dans un film que nous avons tournés, la semaine dernière, sur l'analphabétisme. Bart ces étudiants vont partagés ton aire d'apprentissage. Voici Etienne Foley.
Etienne : Eriomem aled aibbarel. Le rabbi a de la mémoire.
Bart : Hein, quoi ?
Mlle Mellon : Etienne est un champion des palindromes. Tu sais, ces phrases que l'on peut dire dans un sens ou dans l'autre. Et voici Sidney Swift.
Sidney : Trab ruojnob neib !
Bart : C'est quoi ton problème ?
Mlle Mellon : Oh, t'en fais pas avec Sidney, c'est qu'aujourd'hui, il s'exprime en phonétique inversée. Il t'as dit "bien bonjour Bart !". Et voici Cécile Shapiro.
[Cécile se tient devant deux cages de hamster que Bart se presse d'examiner]
Cécile : Salut Bart.
Bart : [En regardant le hamster dans la cage] Oh ! Wow, des hamsters ! Comment ils s'appellent ?
Cécile : Nous avons inoculé au hamster No 1 des bactéries Staphylocoques. Le hamster No 2 est notre hamster témoin.
Bart : Salut p'tit hamster témoin, ça va ?
Mlle Mellon : À ta place, je ne m'attacherais pas trop Bart, nous allons les disséquer la semaine prochaine. Rejoignez vos territoires individuels.
[Les élèves s'assoient à leurs places]
Mlle Mellon : D'abord, souhaitons tous la bienvenue au membre qui vient de se joindre à notre expérience collective, Bart Simpson.
Élèves : Salut, Bart !
Mlle Mellon : Si nous continuions le débat que nous avons entamé hier. Nous nous étions arrêtés à l'argument de Calvin et Tanya selon lequel le libre arbitre n'est qu'une illusion.
Ian : Si vous me permettez. L'être humain jouit de la liberté, mais c'est une liberté remplie de paradoxes. Freud démontre que le subconscient est déterminé dès la première enfance, mais c'est aussi le subconscient qui offre l'autonomie à l'individu.
Mlle Melon : C'est très bien, Ian. Est-ce que quelqu'un peut me donner un autre exemple de paradoxes ?
[Tout les élèves lève la main pour répondre]
Etienne : Sans la loi et l'ordre social, l'homme n'aurait plus de liberté.
Cécile : Nous n'avons la paix qu'en nous préparant à la guerre.
Mlle Melon : Hum-hum, hum-hum. Hé bien, il semble que l'étudiant le plus intelligent de la classe soit aussi le plus discret... Bart, quels sont les autres paradoxes qui affectent nos vies ?
Bart : Bien, euh... Tu te fais taper dessus si tu le fais et tu te fais taper dessus si tu le fais pas.
Mlle Melon : [Peu satisfaite par la réponse de Bart] Oui, il y a sans doute là, en effet, un paradoxe, oui... Ha ha ! merci Bart.

SEQ 9 - INT/JOUR Ecole pour surdoués - Cafétéria du centre
[Bart mange avec les autres enfants surdoués]
Garçon : Écoute-moi, Bart. Je t'échange de mon repas, le poids d'une boule de quille sur la 8ème lune de Jupiter, contre le poids d'une plume sur la 2ème lune de Neptune de ton repas à toi.
Bart : Bon, euh, j'veux bien.
Garçon : Hé ben, voilà...
[Il lui prend son sandwich et lui donne un seul petit raisin. Les autres rigolent]
Etienne : je t'échange le mille pico litres de mon lait, contre un huitième de setier du tien.
Bart : Bon, c'est correct.
Etienne : Tient, comme tu veux.
[Il prend le lait de Bart puis il lui donne cinq gouttes du sien. Les élèves rient]
Ian : Bart, est-ce que tu veux échanger ton p'tit gâteau contre mon...
[Bart lui donne son gâteau]
Bart : Étouffe-toi avec...
[Bart s'en va]
Ian : Qu'est-ce que vous pensez, vous deux, du nouveau ?
Etienne : J'dirais que c'est un génie plutôt médiocre.
Garçon : En effet, il est pas très brillant, celui-là

SEQ 10 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart
[Bart lit une bande dessinée de l'homme-radioactif et boit. Homer entre dans sa chambre]
Homer : Et puis, comment ça a été, mon gars ?
Bart : "Erip Sap"
Homer : Quoi !
Bart : En langage inversé, ça veut dire "Pas pire".
Homer : Wow, dis donc. Qu'est-ce que t'es en train de lire ? Une bande dessinée ! Oh, j'imagine que tu veux pas te surchauffer la chaudière. Écoute, mon gars, pour célébrer ton 1er jour à l'école des génies, qu'est-ce que tu dirais qu'on se paye un bon milk-shake glacé au chocolat.
Bart : Tu parle ! ah!
[Marge et Lisa entrent dans la chambre de Bart]
Marge : Bart, je me sens si coupable d'avoir jamais encourager le développement de ton... Hum... Voyons, c'est quoi, donc, le mot ? La faculté du cerveau...
Homer+Bart : [Avec l'air intrigué] Euh ?
Lisa : L'intellect.
Marge : L'intellect, le développement de ton intellect. Alors, j'ai acheté des billets pour l'opéra de ce soir. Dépêche-toi de t'habiller, là. C'est à huit heures.
Bart : Oh, môman ! pas ce soir...
Homer : Envoye, Bart, ta mère fait ça pour ton bien, vas-y, voyons, profites-en.
Marge : Homer, toi aussi tu viens.
Homer : Mais, j'suis pas un génie, moi, qu'est-ce que tu veux que j'aille faire là ?

SEQ 11 - INT/NUIT Opéra
[Les Simpson entrent]
Bart : Heye, Lisa, surveille pour pas rater le vendeur de peanuts.
Marge : Y'a pas d'vendeur de peanuts ici !
Homer : Pas de bière, pas de peanuts, y'a même pas de pop corn.
Marge : Chut !
Bart : [Il chante sur l'air de la musique d'opéra] Toréador, prends la porte pis sors dehors. Dépêche-toi donc, sinon tu vas être en retard.
Homer : Chut ! ha-ha.
[Il rient tous sauf Marge]
Marge : Bart, j't'en prie, arrête tes niaiseries pis toi, Homer, arrête de l'encourager.
Homer : Il faut pas frustrer notre fils, Marge, on est censé l'encourager.
Marge : Chut !
[Pendant l'opéra, Homer fait semblant de ronfler et Bart siffle. Ils rient tous sauf Marge]
Marge : Chut !
[Il y a un gros chanteur sur la scène]
Homer : Heye, c'est qui ce gros jambon là ?
Lisa : C'est le toréador.
Bart : Heye, bonhomme, y'a pas un taureau au monde qui va rater une aussi grosse cible.
[Ils rient. Après, Homer fait du bruit avec son aisselle et Bart fait du bruit avec sa bouche. Ils rient. Le père de Martin se retourne]
Père de Martin : Mais enfin, qui sont ces gens ?
Homer : Ça finit pu... Ils sont pas tannés de s'égosiller ?
Bart : Il faut attendre que la grosse madame ait fini de chanter.
Homer : C'est tu assez gros à ton goût ça, mon gars ?
[Homer montre la grosse dame sur la scène à Bart et ils rient tous sauf Marge]
Homer : Viens, on va aller se taper un hamburger

SEQ 12 - INT/JOUR Ecole pour surdoués
Mlle Mellon : "Y" égal donc "R" au cube sur 3. Et si vous déterminez correctement le taux de variation de la courbe, je crois que vous allez découvrir une petite surprise...
[Les élèves rient tous sauf Bart]
Mlle Mellon : Tu ne comprend pas Bart ? Le dérivé "DY" égal 3 au carré "DR" sur 3 ou "R" au carré "DR" ou "RDRR". [Elle agite ses bras] L' "RDRR", tu saisis ?
Bart : Euh... oui... euh... ah ah ...

SEQ 13 - EXT/JOUR Ecole élémentaire
[Bart est revenu voir ses anciens amis. Il revoit son graffiti qui est devenu une œuvre d'art où il est écrit "Le directeur par Bart Simpson Q.I. : 216"]
Bart : Salut les gars. Content de vous voir !
Milhouse : Fiche le camp, grosse bol.
Richard : Ouais, la paix, M. le professeur.
Lewis : Va donc construire tes fusées spatiales, Picasso.

SEQ 14 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salle à manger
Marge : Bon, vous vous dépêchez, vous deux. Oubliez pas le festival du film.
Bart : Le quoi ?
Homer : Oh, j'suis désolé, mon p'tit Bart. Ta mère nous a acheté des billets pour aller voir un film de snob dirigé par un espèce de suédois.
Bart : Oh non .
Homer : Ouais, mais dans l'fond, on est pas obligés d'y aller.
Bart : Euh... écoute p'pa... j'ai... euh... il faudrait que j'te dise quelque chose.
Homer : OK, mais allons jouer avant, parce qu'il commence à faire noir.

SEQ 15 - EXT/NUIT Maison des Simpson - Jardin
[Homer et Bart joue au Base-ball]
Bart : OK, homer le pro, envoye ta balle. Aie pas peur. Fais-moi sentir ta courbe.
Homer : Hi-ya...
[Homer lance la balle à Bart qui l'attrape]
Bart : Wou, 2ème prise, 2 sur 2.
Homer : Est-ce que tu vois bien la balle, Bart ?
Bart : T'en fais pas, champion. Ton lancer est passi rapide.
Homer : Ah, c'est ce que tu penses, hein ? Attends un peu, là, j't'envoie une vraie de vraie.
[Homer lance encore la balle à Bart qui l'attrape]
Bart : Wow ! Yé ! 3ème prise, t'es retiré !
Homer : Bon, qu'est-ce que tu voulais m'dire, déjà, mon gars ?
Bart : Oh, rien pôpa.

SEQ 16 - INT/JOUR Ecole pour surdoués – Laboratoire
Mlle Melon : J'essaie toujours de te trouver un partenaire pour le labo, Bart. Si personne ne se porte volontaire, Bientôt, je vais être obligée de désigner quelqu'un. Oh, mais dis donc, ça m'a l'air dangereux ça !
Bart : Hé bien, c'est... c'est une formule ultra secrète, madame.
Mlle Melon : Très bien, continue ton travail, mais, tu sais, pourtant, ce qui se passe quand on mélange de l'acide avec des bases, n'est-ce pas, Bart ?
Bart : Bien sûr que je l'sais...
[Bart mélange deux liquide vert et tout explose. La pièce est remplie de liquide vert]
Bart : Excusez-moi ...

SEQ 17 - INT/JOUR Bureau de Loren Pryor
[L'explosion a rendu Bart tout vert]
Pryor : Écoute Bart, je tiens à insister sur le fait que personne n'est fâché de ce qui est arrivé. Nous sommes un peu inquiet, voilà tout. Quand un jeune homme qui a 216 de quotient intellectuel ne réussit pas à faire une expérience rudimentaire, hé bien, ça ne prend pas un Bart Simpson pour s'apercevoir que ça ne tourne pas rond. Alors, dis-moi, est-ce que le rythme de la classe est trop lent pour toi ?
Bart : Bon Dieu, non, m'sieur !
Pryor : Alors, qu'est-ce qu'on peut faire pour te rendre heureux ?
Bart : J'veux retourner dans mon ancienne classe.
Pryor : Mais voyons, Bart, aurais-tu oublié cet ennui languissant, ces frustrations, tout ce malaise intellectuel ?
Bart : Oui, bien sûr, vous avez raison... mais j'pourrais y aller à titre d'agent secret, p't-être ?
Pryor : Agent secret ? Bart, vraiment, tu m'intrigues, continue.
Bart : Hé bien, j'pourrais faire semblant d'être aussi idiot que les autres. Ouais, comme ça, j'pourrais étudier toutes les choses bizarres qu'ils font ensemble. Ouais, et voir pourquoi ils sont si épais.
Pryor : Oui, je vois, comme Jane Goodall et les gorilles.
Bart : Ouais.
Pryor : Han-han. C'est très intéressant, Bart. Met ton projet de recherche sur papier, pendant ce temps là, je parle au directeur Skinner.
Bart : Un projet de recherche ?
Pryor : Oui, tu résume ce que tu veux faire avec des objectifs que tu vises et ce qu'il te faut pour les atteindre.
Bart : Vous pouvez compter sur moi !
[Bart commence à écrire]
Bart : [On entend ce qu'il écrit dans ses pensées] Mon projet de recherche par Bart Simpson. Je veux faire semblant d'être aussi idiot que les autres. Point. Comme ce... cela, je veux... Ah non ! ... Pour cela je vais... ah... ah... avoir besoin... euh... [En parlant] Ah, crime. [Il tourne la feuille et écrit sur un nouveau sujet] Ma confession par Bart Simpson. J'suis aussi idiot que les autres. Point. J'ai triché au test d'aptitude. Point.
[Le Dr. Pryor entre]
Pryor : Ah, tu as déjà terminé ! Le directeur Skinner est absolument ravi de... [Il lit la confession de Bart] Il y a... il y a une faute à confession.

SEQ 18 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon-TV
[Bart rentre dans le salon tout vert]
Lisa : Ça te va bien cette couleur, Bart.
Marge : Bart, qu'est-ce qui s'est passé ?
Bart : Oh, un p'tit accident au cours de chimie, aujourd'hui.
Homer : Oh, ça m'a pas l'air si grave. Un peu de térébenthine et le tour va être joué. J'vais t'arranger ça, mon gars.

SEQ 19 - EXT/JOUR Maison des Simpson - Jardin
[Homer lave Bart dans une bassine d'eau]
Homer : Il faut pas que tu te décourage. J'suis sûr qu'Einstein est passé par toutes sortes de couleurs avant d'inventer l'ampoule électrique.
Bart : P'pa, il faut que j't'avoue quelque chose. J'espère que tu seras pas fâché.
Homer : Parle, mon gars, vas-y.
Bart : J'suis pas un génie p'pa.
Homer : Comment ça ?
Bart : J'ai triché au test d'aptitude. j'm'excuse, mais, j'voulais juste dire que les dernières semaines ont été fantastiques. Moi et toi, on a fait toutes sortes de choses ensemble. T'étais toujours là pour m'aider et, maintenant, on est plus proche qu'on l'a jamais été. J't'aime popa. Et..euh... j'pense que si quelque chose a pu nous rapprocher autant, ça peut pas être complètement mauvais.
Homer : Oh, ben toé, mon p'tit !
Bart : Oh-oh !
[Homer fonce sur Bart. Bart se sauve de la bassine et Homer tombe dedans, le rendants à moitié vert]
Homer : Argh !

SEQ 20 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon-TV
[Homer poursuit Bart qui s'enfuit tout nu avec encore la peinture sur lui dans la maison. Ils passent devant le reste de la famille]
Bart : Aaaaaah !
Marge : Qu'est-ce qu'ils sont en train de faire ?
Lisa : J'pense que Bart est r'devenu stupide, maman.
Marge : Ah bon .

SEQ 21 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart
[Bart s'est enfermé dans sa chambre. Homer tape à la porte]
Homer : Y va ben falloir que tu sortes un jour ou l'autre.
Bart : Pas nécessairement !
Homer : Sors de là mon p'tit "bonyienne", sors de là !
Bart : Pas question, bonhomme !
Homer : J'vais te... [il change le ton de sa voix pour avoir l'air calme et gentil] Mais voyons, mon gars, si tu sors pas, j'peux pas te donner des becs, prendre soin de toi pis me rapprocher de toi.
[Bart lit un magazine et boit un soda couché sur son lit tout nu]
Bart : Penses-tu que j'suis assez stupide pour tomber dans l'panneau ? J'me sens insulté.
Homer : Argh !
[Homer frappe sur la porte de Bart]
Script écrit en septembre 2005 par Bart du Quebec
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park