Haut de page
 

Affichage par saison

Rechercher sur le site

DVD Simpson

L'anecdote du jour

07/04/2020
La graisse antique (s10) est le premier pisode auquel Pierre Laurent prte sa voix en Version Franaise, remplaant Patrick Guillemin, prsent depuis le dbut de la srie.

Les Simpson à la TV

episode simpson Taxi girl
Marge devient chauffeur pour un service de transport par application mobile et Moe devient concierge la centrale nuclaire...
09/04 à 20h10 (RTS2)
episode simpson Le prix de la lachet
Bart est rong par la culpabilit aprs avoir vu Milhouse se faire tabasser pendant une course sans lui venir en aide tandis qu'Homer tente de ramener le feu d'artifice du 4 juillet qui a t annul...
09/04 à 20h35 (RTS2)
episode simpson Joue pas les arbitres
Homer est recrut par la FIFA pour tre arbitre lors de la Coupe du monde 2014...
10/04 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

marwansgr | maintenant avec Disney plus. Pas d'excuse pour les autres script (Script de 20x18 - Mon pre avait tort)

bleuJAUNErouge | Bien fait ! C'est le prochain pas pour complter les scripts de la saison 20. Merci ! (Script de 20x18 - Mon pre avait tort)

Les Simpson 80 | J'adore scott bakula super qui prte a voix les simpson (Rsums des pisodes 31x08 31x10)

Chris503 | T'aurais d mettre les noms en gras ^^ (Script de 20x18 - Mon pre avait tort)

dmarger | Merci simpsonofan. (Un nouveau court-mtrage avec Maggie va sortir)

Script : Dernier arrt Springfield (version québécoise)

SEQ 1 INT/JOUR Maison des Simpson - Salon TV[Dans un chteau luxueux surprotg, des hommes et des femmes riches dnent]
Mendoza : Mes chers amis, ce soir je vais dvoiler ma plus rcente cration diabolique. [Un tube essai apparat, sortant du sol] La chique ! Cre une dpendance dix fois plus importante que la marijuana.
Riches : Oh !
Mendoza : [Levant son verre] la misre humaine ! [Sur la table, une Vnus de Milo en verre tremble. Deux gros bras muscls sortent de la statue et celle-ci clate. Il sagit en fait de McBain]
McBain : Votre compte est bon ! [McBain prend sa mitraillette et tue tous les invits]
Mendoza: Ah McBain ! a fait longtemps que je voulais te rencontrer. Tiens, prends un petit cuit au four.
McBain : Daccord. [Il croque dedans. Une fume rostre sort du petit-four et McBain svanouit. Lhomme rit diaboliquement. En prenant un peu de recul, on voit Homer et Bart qui regardent le film]
Bart : Mon Dieu, quy est mchant, cthomme-l!
Homer : Cest rien qudu cinma, a. Ya pas personne daussi mchant qua dans vraie vie, voyons.

SEQ 2 INT/JOUR Centrale nuclaire Bureau de monsieur Burns[Burns rit diaboliquement alors quun ouvrier sa fentre est sur le point de tomber. Il ferme le store et appuie sur linterphone]
Burns : Smithers, o est le reprsentant du syndicat ? Il est 20 minutes en rtard.
Smithers : [A linterphone] Oh, je lignore monsieur. On la pas rvu depuis quy a fait la promesse de nettoyer lsyndicat. [Sur un terrain de football amricain, on voit une motte de terre de la forme dun homme. Le joueur trbuche dessus]
Joueur de football : Quoss a ?
Burns : Bon, si on jtait un coup dil dans ccontrat, hein ? [Il feuillette le contrat] Bnfices, avantages sociaux, les biscuits verts le jour de la Saint Patrick... Ah, a spassait pas comme a avant, Smithers, non ! a spassait pas comme a, vous pouvez tre sr !
[Flash-back de lenfance de Burns en 1909, quand il tait avec son grand-pre. Il entre dans lusine de son grand-pre, o des hommes frappent des pierres avec un maillet]
Grand-pre Burns : Allez, plus vite, plus vite, sortez-moi ces atomes ! [A un ouvrier] Vous, videz vos poches, l ! [Il inspecte ses poches avec une loupe] Des atomes... 1, 2, 3, 4, 5... yen a 6 en tout ! la porte ! [Deux hommes attrapent louvrier]
Ouvrier : Vous avez pas ldroit dtraiter les ouvriers comme a ! Un jour on va former un syndicat et on nous accordera un traitement quitable comme on le mrite ! Ensuite on va aller trop loin, on deviendra un syndicat corrompu et pourri, et les japonais vont devenir trs puissants !
Grand-pre Burns : Les japonais ? Ces va-nu-pieds qui surveillent des ptits poissons rouges ? Haha, moi jai hte de voir a !
[Retour au prsent]
Burns : Si seulement yavait cout ctenfant-l au lieu de lemmurer dans lfourneau charbon abandonn ! Bon, ben si cest comme a, jmen vas venger mon grand-pre. On va sattaquer ce syndicat de pacotille. On va commencer par rcuprer notre... [Il pose le doigt sur le rapport] assurance dentaire.

SEQ 3 INT/JOUR Cabinet dentaire[Le dentiste Wolfe examine les dents de Ralph]
Wolfe : Tu tbrosses souvent les dents, Ralph ?
Ralph : Trois fois par jour, monsieur.
Wolfe : Est-ce que tu voudrais faire de mon cabinet une maison de mensonges !?
Ralph : [pleurant] Vous avez raison, jles brosse pas, jles brosse pas !
Wolfe : On va regarder un livre de photos. Le grand livre : Le sourire des Anglais . [Le livre montre des photos de britanniques aux dents pourries]
Ralph : [pleurant] Jveux pus en voir, jveux pus en voir !

SEQ 4 INT/JOUR Cabinet dentaire Salle dattente[Dans la salle dattente, Bart fait peur aux jeunes enfants]
Bart : Le docteur Wolfe yarrache les dents pour pouvoir les vendre.
Enfants : [terrifis] qui y vend a ?
Bart : Quand tu secoues dla peinture en bombe, cest une dent qui fait toute cte bruit-l.

SEQ 5 INT/JOUR Cabinet dentaire[Dans le cabinet, le dentiste examine les dents de Maggie]
Wolfe : Les dents de Maggie poussent tout croches. Est-ce que par hasard elle tterait une ttine ?
Marge : Euh... Non, pas que je sache.
Wolfe : Menteuse !

SEQ 6 INT/JOUR Cabinet dentaire Bureau de Wolfe[Marge, Bart, Lisa et Maggie sont dans le bureau du dentiste. Maggie, dfaut de ttine, prend une dent en plastique gante pose sur le bureau]
Wolfe : Jai bien peur que notre chre Lisa va devoir porter un appareil dentaire.
Lisa : Oh non ! Docteur, jsuis dj pas trs populaire ! Pas des broches ?
Marge : Vous tes certain, docteur ?
Wolfe : Bien, jugez vous mme... [Sur son ordinateur il y a la photo de Lisa] Lisa aujourdhui... sans traitement voil ce quelle aura lair 11 ans... 14 ans... 17 ans... [Sur la photo, ses dents poussent de travers dannes en annes] et 18 ans. [Sur cette photo, une des dents traverse son visage. Lisa est horrifie]
Bart : Cest cool, un vrai monstre !
Marge : Bart !
Bart : Ben on va la mettre dans une remorque, faire la tourne des villages pis charger trente sous lcoup dil.

SEQ 7 INT/JOUR Maison des Simpson Salon TV[Homer regarde la tl]
Animateur : Directement du grapindorium de Springfield, une soire de lutte. Ce soir un combat mort entre le Docteur Hillbilly et le jeune cadre Yopi. Vous verrez un des hommes dmasqus et mourir dans larne.
Homer : Jespre que cest lYopi qui va mourir. Y spense ben fin, celui-l.
[Marge entre avec Lisa]
Marge : Homer, Lisa va avoir besoin dbroches.
Homer : Ten fais pas avec a. On a eu une assurance depuis la grve de 88. Jen porte encore la cicatrice, rgarde. [Il montre la cicatrice quil a sur le front]
[Flash-back en 1988. Des employs font une manifestation mene par Carl]
Carl : Quest-ce quon veut ?
Employs : Plus dagissements quitables de la part de ladministration !
Carl : Quand on le veut ?
Employs : Bientt ! [Homer tape sur le rebord dun camion vendeur de beignes]
Homer : Jveux mon beigne au jello ! Jveux mon beigne au jello ! Jveux mon beigne au jello ! [Le toit pliant se referme sur sa tte]
[Retour au prsent]
Homer : Pis jai eu cte cicatrice-l en passant en dsous dla porte dune toilette payante. [Il montre une autre cicatrice]

SEQ 8 INT/JOUR Rception syndicale Local 643Carl : Bienvenue chers frres au local 643. Comme vous lsavez, notre prsident Chuckie Fitzhugh na pas t revu. Nous prions fort quon le retrouve vivant et en sant au plus sacrant. [Les employs rient]
Carl : a va, a va, cest srieux messieurs. On doit voter pour le nouveau contrat. Ya pratiquement rien changer part le baril dbire quon a eu pour la runion.
Employs : Bravo !
Carl : En change du baril dbire, on laisse tomber lassurance dentaire. [Tout le monde se rue vers le baril de bire]
Lenny : Adieu assurance dentaire ! [Homer entend les phrases de Lenny et de Marge intrieurement]
Lenny : Assurance dentaire !
Marge : Lisa va avoir besoin dbroches.
Lenny : Assurance dentaire !
Marge : Lisa va avoir besoin dbroches.
Lenny : Assurance dentaire !
Marge : Lisa va avoir besoin dbroches.
Lenny : Assurance dentaire !
Marge : Lisa va avoir besoin dbroches.
Lenny : Assurance dentaire !
Marge : Lisa va avoir besoin dbroches.
Lenny : Assurance dentaire !
Marge : Lisa va avoir besoin dbroches. [Charlie fait tomber un crayon dans le postrieur dHomer]
Carl : En plein dans le mille ! Ha ha !
Homer : [Fch] Merci beaucoup Carl, tu viens juste dinterrompre le fil de mes penses ! [Homer repense aux paroles de Lenny et Marge]
Lenny : Assurance dentaire !
Marge : Lisa va avoir besoin dbroches.
Lenny : Assurance dentaire !
Marge : Lisa va avoir besoin dbroches.
Homer : [A lui-mme] Si on laisse tomber lassurance dentaire, a veut dire... que jvas tre oblig de payer pour les broches ! [Aux employs] Arrtez tout de suite ! On peut pas laisser tomber notre assurance dentaire ! Lenny, si ctait pas de lassurance dentaire aujourdhui taurais pas de diamant dans une dent ! [Lenny sourit, on aperoit le diamant. Un homme le prend et sen va]
Homme : Doink !
Lenny : Eille !
Homer : Pis to, Bouche-Be ! De quoi taurais lair si ctait pas dlassurance dentaire, hein ?
Bouche-Be : Ah ben jaurais perdu ma bonne vieille dent a cest sr ! [Il ouvre une canette avec la seule dent qui lui reste]
Homer : Vous voulez savoir cque jpense de ccontrat l ? a ! [Il dchire le contrat. Une camra est dissimule dans la pompe bire du tonneau de bire]
[Dans le bureau de Burns]
Burns : Comment sappelle ce trouble-fte, Smithers ?
Smithers : a, cest Homer Simpson, monsieur.
Burns : Simpson, hein... un nouveau ?
Smithers : vrai dire cest lui qui vous a mis des btons dans les roues quand vous vous tes prsent comme gouverneur, cest grce lui si ya pas eu de fusion de racteur et cest sa femme qui a fait un nu de vous.
Burns : Ah... bizarre, a mdit rien...
[ la rception, les employs acclament Homer]
Carl : Je propose quHomer Simpson soit notre prochain prsident. Ceux qui sont pour ?
Employs : Ou !!!
Carl : Ceux qui sont contre ?
Une voix : Non.
Carl : Flicitations Homer ! [Les employs portent Homer bout de bras]
Homer : Eille, combien cque a paye cte job-l ?
Carl : Rien.
Homer : Doh !
Carl : moins dtre un voleur...
Homer : Youhou !

SEQ 9 INT/JOUR Maison des Simpson Cuisine[Les Simpson sont table]
Marge : Prsident dton syndicat ! Jsuis tellement fire de toi, Homer. [Elle lembrasse]
Lisa : Voil enfin ta chance de donner un bon coup de main tous les ouvriers.
Homer : Et surtout davoir de longues relations dans le monde du crime organis. Hmm, le crime organis...
[Homer simagine dans la mafia et se prend pour le parrain]
Marchand : Don Homer, je vous ai prpar ce beau gros beigne, cest juste pour vous.
Homer : Hmm...Grazie. [Une femme sapproche avec un panier rempli de beignes]
Femme : Don Homer, mon fils il a beaucoup de problmes avec...
Homer : Eh eh eh eh eh... [Il prend un beigne et le mange] Molto bene.
[Retour au prsent]
Homer : a cest une trs bonne beigne.
Lisa : Penses-tu quvous allez pouvoir rcuprer lassurance dentaire ?
Homer : Ben a, a dpend qui cest qui va tre le meilleur ngociateur : Monsieur Burns, ou ben moi.
Bart : Ppa, veux-tu changer cet excellent butoir contre ta vieille ptisserie ?
Homer : Voil... et voil. [Ils changent] H h h... Doh !

SEQ 10 INT/JOUR Cabinet dentaireWolfe : Lisa et Marge, cet appareil dentaire est indolore, presque invisible et dgage priodiquement un dlicieux jet de Obsession pour dents de Luis De Sesfedess. [Il leur montre un appareil dentaire trs discret, il appuie sur un bouton, le parfum en sort]
Lisa : Hmmm...
Marge : Docteur, on na pas dassurance dentaire en ce moment. Auriez-vous quelque chose quon pourrait... se permettre dacheter ? [Wolfe sort un appareil poussireux et trs rudimentaire]
Wolfe : Celles-ci sont antrieures lacier inoxydable, faut pas les mouiller. [Il souffle dessus, de la poussire sen chappe. Lisa tousse]

SEQ 11 INT/JOUR Centrale nuclaire Secteur 7G[Monsieur Burns regarde Homer sur ses nombreux crans, faisant des mouvements de bras de gauche droite]
Burns : Mmm...Voil un adversaire de valeur. Regardez-le, Smithers, il fait de lexercice pendant que les autres sempiffrent de bonbons des machines.
[En fait, Homer essaie dattraper une sucette quil a colle dans le dos]
Homer : Eille Lenny, peux-tu menlever mon suon sil-vous-plat. Yest coll mon chandail.
Lenny : Ok, mais cest la dernire fois. [Il lenlve et la lui donne]

SEQ 12 INT/JOUR Centrale nuclaire Bureau de Burns[Homer est dans le bureau]
Burns : Inutile dtre des adversaires, Homer. Tous les deux voulons un contrat syndical quitable.
Homer : [Intrieurement] Pourquoi quyest si fin qua avec moi, lui ?
Burns : Et vous savez quun ptit service en attire un autre, non...
Homer : [Intrieurement] Attends donc, to... o est-ce quy veut en vnir ?
Burns : Cque jveux dire cest que jpourrais vous glisser quelque chose dans la poche... ya rien l...
Homer : [Intrieurement] Oh mon Dieu, yest-tu en train dme cruiser ?
Burns : Aprs tout, les ngociations, cest connu, forment des drles de couples, hmm hmm hmm hmm... [Il lui fait un clin dil]
Homer : [Intrieurement] Aaah ! [ Burns] Vous mexcuserez, Monsieur Burns, mais jai pas lintention dpasser par la porte den arrire. Bon, daccord, cest flatteur, pis javoue que jsuis un peu curieux, mais la rponse est NON.

SEQ 13 INT/JOUR Cabinet dentaireWolfe : Lisa, afin que tailles pas peur jvais tmontrer les instruments dont je vais me servir. Celui-ci cest un grattoir, celui-ci cest le burin et ce tout petit appareil lectrique sappelle le gavier. [Il lui montre les objets qui ont plutt lair dtre des instruments de torture. Lisa nest pas rassure] Bon la premire chose que jvas faire cest de ciseler quelques dents qui strouvent dans tes gencives. Dtends-toi, jvais maintenant tendormir. [Il lui met un masque oxygne. Lisa rve quelle est dans un monde imaginaire trs color et surraliste. Dans son rve, les Beatles se trouvent dans un sous-marin volant]
Starr : Regarde, Lisa se ballade dans le ciel de Lucy.
Harrisson : Ah qucest donc cute.
Starr : Attention, on va rentrer dans le portrait de la reine Victoria ! [Le sous-marin scrase contre une sculpture de la reine]
Beatles : Ah, aidez-moi, aidez-moi ! [Lisa se rveille. Le dentiste a fini son travail]
Lisa : Le miroir ! [Wolfe hsite de lui donner]
Lisa : [Mchamment] Le miroir ! [Il lui donne. Lisa se regarde, commence rire diaboliquement et casse le miroir]

SEQ 14 INT/JOUR Maison des Simpson Salle de sjour[Homer est assis sur le canap. Lisa arrive, son appareil nest pas joli, du fer couvre toutes ses dents, une barre mtallique entoure son visage et une sangle maintient lappareil sa tte]
Marge : Chrie, a tva bien, jtassures. [Petit renne au nez-rouge court vers elle. Lisa sourit. Le chien, apeur coure dans la direction oppose. Quelquun sonne la porte]
Homer : Qui est l ?
Voix derrire la porte : Des durs.
Homer : Qui ?
Voix derrire la porte : Des durs cuire.
Homer : Des durs cuire ? [Homer ouvre la porte, crase et En bas dla ceinture lattrapent par le col et referment la porte]

SEQ 15 INT/NUIT Maison de Burns Volire[Burns est dans une volire, une centaine doiseaux sont en sa possession. Un oiseau ressemblant trangement Burns vient se poser sur un perchoir et Burns lui donne manger. Homer arrive accompagn des deux hommes de mains]
Burns : Aah, Homer. Jespre que crase pis En bas dla ceinture vous ont pas fait mal.
Homer : Vous auriez pu mappeler, a aurait faite pareil.
Burns : Ah oui, mais le tlphone, cest trop impersonnel. Jaime encore mieux mettre la main au collet, quon ne peut trouver quavec des durs que jengage.
Homer : Quoss que vous voulez ddire l, vous ?

SEQ 16 - INT/NUIT Maison de monsieur Burns Salon[Burns fait visiter sa maison Homer. Ils arrivent dans une pice o il y a un immense cran de tlvision]
Burns : a cest le plus grand cran de tlvision au monde. [Il allume le tlviseur. A la tl, labeille espagnole va se coucher, il retire la couverture et vois un putois dans son lit]
Abeille espagnole : Ay ay Un gato malodoro [Burns rit puis teint la tl]

SEQ 17 - INT/NUIT Maison de monsieur Burns - Salle dcriture[Des singes tapent des textes sur des machines crire dans cette pice]
Burns : Vous avez ici mille singes qui travaillent sur mille machines crire. Bientt, ils auront termin le plus grand roman jamais connu de lhomme. Voyons voir... [Il prend une des feuilles et la lit] Il tait une fois dans lest, il tait une fois dans louest... [Fch envers le singe qui la crit] Mais do il sort cet imbcile ? [Le singe prend sa tte avec ses deux mains en criant] Ah, la ferme !

SEQ 18 - INT/NUIT Maison de monsieur Burns - Sous-sol[Ils continuent la visite. A la cave]
Burns : Et voici enfin le sous-sol.
Homer : Ben, cest loin dtre aussi beau qules autres pices.
Burns : Oui, cest vrai que jdevrais commencer par le sous-sol. [Ils sassoient une table de ping-pong, Homer finit une bire que lui a offert Burns et Smithers sert du th]
Burns : Bon, maintenant parlons affaires.
Homer : [Intrieurement] Avec toute la maudite bire pis le caf que jai bu pis toutes lmelon deau qujai mang jai une de ctes envies dpisser !
Burns : Ecoutez Homer, je sais quoi vous pensez et jcomprends que la pression est forte. Je suis pas un imbcile et je vois trs bien que vous npensez qu une chose. Et je peux mme vous prdire que vous allez tout clabousser sur votpassage. [Derrire Burns, un tuyau fuit. Smithers sert le th et Burns le renverse. Devant ces images, Homer ne peut plus se retenir et ce nest pas le discours de monsieur Burns qui arrange les choses]
Homer : Ah... o strouve la salle de bains ?
Burns : Ah, vingt-troisime porte votre gauche.
[On voit Homer ouvrir les portes une par une]
Homer : Non... non... non...
Burns : [A Smithers] Ah, ya mme pas voulu mentendre. [Homer revient poussant un Aaaah de soulagement] Alors tout sest bien pass ?
Homer : [Gn] Heu... ben oui.

SEQ 19 EXT/NUIT Devant la maison des Simpson[Un hlicoptre se pose devant la maison. Homer sort de celui-ci et cour vers Marge. Lhlice de lhlicoptre coupe un morceau des cheveux de Marge]
Burns : Vous avez peut-tre gagn cette partie, Simpson, mais ma revanche sera insupportable. [Rire diabolique] [Lhlicoptre dcolle et Burns tombe de celui-ci. Homer et Marge accourent vers lui] Simpson, soyez gentil et massez-moi les jambes, je nai plus dsensations. [Plus tard, Burns est sur une civire et se prpare tre emmen par lhlicoptre] Insupportable, insupportable... [Lhlicoptre redcolle et sen va. La tte de Burns heurte une chemine]
Homer : [Dcourag] Ah, jmen vas dmissionner. De toute manire, jcomprends pas pourquoi squon ma lu prsident.
Marge : Parce que les gens taiment, la centrale.
Homer : Ou, cest vrai a : Les gars sont toujours en train dme frotter la tte pour la chance, y mpincent le ventre parce que yaiment ben entendre mon gros rire gras...
Marge : Hmmm... a plutt lair quy taiment pas ben gros.
Homer : Tu sais quoi, jpense que tas raison. Demain matin, Lenny va avoir mon poing derrire la tte.

SEQ 20 - EXT/JOUR Central nuclaire - coure[Lenny boit un caf, Homer lui donne un coup de poing derrire la tte]

SEQ 21 INT/JOUR cole lmentaire Gymnase[Cest le jour de la photo tudiante]
Skinner : Cest ljour dla photo. [Aux enfants] Relve ton zipper !... Boutonne ta chmise !... Dcroise les yeux, jeune homme !
Quigley : Chpas capable !
Skinner : Dsol, Quigley.
Photographe : [A Lisa] Allez ma chrie, un ptit sourire. Ah, jsuis prt jurer que tas un trs beau sourire. Partages-le donc avec le reste du monde... [Elle sourit. Le photographe est horrifi] Ah, oh Dieu existe pas !

SEQ 22 INT/JOUR Rception syndicaleHomer : Mes chers amis, jai t oblig drencontrer monsieur Burns jour et nuit pis jen ai plein lcasque !
Employs : La grve, la grve, la grve, la grve !
Carl : Ceux qui veulent la grve ?
Employs : Ou !!!
Carl : Ceux qui sont contre ?
Une voix : Non.
Homer : Qui cest qui dit toujours a, donc ? [Tout le monde se tourne vers un petit homme]
Le petit homme : Ben cest lui. [Il montre un homme trs muscl] Cassez-y la gueule, les gars. [Les employs se jettent sur lui tandis que le petit homme les regarde en riant]

SEQ 23 EXT/JOUR Devant la centrale nuclaire[Les employs font la grve devant la centrale et Lisa joue de la guitare cot deux]
Lisa : [Elle chante] Approchez-vous mes frres pour faire du boucan. Un hros cest Homer, monsieur Burns est un tyran. Nous marchrons jusquau front les garons les filles. On combat au front o alors on sdfile.
[Plus loin, des employs bougent la voiture de Wiggum de gauche droite]
Wiggum : [Dans la voiture] Ahh, a cest la vie !
[Burns regarde les employs de son balcon]
Burns : [A Smithers] Smithers, trouvez-moi des briseurs de grves, ceux quon avait dans les annes 30.

SEQ 24 INT/JOUR Centrale nuclaire Bureau de Burns[Des vieux briseurs de grves sont dans le bureau]
Abraham : On peut pus leur casser la gueule comme on faisait avant, mais ya dautres faons dy arriver.
Vieux : Ouan ouais...
Abraham : Pis une de ces faons l cest dleur conter des histoires qui mnent nulle part. Cest comme la fois que jai pris ltraversier pour aller Shelbyville. Cest que voyez-vous javais cass un talon dun dmes souliers l, cest pour a que javais dcid daller faire un tour Morganville, cest comme a quon appelait Shelbyville dans ctemps-l. Alors jme suis attach un oignon aprs ma ceinture, que voulez-vous ctait la mode dans ctemps-l, bon. Eille, a cotait cinq cents pour prendre le traversier, pis dans ctemps-l ctait pas comme aujourdhui : yavait un portrait dun gros bourdon sur les cinq cents. Donnez-moi donc cinq bourdons pour vingt-cinq cents , quon disait. Bon, o est-ce que jtais rendu ? Ah oui ! La chose qui comptait cest qutayes un oignon ta ceinture, parce que ctait la mode dans ctemps-l. Mais yavait pas doignons blancs parce que voyez-vous, ctait la guerre. La seule chose quon arrivait trouver ctait des oignons jaunes, comme ceux quon trouve de nos jours, quoique dans ctemps-l ytaient plus gros.

SEQ 25 EXT/JOUR Devant la centrale nuclaire[Burns tient une lance d'incendie et la pointe vers les grvistes]
Burns : Plein pouvoir, Smithers ! [Smithers tourne la valve. Sous leffet de la pression de leau Burns senvole sans lcher le tuyau]
Lisa : [Elle chante] Jour et nuit nous marcherons autour du rfroidisseur. Yont la centrale, mais nous on a du cur.
Lenny : Joue-nous donc Classical Gas. [Lisa joue Classical Gas, de Mason Williams avec sa guitare. Burns regarde Homer avec une paire de jumelles]
Burns : Ah, regardez-le aller, il sprend pour un roi. Ben jvais vous dire, Homer Simpson est le roi des imbciles !
Smithers : Hmm...
Burns : Nous allons faire fonctionner la centrale nous-mmes.

SEQ 26 INT/JOUR Centrale nuclaire[Burns et Smithers enclenchent des leviers et des vannes sur une petite musique entranante. Burns ouvre une porte, un chien deux ttes en sort. Burns prend un couvercle dun fut de dchets toxiques et le lance au chien comme un Frisbee, le chien lattrape et les deux ttes se le dispute. Pour finir cette squence musical, Smithers ouvre de grandes boites avec crit dessus : Robot travailleurs 100% loyal. Smithers tient Burns dans ses bras en courant car les robots les attaquent]
Robots : Broyons ! Tuons ! Dtruisons !

SEQ 27 INT/NUIT Studio Journal tlvisKent Brockman : Ce soir Smartline, grve la centrale nuclaire : discutailleries ou ptard ? Avec nous ce soir le propritaire de la centrale, C.M. Burns, le reprsentant syndical, Homer Simpson et le pilier du palais, le docteur Joyce Brothers.
Joyce : Jai apport mon micro.
Brockman : Oui ? Bon... Homer, on a compar la main duvre syndique comme un immense dinosaure.
Homer : Ouuu...
Brockman : Mon ralisateur ma pri de nplus vous adresser la parole.
Homer : Yoohoo !
Brockman : Monsieur Burns, vous aimeriez vous lancer dans une longue diatribe ?
Burns : Oui merci Kent. Dans trs exactement 15 minutes jassouvirai une terrible vengeance sur cette ville. Personne ne sera pargn, personne !
Brockman : Ah ah ! Une vision vous donner lfrisson !

SEQ 28 INT/NUIT Centrale nuclaire[Burns et Smithers passent une multitude de portes, surveilles par des camras. Ils arrivent devant une bibliothque, Burns tire lun des livres, ltagre se tourne et ils se retrouvent dans une pice avec, a cot, une porte casse donnant sur lextrieur. Un chien est entr]
Burns : Oh allez, fous lcamp, ah ! [Ils sapprochent dun panneau de contrle] Maintenant adieu Springfield. Au fin fond de lenfer tu retourneras ! [Il appuie sur un bouton, toutes les lumires de la ville steignent. D ce moment, les gens brisent les vitres des magasins pour voler se quil y a lintrieur, ils font brler des voitures...]
Lisa : [Elle chante] Jour et nuit nous marcherons autour du rfroidisseur. Yont la centrale mais nous on a du cur. [Les employs chantent eux aussi]
Burns : [A Smithers] Voyez les tous dans lobscurit que jai caus ! Ils nont pas la frousse ils ne font que chanter ! Cnest pas une ballade... Cnest pas une berceuse... Cnest pas une complainte, ni une carbatine encore moins une barcarolle ! Dites Simpson que jveux lui parler !

SEQ 29 - INT/NUIT Centrale nuclaire - Salle de confrenceBurns : Daccord, Homer, vous aurez votre assurance dentaire. une condition : vous devrez dmissionner en tant que reprsentant.
Homer : Youhou !
[Homer se couche terre et tourne sur lui mme en poussant des cris de joie]
Burns : Smithers, je commence croire quHomer Simpson nest pas le brillant tacticien que je croyais voir chez lui.

SEQ 30 EXT/NUIT Devant la centrale nuclaireHomer : On va reprendre le travail !
Employs : Ou !
[Toutes les lumires de la ville se rallument]

SEQ 31 INT/JOUR Cabinet dentaire[Toute la famille est dans le cabinet. Le dentiste mis un appareil plus acceptable Lisa]
Marge : Chrie, on voit plus du tout tes broches !
Lisa : Pourtant, sont ben ddans ! [Tout le monde rigole]
Wolfe : Oups, jai oubli dfermer lgaz. [Ils rigolent nouveau]
Script écrit en dcembre 2006 par [email protected]
L'quipe du site | A propos | Contact
2000-2020 The Simpsons Park