Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

25/01/2020
La voiture « Homer » de Fluctuat Homergitur (s2) est une double référence à deux voitures qui ont vraiment mis à mal leurs constructeurs dans la réalité : La Ford Edsel dans les années 50 et la Torpedo Tucker dans les années 40.

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

DuffCensurée | Je pense pas que ça va changer en VF car il n'y a pas de problème pour « nous »(ceux qui regardent... (Hank Azaria ne jouera plus Apu)

Egnouth2009 | nan (Hank Azaria ne jouera plus Apu)

Les Simpson 80 | Vraiment dommage (Hank Azaria ne jouera plus Apu)

brandit | Quelle bêtise... Bon là, c'est bien le moment d'arrêter tout ça : (Hank Azaria ne jouera plus Apu)

Chris503 | Je trouve ça dommage ! (Hank Azaria ne jouera plus Apu)

Script : L'idiot du village (version québécoise)

SEQ 1 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Homer, Bart et Lisa sont assis sur le canapé]
Lisa : Je me demande se que maman a pu trouver cette semaine pour notre mercredi familial.
Homer : C’était tellement divertissant la semaine passée « Fais-moi un dessin ».
Bart : P’pa on jouait pas à « Fais-moi un dessin », on a fait une intervention pour que tu boives moins.
Homer : Quoi? Es-tu sûr de ça ? [Bart lui montre un dessin sur lequel on voit Homer saoul et Bart et Lisa en pleurs] Aaah ! Hé ! Hé ! Hé ! Aaah ! Quel souvenir précieux ! [Il boit une bière puis jette la bouteille derrière lui. Marge arrive dans la pièce avec une grande boîte]
Marge : Et voilà ! Notre prochaine activité en famille.
Lisa : Aaah ! Un casse-tête géant ! [Elle lit ce qui est écrit sur la boîte] « Un concert à Golden Gate Park. Pour les gens de 8 à 80 ans ». [Abraham est assis sur une chaise avec Maggie sur ses genoux]
Abraham : [Énervé] Bon c’est clair qu’ils nous veulent pas ici ! [Abraham s’en va avec Maggie]
Marge : La boîte dit que c’est parfait pour une belle journée. Pis pourquoi qu’une boîte essaierait de nous mentir ? [Elle retire le couvercle de la boîte puis déverse les morceaux sur la table. Quand tous les morceaux sont tombés, elle donne de petites tapes sur la boîte. Un grand nombre de morceaux se déverse encore sur la table] La première étape est la plus drôle : Virer tous les morceaux du bon bord !
Bart : Lâchez-vous lousse ! Moi je peux trouver mieux que ça. [Il ouvre la porte d’entrée pour sortir. Milhouse est là]
Milhouse : Hey Bart ! Mon polisseur de roches est réparé ! Kessé tu dirais si toi pis moi on se payait la traite sur du faltipate ? [Milhouse enclenche son polisseur de roches. Bart lui claque la porte au nez] {kessé = qu’est-ce, qu’est-ce que, c’est quoi (parfois prononcé kocé)}
Bart : [A sa famille] Attendez-moi !
Homer : Ooooh ! J’haïs ça ! Il faut se servir de ses bras c’est horrible ! [Il trouve deux morceaux déjà attachés] Eh ! Ces deux morceaux-là sont déjà pris ensemble ! On a la moitié de fait !
SEQ 2 – INT/NUIT Maison des Simpson – Séjour[Il fait nuit, toute la famille est encore en train d’essayer de faire le casse-tête]
Lisa : Vous auriez pas trouvé des têtes de cygnes ? Je trouve juste des cous moi là.
Homer : J’ai rien pour toi ! Tout ce que j’ai c’est du gris. Il y a tu quelqu’un qui fait un mur de ciment ?
Marge : Tourne-les de l’autre bord Homer ! [Il regardait la mauvaise face des pièces]
Homer : Oh oui ! Hé ! Ho Ho ! [Il trie les morceaux] Un chinois, un chinois, un chien de frisbee... [Marge regarde l’heure. Il est 4h20 du matin]
Marge : Oh ! Regardez donc l’heure qu’il est ! Je vais aller vous chercher un peu de café. [Homer veut couper les morceaux de casse-tête avec une paire de ciseaux] Homer, pas de ciseaux!
Homer : C’est comme ça que les pros font tout !
SEQ 3 – INT/JOUR École élémentaire – Cafétéria[Bart ouvre sa boîte à lunch. À l’intérieur il y a quelques morceaux de casse-tête. Il les trie]
Bart : Ciel, ciel, ciel avec bâtisse, gazon, gazon avec pieds...
Nelson : Ha ha ! Bart astheur faut qu’y mange du carton tellement yé pauvre! {astheur : maintenant (à cette heure ? à st’heure ? astheur)}
Milhouse : Pis toi qu’est-ce tu manges d’abord ?
Nelson : Du Gyproc ! [Il mord dans un sandwich avec une feuille de gypse à l’intérieur. Il tousse. Il y a un nuage de poussière qui sort de sa bouche.]
SEQ 4 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Bart et Lisa sont toujours en train de faire le casse-tête. Lenny et Carl arrivent]
Lenny : Hey les enfants votre père nous inquiète un peu. Il est pas venu travailler depuis une semaine.
Carl : Ouais c’est quoi sa nouvelle affaire ? Il est tu clown de rodéo ?
Lenny : Y fait tu Poochie encore ?
Lisa : Il fait un casse-tête super compliqué.
Carl : Ah ! Ça a l’air qu’il a fini les affaires amusantes.
SEQ 5 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salle à manger[Homer est dans la salle à manger en train d’essayer de faire le casse-tête. Il y passe tellement de temps qu’il a des cernes sous les yeux]
Homer : [regardant une pièce] Voyons voir, ça ça doit être une vieille noix de coco ou Donald Lautrec.
Lenny : Ouin Homer ça c’est super mais... tu penses pas que tu pourrais revenir travailler ? [Il se prend les pieds dans le casse-tête et tombe la tête la première dans un tas de morceaux. Homer voit la tête de Lenny comme un gros morceau de casse-tête] Hey Homer c’est quoi l’idée du regard de malade? [Homer voit qu’il manque des morceaux à une partie du casse-tête et, justement, les morceaux qui manquent ont la forme de la tête à Lenny. Homer essaie d’encastrer sa tête dans le casse-tête] Aaaaah ! Ayoye ! Mon oeil ! J’suis pas supposé mettre du casse-tête dessus !
SEQ 6 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Cour arrière[Les Simpson ont fini le casse-tête. Ils l’ont installé dans la cour]
Marge : J’en reviens juste pas que notre famille ait fini un projet aussi compliqué que ça.
Homer : Je pense que de toute ma vie c’est la seule affaire potable que j’aie faite qui était pas Lisa. [Maggie est fâchée] Prouve-moi le contraire toi la mime !
Ned : Ouh ! Vous vous êtes cassés la tête pour faire ça. Mais on dirait qu’il vous manque un morceau.
Homer : Ouais pis toi il te manque une femme !
Ned : [Il rigole] Hé hé hé ! J’l’ai mérité celle-là un p’tit peu.
Lisa : Il a raison p’pa, il nous manque la tête du chanteur!
Homer, Marge et Bart : [choqués] Aaaaaah !
Lisa : C’est épouvantable ! Je sais ce qu’a ressenti Schubert avec sa symphonie inachevée!
Homer : Ou moi la fois que j’ai mal enregistré la fin des « Invasions barbares ». Coup donc ! Y meurt tu pour vrai là-d’dans ?
Bart : Ou la fois que... [Les Simpson le regardent] Non j’ai rien à dire. On le trouve tu ste morceau-là ? {ste : ce, cet, cette. Souvent, le mot désigé sera suivi du « -là ». Ex. : Ste chien-là, ce chien. Ste maison-là, cette maison}
SEQ 7 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Les Simpson cherchent le morceau manquant. Bart regarde sous un des coussins du canapé]
Bart : [triste] Heille ! Vous rappelez-vous la petite gerboise qu’il y avait dans la cave ? Ça a l’air que finalement elle s’est pas sauvée. [Il fait un signe de croix]
SEQ 8 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Homer et Marge[Homer ouvre sa garde-robe. On peut voir parmi ses vêtements le manteau de Monsieur Plow (s4) et la chemise des Pin Pals (Une partie Homérique - s7)]
Homer : Petit morceau... Viens voir popa là... [Il trouve un petit coffre] Heille c’est quoi ça ? Le coffret de souvenirs de Marge ? [Il ouvre la boîte] Oooh ! Marge a une boîte pleine de souvenirs du temps qu’on sortait ensemble ! Ma fausse carte d’affaires de quart arrière quand je voulais l’impressionner. [Sur la carte est écrit : « Homer Simpson, quaterback»] Le t-shirt de notre premier concert rock ! Tournée d’adieu ’89 ! Hé hé hé ! [Il est inscrit sur le t-shirt : « ROLLING STONES LAST TOUR EVER ‘89 »] Moe quand il a ouvert sa taverne ! [C’est une photo en noir et blanc. On y voit Moe, habillé très chic devant son bar] Hé hé hé ! Au début on disait que ses planchers étaient tout collants de promesses. [Il repense à la soirée de l’inauguration du bar de Moe]
Moe : Bienvenue chez Moe. Le bar avec la plus belle verrerie à Springfield. [Il a fait une petite étagère avec des verres en cristal. Il donne de petites tapes dessus, l’étagère s’effondre] Gratter su’à tablette c’est un peu cave !
[retour au présent]
Homer : J’en reviens pas comment on avait l’air jeune tous les deux... dans ce beau flash back. Heille ! Y’a quelque chose d’écrit au dos du napperon! « Cher Homer, de toute ma vie je pense que cette soirée... va être la plus horrible ! ». Quoi ?[Retour quelques années en arrière, le jour de l’inauguration du bar de Moe]
Marge : [Elle écrit à une table du bar. Elle est très en colère] Tu m’as laissé ici comme une dinde pendant que tu jouais à des jeux vidéo avec ta gang d’hommes des cavernes! [Homer joue à un jeu vidéo avec Lenny et Carl]
Homer : [Un peu saoul] Marge viens ici ! Marge faut se servir de ses deux mains pour jouer à st’affaire-là. Veux-tu m’ mettre les nachos dans bouche ?
Marge : [Énervée] Viens à la table plutôt !
Homer : Toé dit ça au brave équipage du S.S. Triangle ! [Il joue à un vieux jeu où un triangle doit tirer des météorites qui arrivent de partout] Maudites roches méchantes! Tin toi!
Marge : [Énervée] Homer j’ai vraiment aucune envie de t’nourrir!
Homer : Envoye! C’est toi qui veux tout l’temps qu’on fasse des affaires en couple. Non ? [À contrecœur, Marge lui met des nachos couverts de fromage dans la bouche pendant qu’il joue] Oooooooh ! Que c’est magnifique ! J’t’aime tellement... Atari. [Beaucoup plus tard, Homer et Marge sortent du bar de Moe]
Marge : [fâchée] Jouer à des jeux vidéo pis boire trop de bière! J’te dis que t’as l’tour toi d’sortir avec une fille!
Homer : [Saoul] Moi te plaire c’est mon but. Eh ! On va tu s’minoucher derrière la... poubelle?... Hé hé hé hé ! Glup... On va y revenir! [Il vomit dans des buissons. Plus tard, deux infirmiers tentent d’installer Homer sur une civière pour pouvoir l’emmener à l’hôpital]
Infirmier : Calmez-vous ! C’est vraiment dangereux pour vous d’absorber autant d’alcool.
Homer : La seule quantité qui est dangereuse c’est pas pantoute! [Il se lève et essaie de prendre le volant de l’ambulance] On va tu aux hot-dogs ? C’est moi qui chauffe.
Infirmier : Correct ça va faire! [Les deux infirmiers essaient de le faire sortir du véhicule]
Homer : Okay Burger King ! C’est pas grave...
Infirmier : Ayoye ! Pogne sa jambe ! [Marge voyant ça, se remet à écrire]
Marge : [Énervée] Ce soir, j’ai appris que nous deux ça pourrait pas marcher. Je veux pas passer ma vie à te regarder te mettre chaud pis tenir tes beaux cheveux longs pendant que toi tu vomis. J’ai mes rêves à moi pis j’pense pas les vivre avec toi. [retour au présent. Homer termine de lire la lettre]
Homer : [triste] Pourquoi est-ce qu’est restée avec moi si elle m’haïssait tellement la face? [il trouve un bout de papier dans la boîte] Eh ! Deux jours après elle avait un rendez-vous chez le médecin. [Il lit] Nausée, envies soudaines, sentiment d’être en balloune... À devait déjà être enceinte de Bart! Pis c’est ça la raison qu’est restée avec moi. [Marge entre dans la chambre]
Marge : C’est beau j’ai trouvé le morceau manquant! Il était juste en dessous d’la paupière de Maggie.
Homer : [boudeur] C’est fou hein!
Marge : C’est James Taylor. [C’est la tête de ce chanteur qui est sur le morceau de casse-tête]
Homer : [boudeur] Ah, le populaire chanteur et compositeur et morceau de puzzle.
Marge : James Taylor ! Homer te rappelles-tu d’la belle chanson qu’on chantait ? [Elle chante] Mor...
Homer : Ouan.
Marge : King...
Homer : Ouan.
Marge : Bert...
Homer : Ouan c’est ben beau.
Marge : Homer, qu’est-ce qui a qui va pas?
Homer : Marge, j’ai tu gâché tes rêves ?
Marge : Ooooh ! C’est à cause du panneau publicitaire que mes soeurs ont payés? [Il y a un panneau publicitaire devant la maison des Simpson. Ont y voit Patty et Selma pointant une inscription : « HOMER OUT OF SPRINGFIELD. VOTE YES ON 104 ». Quand le panneau se retourne on voit Patty et Selma bottant les fesses de Homer pour qu’il quitte la ville « NOW LEAVING SPRINGFIELD »]
Homer : Non. Ça va être les électeurs qui décideront d’ça en novembre. C’est plus de ça que je parlais! [Il lui montre la photo de l’inauguration du bar de Moe]
Marge : Mmmmh ? Oh mon doux j’avais vraiment oublié ça. Où tu l’as trouvé donc ?
Homer : Demande-moi donc où je l’ai pas trouvé! Je l’ai pratiquement touvé partout !
Marge : Homer excuse-moi d’avoir écrit ça mais j’étais vraiment choquée ce soir-là.
Homer : Arrête de changer d’sujet. Quels sentiments t’as pour moi en ce moment?
Marge : Ben là j’t’aime c’est évident! Mais il y a des choses que tu fais qui m’énervent ben gros encore.
Homer : Donc tu veux dire que pendant tout notre mariage tu m’en a voulu mais sans m’en parler?
Marge : Un tout p’tit peu oui.
Homer : [Fâché] Correct j’vas aller dormir avec quelqu’un qui m’apprécie au moins. [Il s’en va]
SEQ 9 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Bart[Homer dort dans le lit de Bart avec lui. Homer pleure]
Bart : Ooooooh ! Encore un autre souvenir qu’il faut que j’enfouisse. [Il met les mains sur ses oreilles pour ne plus entendre son père pleurer] Je suis à Disneyland... Disneyland !
SEQ 10 – INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[C’est le matin, Homer est à table. Marge arrive]
Marge : T’as fait ton déjeuner toi-même Homer? Parce qu’on dirait bin que tes oeufs brouillés ont été du trouble à faire. [Une bouillie jaune est dans son assiette]
Homer : C’était un muffin.
Marge : J’vas t’faire un p’tit quequ’chose vite.
Homer : [Énervé] Aaah oui c’est ça! Ton imbécile de mari est trop saoul pour faire ça comme il faut!
Marge : Bin c’est vrai qu’il y a bin des cannettes de bière à terre!
Homer : [Énervé] Ooooh ! Donc ça t’dérange que j’boive en plus. C’est quoi les autres secrets que tu ramasses pour t’en servir contre moi?
Marge : Homer arrête donc! On a jamais dit que ce serait parfait. On est marié depuis dix ans.
Homer : [Énervé] Aaaah ! J’m’étais pas rendu compte que tu commençais à compter les années! Ah ! C’est tu si épouvantable de vivre avec moi ?
Marge : [Énervée] Ben là c’matin j’avoue que c’est pas très agréable!
Homer : [Énervé] Ça l’est pour moi ! Marge j’peux plus vivre comme ça. J’suis bin tanné d’être obligé de marcher sur des oeufs!
Marge : [Fâchée] Bin mets-les plus su’l’plancher d’abord! [Il y a plein de coquilles d’œufs par terre. Homer marche sur plusieurs]
Homer : [Énervé] Bin là t’inventes tes règles à mesure. Tu viendras pas faire ta juge Ruffo avec moi! [Il s’en va en donnant un coup de pied à une cannette de bière]
SEQ 11 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre de Homer et Marge[Homer fait ses valises]
Lisa : Pôpa, où est-ce que tu t’en vas?
Homer : Les enfants, il vient un temps où un pôpa apprend qu’une môman l’a toujours haï. Pis là il faut que j’aille y penser un p’tit peu.
Bart : Mais vous allez pas vous divorcer comme les parents de Milhouse surtout?
Homer : Ho hoh ho ! Non ! Oh non ! C’est pas la même affaire que les parents de Milhouse. Alors si vous m’cherchez j’vais aller vivre un p’tit bout de temps avec le père de Milhouse.
SEQ 12 – INT/JOUR Résidence de célibataire – Appartement de Kirk Van Houten[Sur un panneau devant la résidence il est écrit : « 3ème jour sans suicide ». On entend un coup de feu. Le panneau change. Il est maintenant écrit : « 0ème jour sans suicide »]
[Kirk accueille Homer dans son appartement]
Kirk : Eh ! Bienvenue à mon appart. J’ai une couple de p’tites règles. Si j’mets une cravate sur la poignée d’porte j’suis avec une demoiselle.
Homer : T’en a pas d’poignée d’porte! [Il n’y a en effet aucune poignée à la porte de sa chambre]
Kirk : Non pis j’ai pas d’cravate non plus. Va donc marquer ton manger. [Il lui donne un stylo]
SEQ 13 – INT/NUIT Résidence de célibataire – Appartement de Kirk Van Houten[Homer dort sur le canapé. Il se réveille car il entend Kirk pleurer dans sa chambre]
Kirk : [En pleurs] Oooh Luann ! Luann ! [On entend aussi un voisin pleurer]
Voisin : Oh Alice ! J’ai pas d’argent ! [Homer préfère s’en aller]
SEQ 14 – EXT/NUIT Evergreen Terrace[Homer marche dans la rue. Il s’arrête devant une maison. On voit la silhouette de Marge à travers l’une des fenêtres du haut]
Homer : J’ai tu peur de monter ou si l’amour qui m’attend derrière cette fenêtre est juste une illusion? [En fait il se trouve devant la maison des Flanders. C’est Ned qui a la silhouette de Marge car il a une serviette de bain sur la tête qui a la forme des cheveux de Marge. Il ouvre la fenêtre]
Ned : Euh Homer ! Je pense tu serais mieux chez-vous ! C’est à côté.
Homer : [Énervé] Pfff ! Épais de Flanders! Lui pis sa silhouette ambigüe. [Il se dirige vers sa maison] Bon ben, ça a l’air que j’ai pas le choix. Il faut que je rentre chez moi pis... Eh ! J’ai jamais vu une boîte à journaux devant chez-moi! [Il y a un distributeur de journaux devant la maison. Homer prend un des journaux et lit] « L’appartement de vos rêves. Nous vous mettons à votre place. Recherche coloc pour appartement trois chambres à coucher. Spacieux, vue su’à rivière et seulement 400$ par mois! ». Merci toi la boîte!... Hey ! Où c’est qu’elle est ? [Cletus trimbale le distributeur de journaux à l’arrière de sa camionnette]
Cletus : Ayoye ! Ça va me faire une place pour mettre mes araignées dedans!
SEQ 15 – EXT/JOUR Quartier gay de Springfield[Homer est dans le quartier gay de la ville. Il y recherche l’appartement]
Homer : Okay ! Couteaux Brassard. Mobilettes Tremblay. C’est donc ben propre par ici. Pis il y a vraiment beaucoup de librairies gaies pour un quartier hétéro. [Il voit des torses en plâtre à la vitrine de la boutique « Fabuleux abdos »] En tous cas eux autres y’ont jamais eu d’enfants c’est sûr! [Smithers sort d’une boulangerie à rollers. Il ne fait pas attention et bouscule Homer] Hmmm ? Eh, monsieur Smithers !
Smithers : Ah euh... salut Simpson.
Homer : C’est quoi l’idée d’un coin comme ça ? C’est tout masculin mais... ça sent bon.
Smithers : [Embarrassé] Ah oui! J’me suis perdu mais je voulais aller voir le gros... le, le spectacle de courses d’autos avec des poupounes alors je suis jamais venu ici auparavant. [Un tramway passe à côté d’eux. Plusieurs amis gays de Smithers sont à l’intérieur]
Homme 1 : Coucou Waylon !
Homme 2 : C’est qui la belle peau d’ours ? Wouf !
Stewart : Ouuh ! C’est tu lui le monsieur Burns dont t’arrête pas de nous parler?
Smithers : Non ! Lui c’est personne. Ferme-la donc Stewart!
Homer : Ça m’a fait plaisir Stewart ! [Smithers s’en va en vitesse]
SEQ 16 – INT/JOUR Appartement de Julio et Graddy[Homer fait la connaissance de ses futurs colocataires]
Graddy : Homer, avant que t’habites avec nous je voudrais que tu saches que Julio et moi... on a une vie sociale active.
Homer : Moi aussi. J’suis membre d’une espèce de club où si j’mange un autre sous-marin j’vais avoir un sous-marin gratuit. Vous avez peut-être vu l’annonce avec le gars qui était gros avant mais là il est juste rendu laid.
Julio : Homer, je pense que ce que Grady essaie de te dire c’est que... R’garde... Comment est-ce que je pourrais dire? Écoute. Ça se pourrait qu’on fasse un cocktail, mettons, mais il y aurait juste des hommes invités.
Homer : Est-ce que vous êtes en train d’me dire que vous deux vous êtes des gars qui aiment les gars ?
Graddy : C’est ça Homer, on est gays.
Homer : Ah oui ? Hmmm... J’me demande ce qui va gagner. Mes bons vieux préjugés sur les gays ou le fait que j’aie déjà mélangé mon lavage avec le vôtre ? Va falloir que j’dorme là-dessus. [Il entre dans une pièce et y dort]
Julio : Y s’est endormi dans le garde-manger !
Graddy : Mes épices !
SEQ 17 – INT/JOUR Appartement de Graddy et Julio – Cuisine[C’est le matin. Homer et Julio sont à table tandis que Graddy fait à manger]
Homer : Vous avez une vie vraiment formidable. [À Julio] Coup donc ! Pourquoi vous lisez le New York Times ? Vous vivez pas à New York!
Julio : Moi j’suis pas capable le Springfield Shopper. C’est quoi l’idée ? Toutes les manchettes c’est des farces. [Il montre le journal de Springfield. On voit l’homme abeille dans un filet. Il y est écrit : « L’homme abeille se fait pogner à piquer ». Graddy sert le petit déjeuner à Homer et Julio] Beurk ! Où c’est que t’as pris ça ? Ça vient d’un gars su’l’bord de l’autoroute ? J’te dit c’est dégoûtant!
Homer : Tiens ça mort Henri Chiale-Vador ! Il a pris la peine de nous faire un bon déjeuner pis toi t’arrêtes pas d’lui grimper su’l dos. Pis pas d’la bonne manière !
Graddy : Bin merci mon Homer ! C’est un plaisir de cuisiner pour TOI.
Homer : Bin t’es aussi ben de t’habituer parce que j’m’a rester. [Il prend des gaufres et des crêpes et en fait un gros sandwich]
Graddy : Fabuleux ! Ça c’est la clé de l’armoire à lotions pour le corps. [Il lui donne une clé]
Julio : [tout bas] Graddy, t’es tu sûr que tu veux qu’on vive avec lui?
Graddy : Ou bin lui ou bin la fille qui a mis « la planète » comme référence. Pis puisque Homer est un homme on peut se promener tout nu !
Homer : C’est ça que j’pensais aussi. [Il se promène tout nu dans l’appartement. Graddy et Julio sont surpris] Wouhou !
SEQ 18 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre de Lisa[Lisa est couchée]
Marge : Fais-toi z’en pas trésor. Ton père va bin finir par oublier pis r’venir.
Lisa : C’est tellement bizarre de pas l’avoir ici. J’arrive pas à dormir si je lui ai pas lu son histoire préférée. [Son téléphone sonne. Elle décroche] Allô ? Garde la ligne... [Elle prend un livre et le lit] La p’tite souris détective sursauta : « Ce n’est pas un vieux moulin à vent. C’est un nouveau moulin à vent ! » Non papa j’suis sûre qu’elle s’fera pas tuer.
SEQ 19 – INT/JOUR Magasin de vêtements pour hommes[Homer magazine du linge avec Graddy et Julio. Homer essaie plusieurs vêtements mais à chaque fois, son ventre ressort brusquement en faisant du bruit. Il met alors un corset sous ses vêtements pour que son ventre ne ressorte plus]
SEQ 20 – INT/JOUR Coiffeur pour hommes[Homer boit un café tandis qu’il se fait couper les cheveux. Le coiffeur coupe juste la pointe de ses 2 cheveux]
Coiffeur : Ça ça va te faire 100$ trésor.
Homer : Je vois... [Il lui jette son café brûlant par la tête puis se sauve en courant]
SEQ 21 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Homer, Bart et Lisa arrivent dans la pièce. Marge est là, elle lit un livre]
Lisa : P’pa nous a amené aux antiquités.
Bart : Ouin pis tout l’long du ch’min on a pris des photos des portes les plus intéressantes.
Marge : Votre père est capable d’être bin prévenant. Quand y veut en tous cas !
Homer : Marge s’il te plaît. Chicanons-nous pas devant les enfants. T’as juste à continuer à me haïr pis faire semblant qu’tu m’aimes.
Bart : Heille ! J’adore vous r’garder vous battre. C’est mon souvenir le plus vieux.
Homer : [Énervé] Mon p’tit verrat ! [Il étrangle Bart]
Bart : Arrgggghh ! P’pa ! T’as bin les mains douces et souples.
Homer : [Il arrête de l’étrangler] T’as r’marqué ? Ça fait un bout que j’mets du Lancôme.
Bart : Gueeh ! Ah ! Ça paraît ! Ça doit faire depuis que j’ai quatre ans qu’un étranglement a pas été aussi doux.
Homer : Bon, il faut que j’y aille. Mais avant que j’parte Marge, j’aimerais te demander quelque chose.
Marge : [Contente] Oui Homer ?
Homer : Combien d’pourboire pour une épilation ? Faut que je l’sache avant demain matin.
Marge : [Énervée] Vas-y donc ! Pis prends ton p’tit mausus de lhasa apso avec toi! [Elle lui donne un chien à longs poils blancs. Homer s’en va]
Lisa : Moman, j’sais que papa au fond il t’aime beaucoup mais il a vraiment été blessé par tout ça. Pourquoi tu vas pas juste t’excuser ?
Marge : Lisa, le mariage c’est une belle aventure mais faut pas oublier que c’est une bataille pour avoir un avantage moral. C’est dangereux de faire des excuses.
Bart : Tu pourrais pas juste dire que tu t’excuses mais sans l’penser? C’est c’que j’fais tout l’temps. J’pense que j’l’ai jamais vraiment pensé.
Marge : Bart ! C’est pas fin.
Bart : [Air triste] S’cuse môman! Tu vois ? C’est aussi niaiseux que ça !
SEQ 22 – INT/NUIT Discothèque One Night Stan’s[Homer entre dans la discothèque. Graddy et Julio y sont déjà]
Graddy : Alors, comment c’était chez-vous?
Julio : [Triste] Les enfants c’est correct mais Marge elle j’suis sûr qu’elle me juge.
Graddy : Oh ! Donc entre vous deux c’est terminé?
Homer : [Triste] J’peux pas dire encore. Dans le temps je r’gardais Marge pis j’avais le même frisson que vous avez en voyant Donald Pilon. Mais là je l’sais même pus c’qui va arriver.Venez vous z’en. On s’en va danser. [Ils vont sur la piste. Homer se met à danser joyeusement. Il retire sa chemise et donne des tapes sur ses fesses]
Femme : [Écoeurée] J’aurais jamais pensé que c’était possible mais quand je le regarde je me sens encore plus lesbienne. [Hans Moleman se tient à côté, vêtu d’habits militaires]
Hans : Lesbienne ? C’est pas les anciens combattants ici ? [Un homosexuel, habillé lui aussi avec des vêtements militaires danse à côté de lui]
Homme : Toé, j’te ramène à maison !
Hans : Oui mon colonel. [Il prend Hans par le bras et s’en va. Homer continue à danser au milieu de la foule]
SEQ 23 – INT/JOUR Appartement de Graddy et Julio – Salon[Homer et Graddy regardent la télé. Graddy zappe sur toutes les chaînes. À chaque personne qu’il y voit, il dit à Homer s’il est homosexuel ou hétéro]
Graddy : Lui y’est gay... y’est gay... gay... gay... BI ! gay... gay si on le paye... gay...
Homer : [surpris] Tennessee Williams ! Mais comment est-ce qu’il a fait pour survivre dans le monde du théâtre?
Graddy : Homer, franchement! Mettons que n’importe qui qui a joué au théâtre, produit ou même vu une pièce est gay.
Julio : [Il s’est fait teindre en blond. Il est au balcon de l’appartement] Eh Homer ! Tu ferais mieux de v’nir voir ça.
SEQ 24 – EXT/JOUR Devant l’appartement de Graddy et Julio[Marge, Bart, Lisa, Weird Al Yankovic et son groupe de musique sont dans la rue]
Marge : Homer, j’ai bin essayé d’t’ouvrir mon coeur mais j’ai jamais les bons mots. Peut-être que lui oui ! [Weird Al Yankovic se montre]
Homer : [surpris] Weird Al Yankovic ?!?
Yankovic : Homer Marge a pris la peine de m’envoyer une lettre et aussitôt qu’son chèque est passé j’ai pris l’premier vol à prix modique pour Springfield.
Homer : As-tu fini par recevoir les parodies que j’t’ai envoyées?
Yankovic : Eh !... Oui.
Homer : Laquelle était la meilleure? « La complainte d’la pizza aux tomates » ou « Pepperonis Adieux » ?
Yankovic : C’est un peu du pareil au même Homer.
Homer : [choqué] Ouais, comme toi pis Gregory Charles!
Yankovic : Ça c’est une chanson qu’j’ai écrite pour toi... [La chanson commence. Al chante] Qui veut savoir l’histoire de Marge et d’Homer ? Elle le coeur sur la main. Lui la bédaine de bière. Oh yeah ! L’amour ne meurt pas ! Même si le grilled cheese est dans l’estomac.
Homer : Hé hé hé hé hé ! Il faudrait être fait en pierre pis avoir un sens de l’humour en acier pour résister à ça.
Marge : Homer, j’peux tu au moins te d’mander que nous deux on sorte ensemble?
Homer : Je l’sais pas. Quelqu’un qui a déjà des enfants...
Lisa : [Énervée] P’pa !
Homer : Correct, correct...
Julio : Beau travail Lisa.
Lisa : Merci Julio. Ça t’va vraiment bien en blond.
Julio : Ah c’est vrai ? Dieu du ciel Lisa faudrait surtout pas que j’sois un p’tit garçon hétéro de 8 ans parce que je te prendrais tellement la main là.
Lisa : [contente] Hum !
SEQ 25 – INT/JOUR Appartement de Graddy et Julio – Salle de bain[Homer se rase. Il n’a plus du tout de barbe]
Homer : Oh j’pense c’est un peu trop ! Marge ça l’excite quand y a un p’tit peu d’repousse. [Il prend un spray qui donne l’impression d’avoir de la barbe. Il s’en met sur le visage mais ça déborde un peu] Oh oh ! Là il faut qu’j’égalise. [Il essaie d’enlever le surplus de barbe]
Graddy : Un peu nerveux peut-être ?
Julio : Moi j’ai un bon remède pour ça : les margaritas !
Homer : Margarita ? Ça veut dire Marge en mexicain. C’est comme si c’était un signe! [Il boit tout le bock de Margarita]
SEQ 26 – INT/NUIT Théâtre médiéval[Homer et Marge ont rendez-vous au MEDIEVAL TIMES. Sur l’affiche extérieure on peut lire : JOUSTING CONTEST : HENRY VI VERSUS SPIDER-MAN. Il y a une place vide à côté de Marge]
Marge : [Intérieurement] Où est-ce qu’il est ? Où est-ce qu’il est ?!? [Un chevalier s’avance au centre de la scène]
Chevalier : Qui osera lancer un défi au Prince Noir ? Mais foin de ces aspirants affligés de maux de dos chroniques, d’un coeur fragile, ou bin de grossesse. Enfin en aucun temps ici de pagettes ou cellulaires allumés. [Marge regarde sa montre et soupire]
SEQ 27 – INT/NUIT Appartement de Graddy et Julio – Salon[Homer, Graddy et Julio sont tranquillement en train de boire]
Homer : J’ai beaucoup appris avec vous autres. C’est pas important les préférences sexuelles finalement. À moins qu’ils soient des vedettes. Dans ce cas-là c’est « Bitch bitch bitch ! »
Julio : Homer, t’étais pas supposé rencontrer ta femme il y a une demie heure de ça?
Homer : D’oh ! Les gays y’ont pas ça une machine à r’monter dans le temps?
Julio : Ouais. C’est la collection d’souliers de Graddy ! Haha !
Graddy : [Un peu choqué] Eh Julio... Ayoye!
Homer : Il faut que j’y aille... [Il s’en va en courant]
SEQ 28 – INT/NUIT Théâtre médiéval[Marge attend toujours Homer. Le gars des bandes dessinées, qui a tenté de vaincre le Prince Noir, est emmené par des chevaliers car il a reçu une lance dans le ventre]
Gars des bandes dessinées : Oh ! Ah ça pince !
Henri VII : Et maintenant oyez gentes dames et damoiseaux les proclamations exceptionnelles ! Bienvenue en ces terres aux scouts de la troupe 102. [Un spot les éclairent] Bon anniversaire est souhaité à Carren. [Un spot éclaire la femme] Et des congratulations sont offertes à Marge et Homer Simpson pour leur banquet de réconciliation. [Un spot éclaire Marge mais elle est un peu embarrassée car elle est seule. Homer arrive enfin]
Homer : Ah j’suis en retard scuse-moi ! C’est parce que la mafia de velours m’a fait une margarita que j’pouvais pas refuser.
Marge : [Très en colère] C’est fini Homer ! J’ai essayé d’sauver notre mariage. Toi tu t’saoules la face pis tu passes toute la soirée avec tes p’tits amis homosexuels. [Elle s’en va. Sur son passage elle croise plusieurs personnes qui assistent au spectacle] Révérend Lovejoy, madame Lovejoy, directeur Skinner, Duffman...
SEQ 29 – INT/NUIT Appartement de Graddy et Julio – Chambre[Homer est allongé sur son lit, déprimé. Graddy tente de lui remonter le moral]
Graddy : Écoute y’a du monde qui sont pas faits pour être ensemble. T’as au moins essayé. Ça a pas marché. T’as essayé c’est correct.
Homer : [Triste] Mais on parle de Marge, mon premier amour véritable. J’suis pareil comme Ti-Mousse quand elle s’est fait enlevé Ti-Gusse. J’suis tout seul pis j’sers à rien.
Graddy : Oh, Homer ! Un gars aussi cool pis spécial que toi aura pas d’problème. Fais-moi confiance... [Il embrasse Homer. Ce dernier est très surpris]
Homer : Wow ! J’ai jamais pensé que j’pouvais t’intéresser comme ça. Faudrait vraiment qu’on s’parle un moment donné. [Il saute rapidement par la fenêtre pour lui échapper] J’finirais par te faire mal! [Homer s’en va en courant. Graddy est triste]
SEQ 30 – INT/NUIT Bar de Moe[Homer s’est réfugié dans le bar de Moe]
Homer : Sais-tu Moe, ça m’a fait réfléchir mes problèmes avec Marge. C’est tout parce que j’avais trop bu. Encore ce soir l’alcool a juste rendu ça pire. Ça s’pourrait tu que mes problèmes en réalité ce soit toute la faute de...
Moe : Ouais, ouais, ouais ! Prend ton médicament mon saoulon toi! [Il lui met une bière dans la bouche. Il est forcé de boire]
SEQ 31 – EXT/NUIT Devant l’hôpital[Moe emmène Homer complètement saoul dans une brouette devant la porte des urgences. Moe veut s’en aller mais Wiggum et ses hommes le coincent]
Wiggum : Hey c’est quoi l’affaire ici ?
Moe : Heu ! Y’a pris un coup chez Harrington d’l’autre bord d’la rue là-bas. Ils devraient fermer ça ste trou-là. [Il s’en va en ricanant]
SEQ 32 – INT/NUIT Hôpital – Chambre d’Homer[Homer est dans un lit d’hôpital]
Dr Hibbert : J’avoue qu’ça a passé proche. Voyez c’qu’on vous a enlevé. [Il lui montre une énorme bouteille de bière Duff. Elle est presque remplie à ras bord] Mais c’est quand même moins pire qu’la première fois qu’j’vous ai vu pour un empoisonnement.
Homer : [triste] Aaaah, oui ! La nuit qui a détruit mon mariage.
Dr Hibbert : Détruit votre mariage ? Mais j’ai jamais vu une femme être aussi dévouée qu’ce soir-là. R’gardez donc la cassette. [Il met une cassette dans un magnétoscope]
Homer : Vous l’avez enregistré ?!?
Dr Hibbert : C’est parce que j’pensais qu’la garde me volait toutes mes éponges. Ho ho ho ho ! [Sur la cassette on voit Homer, jeune, dans un lit d’hôpital]
Dr Hibbert : [À Marge] Il est stabilisé. J’ferais mieux de vous laisser tout seuls.
Marge : Homer ça a pas de sens d’avoir peur comme ce soir. J’étais vraiment fâchée contre toi tu sais. Mais t’es une bonne personne. C’est comme ça que j’te vois la plupart du temps. Peu importe les problèmes qu’on a on va avoir une vie pour les régler tous les deux ensembles. [Hibbert arrête la cassette]
Homer : Donc c’est vrai qu’elle m’haïssait pas. C’est parce qu’elle m’aimait qu’elle a accepté d’me marier ? [Marge arrive dans la chambre]
Marge : Et c’est encore le cas.
Homer : Marge, je veux plus jamais qu’on soit séparé tous les deux.
Marge : Ben ça arrivera pas j’t’aime trop. [Ils s’embrassent]
Homer : C’est de loin le meilleur des baisers d’la soirée.
Cerveau d’Homer : À moins que... !
Marge : Homer, à quoi est-ce que tu penses là?
Homer : Des pensées viriles ! [Ils s’embrassent à nouveau]
[Bien des années après, Hibbert est chez-lui et il regarde toutes les cassettes qu’il a pu enregistrer à l’hôpital. Il revoit le moment où Homer et Marge s’embrassent]
Hibbert vieux : C’est tout c’qu’il m’reste maintenant : mes cassettes vidéo. [L’infirmière passe devant Homer et Marge avec des éponges. Le docteur Hibbert est furieux] C’est vrai qu’elle volait mes éponges. J’avais donc raison !
Script écrit en janvier 2009 par Kebekwa1978
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2020 The Simpsons Park