Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

23/07/2019
Dans l'épisode Marge à l'ombre (s4), Apu et Sanjay parlent en Indien. Ne connaissant pas la langue, les auteurs ont écrit à l'ambassade d'Inde à Washington pour leur demander de traduire. L'ambassade à accepté !

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Simpson horror show XXII
Paralysé, Homer ne peut s'exprimer qu'à travers ses flatulences; Ned Flanders devient un serial-killer sous les ordres de Dieu; Bart et Milhouse sont envoyés sur une autre planète pour récupérer un précieux minerai...
26/07 à 20h05 (RTS2)
Naître ou ne pas naître
Marge et Homer réalisent qu'ils veulent avoir un nouvel enfant...
26/07 à 20h30 (RTS2)
Le Musk qui venait d'ailleurs
Elon Musk devient ami avec Homer car il voit en chacune de ses pensées une grande source d’inspiration.
26/07 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

Les Simpson 80 | Bonne chance (Nouvelle nomination pour la série aux Emmy)

Les Simpson59 | yes yes j'ai trop hâte enfin ! (Sortie du DVD de la saison 19 en décembre aux Etats-Unis)

Liks | hype (Sortie du DVD de la saison 19 en décembre aux Etats-Unis)

Chris503 | Hâte de voir ce coffret ! Si ça sort en Europe en décembre je demanderai pour l'avoir à noël ^^ (Sortie du DVD de la saison 19 en décembre aux Etats-Unis)

Les Simpson 80 | Super vivement qu'on voit le coffret (Sortie du DVD de la saison 19 en décembre aux Etats-Unis)

Script : Le roi du ring (version québécoise)

SEQ 1 - INT/JOUR Centre commercial[Un spectacle intitulé "Souvenirs de Bonanza" avec des indiens est organisé]
Présentateur : Mesdames et messieurs. Le centre commercial de Springfield en collaboration avec l’association des nostalgiques du passé est fier de vous présenter les vedettes de Bonanza.
[Deux indiens passe par un trou dans une carte fait avec du feu. Un technicien éteint le feu avec un extincteur]
Indien 1 : Merci. Je souhaiterais que Ben et Hoss, ainsi que Petit Joe et Hop Sing et le sheriff Roy et tous vos préférés puissent être encore vivants aujourd’hui pour voir cette foule.
Indien 2 : Vous savez, dans la série, on essayait toujours de tuer les Cartwright. [Les gens les huent] Mais il semble que le passage du temps s’en soit chargé pour nous, pas vrai ? Pas vrai, tout le monde ?
[Silence mortel. Une personne tousse. Une musique se fait entendre]
Bart : Ah, sont-tu plates ?
Marge : Est-ce qu’il y avait pas trois indiens l’année passée ?
[Les Simpson font un tour dans le centre commercial. Homer voit un magasin qui s'appelle "Divers etc."]
Homer : Regarde Marge, ils ont ouvert un autre magasin de gadgets hi-Tech. Toi qui adore les gadgets hi-Tech.
Marge : Depuis quand ?
Homer : T’adore ça ! Viens donc !
[Il attrape Marge par le bras]
Marge : Homer, s’il-te-plaît, tu me fais mal.
Homer : Mais non, voyons.
SEQ 2 - INT/JOUR Centre commercial - Boutique de gadgets[Bart tient un gadget]
Bart : Eh Lisa, viens voir. Une brosse à dents électronique.
[Il s'en sert]
Lisa : C’est un rasoir pour les poils de narines.
[Bart crache. Marge trouve d'autres gadgets]
Marge : Des lunettes infrarouges, une balance de salle de bain d’un sous-marin soviétique, un porte-documents en suède. Ceux qui ont besoin d’affaires pareilles pour impressionner les autres doivent avoir de sérieux problèmes émotifs.
Homer : [Devant un blouson] Oh ! Marge, regarde. Le meilleur beau blouson du monde. Si j’en avais un, tout le monde me respecterait. Je ferais l’envie de tout le monde.
[Le vendeur de comics est à la caisse avec une ceinture multifonctions]
Gars des bandes-dessinées : Bon, finalement, je voudrais retourner et je cite, votre « ceinture suprême ».
Vendeur : Je vois. Avez-vous un reçu et je cite, « cher monsieur » ?
Gars des bandes-dessinées : Non j'ai pas de reçu, je l'ai gagné comme prix de présence à la convention de Star Trek. Puis je dois dire que je trouve leur choix de cadeaux pas très logique, parce que les amateurs de Star Trek en général, entrent pas dans une ceinture médium.
Vendeur : Waahh, waahh, un fan de Star Trek sarcastique et obèse. Vous devez avoir du succès avec les filles.
Gars des bandes-dessinées : Eille... je... eh ben...
Vendeur : Désolé de te désappointer, Don Juan, mais pas de reçu, pas de retour.
Bart : [au vendeur de comics] Je peux t’en donner 4$.
Gars des bandes-dessinées : [déçu] Bon ok. Je ferais mieux de retourner dans mon magasin de comics où c’est moi qui donne les insultes plutôt que de les recevoir.
SEQ 3 - INT/JOUR École élémentaire - Couloir[Milhouse voit la ceinture de Bart]
Milhouse : Wow ! Je te gage que si le bon Dieu portait des culottes, il aurait une ceinture comme ça.
Bart : C'est pas une ceinture, c'est un système tactique de support de culottes. Regarde bien ça. [Il présente les divers gadgets] Une boussole, des allumettes, un sifflet, une scie, un bouton d’urgence, un collet à écureuil, un détecteur de mensonges et radons, un sphygmomanomètre et c’est même équipé de clignotants arrières.
[Il montre les feux à l'arrière]
Élèves : Wow !
Jimbo : Eh Simpson, tu veux tu changer de ceinture ?
Bart : Ben... pas vraiment, étant donné que la tienne, c’est juste une rallonge électrique.
Kearney : Eille, mon vieux. Il se moque de ta ceinture !
Jimbo : Après lui !
[Ils poursuivent Bart qui s'enfuit]
Janey : Pas de course dans les corridors !
Bart : C’est le moment de les semer.
[Bart met son clignotant à gauche]
Jimbo : Eh ! Il va tourner à gauche.
[Mais Bart tourne à droite. Il les a eus. Il se cache mais il appuie sur un bouton sans le faire exprès]
Ceinture : Au secours ! Help! ¡ Ayúdeme! ???!
[Bart est repéré. il est encerclé par la bande de Jimbo]
Bart : J'espérais de pas être obligé d’en venir à ça, mais vous me laissez pas le choix les gars.
[Il appuie sur un bouton "N’utilise qu’en cas d'urgence". Un parachute se déploie avec un mot où il est écrit "Appelez la police, aide requise"]
Bart : Vous savez pas lire ? Appelez la police !
[Bart se fait tabasser]
SEQ 4 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[Homer mange une tarte aux myrtilles. Il voit Bart couvert de coups]
Bart : Salut p'pa.
Homer : Ça va mon gars ? Eh, où est-ce qu’est passée ta ceinture ?
Bart : des grands gars à l’école m’ont battu puis ils me l’ont volée.
Homer : Mon gars, il y a rien qu’une chose que les punks de même comprennent. Le bavassage. Il faut que tu les dénonce à tous les professeurs puis à tout le monde que tu peux. T’as bien fait de commencer par moi.
Bart : Mais ils vont me battre juste plus fort après !
Homer : Oui, c’est vrai, c’est une bande de petits maudits. J'ai trouvé ! J’vais aller les dénoncer pour toi à leurs parents.
SEQ 5 - INT/JOUR Taverne de Moe[Homer est "en compagnie" des parents de Dolph, Jimbo et Kearney. Il reçoit des coups de poing]
Père de Jimbo : [en lui donnant un coup de poing] Ça c'est pour vouloir m’apprendre comment élever mon gars.
Père de Dolph : [en lui donnant un coup de poing] Puis ça, c’est pour la vie de chien que j’ai menée toute ma vie.
Homer : Ben, vous comprenez ... [il reçoit un coup de poing] Bart aimait vraiment cette ceinture là... [Il reçoit un coup de poing]
Père de Kearney : Eh, il y a quelque chose de pas correct avec lui. Il tombe même pas.
Moe : [avec un fusil] Le party est fini les gars. Si vous voulez battre mon ami dans mon bar, il y a un minimum de deux consommations.
[Ils sortent]
Moe : Tu sais Homer, j’ai jamais vu personne être capable d’en prendre autant. T’avais trois gars qui te tapaient dessus puis t’es même pas tombé.
Homer : Puis après ? J’ai même pas récupéré la ceinture de mon gars. La seule chose qui est bonne pour un perdant comme moi, c’est de se faire taper dessus.
Moe : Ben justement ! C’est comme ça qu’il faut voir les choses, Homer. J’ai vu des champions qui étaient pas capables d’en encaisser la moitié de ça. Écoute donc : la boxe, ce serait peut-être quelque chose à envisager.
Homer : T’es sérieux ?
Moe : Ah, ben voyons donc. C'est la belle vie, Homer. J’ai vu des boxeurs manger du steak puis du homard, après être passé au bar à salades. Tout ça dans le même repas.
Homer : Oh ! Puis la sauce ?
Moe : Celle qu’il voulait.
Homer : Tu penses que je serais capable ?
Moe : Ben je sais pas. Es-tu assez homme pour aller au bout de toutes tes limites ?
Homer : Oui.
Moe : Es-tu assez homme pour fesser un coup de poing si jamais c’est nécessaire ?
Homer : Oui.
Moe : Es-tu assez homme pour me donner 60% de commission ?
Homer : Oui !
Moe : J’suis ton gérant.
Homer : Wou hou !
[Un peu plus tard]
Moe : Écoute Homer. Si tu veux que je m’occupe de ta carrière de boxeur, il faut que tu mettes toute ta confiance en moi. Viens, je vais te monter quelque chose.
SEQ 6 - INT/JOUR Taverne de Moe - Toilettes[Moe emmène Homer dans les toilettes pour dames. Il y a installé un bureau]
Homer : Waahh ! J’suis jamais rentré dans la toilette des femmes.
Moe : Ouais, ben quand je me suis rendu compte qu’il y avait pas eu une femme ici dedans depuis ‘79, je l'ai transformée en bureau.
[Il baisse le rebord des WC et s'assoit devant son bureau. Homer voit des photos de Moe en boxeur]
Homer : C’est toi ça ? T’as déjà été boxeur comme moi ?
Moe : Ouais. On m'appelait Kid le Magnifique. Ensuite, ça a été Kid le Présentable, après, Kid l’Horrible et finalement, Kid Moe.
Homer : [tenant un vieux seau] Eh, c'est quoi ça ?
Moe : Ah, ça c’était mon vieux seau pour cracher. Ça me fait penser, il faudrait que je le vide.
[Homer voit une photo de Moe avec Lucius Sweet]
Homer : Tu connais Lucius Sweet ? C'est un des grands noms de la boxe. Il est exactement aussi riche puis célèbre que Don King puis ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau.
Moe : Ouais c'était mon gérant à l’époque que j’étais le Magnifique. Tout le monde se battait pour m’avoir. Mais j’ai jamais vraiment réussi à percer dans le métier.
Homer : Pourquoi pas ?
Moe : Parce que je me suis retrouvé au plancher 40 fois de suite. Ça plus la politique. Tout est une question de politique.
Homer : Maudits démocrates !
SEQ 7 - INT/JOUR Maison des Simpson - CuisineMarge : Homer. De toutes les idées folles que t’as eu dans ta vie, celle-là se situe quelque part dans la catégorie des pires. T’es rendu à 38 ans, t’as jamais su boxer puis t’as pas fait d’exercice depuis que t’as lâché l'école. Avant même de considérer ça, j’insiste pour que t’ailles consulter un médecin.
Homer : No problémo.
[Il sort]
Marge : Un médecin compétent !
Homer : D'oh !
SEQ 8 - INT/JOUR Cabinet du Dr Hibbert[Le docteur Hibbert inspecte Homer]
Dr Hibbert : Cher monsieur, vous remplissez amplement toutes les conditions requises par l’état pour boxer, lutter ou encore être projeté d’un canon.
Marge : Mmm... C’est ce qui arrive quand on vit dans un état fondé par des maniaques de cirque.
Dr Hibbert : Vous avez une condition génétique absolument unique connue sous le nom de syndrome d'Homer Simpson.
Homer : [désespéré] Ohhh... pourquoi moi ?
Dr Hibbert : Rien à craindre, c’est tout à fait bénéfique. Votre cerveau est cousiné par une couche de fluides d’un huitième de pouce plus épaisse que la normale. C'est comme si vous portiez un casque de football à l'intérieur de la tête.
[Il sort un bâton d'une pochette stérile]
Dr Hibbert : Je pourrais vous taper dessus toute la journée avec ce 2x4 chirurgical sans pouvoir vous assommer. Mais malheureusement, j’ai d’autres rendez-vous.
SEQ 9 - INT/JOUR Sur un ring[Moe entraîne Homer]
Moe : Ok Homer. Voyons ta gauche.
[Moe a une protection pour que Homer le frappe. Une mouche se pose dessus. Homer frappe tellement faiblement que la mouche ne sent rien]
Moe : O...k. Maintenant la droite.
[Homer se repose. Il est essoufflé]
Homer : Juste une seconde... Ok, attends ... une minute... Ok, juste une seconde.
Moe : Quand tu seras prêt. Les coups de poing c'est pas ton affaire, mais c'est correct. T'es pas ce genre de boxeur. Tout ce que t’as à faire, c’est de rester debout jusqu’à ce que ton adversaire soit trop fatigué pour frapper.
Homer : Puis là, tout ce que j’ai à faire, c’est de le pousser ?
Moe : C’est bien ça. Puis si l'arbitre regarde pas, tu pourras lui donner un ou deux coups de pied. Qui est-ce qui va t'assommer ?
Homer : Personne.
Moe : Quand est-ce que tu vas te défendre ?
Homer : Jamais.
Moe : Puis qu’es-ce que t’as à faire ?
Homer : Rester debout.
Moe : Bravo champion.
SEQ 10 - INT/NUIT Taverne de Moe[Le soir, il y a un match de boxe organisé chez Moe. A l'entrée, il est écrit "Boxe ce soir. Le plus cruel des sports"]
Barney : Ben moi on ne me fera jamais monter sur une arène. La boxe ça cause des dommages au cerveau.
[Il boit du vernis]
Moe : Ok. Tu te bats contre un gars qui s’appelle Boxcar Bob.
Homer : J’espère au moins que c’est un boxeur d’expérience ?
Moe : Euh, non pas vraiment. Je viens juste de le découvrir. Mais c'est un jeune affamé de victoires. En fait, il a accepté de se battre pour une sandwiche.
[Moe donne ses vieux gants de boxe à Homer. Il y a du fil barbelé dessus]
Moe : Homer, je veux te donner mes gants porte-bonheur. J'espère que tu vas réussir mieux que moi avec.
Homer : Oh. Merci Moe. C’est quoi ça ?
Moe : Oh, du fil barbelé. Hé hé ! Euh, on appelait ça un "étampeur". On n'a plus le droit de se servir de ça.
[Moe donne les derniers conseils à Homer]
Moe : Écoute, peu importe à quel point il frappe, toi de ton côté, tu fais rien ok ? On voudrait pas que ça dégénère en combat de boxe.
[Le match commence]
Spectateurs : Vas-y, allez !
[Le clochard commence à frapper Homer. Il encaisse les coups et ne semble pas les sentir]
Bart : Continue comme ça, p’pa. Il peut pas t’assommer !
Lenny : Man, ce gars-là a une énergie de forcené.
Carl : Ouais, il arrête pas de frapper une seconde sauf pour vérifier son baluchon.
Spectateurs : Vas-y Homer. Allez, cogne... cogne !
[Plus tard, le clochard est épuisé à force de frapper Homer]
Moe : Ok Homer. Il est fatigué, il est fatigué ! Voilà ta chance. Pousse-le, pousse-le.
[Homer le pousse. Il tombe par terre]

SEQ 11 - INT/JOUR Taverne de Moe - Toilettes[Moe fume un cigare. Lucius Sweet entre dans le bureau de Moe et allume son cigare]
Lucius : Oh, cher Moe. Quelle joie de te revoir après toutes ces années.
Moe : Ah, Lucius ! Mais qu’est-ce qu’une vedette comme toi fait dans un trou comme chez moi ? Je te pensais gérant du champion.
Lucius : Oui, être gérant de Drederick est toujours ma plus haute priorité, même s’il est temporairement incarcéré pour avoir poussé sa mère en bas d’un l'escalier. Mais avec sa libération imminente, j'ai préparé une stratégie pour préparer son retour glorieux dans le monde du Pujilan.
Moe : Euh... de quoi ?
Lucius : Son combat de retour dans l’arène comme boxeur.
Moe : Ah, ah, ben oui. Mais qui a fait don de son corps pour l’occasion, hein ?
Lucius : Eh bien, le bruit court que t’es gérant d’un vaillant jeune pujiliste que personne n’a pu mettre K.O.
Moe : Homer ? Tu veux qu’Homer affronte Tatum ?
Lucius : Ouais, les amateurs en ont assez des combats qui se terminent avant qu’ils aient même eu la chance de se saouler la gueule. J’ai seulement besoin d’un adversaire qui peut rester à la verticale pendant au moins 3 rounds.
Moe : Oui mais Homer est pas un boxeur. C'est juste une attraction. Tatum va le démolir.
Lucius : Eh bien démolissage ou non Moe, t’as le choix. Tu peux rester assis ici dans la toilette des dames avec tes souvenirs du passé, ou alors, tu peux essayer une dernière fois de tenter le grand coup. Et c’est justement ce que je suis venu t’offrir. Trois rounds c'est tout ce que je te demande.
[Il s'en va]
SEQ 12 - EXT/NUIT Taverne de Moe - Sur le toitMoe : Il faut que je sois honnête avec toi, Homer. Je t'ai pas amené ici pour te montrer mon nouveau toit.
Homer : Ah non? Comment ça ?
Moe : Non Homer. Aimerais-tu ça être le champion poids lourds du monde ?
Homer : Oui, bien sûr.
Moe : Tout ce que t’as à faire, c’est d’affronter Drederick Tatum samedi prochain. Tiens voilà ta passe de parking.
Homer : [il lit sur la passe] Ohhh... section réservée. C’est qui ça Drederick Tatum au juste ? Un autre vagabond ?
Moe : Euh, ben ça, il va falloir que je vérifie.
Homer : Je te fais confiance Moe. Si tu dis que je peux battre ce gars-là mon vieux, j’suis sûr qu’il a pas une seule chance.
[Il boit sa bière]
SEQ 13 - INT/JOUR Prison[C'est l'anarchie en prison. Tous les prisonniers sont en dehors de leur cellule sauf Tatum qui est dans sa cellule et qui mange des choux de Bruxelles]
Tatum : Eh les gars, fermez-là ok ?
[Les prisonniers s'arrêtent net. Ils retournent gentiment dans leur cellule]
SEQ 14 - INT/JOUR Prison - Salle de conférencesJournaliste 1 : Champion, champion, avez-vous du remords de votre crime ?
Tatum : Oh oui. Croyez-moi mon Dieu. Si c’était à refaire, avant de pousser ma mère dans l’escalier, j'y repenserais à deux fois, je vous assure.
Journaliste 2 : Drederick, que pensez-vous d'Homer Simpson ?
Tatum : Je pense que c’est quelqu’un de bien. J'ai rien contre lui. Mais j’ai bien l’intention de faire des orphelins de ses enfants.
Journaliste 3 : Euh, champion, vous savez qu’ils ont une mère aussi.
Tatum : Oui mais j'imagine qu'elle va mourir de chagrin.
Journaliste 4 : Drederick s'il vous plaît, une autre question.
Lucius : Merci, merci, mais notre champion a plus de temps pour d’autres questions. La séance de libération conditionnelle est terminée.
SEQ 15 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[Pendant le petit déjeuner, Marge lit le journal qui titre "Le champion va démolir un homme de la région"]
Marge : Dis donc Homer. Pourquoi ils disent dans le journal que tu vas affronter Drederick Tatum ?
Homer : Euh bien euh... je voulais te faire une surprise, mais... joyeux anniversaire Marge !
Marge : Es-tu devenu complètement fou ?
Homer : Oh voyons-donc. Je vais faire une fortune pou une soirée de travail. On va pouvoir se payer tout ce qu'on a toujours voulu. Un maître d’hôtel, des tapis dans le garage, les petits gâteaux bleus qu’ils vendent à la pâtisserie.
Marge : Mais tu vas te faire tuer.
Homer : Marge, veux-tu me laisser finir ? Du désodorisant dans toutes les pièces, des queues de renard en avant puis en arrière de l’auto...
Lisa : M’man a raison papa. Tes chances de gagner sont à 10 000 contre 1.
Homer : Ben, je pense que mes chances sont meilleures que ça.
Lisa : C'est la cote qu'ils donnent à Las Vegas.
[Homer jette le journal par la fenêtre]
Homer : Bon ok. Je pense que tout le monde a assez lu le journal pour aujourd'hui.
SEQ 16 - INT/NUIT Maison des Simpson - Salon TV[Abraham, Bart et Maggie regardent une pub pour le match de boxe entre Homer et Drederick Tatum]
Annonceur 1 : La société a condamné Drederick Tatum pour son crime brutal. Mais il a payé sa dette. Et aujourd’hui, il s’apprête à prendre sa revanche contre Homer Simpson.
[Les images montre Drederick Tatum détruire entièrement la tête d'Homer]
Bart et Abraham : Ouais !
Abraham : [À Maggie] Ça, c’est ton papa.
SEQ 17 - INT/NUIT Au colisée[Le match va avoir lieu ce soir. Un vendeur vend des T-shirts où Homer se fait boxer]
Vendeur ambulant : T-shirt, achetez vos T-shirts. Dites au monde que vous étiez là en portant votre T-shirt.
Bart : Ça va aller, p'pa. Assure-toi juste qu’il te donne des coups en nombre pair, comme ça tu vas perdre la mémoire puis tu va la retrouver, ça va être parfait.
[Dans les coulisses, Marge rencontre Moe]
Marge : Moe, j’suis contente de t’avoir trouvé. S’il-te-plaît, promets-moi de pas laisser Homer se faire blesser.
Moe : Eh, eh, eh. C'est pas moi le méchant ici ok ? Si Homer se fait tuer dans l’arène ce soir, ce sera à cause de ton attitude négative, un point c’est tout.
Marge : Écoutez-moi bien. Dès le moment où la vie d’Homer pourrait être en danger, je veux que tu jettes la serviette puis que t’arrêtes le combat. Ok ?
Moe : C’est beau, c’est beau. Bon, je le promets, ok ?
Marge : Hum, Merci.
[Moe jette sa serviette dans la poubelle. Le match va commencer. Michael Buffer présente le match]
Buffer : Les célébrités au premier rang ce soir : Vedette des films d’action de "Mc Bain" et personnage en vue du « Scandale de la prostitution à Hollywood » ... Rainier Wolfcastle ! [Il est applaudit] Présentateur du bulletin de nouvelles à la télévision, monsieur Kent Brockman [il se huer et il reçoit des canettes].
Kent : [en colère] Ah ah, oh la ... allez au diable.
Buffer : Du monde du crime organisé, on applaudit Anthony, alias le "Gros Tony" D'Amico.
Spectateurs : Ouais !
Buffer : Et le gâcheur d'événements internationaux, matches de championnat, Super Bowl et funérailles de Nixon, mesdames et messieurs : l'homme ventilateur.
[L'homme volant atterrit avec un parachute et un ventilateur derrière son dos. Il s'assoit à côté de Krusty et son ventilo coupe en partie un côté des cheveux de Krusty]
Krusty : Ah, sapristi ! Va encore falloir que je me repeigne.
[Il rabat ses cheveux de droite sur la gauche. Moe donne les derniers conseils à Homer]
Moe : Écoute Homer, je vais être franc avec toi. Il y a une bonne chance que tu puisses battre Tatum. Mais il faut que tu visualises comment tu vas gagner, ok ?
Homer : Ok.
[Il imagine l'arbitre lui levant le bras]
Commentateur : Une anomalie cardiaque congénitale a apparemment abattu Tatum quelques moments avant qu’il puisse monter dans l’arène.
[Retour à la réalité]
Buffer : Et maintenant, accueillons s’il-vous-plaît dans la société respectable, mesdames et messieurs, le champion poids lourds du monde... Dre...derick Ta... tum !
[Tatum fait son entrée sur le ring avec une musique de rap. Derrière sa veste, il est écrit "M. Armageddon".]
Buffer : Et pour défier la force irrésistible de Tatum, nous avons l’homme immuable. On l'a surnommé le "monument de pierre". Il est aussi connu sous le nom de "Dandi du Sud", Homer Simp...son !
[Homer fait son entrée. Derrière sa veste, il est écrit "Adversaire". Il a du mal à monter sur le ring]
Lucius : Ton boxeur a l’air un peu mou, Moe. Tu te rappelles bien de nos arrangements ?
Moe : Oui, t'en fais pas. Tu vas avoir tes 3 rounds.
Lucius : J’espère bien. Parce que si jamais il tombe avant que la cloche sonne, c’est ton avenir qui tombe avec lui, compris ?
Moe : Oui, compris. Mon avenir est fichu, je suis fait.
Buffer : Suite à la demande populaire, nous allons nous abstenir de jouer l'hymne national. Et maintenant mesdames et messieurs, L’heu...re du combat a sonnéééééééééé.
[La cloche sonne et le match peut commencer]
Homer : Ok Homer, t’as pas à t’inquiéter. Il faut juste... Aow !
[Il se prend un sacré coup de poing qu'il a du mal à encaisser. Les Simpson regardent le match du dernier rang dans l'allée ZZ]
Bart : Wow ! J'ai jamais vu papa frapper quelqu'un comme ça avant !
Lisa : Mais de quoi tu veux parler ?
Bart : C'est pas papa là-bas avec les culottes noires ?
Lisa : Non.
Bart : Oh oh !
Marge : Quoi, quoi, quoi là ? Qu'est-ce que j'ai manqué là, quoi ?
Buffer : et voici Tatum qui en met plein la vue aux spectateurs.
[Tatum continue à frapper Homer. Moe regarde le compteur]
Moe : Oh ! Il y a juste 6 secondes de passées. Lâche-pas Homer, continue à encaisser.
Buffer : Faisant preuve du mépris le plus complet pour les capacités de son adversaire, Tatum fait une pause pour converser avec le comédien Francis Reddy.
Tatum : [à Reddy] Sais-tu ce qu’il y a encore de meilleur là ? C'est la perche. Ils la font sauter au beurre noir, là, c’est formidable.
Arbitre : [à Tatum et Reddy] Allez, ça suffit vous deux, ça suffit.
[Tatum continue à boxer Homer. Marge a peur]
Marge : Homer. Homer il va pas se fatiguer. Il faut que tu le frappes. Frappe-le Homer !
Homer : [il ne voit que les cheveux de Marge] Ce cactus-là a raison. C’est vraiment ma seule chance. Il va falloir que je l’assomme.
[Il essaye de frapper Tatum mais il se retrouve à genoux sans l'avoir frappé tellement il est fatigué. Tatum lui donne un coup dans le crâne]
Moe : Lâche-pas Homer. Il ne reste plus rien que 444 secondes. Il a trouvé un deuxième souffle ?
Abraham : Non, il est en train de se faire tuer ! Il va se faire tuer debout sur ses deux pieds.
[Homer est debout. il ne bouge plus]
Moe : Oh, je peux plus regarder. Il faut que je m’en aille.
Marge : S’il-vous-plaît, arrêtez le combat quelqu’un. Où est-ce qu’est le médecin ?
Nick : Tue-le ! Tue-le !
Buffer : On dirait bien que c’est la fin. Tatum veut en finir d’un dernier coup de poing. Et le voici !
[Scène au ralenti. On entend des battements de cœur. Tatum va donner le coup de grâce mais à se moment, Moe s'empare d'Homer et s'envole avec l'appareil de l'homme volant]
Buffer : Oh mon Dieu ! Le gérant de Simpson a fait irruption dans l’arène et l’emmène dans les airs. Mesdames et messieurs, le peu de dignité qui restait dans la boxe vient littéralement de s'envoler.
Homer : [à Moe, très atteint] Est-ce que vous êtes un ange ?
Moe : Oui Homer je suis un ange. Un ange avec un éventail à la place des ailes.
Homer : Mais t’as arrêté le combat. Est-ce que tout le monde va pas t’en vouloir ?
Moe : Ils vont m’en vouloir, ça c’est sûr. La seule chose qui compte pour moi, c'est que tu sois sain et sauf.
[Moe cogne Homer sur une poutre métallique]
Homer : D'oh !
Moe : Excuse-moi.
SEQ 18 - EXT/NUIT Devant le colisée[Home dépose Homer au sol à l'extérieur du colisée]
Tatum : Homer ton gérant t'aime vraiment beaucoup, c’est évident. Lucius, en ferais-tu autant pour moi ?
Lucius : Oh mais absolument voyons. Monte dans le camion astheure. [À Moe] T'as même pas pu me donner la moitié d’un round, Moe. Tu seras toujours un bon à rien. Tiens, prends ton chèque de 100 000$ puis disparaît de ma vue.
Moe : J'en ai pas besoin de ton sale argent.
[Il plie délicatement le chèque et le range dans sa poche de chemise]
Marge : Oh Homer, est-ce que t’es correct ?
Homer : J'arrive pas à me rappeler où c’est qu’on est stationné.
Marge : Oh, mais c'est pas grave. On juste à attendre que tout le monde soit parti.
Bart : J'ai trouvé ta dent p'pa.
[Bart lui donne une dent. Homer essaye de se la mettre. Il la recrache]
Homer : C'est pas à moi.
Marge : Merci Moe d’avoir laissé tomber tes rêves pour Homer.
Moe : Mais qu’est-ce que c’est un rêve, madame Marge, quand on a la chance de sauver un ami.
[Il s'envole avec l'appareil]
Moe : Ben... au revoir, Springfield.
Homer : Où c’est que tu vas ?
Moe : Oh, nulle part en particulier. J'ai juste besoin d'un peu de temps pour réfléchir.
Homme volant : Eh toi là-bas, eh ! Où est-ce que tu vas avec ma machine ? Rapporte-moi ça tout de suite. Qui est-ce qui t’a permis de prendre mon ventilateur pour commencer ?
[Pendant le générique de fin, on voit des images de Moe et de l'appareil sauvant des gens à travers le monde]
Script écrit en septembre 2009 par Samuel Labrecque
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park