Haut de page
 

Rechercher sur le site

DVD Simpson

L'anecdote du jour

25/05/2020
En 1994, la censure a gagn du terrain et la FOX a voulu supprimer Itchy et Scratchy en raison de sa violence. Itchy et Scratchy Land (s6) a donc t cre par pur esprit de contradiction. La FOX a voulu rpliquer en coupant certains passages, mais David Mirkin a menac de le rvler la presse et l'affaire s'est arrte l.

Les Simpson à la TV

episode simpson Le nouveau Duffman
Duffman se blesse et est remplac par Homer...
28/05 à 20h06 (RTS2)
episode simpson Les enfants se battent bien
Marge raconte la premire fois que Bart et Lisa ne se sont pas disputs...
28/05 à 20h30 (RTS2)
episode simpson Farces et agapes
Bart apprend qu'il n'est pas le pire lve farceur qu'ait connu Skinner...
29/05 à 21h05 (6ter)

Derniers commentaires

Chris503 | Bravo Darpa ! (Nouveau script : Manucure pour 4 femmes)

Chris503 | cool (Un nouvel pisode en deux parties ce week-end aux Etats-Unis !)

simpsonofan | @Tim Timebomb a va, c'est selon moi un des meilleurs de cette saison mais a ne veut pas dire... (Un nouvel pisode en deux parties ce week-end aux Etats-Unis !)

Dr.Hibbert8 | Probablement l'une de mes chansons prfres dans les saisons un peu plus rcentes. Le rythme, les ... (Tout le monde dteste Ned Flanders (Chanson))

Numro 1,5 | Super ! Esprons que l'histoire soit excellente (Un nouvel pisode en deux parties ce week-end aux Etats-Unis !)

Fanscript : Good morning Springfield !

SEQ 0 - Gnrique
Punition

Gag sur canap
Les Simpson vont sasseoir sur le canap, Homer allume la tl avec la tlcommande mais la tl explose, le canap est dlabr et les Simpson noirs, salis par la suie.

SEQ 1 INT/JOUR Centrale nuclaire
[Homer est couch son poste, veill mais lair fatigu, il coute la radio.]
Speaker : Vous coutez KBBL, la seule radio de Springfield qui ne jure pas dvotion absolue et ternelle au parti rpublicain ! [Petit jingle avec le dbut de lhymne national en acclr.]
Marty : Et voici le dernier bulletin dinformations ! Marty ?
Bill : Les primaires de ltat du New Hampshire se droulent mardi prochain, Springfield est appel voter aux urnes !
Marty : En effet une ancienne loi idiote toujours en vigueur place la mairie de Springfield techniquement dans notre tat ET dans celui du New Hampshire !
Bill : Ha ha ha, a doit bien arranger nos affaires !
Marty : Oui, a doit faire deux subventions dtat chaque anne pour notre maire ador qui ne doit pas manquer de se servir au passage !
Bill : Sports maintenant...
Voix : Vous tres virs vous deux ! Nous venons de recevoir un coup de tlphone du maire me disant Je suis profondment outr par ces allgations, si javais autant dargent voler, pensez bien que je me serais dj tir de ce bled pour aller dans une ville beaucoup plus riche o jcoulerais une retraite paisible !
Bill : Patron, nous sommes lantenne
Voix : Je sais mais on cherche faire des conomies, a conomisera le prix dune confrence de presse.
Homer : Ha, le bulletin de 16 heures, cest toujours aussi gnial.
Marty : Bon, je vous quitte chers auditeurs, il est 15h02, maintenant place la musique avec eh, attendez, je vais le vider moi-mme, mon bureau !
Homer : 15 heures ? Oh, pinaise, encore deux heures avant de quitter le boulot ! Faut que je trouve de quoi moccuper

SEQ 2 INT/JOUR Centrale nuclaire, couloir
[Homer, Lenny et Carl sont entrain de parler.]
Homer : Allez les mecs, si on dclenche lalarme fusion du racteur on pourra vacuer la centrale et pit-tre partir un peu plus tt !
Lenny : Je sais pas trop Homer, cest pas si long que a dattendre 17 heures. Certaines personnes qui travaillent dur peuvent aller jusqu des 19-20 heures.
Homer : Non, a cest pas possible, a se saurait.
Carl : En plus je peux pas trop mattarder, ce soir jai ma runion dadorateurs de petites cuillres en plaqu or.
Lenny : Tu vas encore ces runions ?
Homer : Bon allez les mecs, a peut tre marrant. Quest-ce qui peut se passer au pire ? Quon puisse pas se tirer plus tt, mais au moins a nous aura occup !
Carl : Bon, ben
Homer : Je prends a pour un oui ! Je vais faire le guet, vous, allez dclencher lalarme.
Carl : Ben, pourquoi est-ce quon nest pas deux faire le guet de chaque ct du couloir et quun seul ne va pas dclencher lalarme ?
Homer : [Fort] Tu discutes pas !
Carl : Je continue penser que ctait une bonne ide.
[Lenny et Carl vont discrtement tirer lalarme de fusion du racteur.]

SEQ 3 INT/JOUR Centrale nuclaire, bureau de monsieur Burns
[Tous les employs sont rassembls dans le bureau qui est dlabr comme aprs une mute, les employs ont des vtements en lambeaux.]
Smithers : Pas de doute monsieur, ctait une fausse alerte !
Burns : Oh non dune pipe ! Allez me chercher le Kintoscope pour dmasquer ces individus.
Smithers : En fait monsieur on nutilise plus de Kintoscope depuis environ un sicle, aujourdhui on utilise un systme numrique dauto-surveillance et
[Burns choisit parmi une liste de bouton sur son bureau intitule Puces implantes dans les employes le bouton Smithers.]
Smithers : [Recevant une dcharge] Oui-monsieur-bien-monsieur-je-suis-votre-esclave.
Lenny : [Bas.] Oh merde, on navait pas pens au systme de scurit.
Homer: [Bas.] Pinaise, l, bravo ! Cest se demander quoi vous tes pays !
Carl : [Bas.] H, cest toi linspecteur de la scurit !
Homer : Seulement jusqu 17 heures, ctait il y a une heure et quart ! Jte signale que mon plan a russi, on ne travaille plus depuis pas loin de trois heures.
[Smithers active le systme dauto-surveillance.]
Burns : Je naurais de cesse que de punir le coupable qui a os dfier ma toute puissance ! Et je jure devant le diable, le prince des tnbres, Lucifer, Satan, Azraoth
Carl : [Bas, pendant que Burns parle.] Tu sais, il parle toujours de la mme personne.
Lenny : Tais-toi et prends un air dcontract.
Burns : le malin, Belzbuth et mon grand-pre par alliance, que cette toute premire personne mayant dfi dans ma vie sera aussi la toute, toute dernire !
[La camra sallume. On voit des employs tirer sur une photo de monsieur Burns avec des flchettes. Puis dautres faire des caricatures de lui, le faisant exagrment maigre. Puis dautres montrent leurs fesses devant la porte de son bureau. Puis on voit Smithers a genoux entrain de parler devant un autel consacr Burns. Smithers fait une avance rapide de la vido en riant de manire gne. Burns a lair de plus en plus en colre.]
Smithers : Ha, nous y voil, 15h34.
[La camra montre Lenny et Carl tirer le signal dalarme et senfuir.]
Burns : [Montrant du doigt.] Ha, cest vous, vous tes vir !
Charlie : Euh, mais non, ce nest pas moi quon voit sur la vido, monsieur !
Burns : Hum je ne suis pas sr tant pis, je maccorde le bnfice du doute, vous tes vir quand mme.
Smithers : Lenny, Carl ? Cest bien vous que lon voit ?
Lenny et Carl : Euh
Burns : Vous tes virs ! Et un instant, on voit quelquechose dautre dans cet angle de camra ! Oui Et je sais parfaitement ce que cest !
[Homer a lair inquiet.]
Burns : On voit distinctement tout un hle de perfidie et de sottise qui vous entoure ! Scurit, dbarrassez-moi deux ! [Il appuie sur un bouton et une porte souvre. Un vieux concierge entre lair ennuy, et prend mollement Lenny et Carl par le bras.
Burns : Quest-ce que ?
Smithers : Dsol monsieur, vos gardes personnels ont la rubole.
Burns: [Trs en colre.] Ho ! Si ce ntait pas contre lesprit du nuclaire et toutes les valeurs auxquelles je crois, je rverais davoir des employs biodgradables ! Sortez tous !

SEQ 4 EXT/JOUR Parking de la centrale nuclaire
[Homer, Lenny et Carl sont entrain de parler.]
Homer : Cest pas grave les mecs, vous allez habiter chez moi quelques temps.
Lenny : Si tu voulais faire quelquechose pour nous Homer, tu aurais pu avouer Burns ta part de responsabilit !
Homer : Lenny voyons, rflchis !
Lenny : Si je rflchis trop je vais finir par me demander comment je ne tai pas encore tu, mfie-toi.
Homer : Voyons, si javais avou, Burns maurait vir aussi, et vous nauriez pas pu venir vivre chez moi, cest a que vous auriez voulu ?
Lenny : [A contrecoeur] Non
Carl : [A contrecoeur] Non, cest vrai.
Homer : Alors quest-ce quon diiiiit ?
Carl : Tattends pas un merci jespre, parce que sinon tu serais vraiment gonfl.
Homer : Un merci ? Hou, tes drle Carl. Non, jattends juste un peu de bl. [Il tend la main avec un grand sourire.]

SEQ 5 INT/NUIT Maison des Simpson, chambre
[Homer est sur le pas de la porte dune chambre. Lenny et Carl ont leurs valises la main.]
Homer : Vous logerez dans la chambre damis.
Carl : [Constatant la prsence de peluches, mobiles et posters des joyeux petits lutins.] La dco semble assez indigne dun adulte.
Homer : Euh ah ouais ?
[Il se retourne et voit Maggie dans le couloir, les bras croiss et lair mcontent, qui tapote du pied. Elle finit par hausser les paules avec une expression de mpris et sen va.]
Lenny : Tes sr que a ne drange pas ta femme Homer ?
Homer : [Jovial] La dranger ? Tu plaisantes, sois un peu logique. Comment tu veux que a la drange alors que je lui ai mme pas encore dit ?
Carl : Non, on veux dire tes sr que a ne va pas la dranger quand elle le saura ?
Homer : Oh a, jai pay quelquun pour le faire.
Bart : Le tarif a augment, je veux 5 dollars de plus, maman est en rogne cause de llevage de cafard que jai fait dans sa penderie.
Homer : Va au diable.

SEQ 6 INT/NUIT Maison des Simpson, salle manger
Marge : Homer, ce nest pas que a me drange davoir tes amis la maison mais pourquoi a peine renvoys ont-ils besoin de venir emmnager chez nous ?
Homer : Si on avait demand a chacun de nos invits depuis 20 ans on aurait fini par entendre plus de mauvais excuses que quand Bart ramne des notes catastrophiques.
Bart : Oh tu parles, ils seraient toujours quen deuxime place.
Lenny : On a t licencis pour faute grave, on na pas dallocations ! Et nos loyers sont trs levs, si on reste dans nos apparts, on risque vite de se retrouver surendetts !
Homer : Ha tu vois Marge, ils sont super responsabilitionns !
Marge : Oui je suppose
Lenny : Rassurez-vous, on restera pas longtemps.
Carl : Juste le temps de nous retourner.
Marge : Vous avez des projets ?
Lenny : Oh euh ouais, on va retrouver un boulot en moins de deux, puisque ds demain on va aller sinscrire lagence pour lemploi !
[Ils clatent tous de rire.]
Marge : [Essuyant des larmes de rire.] Ha ha, non srieusement, vous avez des projets ?
Carl : On y passera des heures par jour si il le faut, mais on trouvera un boulot, cote que cote !
Homer : Tu vois Marge, et tu disais que ces flemmards allaient squatter chez nous des semaines, saccager la maison et traumatiser les enfants !
[Marge lair gne rit avec un sourire fig.]

SEQ 7 INT/JOUR Maison des Simpson, salon
[Gros plan sur Homer qui regarde la tlvision.]
Kent Brockman : Ce quoi Bruce Willis rpondit quil dtestait la glace la pistache. Sans transition, cest aujourdhui que commencent les lections primaires du New Hampshire et noubliez pas daller voter !
[Gros plan sur Bart.]
Bart : Homer, on naurait pas pu acheter un canap plus grand ?
Homer : La ferme, je regarde la tl.
[Il est assis sur les genoux dHomer.]
Bart : Cest humiliant.
Marge : Oh Bart, on fait avec ce quon a.
Homer : Cest vrai, moi quand jtais gosse javais seulement un lit, un canap dpliant, un pouf et un fauteuil rien qu moi, et je me suis jamais plaint !
Lisa : [Assise sur les genoux de Marge.] Quel courage, cest pas comme si tu avais du supporter une famille qui te faisait constamment honte.
Marge : Lisa ! Tu ne vas pas ty mettre ! Toi au moins tu nas pas eu une alliance achete dans une boutique cadeau appele Vous ne trouverez pas plus ordinaire .
Bart : Personne ne ta forc choisir celui qui ta fil cette alliance. Et aprs tout quest-ce que vous avez fait de bien ensemble hein ? Rien-du-tout ! [Une pause.] Doh !
Lenny : Bon a va, moi je ne me plains pas !
[Carl est assis sur les genoux de Lenny.]
Carl : Dis-donc Lenny, tu pourrais vider tes poches ?
Lenny : Jai rien dans les poches.
Carl : Ho Euh Je vais chercher une chaise !
Kent Brockman : Lmission Matin chagrin est all recueillir les ractions des tous premiers votants il y a quelques minutes.
[Reportage.]
Scott Christian : Pour qui avez-vous vot ?
Otto : Kurt Cobain ! Ctait bien lui le meilleur, il mrite de remporter ce top 100 des meilleurs chanteurs !
Vendeur de BD : Laisse-moi rire, Dave Gahan mrite dix fois plus la premire place !
Otto : Tu veux que je ten colle une gros lard ?
Vendeur de BD : Voil, la violence et les insultes quand on ne sait pas quoi dire
[Coupure grossire. Hans Taupeman sort du bureau.]
Bill Clinton : Il a vot pour McCain ! Messieurs !
[Des gardes du corps vont tabasser Taupeman avec des lattes. Une coupure grossire et on voit un cameraman de dos entrain duriner sur une bouche dincendie en riant. Coupure grossire.]
Scott Christian : Pour qui avez-vous vot monsieur Burns ?
Burns : Vous le saurez quand le parti rpublicain aura rduit cette ville en un amas de poussire. [Il clate de rire et sen va.]
Smithers : [Bas] Jai vot pour un autre candidat mais [Il reoit une dcharge.] Oui-matre-vnr-je-suis-votre-esclave
[Coupure.]
Kent Brockman : [Hurlant contre un personne non visible limage.] Quest-ce que cest que ce montage ? Je men fous de savoir que vous navez eu que 4 minutes, je ne vous engage pas pour me fournir une rponse valable mais pour vous craser, bande de
[Linterlude Difficult technique saffiche avec la musique habituelle. Un visuel reprsente un homme arm lair sadique prendre en otage des techniciens. La publicit commence.]
Voix off : Le nouveau Wash plus 3000 , qui rcure vos assiettes plus que jamais.
Mnagre : [Avec un tablier mais derrire une robe du soir trs dcollet] Avant, mes assiettes sales de couleur bleue ressortaient du lave-vaisselle propres mais bleues, maintenant avec le nouveau systme rcur-magic elles en sortent blanches comme neige ! Merci toi Wash plus 3000 !
Voix off : Prcaution demploi, ne pas utiliser en dormant.
Marge : Bon, cest lheure daller lcole les enfants.
Bart : [Sortant avec Lisa] : Pour une fois je suis pas mcontent.
Homer : Eh, cest dingue des hasards pareils ! Je lis dans le journal que ya deux postes vacants la centrale ! Cest pas gnial pour vous a, les gars ?
Carl : Homer, voyons
Homer : Quoi ? Quest-ce quil y a ?
Lenny : Rflchis.
Homer : Mais je [Une pause. Puis un sursaut.] Oh mais, attends voir un peu !
Lenny : Oui ?
Homer : Il me reste une bire dans le frigo ! Une bonne bire avant le boulot, ah

SEQ 8 INT/JOUR Maison des Simpson, salon
Marge : Vous tes encore regarder la tl ?
Lenny : Ouais mais franchement, vous en tes encore lge de pierre, vous devriez acheter un cran plat ! Et quand un Blu-Ray ?
Marge : [Serrant les dents.] Jy penserai
Carl : Cest fou ce que vous mentez mal.
Marge : Vous pourriez au moins vous rendre utile dans la maison.
Lenny : H, jai aid aux tches mnagres, jai vid le frigo ! Ca aurait pu tre dangereux, certaines choses taient primes dans peine 4 jours.
Marge : Ca suffit, vous allez vous trouver un autre travail ! De cette manire vous pourrez regagner votre estime !
Lenny : Ouais, et de largent surtout !
[Lenny et Carl se tapent dans la main]
Marge : Oui enfin bref, du coup, vous pourrez aller habiter ailleurs.
Carl : Oh, a pouvait pas tomber mieux, j'ai cass les lattes de mon lit ce matin.

SEQ 9 INT/JOUR Boutique danimaux
Raphal : Bien, vous me semblez convenir parfaitement ! Vous tes engags !
Carl : Merci monsieur !
Martha : Raphal !
Raphal : Oh, je vous prsente ma femme, Martha. Martha, voici Lenny et Carl, mes nouveaux employs.
Martha : Enchante.
[Lenny et Carl lui serrent la main.]
Raphal : Oui je sais ce que vous devez penser
Carl : Oh ouais, vous sentez bon la lavande !
Raphal : Non non, je veux dire, non seulement jai une bonne situation avec cette boutique mais en plus jai la plus belle femme qui existe !
Martha : Oh mon grand fou, allez, cest lheure de notre film.
Raphal : Gardez bien la boutique pendant mon absence.
[Il sen va.]
Lenny : Oh, excusez-moi, jai trouv cette serviette avec cette criture de femme ! Ca dit Je pense toi chaque instant, revoyons-nous vite .
[Le couple se regarde.]
Martha : Raphal
Raphal : Martha, tu mavais promis que ctait fini avec elle !
Martha : Je suis dsole, je nai pas pu rsister

SEQ 10 INT/JOUR Centre commercial
[Lenny et Carl marchent cte cte.]
Carl : Jen reviens pas quil nous ait vir, il devrait plutt nous remercier.
Lenny : Ben cest ce quil a fait, il nous a remerci.
Carl : Non pas remercier dans le sens renvoyer mais dans le sens dire merci .
Lenny : Arrte dutiliser des mots comme a pour crner !
Carl : Eh jai bien le droit, dautant que cest toi qui a trouv ce petit mot, imbcile, ya que toi quil aurait du virer !
Lenny : Eh, ce nest pas parce que tu es en colre cause de ce Drag-Queen qui ta vol ton portefeuille linstant que tu dois passer tes nerfs sur moi.
Carl : Je te parle comme je veux ! Et puis dailleurs ctait pas un Drag-Queen, ctait un transsexuel.

SEQ 11 INT/JOUR Cabinet du docteur Nick
Nick Riviera : Oui, je pense que vous pourriez convenir en temps que secrtaires. Cest plutt un boulot pour gonzesse mais je ne sais pas pourquoi, vous faites parfaitement laffaire.
Carl : [Bas, Lenny] Tu crois quon doit prendre a comme un compliment ?
Nick Riviera : Mais avant je dois tout de mme vous poser quelques questions. Admettons quune personne entre ici en mon absence avec la main ensanglante, que faites vous ?
Lenny : On prend un bandage strilis et on lenroule autour de sa main et puis on lui donne un calmant contre la douleur.
Nick Riviera : Mais vous tes surqualifis ! Merci mais essayez un hpital prestigieux, ici on fait de la mdecine ordinaire.
[Ils sortent sans rien dire.]
Nick Riviera : La concurrence est de pire en pire ! Jaurais du couter mon pre et faire une cole de cinma au lieu de me servir de lui dans mes expriences rates de transplantation crbrale.

SEQ 12 INT/JOUR Palais du gaucher

Ned : Oh oh, mais bien sr, je serais ravi davoir des assistants ! Les affaires sont florissantes en ce moment, a me soulagerait un peu.
Lenny : Vous nous engagez ?
Ned : Absolumi-absolumo-absolument !
Carl : Super ! Et elle sert quoi cette boutique donc ?
Ned : Cest un magasin pour gaucher. Et justement, vous tombez bien, jai fait imprimer des prospectus pour faire de la rclame. Vous pourriez les distribuer ?
Lenny : On doit faire comme les poissonnires sur les marchs ? Genre attention msieurs dames, des articles pour gaucher tous frais, ne manquez pas nos prix fous fous fous
Ned : Ho ho ho ! Non, seigneur, ce serait troubler des gens qui veulent faire leurs achats tranquillement. Evangile selon saint-Mathieu : Jesus chassa tous ceux qui vendaient et achetaient dans le temple en leur disant Ma maison sera appele la maison de la prire, et vous en avez fait une maison de voleurs.
[Ils sortent du magasin.]
Carl : Ca doit tre gnial davoir un bouquin citer pour justifier chaque dcision quon prend dans sa vie.
Lenny : Moi aussi je le fais. [Il sort un livre Ladnome lactotrope hypophysaire pour les nuls .] Je reconnais que cest pas simple de trouver des exemples concrets dans la vie o on en parle, mais la seule fois o cest arriv, jai impressionn tout le monde !

SEQ 13 INT/JOUR Centre commercial
[Ils donnent calmement des prospectus aux gens. Les Simpson qui se promnent les rencontrent.]
Carl : Salut Homer ! Tiens ! [Il donne un prospectus Homer.]
Homer : Quoi ? Vous bossez pour Flanders ? Vous avez perdu toute fiert ?
Lenny : Perdu quoi ?
Marge : Bon alors, bientt vous allez pouvoir dmnager ?
Lenny : En fait non pas tout de suite, on ne travaille que 4 heures par jours.
Carl : Ce qui nous permets de dire quon travaille sans mentir, mais en excluant quon flemmarde chaque aprs-midi.
Marge : Bon Au moins a va vous permettre de vous renflouer vu quun Drag-Queen vous a vol votre portefeuille.
Carl : Ctait un transsexuel !
Homer : Allez, faites au moins les choses comme il faut et rameutez du monde ! L, la moiti des gens qui vous donnez ces papelards les jettent la poubelle, et les autres sont des hippies qui les recyclent.
Lisa : [Avec un paquet de feuilles dans les mains.] Jsuis pas une hippie !
Homer : La seule diffrence cest que toi tu fumes pas encore de joints. Mais dans 3, 4 ans tu verras !
Marge : Homer !
Carl : De toute faon on doit donner les prospectus et cest tout. Monsieur Flanders nous a dit de ne pas
Homer : Monsieur ? Hi hi, on croirait que vous parlez du pape !
Carl : Ca suffit Homer.
Homer : Allez, montrez-nous que vous pouvez attirer les gens, je le dirais pas Ned !
Carl : Quest-ce que ten dis ?
Lenny : On peut toujours essayer. [Il monte sur le rebord dune fontaine et hurle.] Attention mesdames et messieurs cest votre jour de chance !
Carl : [Imitant Lenny] Cest une exclusivit pour Springfield, estimez-vous heureux, au tout dpart la boutique dont nous allons vous parler devait tre implante Chicago !
Homer : Hi hi hi ! [A Marge] Cest un mensonge.
Carl : Vous voulez un jouet pour chien pour gaucher ? Une tlcommande pour gaucher ? Courez au palais du gaucher !
Lenny : Rien que pour vous aujourdhui, achetez 3 lunettes de toilettes pour gaucher et profitez de rductions spciales sur le papier toilette pour gaucher !
Carl : Aller dans ce magasin cest croire en lAmrique !
[Ils jettent des prospectus. Les gens les attrapent avec enthousiasme. Lindsay Neagle les observe silencieusement. Les gens se dirigent tous en courant au palais du gaucher.]
Lenny : Cest gnial ! On pourra peut-tre avoir une augmentation !
Carl : Aprs 45 minutes de boulot seulement, on va battre un record !
Lindsay Naegle : Excusez-moi ?
Lenny : Oui mdame ?
Lindsay Naegle : Je suis Lindsay Naegle, la patronne de KBBL. Jai remarqu votre pouvoir de persuasion. Nous recherchons deux animateurs vedettes depuis que nous avons licencis Bill et Marty.
Carl : Vous voulez nous engager sur un coup de tte un salaire mirobolant pour quon devienne les nouvelles voix vedettes de votre radio mythique mais sur le dclin qui a besoin de sang neuf ?
Lindsay Naegle : Cest tout fait a, bravo ! Enfin, sauf pour le salaire mirobolant.
Lenny et Carl : Ouais !
Lindsay Naegle : En plus a nous permettra de respecter certains quotas.
Carl : Hein ? Oh je vois, tout a parce que je suis afro-amricain, tout de suite je vous intresse historie de rameuter les autres afro-amricains !
Lindsay Naegle : Non vous ny tes pas, nous en avons beaucoup la radio. Je pensais plutt Nous navons que des gens au physique agrable la radio, a nous changera davoir des gens comme vous deux parce que enfin vous voyez.
[Lenny et Carl se regardent, lair surpris.]

SEQ 14 INT/JOUR KBBL
[Lenny et Carl sont assis une table, avec une fiche et un micro.]
Lindsay Naegle : Voil, vous tes prts pour laudition, et noubliez pas, il nous faut un duo plus jeune et plus manipulateur.
Carl : On se connat depuis des annes, vous allez voir, on va assurer !
Lindsay Naegle : Bien, on va faire un premier test. Attention, 3, 2, 1
Lenny : Euh euh bonjour tous Euh
Carl : Voil oui, bonjour. Cest le mot je crois.
Lenny : Voil. Aujourdhui, Carl va nous faire partager sa passion, les petites cuillres en plaqu or.
Carl : Oui, je vous apprendrais tout sur les secrets de ce thme injustement mconnu, mais qui ne rassemble pas moins de 200 adeptes rien que dans cet tat ! Je vous aiderais bien faire la diffrence entre le plaqu or et lor vritable, car beaucoup de vendeurs essaient de vous rouler !
Lenny : Mais avant tout appel tmoin : Demain dans notre mission nous allons parler dun problme qui touche pas moins dun amricain sur 500 000 : Lhyper-richesse. Les amricains qui possdent plus de 100 millions de dollars. Si vous tes dans ce cas, venez nous parler et nous dire comment vous parvenez vivre chaque jour avec ce poids sur vos paules.
Lindsay Naegle : Coupez !
Lenny : Alors, ctait comment ?
Lindsay Naegle : Je nai jamais vu sommaire plus stupide que celui-ci depuis notre semaine spciale sur le cancer du colon. Quand jy repense, quelle perte de temps. Mais vous tes engags !
Lenny : Ha oui ?
Lindsay Naegle : Oui, ce genre de reportages futiles intresse plus les gens quune enqute de fond. La preuve, dans de nombreux pays les informations qui font le plus daudience parlent de gens sans intrt qui ont une occupation sans intrt, et les gens continuent dappeler les gens qui travaillent dans ces missions des journalistes .
Carl : Moi aussi je faisais a !
Lindsay Naegle : Maintenant vous serez peut-tre un peu moins aveugle.
Carl : H, je travaille pour vous mais jai quand mme le droit davoir mes gots !

SEQ 15 INT/JOUR KBBL
Voix off : KBBL, la seule radio de Springfield qui ait plus de 2 employs !
Carl : Bonsoir ! Et vous voici pour le nouveau rendez-vous incontournable de KBBL, euh [Il lit un papier.] Titre accrocheur trouver ! Euh avec vos nouveaux prsentateurs vedettes : Carl et Lenny !
Lenny : Lenny ET Carl !
Carl : Quoi ?
Lenny : Ouais, de tous les gens qui nous connaissent, tas dj vu quelquun dire Carl et Lenny ? Non, depuis 20 ans les gens disent toujours Lenny et Carl ! Ya pas de hasard !
Carl : Dsol, sur le papier quon ma donn, cest marqu Carl et Lenny ! . Selon toi, qui les auditeurs vont-ils croire ? Toi, o le gars charg de la typo ?
[Lindsay Naegle est atterre. En entendant a chez eux, les Simpson se regardent lair gn.]
Lenny : Oui bon, heu Ha ! Nous avons dcid pour nos grands dbuts sur cette station dinnover ! Sur KKBL, nous navons jamais eu dmission sur la sexualit, et bien attention : Ce soir non plus !
Carl : Hein ?
Lenny : Ouais, sur le papier cest marqu que nous allons parler de la rcolte des framboises Capitol City !
Carl : Ctait pas ce quon avait prvu ! O est le producteur ?
Voix off : Carl et Lenny reviennent aprs cette page de pub !

SEQ 16 INT/JOUR KBBL
Lindsay Naegle : Quest-ce que ctait que a ?
Lenny : des objections trs pertinentes pour amliorer la qualit de lmission.
Lindsay Naegle : On ne fait pas a lantenne ! Vous vous dbrouillez avec ce que vous avez ! Si vous voulez continuer dans cette radio je vous conseille de faire ce quon vous dit !
[Elle sloigne.]
Lenny : Carl, pourquoi on a accept ce plan dj ?
Carl : Euh pour largent ?
Lenny : Et merde !

SEQ 17 INT/NUIT KBBL
Carl : Merci docteur Philips ! On rappelle la sortie de votre livre Gurissez du paludisme par lhypnose .
Docteur Philips : Et merci vous de mavoir invit.
Lenny : Merci d'avoir accept.
Docteur Philips : Je vous en prie, c'tait un plaisir.
Carl : Pour nous aussi.
Docteur Philips : Vous tes trop aimables.
Carl : Oh, je vous retourne le compliment.
Docteur Philips : Moi de mme.
Lindsay Naegle : [Derrire une vitre.] Oui ! Cest bon ! Ils matrisent leur boulot maintenant !

SEQ 18 EXT/JOUR Rues de Springfield
[On colle par-dessus une affiche pour la Croix-Rouge une affiche KBBL avec Carl et Lenny . On voit de nombreuses personnes, telles Apu, Patty et Selma, Skinner, Hibbert, et Mlle Hoover entrain de les couter. On voit aussi Bill et Marty en guenilles les couter lair dcourag, dans un appartement miteux, entrain de manger la petite cuillre des escargots en bote. Puis 3 couvertures de journaux Le nouveau duo infernal de KBBL ! , 3 films en prparation sur leur vie et Lequel est gay ? Bruits, rumeurs, ragots, potins et dmentis .]

SCENCE 19 INT/NUIT KKBL
Lenny : Merci Chef Wiggum [Ce dernier sort de la pice], nous esprons que vous allez vite rsoudre votre affaire de pillage de la rsidence secondaire de Charlton Heston. Pour finir ce soir, parlons de lmission de demain !
Carl : Demain dans notre mission, nous recevons un invit trs spcial : Le sous-secrtaire de ladjoint du dput du comt de Duval !
Technicien : Cest bon, on coupe !
[Ils enlvent leur casque.]
Lindsay Naegle : Flicitations messieurs, laudience explose. Cest notre plus haut taux depuis 1974 et notre interview en direct de Richard Nixon.
Carl : Quoi ? Cest sur cette radio quil a annonc sa dmission ?
Lindsay Naegle : Non, cest l quil a annonc que la vitesse des voitures serait dornavant limite 55 miles.
Lenny : Ha oui je men souviens ! Mon pre qui avait voulu le zigouiller pour a. Cest la dernire chose quil mait dite dans sa lettre avant quil ne soit tu au Vietnam. Ha, que de souvenirs
Carl : Oh oui, je men souviens, la radio sappelait encore PNPRS lpoque. Quest-ce que a voulait dire ?
Lindsay Naegle : Les Productions Nazies Prsentent Radio Springfield.
Lenny : Ben, pourquoi ils ont chang de nom ?
Carl : En tout cas, on aurait encore plus daudience si on pouvait avoir de meilleurs invits que celui-ci [Il dsigne Wiggum, qui interroge Homer.]
Wiggum : Quest-ce que vous faisiez Samedi dernier 3 heures du matin ?
Homer : Quest-ce que vous voulez que je fasse 3 heures du matin ? Jtais au bar entrain de picoler videmment !

SEQ 20 INT/JOUR - KBBL
Carl : Lvnement de ce soir, cest la dclaration du boxeur Drederick Tatum.
Lenny : En effet, ce dernier a dit quil comptait bien boxer jusqu 50 ans.
Carl : 32 ans, le boxeur milliardaire qui coule des jours paisibles dans sa luxueuse villa pnitentiaire a accept la revanche avec son dernier challenger Chris Hook.
Lenny : Chris Hook, cousin par alliance de notre bien aim maire Quimby.
Carl : Rappelons que lors dernier combat, Tatum avait mis KO Hook en 26 secondes. On se retrouve aprs la publicit.
Lenny : Quel crtin ce Hook ! On se demande pourquoi il na pas encore pris lavion pour aller se cacher dans un pays de sauvages comme la France.
Carl : Que veux-tu, cest un Quimby, ils sont mentalement attards.
Technicien : [Bas.] H, h ! [Il leur montre la lumire indiquant quils sont encore lantenne. Ils se regardent, gns. Lindsay Naegle les regarde lair furieux, en croisant les bras.]
Lenny : Euh On se retrouve aprs quelques messages publicitaires dont notre nouveau sponsor, le nouveau parfum la graisse dhippopotame : Hippo-Glycemie .
Technicien : Coupez

SEQ 21 INT/JOUR - KBBL
[Lenny, Carl et 2 autres personnes rangent leurs affaires, Homer viens les voir.]
Homer : Eh, vous vous tirez ?
Carl : On est vir Homer, on a fait ce quon appelle dans le jargon euh quelle terme Lindsay a utilis dj, Lenny ?
Lenny : Euh une grosse gaffe . Mais ne lappelle pas Lindsay, cest Madame Naegle maintenant.
Technicien 1 : Mademoiselle Naegle !
Homer : Et vous alors ?
Technicien 2 : Nous on soccupait de la technique, on a t virs parce quon a eu un petit souci et quon na pas coup assez tt.
Lenny : Je ne peux pas croire que tout soit gch pour une btise pareille.
[Homer regarde par la fentre.]
Homer : Attendez les gars Vous pouvez vous battre !
Carl : Mais comment ?
Homer : Facile, vous barricadez portes et fentres et vous ne sortirez de la radio que quand on vous aura rendu votre job !
Lenny : On ne risque pas de se retrouver en taule pour a ?
Homer : Je ten prie, ne me dis pas que tu fais partie des fillettes qui se soucient des [sur un ton narquois] consquences de leurs actes.
Carl : Ha, l tu ne te soucies pas des consquences, mais quand Burns nous a vir pour avoir enclench lalarme
Lenny : Non attends Carl, je suis daccord mais je ne peux pas me permettre de rduire mon train de vie ! Jai fait des folies dernirement, et Comment je vais pouvoir entretenir mes mains maintenant si je nai plus mon salaire, hein ? [Il a des ongles avec un verni en diamants.]
Carl : Combien de carats ?
Lenny : 18 et demi.
Homer : Alors ?
Carl : Daccord ! On va se battre ! Vous nous suivez ?
Technicien 1 : Euh Si jamais on a des ennuis, vous direz que vous nous avez pris en otage ?
Lenny : Bien sr.
Techniciens : Ouais !

SEQ 22 INT/JOUR KBBL
[Homer, Lenny, Carl et les techniciens barricadent lentre de la radio. Lenny ferme la porte, Carl la ferme la clef, Homer rajoute un cadenas, les techniciens rajoutent des chanes, Lenny et Carl clouent des planches, Homer pousse un canap devant la porte, les techniciens poussent des fauteuils, puis Lenny apporte un Dtecteur de mouvement ACME . Puis Lenny et Carl prennent leur micro et parlent la radio.]
Lenny : Trs bien, chers auditeurs coutez-moi ! Nous avons t renvoy pour avoir os donner notre opinion !
Carl : Bon, en ralit, comme des lches, on a dit tout a en pensant tre hors antenne, mais le rsultat est le mme.
Lenny : Ouais, nous allons nous battre pour garder nos emplois, et tant pis si certaines personnes de la radio y trouvent redire !
Birch Barlow : Bravo messieurs !
Lenny : Toi, tire-toi !
[Lenny frappe Birch Barlow et laide dHomer, le fait passer par la fentre. Il tombe dans une beine ordure.]
Carl : Il risque de pas de nous attaquer en justice ?
Lenny : Tinquite pas, jai dcouvert un de ses secrets honteux [Il montre une photo de Barlow entrain de montrer le drapeau amricain du doigt en riant.] si a se dcouvre il risque la prison perptuit.
Carl : [Au micro] Bien, maintenant, on va mettre quelques chansons de mon chanteur prfr, nen dplaise KBBL qui ne la jamais accept : Voici 3 tubes dHector le bouzeux !

SEQ 23 INT/NUIT KBBL
[Le soleil se couche. Carl, Lenny, Homer et les techniciens parlent dans le micro.]
Carl : Quest-ce quon veut ?
Lenny, Homer et techniciens : Que la direction reconnaisse le droit constitutionnel de la libert dexpression et le droit des mdias libres pour avoir des auditeurs fidles donc un meilleur rendement et nous rende nos emplois avec excuses sincres et augmentation salariale considrable et rtroactive !
Carl : Quand est-ce quon le veut ?
Lenny, Homer et techniciens : Maintenant ou dfaut dans un dlai raisonnable !
[Une grande partie de la ville entoure la radio. Dont les Simpson, Lindsay Naegle et la police.]
Lindsay Naegle : Comment pouvez-vous les laisser faire, vous ?
Wiggum : Cest facile. En restant ici.
Lindsay Naegle : Vous voulez dire que vous navez pas lintention dentrer ?
Wiggum : Moi non, mais mes hommes oui. Ha ha ! Cest lun des avantages dtre le chef.
Lindsay Naegle : Ne men parlez pas ! Moi jai vir au moins une trentaine demploys cette anne.
Wiggum : Moi jai vol une trentaine de pices conviction.
[Ils se mettent rire.]
Marge : Ho, jespre que votre pre va bien.
Bart : Mais ouais, en plus il a de la chance, il va pouvoir en profiter pour dire des conneries la radio.
Lisa : Il se bat pour bien plus que a ! Il veut que la libert dexpression soit reconnue par tous !
Bart : [Lui tapotant lpaule.] Pauvre Lisa, tu as beau tre intelligente, tu vis dans un monde bien naf

SEQ 24 INT/NUIT KBBL
Carl : Alors Homer, tas trouv de quoi manger ?
Homer : Euh, jai fait avec ce que javais. Tiens, [Il montre un plateau.] jai fait des sandwichs.
Carl : Super ! Des sandwichs quoi ?
Homer : Euh au beurre.
Lenny : [Au micro.] Enfin, on nous apprend que Britney Spears a pous un septuagnaire plong dans le coma depuis 25 ans. Continuons avec la dernire chanson des Kyoto Palace : Ach ! Achtung !
[Le tlphone sonne. Homer dcroche.]
Homer : Oui all ?
Wiggum : Quest-ce que cest que ce cirque ? Quest-ce que vous voulez ?
Homer : Qui est lappareil ?
Wiggum : Cest moi ici qui pose les questions ! Quest-ce que ce vous voulez ?
Homer : Je veux savoir qui est lappareil, vous tes bouch ?
Wiggum : Ho a va hein ! Et puis vous enfermer dans une radio, vous vous rendez compte que cest dpass de nos jours ? Vous nauriez pas pu vous enfermer dans un ordinateur ? Enfin non pas un ordinateur mais enfin vous voyez quoi, un de ces trucs lectroniques de maintenant.
Homer : [Il passe le combin Carl.] Tiens prends-le toi, moi jcomprends rien.
Carl : All ?
Wiggum : Bon allez, a suffit ! Sortez et je vous promets que je ferais tout pour allger votre peine ! Sinon, attendez-vous subir une garde vue qui peut durer 4 heures, et mme tre augmente 6 !
Carl : On na pas lintention de cder, on ira jusquau bout.
Wiggum : Allez Carl, je sais que cest juste pour soulager votre frustration de vous tre fait voler votre portefeuille par un Drag-Queen !
Carl : [Enerv.] Ctait un transsexuel ! [Il raccroche.]

SEQ 25 INT/NUIT KBBL
[Carl est au micro et attends que les publicits finissent. Les autres parlent entre eux.]
Voix off : Vous en avez assez que les bonnes choses de la vie soient hors de prix ? Et bien, gotez donc notre nouveau produit ! Pour seulement 17 dollars, vous pourrez vous acheter un seau de 15 kilos de Caviar Morfalou, son got vous en fichera un coup ! .
Homer : Quelle arnaque, a fait plus dun dollar le kilo.
[En bas, Wiggum est entrain de diriger des hommes qui tentent denfoncer la porte.]
Eddie : Chef, trois hommes du cabinet du maire sont l.
Wiggum : Dj ?
[Trois hommes vtus de noirs et baraqus viennent voir Wiggum.]
Agent Richard : Je suis lagent Richard, et voici les agents Dean et Anderson !
Wiggum : Ho ? Richard Dean Ande
Agent Richard : Oui je sais ! Pas de blague stupide !
Wiggum : Moi je suis le chef Wiggum, le chef des oprations.
Agent Dean : Vous ne ltes plus.
Wiggum : Oh
Agent Richard : Faites-moi un topo de la situation.
Wiggum : Et bien ce que nous savons il doit y avoir hum 5 ou 6 personnes linterieur et quelques milliers dauditeurs qui boivent leurs paroles.
Agent Anderson : Cela fait 4 heures quils retiennent cette radio en otage, quattendez-vous pour les en dloger ?
Wiggum : Ils se sont barricads, et de viriles menaces nont pas fonctionnes !
Agent Dean : Peut-on couper le courant ?
Wiggum : Eddie ?
Eddie : Euh non on ne peut pas le faire dici, a ne peut se faire que du central. Mais en revanche on peut augmenter la temprature.
Agent Dean : Augmenter la temprature ?
Lou : Oh ouais, si on les met sous une chaleur intenable ils sortiront peut-tre.
Agent Richard : OK, allez-y.
[Lou et Eddie sexcutent.]
Wiggum : Maintenant ya plus qu attendre. [Il fredonne. Lagent Richard le regarde.] Alors euh quest-ce que vous faites vous dans vos loisirs ?
Lagent Richard : [Sinistre] Jaime chasser lOrnithorynque aussi cruellement que possible.
Wiggum : Oh quelle concidence, moi je collectionne les timbres !
[Les grilles daration dans le btiment dgagent de la chaleur.]
Homer : Ce que jai chaud
Lenny : Oh non, je trouve que la temprature est parfaite.
Carl : Ouais cest vrai, ya une fentre ouverte, comment tu peux encore avoir chaud ?
Homer : Jen sais rien moi. La mnopause ?
Carl : Bon, bon, a va !
[Carl ouvre dautres fentres.]
Lou : [Avec des jumelles.] Chef, ils ont ouvert plusieurs fentres, a ne sert plus rien.
Wiggum : Aucune importance.
Lou : Oh non, cest trs mal de mettre le chauffage si cest pour laisser la fentre ouverte, a gaspille nos ressources !
Wiggum : Ha, revoil le fameux couplet sur lcologie ! Change un peu de disque Lou, rien ne prouve que la pollution passive soit mauvaise pour notre entourage.
Eddie : Euh non, a cest le tabagisme, chef.
Wiggum : La ferme.

SEQ 26 INT/NUIT - KBBL
[Tout le monde commence fatiguer. Lenny et un technicien sloignent.]
Homer : Eh, o quvous allez ?
Technicien : Oh euh, on revient, rassurez-vous msieur Simpson !
Homer : Il faut pas se sparer !
Lenny : Mais les toilettes VIP sont au rez-de-chausse, il maccompagne pour me montrer o sont les toilettes des petits employs !
Homer : Cest bien le moment daller aux chiottes, tu veux pas l'aider pisser tant que ty es ?
[Carl est au micro ct, tout le monde dehors entend Homer et se regarde sans mot dire. Marge lair catastrophe.]
Lenny : [Gn.] Homer, euh, tu vas peut-tre dire que cest la fatigue mais je commence penser que ctait peut-tre pas une si bonne ide, tu sais aprs tout on pourra trouver un boulot ailleurs et
Homer : [Hurlant.] Lenny ! Lenny ! Je ten prie coute-moi, coute-moi !
Lenny : Ouais, ouais je tcoute !
Homer : Tu sais pas o jai pos ma bire ?
Lenny : Je ne vois pas le rapport !
Homer : Le rapport avec quoi ?

SEQ 27 INT/NUIT - KBBL
[Carl, moiti endormi, est au micro pendant quon passe une musique douce. Les autres dorment.]
Lindsay Naegle : Vous mentendez ?
[Ils se rveillent tous.]
Lindsay Naegle : Vous mentendez ?
[Ils se dirigent vers la fentre. Elle parle dans un porte voix.]
Lindsay Naegle : Monsieur Burns quelquechose dire !
Burns : [Egalement dans un porte-voix.] Je suis prt vous rembaucher si vous cessez cette action sauvage tout de suite !
Carl : Vous voulez dire quon rcuprerait notre boulot la centrale ?
Burns : Exactement. Il ny aura pas de poursuites si vous descendez immdiatement !
Lenny : Et pourquoi tout dun coup vous voulez bien nous reprendre ?
Burns : Je ne peux rien refuser cette chre Lindsay ! Je ne sais pas comment elle sy prend mais elle me dgote toujours des organes de rechange greffer.
Nick Riviera : [Qui lve la main.] Je suis son fournisseur.
Lenny : Mais et notre nouveau train de vie ? On sera beaucoup moins bien pay.
Lindsay Naegle : Cest a ou rien !
Techniciens : Et nous ?
Carl : Ouais, et eux ?
Lindsay Naegle : Cest bon, cest bon, on les garde, mais sortez tous !
Wiggum : Ouais et vite, les agents du maire taient deux doigts de provoquer volontairement une fuite de gaz !
[Ils sortent tous de la radio sous les acclamations de la foule. Marge se jette dans les bras dHomer. Birch Barlow se fraie un chemin parmi la foule et montre Lenny du doigt au chef Wiggum.]
Birch Barlow : Oui chef, cest lui qui ma dfenestr toute lheure, et
Lenny : [Qui tend la photo de Birch riant en montrant le drapeau amricain du doigt.] : Hum-hum.
Birch Barlow : Oh, flte !
Wiggum : Oh dites-donc, quelle belle photo ! Vous savez ce que a va vous coter ?
Birch Barlow : [Menott par Wiggum] Oh non
Homer : [Il se frotte les mains] Bon, justice est faite. On va chez Moe les gars ?

SEQ 28 INT/NUIT Bar de Moe
Carl : Ouais, du coup avec tout a on ntait pas venu depuis des jours.
Moe : Et du coup moi avec votre absence durant cette semaine jai un trou de 700 dollars dans ma caisse, merci ! Je me suis tellement ennuy que jai nettoy fond le dessus du bar pour la premire fois depuis 1992.
Lenny : Ha, cest a qui ma bloui en rentrant.
Barney : Au fait, il parat que Bill et Marty vont tre repris KBBL.
Lenny : Ha ouais, pourquoi ?
Barney : Chais pas, il parat que le maire pris dautres personnes pour cible.
Homme : Excusez-moi, vous tes Lenny et Carl ?
Carl : Et vous vous tes qui ?
Chris Hook : Chris Hook. Vous savez, le boxeur mentalement attard.
Lenny : Ha, ouais ! Et on peut faire quelquechose pour vous ?

SEQ 29 Gnrique
[En fond sonore on entend des coups de poings et des cris de Lenny et Carl.]

Rfrences : Good Morning Vietnm ! {F} Pige de Cristal {F}
Script écrit en Mai 2008 par Rgis Mohier . Mis à jour le 12/06/2016 par Rgis Mohier
L'quipe du site | A propos | Contact
2000-2020 The Simpsons Park