Haut de page
 

L'anecdote du jour

19/10/2018
Les producteurs ont été accusés de plagiat car l'intrigue du Petit parrain (s3) est très ressemblante à celle du film "Les affranchis", mais ils l'ont toujours nié.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Une amie précieuse
Lisa devient amie avec une fille dont le père, un riche milliardaire, se lie aussi d'amitié avec Homer.
20/10 à 19h55 (W9)
Lisa avec un S
Quand Homer perd au poker face à la légende de Broadway Laney Fontaine, la seule façon pour lui de payer sa dette est de lui prêter Lisa pour la transformer en une enfant star...
20/10 à 20h25 (W9)
Les chemins de la gloire
Lisa tente de restaurer la réputation de la première femme inventrice de Springfield et Bart trouve les notes d'un sociopathe qu'il se met à lire et à apprécier...
20/10 à 20h50 (W9)

Derniers commentaires

tomy68202 | @DarpaSaly69 W9 fait exactement ce que j'avais pensé : ils font une "soirée" Halloween (de 5 épisodes (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

tomy68202 | Ces commentaires me paraissent tellement loin mais non, 1 an après, on a ces saisons. Reste à... (Le doublage VF des dernières saisons)

lolo13 | @DarpaSaly69 : Non, les programmes déconseillés aux moins de 10 ans peuvent être diffusés à... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

DarpaSaly69 | À mon avis tomy ces deux épisodes devraient être déconseillés aux moins de 10 ans et donc ils... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

tomy68202 | 3 nouveaux inédits le 20 octobre mais ils sautent les épisodes 4 et 5 (orientés sur Halloween) pour ... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

Fanscript : Impressions sur Springfield

SEQ 1 - INT/MATIN – Chambre d’Homer
[Homer est allongé sur le lit, le regard vide.]
Homer : [Pensée.] Je n'ai pas toujours été comme ça. [Souvenir. Homer est entrain de faire le concours de l'urine la plus longue avec Carl et Lenny sur la façade du bar de Moe] Hier encore je vivais sur ce bien-être défini par les grands philosophes. Mais tout semble parti.
Marge : [Qui entre dans la chambre] J'ai appelé monsieur Smithers, tu n'as pas eu une réduction d'horaire parce que selon lui, ton histoire d'avoir enlevé un écureuil qui mangeait le plutonium dans le réacteur c'est du pipeau, alors lève-toi !
Homer : [Pensée.] Qu'est-ce qu'elle croit Marge ? C'est pas parce que je suis un homme que j'ai forcément plus envie de travailler qu'elle ! Bête Marge ! Bête Marge.

SEQ 2 - INT/MATIN – Cuisine des Simpson
[Bart et Lisa mangent leur petit déjeuner tandis qu'Homer regarde son plat.]
Lisa : Bart, tu sais quel est le mot le plus long?
Bart : Ziwirtukirloptruska ?
Lisa : Ce mot n'existe même pas.
Bart : Chez nous peut-être pas, mais chez les martiens ?
Lisa : Non, c'est « anticonstitutionnellement ».
Bart : Eh ! Homer ! Épelle correctement ce mot, sinon, ben... Lisa regrettera d'avoir contredit les martiens.
Homer : [Déprimé] Mmmm....
Bart : C'était presque ça, mais je ne peux pas accepter cette réponse. [Il prend un œuf et le lance sur Lisa] Attention Lisa ! Un missile radioactif !
Lisa : [Evitant de justesse l'œuf] Aahh ! Maman !
Homer : [Pensée.] Certains disent que les enfants sont la plus belle chose qui puisse nous arriver. Tu parles ! Une bande de stériles frustrés.

SEQ 3 - EXT/MATIN -Rues de Springfield
Homer : [Il conduit vers la centrale qui apparaît au loin. Il pense.] Springfield ! Springfield ! Je suis retenu à cette ville comme le sucre sur un donut : De la vie à la mort. Sans que rien ni personne ne puisse jamais m'en... [Criant] Tirez-vous de là ! [Il freine, il y a un choc. Il sort de la voiture et voit le professeur Frink.] Aaah ! Vite, effaçons les traces. [Homer siphonne son réservoir d'essence et en met sur le corps du professeur. Il craque une allumette.]
Frink: Arrêtez ! Je suis encore en vie, mais plus pour longtemps, j'en ai bien peur. [Il lui donne un objet.] Prenez ça et détruisez-le. Vite, avant qu'ils n'arrivent.
Homer : Qui ça ?
Frink : [D’une voix grave.] Les hommes-loups !
[Homer prend peur et s'enfuit avec l'objet]
Frink : N'ayez pas peur ! Ce n'est qu'un nom. Oh ! Je crois que je me suis tordu une cheville.
Krusty : [Il s'approche de Frink sans le voir, avec une cigarette à la bouche, il parle au téléphone.] Non, ce gag vaut zéro, il faut trouver autre chose. [Il jette sa cigarette sur le professeur Frink qui prend feu. Il parle au téléphone.] Attends, j'ai autre chose à te proposer.

SEQ 4 - INT/JOUR - Salon des Simpson
[Homer est devant l'objet, posé sur la table, il change de position, le regarde sous différents angles, le touche et le prends dans ses mains.]
Homer : [Pensée] Peut-être que l'argent dirige vraiment le monde. À Springfield, de la police au maire, tout le monde recherche le veau d'or. Ça pue l'argent jusque dans les commerces les plus miteux. Et moi, Homer, j'en avais besoin.

SEQ 5 - INT/JOUR - Boutique de B.D
[Homer entre dans le commerce et pose l'objet sur le comptoir.]
Homer : Bonjour, j'ai en ma possession un objet d'une très grande valeur que je suis à vendre pour un très bon prix.
Jeff : C'est un objet Collector ?
Homer : ... Oui, tout à fait.
Jeff : De quelle série ?
Homer : Euuuuuuh... Lost !
Jeff : Mon dieu ! La plus belle série de tous les temps... Laissez-moi réfléchir... Non.
Homer : Hein ? Mais pourquoi ?
Jeff : Tous les objets dérivés de cette série ont été perdu lors du crash de l'avion de la FedEx sur une île perdue. Désolé.

SEQ 6 - INT/SOIR - Bowling.
[Carl, Lenny et Homer dispute une partie de bowling]
Lenny : Mais à quoi ça ressemble cet objet ?
Homer : A rien.
Lenny : Ben c'est peut-être un briquet. Y'a des pistolets-briquets, des guitares-briquets, y'a certainement des briquets qui ressemblent à rien.
Carl : En tout cas cet objet te trouble fortement Homer, t'as fait que trente points.
Homer : Je cherche à le vendre, tu ne serais pas intéresse Carl ?
Carl : Je ne fume pas. Qu'est-ce que je ferais d'un briquet ?
Lenny : T'as qu'à organiser un Shmilblik pour savoir ce que c'est.
Homer : Un quoi ?
[On voit Lenny expliquer les règles à Homer pendant que tout une journée se passe]
Homer : [Pensée] Après que Lenny m'ait expliqué brièvement les règles du Shmilibili... Shmibilik... du jeu, j'étais décidé à organiser un concours en pleine place Jebediah Springfield.

SEQ 7 - INT/JOUR - Place Jebediah Springfield
[Tous les habitants de Springfield sont réunis autour d'Homer, installé sur un Podium.]
Homer : Chers Springfieldiens, chères Springfieldiennes, nous jouons pour la question à un dollar. Je vous rappelle que celle-ci est la suivante : A quoi sert [Homer sort l'objet] cet objet ? Lenny sera installé à votre gauche pour ramasser les mises.
Dr Hibbert : Et qu'est-ce qu'on gagne ?
Homer : Celui qui trouve le nom et l'utilité de l'objet le gagne.
Tahiti Mel : Cet objet masse t-il les pieds ?
Homer : C'est ce que nous allons voir. [Il enlève sa chaussure et pose son pied sur l'objet. Des pics en sortent, Homer retire son pied avec douleur.] Une... Autre... Question.
Skinner : Cet objet lit elle les cartes visa ?
Homer : Passez-votre carte !
[Skinner passe sa carte visa à Homer qui l'installe près de l'objet. Celui-ci la détruit intégralement à l'aide d'un laser.]
Skinner : De toute façon elle n’est utilisable nulle part en Amérique.
Moe : Est-ce que tu la connais au moins, son utilité ?
Homer : Oui ! Bien sûr c'est un... [Il observe bien l'objet] un coupe ongle... mais en plus grand...
[Un silence parcourt l'assemblée mis à part quelques toussotements]
Moe : Un coupe ongle ? Tu peux être plus précis ?
Homer : Oui... Bien sûr... On met ses doigts là [Il appose sa main sur l'objet] on appuie sur cette grosse tâche noire et on attend.
[Il y a un autre silence puis les gens commencent à s'en aller.]
Barney : Quel tocard !
Dr Hibbert : C'est l'arnaque la plus débile que j'ai vu mis à part le site " meetic".
Lenny : Lâche prise Homer, on n’a gagné que 2 dollars de toute façon.
Homer : [Toujours attaché à l'objet] J'arrive pas à me libérer ! [Il frappe l'objet de toutes parts et l'objet le lâche finalement diffusant un hologramme. La foule s'arrête et regarde l'image de Georges W. Bush]
Georges W. Bush : Bonjour à vous messieurs du pentagone. L'objet que vous tenez entre vos mains est la traduction holographique de tout les documents vidéos classés confidentiels depuis 1947, tapez la touche tactile pour accéder aux chapitres et aux bonus.
Frink : Ne touchez à rien !
[Le professeur Frink monte sur scène]
Frink : Habitants de Springfield cet objet est muni d'un facteur de dangerosité approchant de l'infinie sur une échelle d'un million sur un, c'est pourquoi il faut le détruire au plus vite. Vous avez devant vous l'objet le plus cher au monde.
[Tout le monde est silencieux, Moe lève simplement la main.]
Frink : Oui ?
Moe : Cher comment ? Parce que la dernière fois que je suis allé au centre commercial je suis tombé sur une arme à feu rechargeable via la liaison Bluetooth et je me suis dit « Waaah ! ça doit être l'objet le plus cher au monde. »
Frink : Cher comme un million de ces armes à feu.
[Tout le monde se regarde et se rue sur Frink, Homer prend discrètement l'objet et repart chez lui en voiture. Il fait soudainement marche arrière, prend les deux dollars qu'il a gagné et repart aussi vite, un bruit d'hélicoptère se fait entendre.]
Frink : Ils arrivent ! Dieu ait pitié de toi, Springfield ! Dieu ait pitié de toi !
[Trois hélicoptères se posent sur la place Jébédiah Springfield et un homme en sort avec tout une garnison.]
L’Homme : Bonjour messieurs, bonjour mesdames. Ne vous inquiétez pas, nous sommes américains. Nous voulons juste parler au professeur Frink.
[Tout le monde s'écarte et laissant apparaître Frink]
Frink : Ne me tuez pas, je vous en supplie.
L’Homme : Vous savez très bien que votre mort ne nous intéresse pas. Ce que nous voulons, c'est l'objet que vous avez crée !
Frink : Je l'ai détruit par ordre du président, vous le savez très bien.
L’Homme : Mensonge : L'ordinateur à reconnu la signature Wi-fi de votre machine en ce lieu. Alors où est la machine ? Je ne le demanderai que trois fois... Et ça fait déjà la deuxième fois que je vous le demande.
Frink : Elle n'est plus là.
L'homme : [Sortant une arme] Où... Est... La.... Machine ?
Frink : Derrière-vous !
[L’Homme regarde derrière lui, Frink en profite pour s'échapper]
L’Homme : Mon Dieu ! Comment un homme aussi intelligent peut-il faire preuve d'une telle sottise ! Brian !
Brian : Oui mon colonel ?
L’Homme : Tirez-lui dessus.
Brian : Je ne peux pas mon colonel, mon fusil est déchargé et avec le Bluetooth, ça met une heure à recharger. J'ai juste réussi à transférer une vielle chanson des velvet underground.
L’Homme : Seigneur.
[Brian et l'Homme regarde le professeur s'enfuir, Brian appuie sur la gâchette et la chanson "I'm waiting for my men" des velvets underground se joue.]

SEQ 8 -INT/JOUR - Salon des Simpson
[Homer regarde fixement l'objet]
Homer : [Pensée] Je ne savais que très peu la valeur de l'argent jusque là mais je savais désormais une chose : Ce truc là valait un paquet de tunes !

SEQ 9 - INT/NUIT - Repère de Gros Tony
[Homer arrive dans le repère de Gros Tony avec l'objet, deux gorilles le bloquent.]
Homer : Bonjour, j'ai un rendez-vous avec "le prince charmant".
Gros Tony : "La bonne fée", "Cendrillon", laissez-moi avec "La belle aux bois dormant".
Homer : Vous vous trompez de personne moi je suis Homer Simpson.
Gros Tony : Je savais que les classiques de Disney ne pouvaient pas servir de couverture. Bref, vous avez "l'objet" ?
Homer : [Lui tendant l'objet] Le Voici ! Vous avez l'argent ?
Gros Tony : Eh ! Pour qui tu nous prend, on sait récompenser les hommes de paroles, pas vrai "Johnny bouche cousue".
Johnny : Je te le dirais pas, je suis pas une balance !
Gros Tony : [A Homer] Tiens, voilà tes deux mille dollars.
Homer : [Criant de joie] L'argent appartient vraiment qu'aux honnêtes gens !
Gros Tony : Je te ne le fais pas dire, maintenant, casse-toi !
[Les deux gorilles sortent leurs couteaux, Homer recule calmement]

SEQ 10 - INT/JOUR - Cave des Simpson
[Marge a les yeux bandés, Homer la guide vers la cave.]
Marge : C'est une nouvelle machine à laver ?
Homer : Non, mais tu chauffes, Marge, je te présente [Il enlève le bandage des yeux de Marge] L'unique fan club de la série Lost de tout Springfield !
Marge : Quoi ?
Homer : Et non tu ne rêve pas si Matthiew Fox passera dans notre ville au mois de juillet ça sera grâce à nous.
Marge : Mais enfin Homer, ce club est l'une des 300 plus grosses bêtises que tu as pu faire ces quinze dernières années; en plus, tu as écrit "Loose" sur le mur
Homer : Ben oui, le fan club officiel a porté plainte.
Marge : Mais qu'as-tu fait de l'objet ? Toute la ville est sa recherche !
Homer : C'est plus notre affaire, je l'ai vendu pour deux mille dollars.
Marge : Homer Simpson, Les hommes qui sont arrivés à Springfield ne partiront pas tant qu'ils n'auront pas trouvés ce qu'ils cherchent. S'il te plaît rapporte-le !
Homer : Si tu veux mais n'en parle pas aux autres !
Marge : Mais quels autres ?
Homer : [Parlant doucement.] Chuuut ! Les autres ! [Il s'en va sur la pointe des pieds.]

SEQ 11 - EXT/NUIT - Park de Springfield
[Gros Tony avec ses gorilles parlent à quelqu'un dans l'ombre]
Gros Tony : Voilà ton foutu objet "Blanche-neige".
L'homme dans l'ombre : Merci, voilà l'estimation des résultats de la course de lévriers. [Il donne à Gros Tony une feuille en échange de l'objet.]
Gros Tony : Oh ! Oh ! On change les paris les gars !
[On passe sur Homer qui se trouve au même endroit dans le Park.]
Homer : [Pensée.] Où est-ce que je vais retrouver ce truc ? Il doit être en vente dans un supermarché Estonien à l'heure qu'il est !
[Il voit soudain Gros Tony passer l'objet à l'homme dans l'ombre]
Homer : Eh ! Mais c'est...
[Homer court après l'homme mystérieux qui finit par tomber, Homer le dévisage.]
Homer : Eh ! Mais c'est...
Professeur Frink : Et oui ! Le professeur Frink, toujours à la défense de la veuve et de l'orphelin, a encore échoué. Oh ! Je vous avais dit de détruire cet objet quand il était encore temps.
Homer : Désolé mais j'ai une femme à reconquérir !
[Il frappe Frink déjà à terre et récupère l'objet.]

SEQ 12 - EXT/NUIT - Place Jebadiah Springfield
Quimby : En tant que maire de cette ville, et je parle au nom de tout mes concitoyens, je désapprouve la pression que vous exercez sur cette ville.
L'homme : Monsieur le maire, des milliers d'habitations ont été fouillés, il en reste des milliers d'autres. Nous ne partirons pas de cette ville sans avoir trouvé l'objet de notre recherche. Cela peut-être beaucoup plus rapide si vous coopérez.
Quimby : Eh bien...
[Homer court vers les hommes armés.]
Homer : Attendez ! J'ai l'objet !
Quimby : C'est lui !
L'homme : Regardez-ça Brian ! Le pouvoir que détient encore le Majestic XII après tant d'années.
Homer : Je ne sais pas ce que c'est, ni si tout cela est très important, mais tout va de travers depuis que je l'ai. Alors, retour à l'expéditeur.
Brian : [A l'homme] Attendez monsieur, un homme si stupide qu'il redonne un objet alors qu'il a la possibilité d'entrevoir tous les secrets restés cachés par le gouvernement américain, ça n'existe pas.
L'homme : Vous avez sans doute raison Brian. [A Homer] Que savez-vous de Roswell ?
Homer : Oh ! Le faux extraterrestre que l'on a autopsié, je pense que...
L'homme : Il est au courant ! Tuez cet homme !
Brian : Et qui sait combien de personnes sont au courant maintenant ! Tout ça a été trop loin. Peut-être devrions-nous maintenant révéler la vérité au grand public.
L'homme : Quoi ? Et dire la véritable raison de la guerre en Irak ? Vous êtes fou ! Autant détruire toute cette ville.
Quimby : Attendez ! Je ne vais pas vous laisser tuer mes électeurs et moi même alors que je suis proche d'un nouveau mandat. N'y a t-il pas une autre solution ?
L'homme : Je crains fort que non. [A l'ensemble des hommes armés.] Hommes du Majestic XII ! Nettoyez cette ville !
Homer : Jésus ! Allah ! Et tous les dieux des minorités américaines ! Envoyez-nous un signe !
[Des hélicoptères arrivent soudainement sur Springfield et se posent sur la place. Le président Obama sort de l'un d'entre eux. Marge arrive sur la place avec le reste de la famille simpson.]
Marge : Oh ! Le président Obama !
Homer : [En pleurs] Nous sommes maudits des dieux !
Obama : Bonjour citoyens américains ! Bonjour à vous messieurs du Majestic XII.
L'homme : Damned ! Ça veut dire quoi ce deus ex machina ? On nage en pleine tragédie grecque !
Obama : Le professeur Frink a appelé le standard de la Maison Blanche sur un objet gouvernemental se trouvant ici, à Springfield.
L'homme : Cela ne sert plus à rien monsieur le président. Ils savent déjà tout. C'est la fin de plus de 60 ans de magouilles politiques et de cachoteries diplomatiques.
Obama : Ils ne savent rien. L'objet est une coquille creuse.
L'homme : Pardon ?
Obama : Le professeur Frink, repérant le danger que pouvait amener cet objet lui a injecté un virus, supprimant toutes les archives des dossiers secrets du gouvernement américains.
L'homme : Vous voulez dire que...
Obama : Oui, c'est la fin du Majestic XII, ainsi que les bonnes séries comme X-Files et Stargate SG-1. Bonne retraite messieurs.
Brian : Que faisons-nous monsieur ?
L'homme : Vous savez pêcher Brian ?
Brian : Non monsieur !
L’homme : Vous apprendrez vite !

SEQ 13 - INT/JOUR - SALON DES SIMPSONS
[Les Simpson sont en train de regarder Lost]
Marge : On ne connaîtra jamais les informations que contenait l'objet.
Homer : Ouais... On ne le saura.... jamais...
[Homer évite le regard de Marge]
Marge : Tu sais quelque chose ?
Homer : Je sais que le virus n'a pas fonctionné mais ne me demande pas pourquoi.
[La famille regarde l'objet, posé sur leur télévision.]
Script écrit en 2009 par David Brunet . Mis à jour le 12/06/2016 par Régis Mohier
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park