Haut de page
 

L'anecdote du jour

22/04/2018
Suite à des retours mitigés du staff, le Simpson Horror Show III (s4) a subi de nombreux changements au niveau de l'écriture à 6 semaines de la diffusion, un choix rare.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Super franchise-moi
Marge ouvre un restaurant de sandwiches et relève une série de difficultés pour faire vivre son entreprise...
28/04 à 19h55 (W9)
Simpson Horror Show XXV
Bart et Lisa ouvrent la porte d'une école démoniaque ; Homer, Moe, Carl et Lenny sont des délinquants ; les Simpson de 2014 sont hantés par leur version de 1987.
28/04 à 20h25 (W9)
Simpson Horror Show XV
Ned voit la mort des gens / Lisa en Sherlock Holmes / Maggie est dans le corps de M. Burns
28/04 à 21h00 (W9)

Derniers commentaires

DarpaSaly69 | Yo, deux petites erreurs : - "l'instrument de musique soin bien en sécurité." ==> "soit bien en sécu (29x16 - King Leer)

Jordanlafaire72 | Trop bien surtout le clown pennywise (29x14 Fears of a Clown)

DarpaSaly69 | Il manque un "et" entre "Homer les enfants" (29x15 - No Good Read Goes Unpunished)

MatthieuMaster | Encore un très bon épisode! (Parlons Simpson #40 Guests récurrentes)

Les Simpson59 | 2 millions c'est mal partir pour la fin de la saison (29x14 Fears of a Clown)

Fanscript : Simpson Horror Show hors série II

~ Partie 1 par David Brunet

SEQ 1 – INT/JOUR – Garage des Simpson
[Homer arrive dans le garage, Marge est en train de fouiller dans les cartons.]
Homer : Marge, y'a plus une seule bière dans le frigo, ça te dérangerai pas d'aller en chercher ?
Marge : Non Homer, tu ne vois pas que je suis occupée ? Va te les chercher toi même !
Homer : Je suis en peignoir !
Marge : Et bien dans ce cas là rends-toi utile, ça t'évitera de penser à la bière ! Tiens, va réparer le grille-pain !

SEQ 2 – INT/JOUR – Cuisine des Simpson
[Homer est devant le grille-pain.]
Homer : Bon écoute ! Je le fais pas pour toi mais pour la bière alors t'as intérêt d'être conciliant ! [Il prend la notice d'utilisation.] Alors 1°) vérifier que le grille pain est sous tension. [Il vérifie que le grille-pain est branché.] 2°) Veuillez insérez une tartine. [Il regarde autour de lui, regarde sa main et la plonge dans la fente du grille-pain.] Si le grille-pain fonctionne correctement, celle-ci devrait chauffer... Hum, ça chauffe bien ! On dirait même que... Oh ! Mais oui ! Ça brûle ! AAAAAAAAH !
[Marge entre dans la cuisine.]
Marge : Oh Homer ! Attends je vais te sortir de là.
[Marge regarde autour d'elle, elle voit d'un côté le téléphone avec 911 écrit sur le frigo et de l'autre côté une hache, elle prend la hache.]
Marge : Tiens bon Homer !
[Marge tranche sans faire exprès la main d'Homer.]
Homer : Aaaaaah !
Marge : Oh ! Pardon Homer ! Pardon ! [Homer s'écroule par terre de douleur. Marge prend une seringue et lui injecte dans le bras.] Tiens prends ça, c'est de la morphine, ça va te calmer. [Elle regarde la boîte et voit une tête de mort dessinée dessus.] Thiopental sodique...du bromure pancuronium... chlorure de potassium... Mon Dieu, c'est une injection létale !
[Homer bave et gémit avant de pousser son dernier souffle.]
Marge : Oh mon dieu Homer !

SEQ 3 – INT/JOUR – Bar de Moe
[Homer se réveille brutalement et pousse un cri.]
Moe : Eh ! Calme-toi Homer !
Homer : Pff ! Ah Moe ! J'ai fait un rêve monstrueux. Marge me tuait et la morphine et l'injection létale étaient dans les mains de chaque américain.
Moe : C'est fini Homer ! Tout est fini pour de bon !
Homer : Attends là ! C'est pas une joli façon de me dire que je suis mort ?
Moe : Non, c'est juste qu'ici, tu vas oublier tout tes malheurs. Allez ! Je t'offre une bière.
Homer : Oui, volontiers ! Eh ! Attends, c'est pas une métaphore pour me dire que je suis mort ?
Moe : Non ! Je veux juste t'offrir une bière. Et profites-en car tu es ici... Pour toujours.
Homer : Attends c'est pas une...
Moe : Si Homer ! Tu es mort !
Homer : Aaaaaah ! [Homer court vers la sortie du Bar, ouvre la porte et découvre qu'il n'y a qu'une lumière blanche aveuglante. Il voit Molière et Shakespeare passant devant le bar.]
Molière : Avoues-le ! Tu es totalement retourné du jeu de Leonardo Di Caprio dans le rôle de Roméo.
Shakespeare : Je ne comprends pas... C'est pas du tout comme ça que j'avais écrit le
personnage.
[Homer ferme la porte et revient au bar. Il reste silencieux et boit sa bière en regardant Moe.]
Moe : Ça va Homer ? Dis quelque chose !
Homer : Tu es Dieu ?
Moe : Homer, tu n'as qu'un seul Dieu, c'est l'alcool ne l'oublie pas ! Et en plus si j'étais Dieu, tu crois que j'aurais fait les hommes à mon image ?
[Moe sourit et Homer se détourne de lui en grimaçant.]

SEQ 4 - INT/JOUR – Commissariat de Police
[Marge arrive dans le commissariat et se dirige vers le chef Wiggum.]
Marge : Bonjour. Je viens vous déclarer la perte de mon mari.
Wiggum : Bien sûr ! Il a disparu depuis quand ?
Marge : Depuis hier-matin.
Wiggum : Pas de problème madame, nous allons tout mettre en œuvre pour retrouver votre mari.
Marge : C'est que… je crois bien qu'il est mort.
Wiggum : Ah ! Dans ce cas là ça ne sera pas un problème pour le retrouver.
[Un silence se fait.]
Marge : Vous êtes dans la police depuis quand?

SEQ 5 – INT/JOUR – Bar de Moe
Homer : Hou ! Cette bière descend toute seule, je vais pas pouvoir me retenir. [Il court aux toilettes.]
Moe : Non Homer ! Je ne te conseille pas d’ouvrir cette porte.
[Homer ouvre la porte et découvre que les toilettes sont enflammés avec des personnes à l‘intérieur.]
Homer : Oh ! Adolf Hitler ! Lee Harvey Oswald ! John Wilkes Booth !
Moe : Oh ! Bon ! Je ne voulais pas que tu apprennes ça mais, comme je ne gagnais plus ma vie en tant que barman, Satan m’a proposé de mettre l’enfer ici.
Homer : Eh ! Mais attends, pourquoi y’a Jean Paul II ?
Jean-Paul II : Mgnmgngmng !
Moe : Chut ! Ben voilà ! Satan attends de moi que je fasse du chiffre, alors j’élargis ma clientèle tu comprends?
Homer : Et Satan n'a rien contre le fait que je commande une bière ?
Moe : Non mais c'est 12, 50 $ la bière.
Homer : Nooooon !

SEQ 6 - INT/JOUR – Église de Springfield
[Marge s’approche du révérend LoveJoy qui nettoie un énorme crucifix]
Lovejoy : Et je te préviens que désormais les histoires d’enfants qui retournent ta croix ne me concernent plus.
Marge : Hum ! Révérend Lovejoy !
Lovejoy : Mmmmoui Marge ?
Marge : Est-ce que vous croyez que mon mari est au paradis ?
Lovejoy : Ce n’est malheureusement pas moi qui pourra le dire Marge, en revanche je connais une personne qui le peut.

SEQ 7 - INT/JOUR – Église Vaudou
[Plan large sur l’extérieur de l’église Vaudou. On voit maintenant l’intérieur une pièce avec des marionnettes Vaudou et d’autres ustensiles de cérémonie. La prêtresse Vaudou est au milieu de la salle. Marge et le révérend Lovejoy s’approche.]
Prêtresse : Ainsi piètre berger a encore besoin de moi pour garder troupeau.
Lovejoy : On verra ça au jugement dernier, sorcière !
Marge : Oh ! S’il vous plait, madame, je voudrais savoir si mon mari est au paradis en ce moment.
Prêtresse : As-tu quelque chose lui appartenant ?
Marge lui donne un livre: « la chirurgie pour les nuls ». [Lovejoy jette un coup d’œil à Marge, gênée.]
Marge : Il a arrêté après avoir essayer d’opérer la chien.
[La prêtresse commence ses incantations.]
Prêtresse : Je vois flammes, je vois torpeur, je vois tourment, je vois souffrances éternelles...
Marge : Oh ! Mon Dieu ! Il est en enfer !
Prêtresse : Attendez, je vois Springfield, face cachée de ville, un bar. Seul un être au coeur pur pourrait sauver ton mari.
Lovejoy : Jésus ?
Prêtresse : Oui, pas mal, mais je pensais agent de police.

SEQ 8 - INT/JOUR – Bar de Moe
[C’est la fête en Enfer, tout le monde se soûle à la bière. Moe s’approche d’Homer, recroquevillé sur lui-même.]
Moe : Je sais Homer, c’est triste mais c’est comme ça ! Pas d’argent, pas de bière, si je fais une exception pour toi, je devrais la faire pour les autres.
Homer : Mais tu te rends compte Moe ! Je vais passer l’éternité avec la gorge sèche sous une chaleur étouffante.
Moe : Ben qu’est-ce que tu veux y faire, c’est l’enfer.
[Le chef Wiggum enfonce soudain la porte du bar.]
Wiggum : Les mains en l’air Moe, t’es fait comme un rat !
[Marge apparaît.]
Wiggum : [Désignant Homer] C’est votre mari?
Marge : Oh ! Homer !
[Elle serre Homer dans ses bras.]
Wiggum : Ça fait longtemps que je soupçonnais ce bar infernal d’être l’anti-chambre du diable. J’ai eu du pif sur ce coup là, hein Lou ?
Lou : Chef ! Y’a Hitler qui me regarde bizarrement !
Wiggum : Bon ça suffit les morts vivants ! L’établissement sera fermé à partir de demain alors trouvé un autre endroit pour crécher.
Moe : Nan ! S’il vous plaît chef, vous êtes en train de couler mon affaire !
Wiggum : Je vous donne une semaine pour remettre votre bar en état. Madame Simpson si vous voulez reprendre votre mari c’est maintenant ou jamais.
Homer : N’empêche Moe, tu m’as dit qui m’avais mit en enfer: Satan ou toi?
Moe : Eh ! Bien Homer, dans la mesure où je ne veux pas perdre l’un de mes principaux clients, je te laisse deviner.
[Lovejoy arrive dans la bar.]
Lovejoy : Mon Dieu, vous ne devinerez jamais où se trouve le paradis.
Marge : Dites-nous toujours révérend !
Lovejoy : A Quahog !
[Tout le monde se regarde sans rien se dire.]

~ Partie 2 par Régis Mohier
{Camping SauvaaAAAAAHHHHge !}

SEQ 1 – INT/JOUR – Voiture des Simpson, route de campagne
[Les Simpson sont en voiture, sur le toit, de nombreuses affaires de camping sont attachées.]
Bart : Alors, p'pa on arrive quand ?
Homer : Bientôt !
Bart : Mais tu as déjà dit ça plein de fois ! Ma DS est déchargée depuis des heures, je sais plus quoi faire !
Lisa : Je continue de penser qu'on aurait du emmener Lenny, il nous avait aidé à charger le matériel de camping après tout.
Marge : C'est vrai que je ne l'avais jamais vu courir comme ça quand il a poursuivi la voiture, il avait vraiment l'air de tenir à venir !
Homer : Bah, on a fini par ne plus le voir au bout de 10 kilomètres.
[La main de Lenny est prise dans une corde d'attache du matériel, son cadavre est traîné sur la route par la voiture.]

SEQ 2 – EXT/JOUR – Forêt de Rottenwood, camping
[La voiture pénètre dans le parc de Rottenwood. Sur la pancarte, il y a un sigle du livre des records et une indication « En 1990 cette forêt est devenue la seule zone des USA à avoir été touchée officiellement par le nuage de Tchernobyl. ». Il y a de nombreux emplacements de camping mais 2 seulement sont occupés par 2 couples, de nombreux sont vides. Les Simpson arrêtent la voiture devant une cabane.]
Gardien : Bonsoir à vous ! Bonsoir à vous ! Alors, nous disons donc, «Totalement bi», «Quasiment hétéro» et «Tout juste une tante» !
Marge : Hein ?
Gardien : Vous venez bien chercher 20 kilos de magasines bisexuels à livrer à Boy George, non ?
Lisa : Non.
Gardien : Oh [Il jette les magasines derrière lui] désolé. Vous êtes les Simpson alors ? Je m'appelle Bates, Norman Bates. [Il serre la main d'Homer et Marge.]
Bart : Ouais c'est nous, maintenant, dites-moi où vous avez une prise que je puise recharger ma DS ?
Bates : Prise de courant ? Désolé, on n'a pas l'électricité ici.
Bart : Quoi ? Mais ça veut dire que je pourrais pas recharger ma console ?
Bates : J'en ai peur.
Bart : [Hurlant.] Nooooooon !
Marge : C'est pas si grave Bart.
Bart : Mais si ! J'étais dans le dernier niveau, la forêt noire ! Pfff...

SEQ 3 - EXT/JOUR – Forêt de Rottenwood, clairière
Bates : Ici vous avez la route Dreadway. Vous pouvez faire de belles randonnées en la suivant, mais n'allez pas au-delà du gros châtaignier sinon... [Grave] Vous ne reviendrez jamais !
Lisa : Pourquoi ?
Bates : Parce qu'il se murmure le monstre de Rottenwood y vit.
Marge : Le monstre de Rottenwood ? Jamais entendu parler.
Bates : C'est un monstre redoutable ! Si vous le rencontrez [Grave] vous ne reviendrez jamais !
Bart : Comment vous savez qu'il existe si personne n'est revenu pour en parler ?
Bates : Euh...
Lisa : Bart, c'est une question drôlement intelligente !
Bart : Ça m'a échappé.
Bates : C'est un monstre d'une taille presque inhumaine ! Selon une représentation de l'artiste contemporain Chuck Close, il mesure dans les 1m99 !
Homer : Waaah, presque autant que Dennis Rodman !
Bates : Ça m'étonne que vous ne le connaissiez pas, il est aussi connu que Dracula ou Frankeinstein !
Marge : Euh... vous êtes sûr ?
Bates : Je vous assure, j'ai recrée sa fiche sur Wikipedia la dernière fois que je suis allé au village et cette fois j'ai bon espoir qu’elle ne soit pas supprimée. Mais après tout, si vous ne me croyez pas, allez donc au gros châtaignier... [Grave] vous ne reviendrez jamais !
Bart : Je vous confirme qu'une fois que je me serais tiré de cet endroit je ne reviendrais jamais.
Bates : Ne plaisantez pas jeune homme, UNE personne s'est déjà engagée sur cette route... [Grave] elle n'est jamais revenue !

SEQ 4 – EXT/JOUR - Forêt de Rottenwood, lac
Bates : Et voici le lac des damnés.
Lisa : [Angoissée] Des damnés ?
Bates : Rassure-toi petite, ce n'est qu'un nom.
Lisa : [Soulagée] Ouf !
Marge : [Il y a un cadavre dans l’eau] Seigneur ! Mais vous aviez dit que ce n'était qu'un nom !
Bates : Oh oui il y a des tas de cadavres là-dedans, mais je vous assure qu'aucun n'est damné.
Homer : Bon, ça nous fera notre point d'eau potable !

SEQ 5 – EXT/NUIT - Forêt de Rottenwood, camping
[Les Simpson sont autour d'un feu de camp. Ils font griller de la nourriture au bout d'un bâton.]
Homer : Beuurk, j'en reviens pas qu'on mange des trucs aussi dégueus ! Faut vraiment être dans le trou du cul du monde pour bouffer des trucs pareils.
Lisa : Des brocolis ?
Marge : Homer, surveille ton langage devant les enfants !
Bart : [Il se lève] T'inquiète m'man, je vais au lac chercher un peu d'eau.
Homer : [Il croque dans un brocoli.] Et grillé c'est encore pire.
Marge : Homer, pense à ceux qui n’ont rien à manger !
Homer : Ho, pitié ! Dis ça à n’importe quelle personne qui mange à sa faim dans le monde et tu verras qu’elle reconnaît que c’est vrai mais que c’est pas une consolation !
[Quelqu’un crie.]
Lisa : Qu'est-ce que c’était ?
Homer : Ça venait de l'emplacement à côté !
[Les Simpson, le gardien et les autres campeurs arrivent autour d'un couple de campeurs le visage couvert de sang.]
Marge : [Effrayée.] Mon dieu, on les a décapités !
Lisa : Non m'man, je crois qu'on les a plutôt égorgés.
Marge : Ha ? Bon, c'est plus raisonnable.

SEQ 6 – INT/NUIT - Forêt de Rottenwood, cabane de Norman Bates
[Les Simpson, Norman Bates et l'autre couple de campeur sont rassemblés dans la cabane du gardien, éclairé par une lampe à huile.]
Bates : Bien, je viens de télégraphier au village, demain matin ils nous enverront un inspecteur.
Campeur : Je ne m'étonne plus de voir que vous n'avez que 3 familles de campeurs en pleine saison, Bates !
Bates : Deux familles, deux familles !
[Silence, on n’entend que des cigales.]
Bates : L'une est morte, souvenez-vous.
Tous les autres : [Choqués] Hooo !
Bates : En tout cas, ça prouve bien ce que je disais, à tous les coups c'est un coup du monstre de Rottenwood !
Marge : Norman, vous avez beaucoup d'imagination... Vous devez trop regarder la télé.
Bates : On n'a pas la télé ici.
Marge : [Choquée.] Mais alors... pas de télé et pas de bière... Homer ? Tu n'as rien à nous dire ?
Homer : Eh, ça peut pas être moi, j'ai pas de télé, mais j'ai de la bière !
Bates : C'est ce que je vous dis, c'est le monstre de...
Lisa : Oui d'ailleurs vous ne trouvez pas que « Le monstre de Rottenwood » c'est un peu long comme nom ?
Bates : Oui mais au moins ça veut bien dire que ça veut dire. Je vous le redis, il a fait le coup.
Lisa : Mouais, c'est le vieux syndrome du cambriolage qui tourne mal. Dans les séries, 99% du temps y'a un flic incompétent qui tombe dans le panneau mais les flics doués prouvent toujours que c'est un meurtre maquillé.
Homer : J'vois pas le rapport.
Lisa : C'est à dire qu'au lieu de croire à un monstre, il faut chercher quelle personne avait une raison de le tuer. Sans doute une personne seule, isolée, qui a du perdre la tête à force de solitude et qui a une obsession dévorante... [Elle réfléchit. Bref silence.]
Bates : Ha ha, hum... Un vrai casse tête. Bon, on retourne se coucher ?

SEQ 7 - INT/NUIT - Forêt de Rottenwood, tente
[Les Simpson sont tous couchés sous la tente. Le vent souffle très fort.]
Homer : Comme si on allait pouvoir s'endormir maintenant !
Bart : Tu parles, dans 5 secondes tu...
[Homer ronfle.]
Lisa : M'man, tu ne crois pas qu'on aurait du quitter ce camping des ce soir ?
Marge : En temps normal je t'aurais dit oui, mais à une heure pareille j'ai vraiment besoin de dormir...
Bart : C'est pas un peu irresponsable ça, m'man ?
Lisa : Tu es d'accord avec moi Bart ? Hmmm, ça ne doit pas être une si bonne idée alors... [Lisa s'endort. Ellipse, un cri qui la réveille. Marge et Bart sont hors de la tente.]
Lisa : Qu'est-ce qu'il se passe ?
Marge : Il y a du avoir un nouveau meurtre ! Il faut aller voir !
Homer : Non ! Je dors !
Bates : Vite, l'autre couple de campeur a été agressé !

SEQ 8 - EXT/NUIT - Forêt de Rottenwood, camping
[Le mari de la campeuse est mort, le corps de ce dernier est troué.]
Femme : [Hurlant, en larmes.] Nooooon ! Pourquoi ? Pourquooooi ???
Marge : Je suis désolée...
Femme : [Hurlant, en larmes.] Pourquoi a t-il du mourir une semaine avant qu'il ne m'ajoute sur son héritage ?
Bates : On dirait des marques de crocs.
Lisa : On dirait plutôt qu'on a enfoncé un objet contondant.
Bates : Non, c'est le monstre de...
Homer : Ta gueule ! [Il donne un coup de poing à Bates qui perd connaissance.] Bon, je crois qu'il n'y a qu'une seule solution logique !
Lisa : Le ligoter et le livrer à la police ?
Homer : Non ! Il faut aller au gros châtaignier pour traquer le monstre de Rottenwood !
[Lisa soupire.]
Femme : Je vais le ligoter dans sa cabane et monter la garde pour ne pas qu'il ne puisse s'enfuir.

SEQ 9 – EXT/NUIT - Forêt de Rottenwood
Homer : C'est là, c'est le gros châtaignier !
Lisa : Mais non p'pa, voyons !
Homer : Oh, ça va, je suis pas un pro des arbres…
Lisa : C'est un rocher.
Homer : D'oh !
Marge : Eh, j'ai entendu du bruit dans cette grotte !
Homer : Pinaise, il faut aller voir ! Allez Lisa !
[Lisa grogne, elle avance doucement et y regarde avec prudence.]
Homer : Alors ?
Lisa : Seulement Kang et Kodos. [Elle sort de la grotte avec eux.]
Kang : Comment ça « seulement » nous ?
Kodos : Tu te rends compte ce qu'ils sont blasés ? Y'a quelques années on faisait encore peur ! [Il regarde Bart qui croise les bras l'air ennuyé, et tente de lui faire peur.] Euh... Bouuuuh !
Bart : Qu'est-ce que vous faisiez là-dedans ?
Kang : [Honteux] On écrivait nos cartes de noël.

SEQ 10 - EXT/NUIT - Forêt de Rottenwood, camping
[Les Simpson rentrent au camping, fatigués.]
Marge : Bon ben, on n’est pas plus avancés, on est toujours en danger de mort et j'ai envie de dormir.
Lisa : Comme disait Hans Koeppen : L'homme moderne est né pour affronter le danger ! Il peut y laisser la vie ou arriver à bon port, ce n'est qu'une question d'adresse.
Homer : C'est sûr que si t'as pas la bonne adresse tu risques pas d'arriver où tu veux.
Lisa : Non non, l'adresse de... oh et puis zut.
[Homer et Bart entrent dans la cabane de Bates, Lisa et Marge restent à l’extérieur.]
Lisa : Il faut se creuser la cervelle pour trouver un indice, on ne pourra pas incriminer Bates sans preuves. Tu n'as rien vu quand Bart et toi êtes sortis de la tente toute à l'heure ?
Marge : [Elle réfléchit.] Hmm...

SEQ 11 - INT/NUIT - Forêt de Rottenwood, cabane de Norman Bates
[Les Simpson, la femme du campeur et Bates sont réunis dans la cabane, très peu éclairée par la lampe à huile qui faiblit. Seule Lisa n'est pas assise.]
Lisa : Bien, je crois que j'ai réussi à démasquer l'auteur de ces meurtres !
Homer : Pinaise !
Bates : [Il croise les doigts] Le monstre, le monstre...
Femme : [Elle écrit sur un papier] Je sais que je peux réussir à imiter sa signature, j'y arriverais...
[Marge dort.]
Bart : Tu te prends pour Columbo ou Sherlock Holmes ?
Lisa : Je t'en prie ! Plutôt Miss Marple. Bref, je crois qu'on est tous d'accord pour dire que nous pensons que c'est Norman Bates qui a tué toutes ces personnes ?
[Tous hochent la tête sauf Bates et Homer.]
Homer : Je n'exclus pas nécessairement le suicide.
Lisa : Et bien j'ai découvert sur les lieux du premier meurtre... ce lance-pierre. J'ai parié sur une coïncidence jusqu'à ce que maman me dise que Bart était sorti de la tente bien avant qu'elle ne se réveille. Je crois que c'est toi Bart, le coupable !
Bart : Espèce de... Il a fallu que tu devines ! [Il prend un sabre accroché en trophée au mur. Homer, Lisa et Bates sont effrayés, Marge dort, la femme ne fait pas attention.]
Bates : Et moi qui ait remplacé l'ancien en plastique par un vrai ce matin !
Homer : [Il recule.] Mais pourquoi t'as fait ça Bart ? J'ai rêvé de tuer Flanders des centaines de fois, c'est pas pour ça que je suis passé à l'acte !
Bart : [Enragé.] Je t'ai pourtant dit que je devenais cinglé sans ma DS, t'aurais du m'écouter ! Sans elle pour me calmer les nerfs je deviens pire que Cartman dans South Park !
Lisa : [Elle recule.] Non, tu ne penses pas ce que tu dis ! Arrête !
Bart : [Il se rapproche de Lisa et Homer avec son sabre.] Personne ne pourra jamais m'arrêter !
[Une main prend le sabre. Marge s'est réveillée.]
Bart : Eh !
Marge : [En colère.] Bart, qu'est-ce que tu fais ? Je t'ai déjà défendu de jouer avec des sabres ! Et puis regarde dans quel état tu t'es mis dans la forêt, comment fais-tu pour toujours autant te salir ? Allez viens, je vais te donner un bain. Oh, mais où ?
Lisa : Dans le lac des damnés, maman !
Marge : Ha oui, bien sûr ! [Elle prends Bart par la main.]
Bart : Mais m'maaan ! [Ils sortent.]
Bates : Peut-être que votre gamin n'a tué que certains d'entre eux et que le monstre a tué d'autres.
Lisa : Pour la dernière fois, ce monstre n'existe pas.
Bates : [Il soupire.] Pff, bon, c'est bon... [Il se concentre et se transforme en un monstre ressemblant à un loup garou.]
Homer et Lisa : [Ils hurlent] Haaaa !
Monstre Bates : Je vous ai fait peur ! Ha ha ! J'ai réussi ! Rassurez-vous, je n'ai jamais été agressif mais j'aime bien que les gens croient en moi et me craignent, ça fait marcher le commerce.

~ Partie 3 par Homer de Belgique
{Saw-ve qui peut}

SEQ 1 – INT/JOUR – Entrepôt désaffecté
[Lindsay Neagle est dans une pièce, elle a un appareil autour de la tête, une sorte de piège à loup]
Lindsay : Oh non, voila autre chose.
[Devant elle une télé s'allume un homme masqué apparait]
Jigsaw : Bonjour Lindsay, comme vous le voyez vous n'êtes pas en très bonne posture.
Lindsay : Oh vous savez ce n'est pas la pire chose qu'il me soit arrivé. A chaque fois que je divorce d'avec un homme, il tente de me tuer. Vous êtes lequel vous ?
Jigsaw : Silence, je ne suis pas un de vos ex.
Lindsay : Vraiment ? Alors est-ce que vous êtes libre samedi prochain ?
Jigsaw : Taisez-vous ! Durant des années vous vous êtes montrée sans pitié avec les hommes, vous avez brisé leur cœur avec tellement de cruauté que certains ont choisi le suicide plutôt que la souffrance.
Lindsay : Que des chiffes-molles.
Jigsaw : Je vous offre le droit de vous repentir. Derrière cette porte [Il indique une porte] se trouve le dernier homme qui n'a pas mis fin à ses jours après être sorti avec vous. Il vous suffit juste d'être gentille avec lui et je serai gentil avec vous. Vous avez une minute avant que le piège ne se referme. La partie commence Maintenant !
[La télé s'éteint, Lindsay se dirige vers la porte et l'ouvre, elle y trouve Duffman]
Duffman : Salut mon chou, je croyais que tu ne reviendrais jamais, je t'en prie ressort avec moi.
Lindsay : Quoi ? Duffman ? Oh non c'est un des pires amants que j'ai eu.
Duffman : Mais je t'aime.
Lindsay : Je crois que je préfère la mort.
[Le dispositif se referme. Lindsay meurt]

SEQ 2 – INT/JOUR – Salle de bain abandonnée
[Le Dr. Hibbert et Homer sont dans une salle de bain. Homer est dans une baignoire pleine. Il se réveille]
Homer : Pinaise, qu'est ce que je fais dans une baignoire ? Ça me ressemble pas.
[Il voit Hibbert]
Homer : Dr. Hibbert réveillez-vous !
[Il se réveille]
Dr. Hibbert : Où sommes-nous ?
Homer : Je sais pas, c'est un endroit avec une baignoire, des toilettes et un lavabo.
Dr. Hibbert : C'est une salle de bain.
Homer : Ouais vous avez raison, je crois qu'on en a une chez nous.
[A coté d'Hibbert il y a un magnétophone, à côté d'Homer il y a une cassette avec l'inscription "Jouez-moi", Homer la prend]
Homer : "Jouez-moi". On dit "Jouez AVEC moi", ce que ça peut être bête une cassette.
Dr. Hibbert : Donnez la moi Homer.
[Homer se lève mais il ne va pas loin, il est attaché à une chaîne. Le Dr. Hibbert aussi]
Dr. Hibbert : Lancez la moi.
[Homer lui lance la cassette, Hibbert la mets dans le magnétophone et la joue]
Jigsaw : Bonjour Julius, bonjour Homer, comme vous vous en êtes rendu compte vous vous trouvez dans ce qui sera peut-être le dernier lieu que vous aurez visité. A l'instant où je vous parle, un poison se propage dans cette pièce, dans 8 heures, si vous n'êtes pas sortit, vous mourrez. Quelques chose vous unit et pour le découvrir vous devrez regarder au plus profond de vos entrailles.
Hibbert : Qui est-ce que ça peut bien être ?
Homer : C'est Mr. Burns.
Hibbert : Pourquoi ce serait lui plutôt qu'un autre ?
Homer : Je sais pas, c'est toujours lui le méchant de l'histoire alors...
Hibbert : Concentrons-nous sur ce qu'il nous a dit, nous devons regarder au plus profond de nos entrailles. Qu'est ce que cela signifie ?
[Le ventre d'Homer gargouille]
Homer : En tout cas mes entrailles me disent que je ne dois plus manger de chili après minuit. Je sens que je vais devoir utiliser ces toilettes.
Dr. Hibbert : Mais oui : Les toilettes.
Homer : Si vous voulez y aller aussi dépêchez-vous.

SEQ 3 – INT/JOUR - Hangar
[Les policiers de Springfield rentrent dans un hangar, au milieu sur une chaise se trouve le corps de Moe en slip, il est mort]
Wiggum : Oh non ça c'est répugnant. Franchement, voir Moe en slip ça me donne envie de vomir.
Lou : C'est normal Chef, c'est humain comme réaction.
Eddie : C'est encore une victime du tueur au puzzle.
Wiggum : Pourquoi on l'appelle comme ça ?
Lou : Parce qu'il fait subir à ces victimes des épreuves faisant appel à la réflexion tel un puzzle.
Eddie : Eh non, en fait d'après son dossier c'est juste qu'il est fan de puzzle.
Wiggum : Son dossier ? Alors on sait qui c'est ?
Eddie : Bien sûr qu'on le sait, je vous l'ai dit mais vous ne m'écoutez jamais.
Wiggum : D'accord Eddie mais tout à l'heure.
Eddie : Il s'appelle John Kramer mais il préfère se faire appeler Jigsaw. Il choisit toujours ses victimes en fonction d'une mauvaise action qu'ils ont faite et il veut faire en sorte qu'ils se repentissent.
Wiggum : Mais comment tu sais tous ça ?
Eddie : Parce qu'Hollywood en a déjà fait 5 films.
Lou : [Il regarde le corps de Moe] Je crois qu'il a été empoisonné, je me demande avec quoi.
[Un flash-back remontant à quelques heures montre Moe vivant attaché à une chaise, en slip, devant lui une télé s'allume]
Jigsaw : Bonjour Moe.
Moe : Eh qui êtes-vous ? Qu'est-ce que je fais là ? [Il se regarde] EH ! Où sont mes fringues ? J'ai pas les moyens de m'en payer d'autres.
Jigsaw : Durant des années vous avez servi de l'alcool à des hommes en détresse, les tuant lentement mais sûrement et vous ne vous êtes jamais soucié de leur santé. Je vous donne le droit de partir si vous buvez cet immonde liquide que vous servez à vos clients et que vous osez appeler bière.
Moe : Ca n'explique pas pourquoi je suis presque nu. [Dans un toussotement] pervers !
Jigsaw : Quoi qu'il en soit vous avez une minute pour boire une Duff. Si vous survivez vous pourrez partir. La partie commence Maintenant !
[Une Duff est posée sur la table Moe la prend et commence à boire]
Moe : Oh mon dieu mais comment ils font pour boire ça ?
[Moe arrive presque à la fin mais il finit par tousser, cracher et pour finir il meurt]

SEQ 4 – INT/JOUR – Salle de bain abandonnée
[Dans la salle de bain, Hibbert a plongé sa main dans les toilettes, il en sort une cassette]
Hibbert : Regardez Homer, une autre cassette.
Homer : C'est bon je la vois mais arrêtez de pointer ce truc sorti des toilettes sur moi.
[Hibbert joue la cassette]
Jigasaw : Bravo vous avez trouvé la cassette, pour trouver le prochain indice vous devrez faire appel à votre intelligence.
Homer : C'est bon je me casse. Ça m'amuse plus de jouer.
Hibbert : Il n'est pas question de jouer mais de sauver nos vies.
Homer : Ça ne m'amuse pas pour autant.
Jigsaw : Une bonne réflexion permet de faire la lumière sur les zones sombre, mais parfois l'inverse s'avère possible.
Homer : Qu'est-ce que ça veut dire ?
Hibbert : Je ne comprends pas. [Énervé] Bon Dieu, pourquoi il nous torture, pourquoi nous plutôt que d'autres ? Qu’avons-nous en commun ?

SEQ 5 – INT/JOUR – Poste de police
[Marge parle à Wiggum]
Marge : Mais puisque je vous dis que mon mari a disparu !
Wiggum : Ouais, ouais mais j'ai mis tous mes hommes sur une autre affaire et selon la loi les disparitions passent après les risques de mort. Alors, à moins que vous puissiez me prouver que votre mari est sur le point de mourir, je ne peux rien faire pour l'instant.
Marge : Mais j'ai reçu ce mot du ravisseur qui me dit qu'Homer se trouve là où on n'est le moins sûr de le trouver.
Wiggum : C'est simple, où a-t-on le moins de chance de trouver votre mari habituellement ?
[Marge réfléchit]

SEQ 6 – INT/JOUR - Bibliothèque
[Wiggum défonce la porte]
Wiggum : Rends toi Homer on sait que t'es là !
[Il tire dans toute la pièce]
Bibliothècaire : Faite moins de bruit, c'est une bibliothèque ici.
Wiggum : Mettez vos silencieux les gars.
Lou : Euh, Chef, au lieu de tirer on ferait mieux de le chercher.
Wiggum : Tu veux utiliser la méthode chochotte des Européens plutôt que celle efficace des Américains ? Je te reconnais bien là... [Tout bas] chochotte.
[Son talkie-walkie se déclenche]
Eddie : [Au talkie-walkie] Chef, une femme est au poste de police, elle dit s'être échappée d'un piège du tueur au puzzle.
Wiggum : On arrive tout de suite, mais avant. [A la bibliothécaire] Vous avez "Le toutou qui tousse" ? C'est pour mon fils.

SEQ 7 – INT/JOUR – Salle de bain abandonnée
Hibbert : Réfléchissons, la lumière, zone d'ombre, l'inverse... Qu'en pensez-vous
Homer : Euhhh... [Dans ses pensées, Homer chante le générique de Cheers]
Hibbert : Homer ! Vous ne comprenez pas que le temps nous est compté et vous ne faites rien sombre crétin.
Homer : Moi un crétin ? Vous allez voir si je suis un crétin.
[Il prend un savon et le lance sur Hibbert, celui-ci s'écarte et le savon casse une lampe. Un message écrit à la peinture phosphorescente apparaît sur le mur]
Hibbert : Homer, regardez. [Il lit le message] "Un miroir peut offrir plus qu'un simple reflet". Vous savez ce que ça veut dire ? Pas vrai ?
[Homer réfléchit puis il relance un savon sur Hibbert]
Hibbert : Homer, arrêtez. Vous voyez le miroir derrière vous ? Cassez-le.
[Homer le casse, derrière il y'a un petit trou]
Hibbert : Alors, qu'est-ce qu'il y'a dedans ?
Homer : Rien du tout.
Hibbert : [Dépité] J'étais pourtant persuadé que c'était ça. Y'en a assez pourquoi il nous fait ça ?

SEQ 8 – INT/JOUR – Poste de police
Wiggum : Allez-y, Madame Krapabelle, on vous écoute.
Edna : Eh bien tout a commencé alors que je rentrais chez moi après m'être réconcilié une énième fois avec Skinner.
[Flash-Back. Edna rentre chez elle, un homme l'assomme, elle se réveille dans une salle de bain]
Jigsaw : Bonjour Edna, comme vous le savez la vie professorale n'est pas chose aisée et encore moins quand on déteste les enfants comme vous. Votre haine pour les enfants s'est transformée en crime lorsque vous avez défiguré le pauvre petit Milhouse Van Houten.
Edna : Une seconde : Je ne l'ai jamais défiguré, cet enfant a toujours eu ce visage.
Jigsaw : Vraiment ?
Edna : Je vous le jure.
Jigsaw : Alors tout ceci est un malentendu, vous n'avez aucune raison d'être ici, à moins que n'ayez fais une mauvais action.
Edna : Eh bien une fois j'ai donné un coup de pied à mon chat.
Jigsaw : ...Vous avez retenu la leçon ?
Edna : Oui.
Jigsaw : Alors vous êtes libre.
[Retour au présent]
Edna : Et voila toute l'histoire.
Marge : Attendez, dans qu'elle pièce vous avez dit que vous étiez ?
Edna : Une salle de bain d'une vieille société à l'abandon qui se trouve au 230 rue Bidon.
Marge : Chef ça correspond au mot du ravisseur, la salle de bain est un endroit où ne risque pas de trouver Homer.
Wiggum : Très bien allons-y !
[Sa montre sonne]
Wiggum : Ah, c'est l'heure de la pause.
Marge : [Énervée] La vie de mon mari est en jeu.
Wiggum : Bon d'accord, d'accord. Pfff... Vous les futures veuves vous ne pensez qu'à vous.

SEQ 9 – INT/JOUR - Salle de bain abandonnée
[Hibbert est recroquevillé sur lui même, Homer est dos à lui. Un flash-back montre qu'Homer, après avoir cassé le miroir, a trouvé une petite boite. Retour au présent. Homer ouvre la boite, il y trouve un papier, il le lit] "Homer, si je vous ai placé près du miroir c'est parce qu'il y'avait une bonne raison. Souvenez vous il y'a deux moins lorsque vous avez passez des examens de routines."
[Flash-back, à l'hôpital]
Hibbert : Homer, j'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer.
Homer : J'ai un mauvais pressentiment.
Hibbert : Vous avez une tumeur, il va falloir vous opérer.
Homer : J'ai un mauvais pressentiment.
Hibbert : Le coût de l'opération est de 5000 $.
Homer : Mais j'ai pas les moyens, vous pouvez pas me faire cette opération gratos, après tout on est amis ?
Hibbert : Vous avez écrasé mon chien.
Homer : C'est bon je l'ai pas fait exprès.
Hibbert : Mais si, vous l'avez écrasé à plusieurs reprises afin de le tuer. Désolé Homer mais je ne peux pas faire cette opération gratuitement.
[Retour au présent, Homer continue de lire le papier] "Cette homme qui s'est enrichi sur le malheur des autres n'a pas daigné vous aidez. Vous avez l'occasion de vous venger à moins que vous ne préfériez le pardon, dans cette boite vous avez un revolver ainsi qu'une balle, a vous de choisir."
[Homer prend la balle et charge le revolver, il tire sur Hibbert et le tue, la voix de Jigsaw retentit]
Jigsaw : Homer, en tuant le docteur Hibbert vous avez sellez vos deux destins, en effet, privilégiant la vengeance au pardon vous avez signez votre arrêt de mort.
[La police arrive au 230 rue bidon, il entre dans la société]
[Retour dans la salle de bain]
Jigsaw : ll y a 1 semaine, j'ai offert la somme de 5000$ au Dr. Hibbert pour qu'il puisse vous opérer. En le tuant vous avez empêché cette intervention d'avoir lieu et par la même occasion provoquée la mauvaise action qui fait que vous vous trouvez là. Vous ne serez pas libéré. Le poison finit de faire son effet, vous avez joué, vous avez perdu. La partie est Terminée.
[La police se trouve devant la porte de la salle de bain, Wiggum l'ouvre et découvre les corps sans vie d'Homer et Hibbert]
Wiggum : Seigneur, nous sommes arrivés trop tard. Bon, on peut classer l'affaire.
Lou : Mais chef, le tueur court toujours.
Wiggum : J'ai dit affaire classée.
Script écrit par David Brunet, Régis Mohier, H_2_B . Mis à jour le 13/11/2017 par Régis Mohier
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park