Haut de page

Les Simpson à la TV

La paternité
S28E08

Homer trouve une nouvelle application qui lui facilite la vie au point de déléguer son rôle de père...

Mon père avait tort

SEQ 1 - EXT/JOUR Port Calamar
[Homer, Bart et Lisa se baladent]
Vendeur de hot-dogs : Hot-dogs, hot-dogs ! Pas trop hot. Froids et ramollis !
Vendeur de beignets : Beignets bien gras ! Le pire de la nourriture américaine ! Tombe directement sur les hanches !
Lisa : Waouh ! Le règlement des foires et promenades a imposé une cure de vérité.
Forain : Lancez un ballon de basket oversize dans un panier minisize ! C'est impossible ! Les prix restent sur les étagères depuis 50 ans !
[On voit un fanion des Milwaukee Braves]
Homer : [Joyeux] Hou !
[Une petite en métal avec comme inscription : Alaska 49ème et dernier état]
Homer : [Déçu] Oh.
[Des tapettes à mouches anti-communistes]
Homer : [Frissonnant de peur].
Bart : Mmh. On devrait plutôt aller voir les spectacles de rue.
[Homer, Bart et Lisa avancent plus loin et se trouvent face à un jongleur de quilles sur un monocycle faisant son numéro]
Homer : Tu parles d'une prouesse ! Je pourrais jongler avec six quilles si on me laissait utiliser un monocycle.
Jongleur : Eh ben, si vous croyez que c'est trop facile, vous n'avez qu'à m'envoyer autre chose.
[Homer envoie Bart dans sa jonglerie]
Jongleur : Mais vous êtes cinglé ! Vous pouvez pas envoyer un petit garçon dans ma jonglerie.
[Homer envoie Lisa dans sa jonglerie]
Jongleur : Arrêtez de me jeter des gosses !
[Homer se lance dans sa jonglerie. Le jongleur commence à ne plus tenir son jonglage et finit par tout tomber. Homer, Bart et Lisa atterrissent sur le jongleur en fou rire.]
Homer : Ouh pinaise, j'aime les samedis,

SEQ 2 - INT/JOUR Cave de la maison des Simpson
Marge : Mon Dieu, j'aime les samedis. Je peux enfin m'amuser avec quelque chose que j'ai acheté pour moi : un nouveau ballon d'eau chaude.

SEQ 3 - INT/JOUR Grenier de la maison des Simpson
[Marge a saisit l'ancien ballon d'eau chaude, le portant péniblement sur son dos]
Marge : J'y suis presque.
[Marge balance le ballon d'eau chaude sur un tas d'autres ballons d'eau chaude]
Marge : Encore cinq chauffe-eaux usagés et j'aurais un chauffe-eau gratuit.
[Le tas de chauffe-eaux s'enfonce de plus en plus et donne pile au-dessus du lit de Maggie qui est en train de dormir]

SEQ 4 - INT/JOUR Cave de la maison des Simpson
[Marge nettoie avec un balais la poussière à l'emplacement du ballon d'eau chaude. En enlevant la poussière sur le mur, elle découvre une porte en bois]
Marge : Oh ! Une porte dérobée.
[Marge ouvre la porte. En entrant, elle appuie sur un interrupteur qui fait chauffer des pierres, Elle s'assoit sur un banc en bois et ventile avec son bras.]
Marge : Mmm, on dirait que je suis dans un sauna. [Elle lit au-dessus de la porte l'inscription Springfield Saunas.] Mais je suis dans un sauna. Ça avait dû être installé par le propriétaire précédent. Cette maison est pleine de surprises mais ça c'est la première bonne.
[Elle fait couler une bouteille d'eau sur les pierres, libérant plus de vapeurs et fait modifier ses cheveux en coupe afro.] Ah, il me tarde de le raconter à tout le monde.
[Marge ferme les yeux et se met à penser. Elle est assise au sauna avec Homer tous les deux en serviette.]
Homer : Ouh c'est super ma bibiche. Merci de m'en avoir parlé. J'espère que ça ne dérange pas j'ai invité Lenny.
[Lenny est assis en serviette à côté de Homer]
Lenny : J'espère que ça vous dérange pas, j'ai invité Carl et Moe.
[Carl et Moe sont assis à côté de Lenny. Carl est en serviette mais pas Moe]
Moe : Oui vous voyez mon invitation ne précisait d'apporter de serviettes. Alors je trouve qu'on devrait tous le faire à la scandinave. Hein ? Hein ?
Marge : Heu ?
[Marge rouvre le yeux]
Marge : Peut-être que je vais garder ça pour moi pendant un moment. [Elle se détend] Aaaahh !

SEQ 5 - EXT/JOUR Port Calamar
[Homer, Bart et Lisa sont devant un stand vendeur de kebabs]
Homer : Ouh ! Kebab d'agneau. [Il achète une brochette et mange tout d'un coup. Il continue sa marche devant un autre vendeur] Ouh ! Kebab de poulet. [Il achète une brochette et mange tout d'un coup. Il continue et prend le bâton d'un cracheur de feu.] Ouh ! Kebab de feu.
Lisa : Papa, non !
Bart : P'pa, ouais !
[Homer mange d'un coup la torche de feu et des flammes se mettent à sortir de sa bouche]
Homer : Argh ! De l'eau !
[Bart lui apporte un bidon que Homer boit cul sec. Il s'arrête de boire et remarque l'étiquette : c'est de l'alcool à brûler. Bart se marre, Homer court après lui]
Homer : [Entre chaque mot, Homer crache de grandes flammes] Espèce... de... sale petit. [Homer se saisit de Bart par le cou et l'étrangle tout en crachant des flammes sur lui que Bart essaye d'esquiver] Brûle Bart, brûle !

SEQ 6 - EXT/NUIT Maison des Simpson - Salon
[Homer est allongé sur le canapé avec un plâtre sur la langue en compagnie du docteur Hibbert]
Hibbert : [À Marge] Je crains que cette langue ne doive rester plâtrer quelques semaines. Ça peut bien évidemment affecter vos actes amoureux.
Marge : Non pas du tout. Quand il voudra que je fasse quelque chose il n'aura qu'à me l'écrire. [Marge raccompagne le docteur à la sortie. Bart arrive et écrit au feutre « Crétin » sur son plâtre]
Homer : [Il parle difficilement avec le plâtre et se relève pour voir sa langue mais il n'arrive pas] Qu'est-ce qui est écrit ? C'est un compliment ?
Lisa : [Ironiquement] Oui, bien sûr. C'est un compliment.
Homer : C'est vrai ? [Il se lève du canapé et se me à courir vers l'extérieur] Hé ! Tout le monde, regardez mon compliment. [Plusieurs personnes rigolent et Homer revient à la maison déçu] Ooh.

[Quelques semaines plus tard]
SEQ 7 - INT/JOUR Hôpital de Springfield
[Le docteur Hibbert fend en deux le plâtre de Homer avec une scie à plâtre. La famille est aussi présente]
Hibbert : Maintenant Homer comment voulez-vous que je le retire : violemment ou en douceur ?
[Homer lui fait un signe de deux avec sa main.] D'accord,
[Hibbert lui arrache violemment le plâtre et Homer crie de douleur]
Homer : Aaouh ! Mais j'ai fait un deux pour la deuxième solution !
Hibbert : Oh, j'ai cru que c'était un « V » pour violemment. J'ai vais signaler dans votre dossier que vous n'êtes pas toujours clair.
Homer : Ben au moins, j'peux remanger. [Homer se sert une sucette dans le bocal à côté de lui] Mmmh, cerise. [À peine il pose la sucette sur sa langue qu'il réagit brutalement de dégoût à en tomber par terre.] Ahhh ! [Il se relève] Trop de cerise ! [Homer se sert une autre sucette] Hou, citron. Ça va atténuer la cerise. [En mettant la sucette dans sa bouche, son visage se contracte et se referme sur lui-même. Hibbert arrive pour lui faire ressortir le visage et retirer la sucette.] Docteur, mais qu'est-ce qu'il m'arrive ?
Hibbert : Et bien, j'ai une petite idée mais pour m'en assurer, nous allons faire des analyses très coûteuses. Ha, ha, ha, ha, ha.
[Le docteur Hibbert observe la langue de Homer à l'aide d'un microscope] Mmmh, le feu a brûlé vos anciennes papilles gustatives et en a révélé des nouvelles. [Il projette sur un écran les papilles de Homer. La famille est en admiration.]
La famille Simpson : Waouh !
Marge : Ça sera notre carte de vœu pour cette année.
Hibbert : Homer, vous êtes devenu un super goûteur. La plus douce épice va bouleverser votre langue, un simple taco pourrait vous rendre fou. Ha, ha, ha, ha, ha, ha.
Homer : J'peux plus bouffer de tacos ? Ouh pinaiso ! Quel jour de mayo on est ?
Lisa : Cinco.
Homer : Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe !

SEQ 8 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine
[Homer est assis à table. Marge lui apporte un repas]
Marge : Goûte ces betteraves. Ébouillantées pour leur enlever le rouge.
[Homer en croque une]
Homer : Heurk. Oh, je goûte encore des nuances de roses.
[Lisa arrive dans la cuisine et apporte un tupperware à son père]
Lisa : Papa, j'ai la chose qu'il te faut.
[Homer ouvre le tupperware et mange ce qu'il y a]
Homer : Mmmh, ça ressemble à de la bouffe. Mais ça n'a aucun parfum et aucun goût.
Lisa : C'est du macaroni au fromage de la cafétéria de l'école. La nourriture la plus fade connue sur Terre.
Homer : Qu'est-ce qu'ils ont d'autres ?
[Lisa sort pleins de nourriture de son sac à dos.]
Lisa : Des cubes de tofu, fade burger, chili con fromage blanc. Oh, pécans blanchis, crème de vapeur, surprises sans goûts...
Homer : Pinaise, qui c'est qui trouve des noms pareils ?
Lisa : D'anciens auteurs comiques obligés de travailler en cuisine.

SEQ 9 - INT/JOUR École Élémentaire de Springfield - Cafétaria
[Quatre cuisiniers sont présents dans la cuisine de l'école.]
Cuisinier 1 : La règle qu'on avait dans « Charles aux commandes », c'est que Charles devait toujours commander.
[Les trois autres cuisiniers pratiquement en même temps.]
Cuisinier 2 : Oh oui, ça me paraît normal.
Cuisinier 3 : Mmm, bonne règle.
Cuisinier 4 : Super règle. Super règle.
[Doris la cuisinière est au comptoir et scanne les cartes des élèves.]
Doris : Carte cantine. Carte cantine. Carte cantine.
Homer : J'en n'ai pas.
Bart : P'pa, mais qu'est-ce que tu fais ici ?
Homer : Fiston, à partir de maintenant je prends tous mes repas à ton école. Avec toi !
Bart : Quoi ? Non !
Homer : Oh voyons. T'inquiète, j'te ferai pas honte.
Doris : 3 dollars 80 cents.
[Homer fouille dans sa poche mais n'a rien.]
Homer : Heu ? Hihi. J'peux payer en nature ? [Bart est embarrassé.] T'inquiète, j'te ferai pas honte.
Doris : Servez le dessert jello.
[Homer se place derrière le comptoir, enlève son t-shirt, met une charlotte sur sa tête et commence à servir le jello aux enfants à la chaîne.]
Homer : [En chantant] Je suis jaune et gros et je sers du jello. Si vous en mangez trop vous deviendrez un jello. Ça sera pas rigolo. Eh le petit gros, file moi du jello. [Il en mange une cuillère. Bart arrive en face de lui] Eh pep, pep, pep. Pas de jello pour toi Bart, ça va t'empêcher de dormir. Comme la semaine dernière où t'es venu au lit entre maman et moi. [Tous les enfants rigolent et Bart est gêné] Il fait drôlement chaud ici. [Il enlève son pantalon.] T'inquiète, j'te ferai pas honte. [Les enfants continuent de rigoler et Bart est très gêné]

SEQ 10 - INT/JOUR École Élémentaire de Springfield - Cafétaria
[Homer mange son repas assis à table avec Nelson, Milhouse et Ralph en face de lui]
Ralph : Je suis sorti avec votre fille.
Homer : Mon pote j'suis ici pour bouffer, pas pour faire la conversation.
[Bart arrive et s'assoit à côté de son père]
Bart : P'pa, t'es forcé de traîner dans mon école ? C'est déjà assez nul que je doive être là trois jours par semaine.
Homer : [Il se lève de table] Hé bien, je sais quand j'suis pas désiré. [il tourne le dos à Bart et se retourne aussitôt] J'suis désiré ?
Bart : Non !
Homer : [Déçu] Oh. [il part s'asseoir à une autre table avec une mère et son fils. Ce dernier est en train de manger, pas elle] Salut, Homer Simpson. J'peux m'asseoir à côté de votre fils ? Le mien il craint.
Mère de Noé : Oh, nous nous sommes très fiers de Noé. C'est un excellent élève. Noé, donne les capitales par ordre alphabétique quand je tape.
[La mère de Noé commence à taper dans ses mains. À chaque intervalle, Noé dit une capitale d'État.]
Noé : Albany ! Annapolis ! Atlanta ! Augusta ! Austin ! Baton Rouge ! Bismarck ! [Homer tape aussi dans ses mains tout en étant impressionné] Boise ! Boston ! Capital City ! Carson City !
Homer : Waouh ! Vous terrifiez ce gosse. [Noé hoche un oui de la tête]
Mère de Noé : [elle prend les lunettes de son fils et les nettoie] C'est pour ça que je suis ici, pour m'assurer qu'il a de bonnes notes.
Homer : Wo, wo, wo, wo. Vous venez à l'école pour l'aider à avoir de bonnes notes ? C'est pas pour ça qu'on paye aux enseignants de l'école publique d'énormes salaires ?
Mère de Noé : Eh bien vous pouvez penser que je m'implique trop, mais un jour votre fils sera le chauffeur de mon fils.
Homer : Eh ben, ha, ha. J'espère que votre fils sera content d'être conduit par le président des États-Unis.
Mère de Noé : Vraiment ? Voyons ce que le futur président fait en ce moment.
[Homer se retourne. Lui et la mère de Noé observent Bart en train d'enfiler un spaghetti dans une de ses narines et le fait ressortir dans l'autre narine tout en se marrant.]
Homer : Ouais... On voit pas beaucoup de présidents faire ça. Peut-être Lyndon Johnson, vous savez à la fin.
Mère de Noé : Ce n'est pas la faute de votre fils, c'est la vôtre. [Elle reprend la fourchette de son fils en train de manger pour qu'il la tienne mieux,] Vous devez regarder par dessus son épaule pour le forcer à réussir. Cela s'appelle l'hélicoptère parental.
Homer : J'ai pas à hélicoptérer Bart. J'ai un plan B nommé Lisa.
Mère de Noé : Oh oui, votre petite du secondaire. C'est sûr qu'elle est brillante, mais comment voulez-vous qu'elle réussisse si elle est impopulaire ?
[Homer et la mère se tourne sur le côté et observent Lisa. Elle s'approche d'une table avec plusieurs filles]
Lisa : Heu, ça vous ennuie pas que je m'assois avec vous ?
Fille 1: Et bien, ça dépend. Qu'est-ce que tu manges ?
Lisa : Des pommes de terre sautées, hamburger, avec ça sal...
Fille 1: Et bien nous on a des « tourne-le-dos ».[Et toutes les filles de la table tournent le dos à Lisa et rigolent. Lisa s'en va en étant triste vers une autre table avec d'autres filles.]
Lisa : Heu cette chaise est occupée ?
Fille 2 : Non, vas-y, prends-la. Emporte-la loin d'ici. [Toutes les filles rigolent et Lisa, tristement, prend la chaise et s'installe toute seule dans un coin de la pièce]
Homer : Ouh pinaise ! Mon fils est un raté et ma fille est une esseulée. Ah bravo Marge !

SEQ 11 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall d'entrée/Salon
[Marge sort de la cave en peignoir et une serviette dans ses cheveux en étant apaisée et en fredonnant. Homer rentre dans la maison]
Homer : Marge, où t'étais passée ?
Marge : Et bien, je... euh... [Elle continue sa marche vers le salon]
Homer : J'ai pas le temps. Je vais juste déduire où t'étais d'après une liste de possibilités dans ma tête. [Homer se met à penser Marge chevauchant un dinosaure faisant du ski nautique] C'est pas impossible. Continuons. [Homer rejoint Marge au salon. Elle installe un oreiller sur le canapé et s'allonge dessus] Si on s'implique pas plus dans leur éducation, Bart et Lisa vont être des ratés. Des ratés qui travailleront pour... Noé.
Marge : [Ailleurs] Noé. Ça c'est un nom que j'aime. Noooé. Noé ? Noé !
Homer : C'est pas toi qui t'inquiète de tout d'habitude ?
Marge : C'est moi ?
Homer : Si Marge ne s'inquiète pas pour les gosses, alors il ne reste que... [Surpris et effrayé] Ouh ! Moi ! Aide moi mayonnaise ! [Il brandit un pot de mayonnaise, l'ouvre et mange le tout à la manière de Popeye. Il montre ses biceps mais à de suite mal au ventre.]

SEQ 12 - INT/JOUR École élémentaire de Springfield - Couloir/Salle de classe
[Homer marche dans le couloir. Plusieurs parents observent par les portes des salles de classes.]
Homer : Regardez tous ces parents hélicoptères. J'espère que Bart se débrouille tout seul. [Il se rue vers une porte de classe et observe Bart balançant sa tête avec des classeurs accrochés à ses oreilles par les anneaux.]
Bart : Wah, wah, wah, wah, wah.
Homer : [Effrayé] Y a aucun avenir la dedans !
Krapabelle : N'oubliez pas les enfants, lundi c'est le concours de création de maquettes en balsa. Le comité du balsa américain offrira au vainqueur de cette année une bourse d'étude pour le lycée, d'une valeur de 1000 dollars.
Homer : [Surpris] Une bourse de 1000 dollars ?! C'est ce que vaut ma maison !
Krapabelle : [Désemparée] Bart Simpson, que comptes-tu fabriquer ?
Bart : [Désintéressé en bavant sur son bureau] J'sais pas.
Homer : Il est temps que je prenne en main la vie de mon fils.Voyons, qu'est-ce qu'il peut fabriquer ? [Il marche dans le couloir et il voit une affiche du club de français avec la Tour Eiffel] Meh, c'est trop évident. [Il arrache l'affiche, continue et voit une autre affiche avec la Tour CN de Toronto] Ça doit être quelque chose de terrestre. [Il arrache l'affiche, continue et voit une autre affiche annonçant une collecte de sang demain] Ouh, toi tu m'aides pas ! [Il arrache l'affiche, continue et voit un poster du Monument de Washington] Mmm, parfait. [Il écrit sur une feuille qu'il transforme en avion. Cette feuille arrive dans l'oreille de Bart qu'il la lit.]
Bart : Le Monument de Washington ?
Krapabelle : [Notant sur son bloc-notes] Mmm, le Monument de Washington.
Ralph : [Se trouvant à côté de Krapabelle] J'aime l'idée de Bart.
Krapabelle : Tu n'es pas dans cette classe.
Ralph : Willie m'a balayé ici.
[Willie ouvre la porte de la classe]
Willie : Erreur de ma part. [Il rentre dans la classe poussant Nelson avec son balai. Il repart en prenant Ralph avec son balai.]
Homer : J'ai réussi ! J'ai aidé mon fils ! L'hélicoptère Homer est en route. [Il se met à imiter un hélicoptère en tendant les bras, se déplaçant en tournant sur lui et mimant le bruit des pales avec sa langue. En se déplaçant, il se heurte à des casiers et tombe par terre en agitant ses bras en panique] Faucon noir abattu ! Faucon noir abattu !

SEQ 13 - EXT/JOUR École élémentaire de Springfield - Rue
[Homer et Lisa marchent tous les deux en s'éloignant de l'école]
Homer : Lisa, j'ai trouvé ce bouquin dans la section « Qu'est-ce qui cloche avec ma fille ?». [Il lui montre la couverture du livre « Bande de copines »] Ça te dit comment devenir populaire.
Lisa : Si j'entre dans une bande, je deviendrai le genre de fille que je hais.
Homer : Mon trésor, notre pays a été fondé par une bande : le congrès continental. Les dauphins nagent en bande. Ce sont là mes deux exemples.
Lisa : Mmm. Et bien, ils sont très bons.
Homer : Et pour te montrer comment fonctionne ce bouquin, je vais faire la démonstration sur des rats.

SEQ 14 - INT/JOUR Bar de Moe
[Lenny, Barney et Carl sont au comptoir et il se comportent comme des rats : Lenny grignote des cacahuètes comme un rongeur, Barney boit une bouteille de bière en la tenant en équilibre sur sa bouche et Carl se nettoie le visage en léchant ses mains.]
Homer : Essayons ce que le chapitre sept appelle « ninsultes ». Des insultes déguisées en compliments. [Il s'adresse à Lenny] Hé Lenny, il faut un sacré courage pour porter des bretelles quand on est pas dans un cirque.
Lenny : Ben c'est très gentil de ta... Hé ! Tu insinues que je me sape comme un clown ? [En panique] Oh mon Dieu, je suis si peuchère de moi, veux-tu être mon ami ? [Il se saisit de Homer par son t-shirt. Homer s'en éloigne et s'adresse à Lisa.]
Homer : Tu vois ça marche. Et les « ninsultes » c'est juste le début. Il y a aussi « l'envie-tation », « l'embrasse-haine », « l'éloge mi-figue mi-raisin » et... [Il s'adresse à tout le monde] Hé tout le monde, vous voulez de bons yaourts glacés ? [Tout le monde se réjouit puis Homer s'adresse seulement à Moe] Oh je suis désolé Moe. Je voulais pas dire « tout le monde » pour tout le monde. J'espère que je t'ai pas vexé ?
Moe : Oh non, c'est pas grave. [Il se met à pleurer, s'enfuit dans sa chambre et s'allonge sur son lit] Si je ne vendais pas d'alcool, y en n'a probablement pas un seul qui viendrait ici.
Homer : [À Lisa] Et ça ma chère fifille ça s'appelle la retraite de « ruse-au-cie ».
Lisa : Papa, je ne veux pas faire de la peine aux autres.
Homer : Mouais je vois. Bon, peut-être que t'es pas prête pour ce bouquin. C'est plus le genre... Pour les grandes filles. [Il tend le livre au-dessus de Lisa]
Lisa : J'suis une grande fille ! J'suis une grande fille ! [Elle saute, se saisit du livre et commence à feuilleter le livre.]
Homer : Hé, hé, hé, hé, hé.
[Lisa lit le livre tout en s'approchant de Lenny et Carl]
Lisa : Mmm. L'un de vous a dit quelque chose de très moche sur l'autre.
Lenny et Carl : C'est lui ! [Ils s'échangent des claques]
Lisa : Ha, ha, ha.

SEQ 15 - INT/JOUR Magasin Arts et métiers
[Otto chantonne et arrive en caisse avec pleins de tubes de colle]
Vendeur : Jeune homme, vous achetez des tas de colle pour modèle réduit mais vous n'achetez jamais de maquettes.
Otto : Ah euh... Oui, oui une maquette. [Il désigne des maquettes présentes derrière le vendeur] Heu, un Messerschmitt M.E. 262, une GTO SS de 67 et un Alfred Neuman avec les bras interchangeables. [Il quitte le magasin en jetant à la poubelle les maquettes, ne gardant que les tubes de colle. Homer et Bart arrive et rentre dans le magasin]
Bart : On voudrait du balsa, s'il vous plaît ?
Homer : Assez pour construire un Monument de Washington.
Vendeur : À quelle échelle vous travaillez ?
Homer : Et vous c'est quoi votre eau de toilette ? C'est pas vos oignons ! Bon, on veut un Monument de Washington au cinq centième de la taille du vrai monument.
Skinner : Ah, ah, ah. Le Monument de Washington c'est même pas la peine d'essayer.
Homer : Qu'est-ce que vous voulez dire ? Et qui vous êtes ?
Skinner : Je suis le principal de votre fils. Et le Monument de Washington est le choix de maquette le moins inspiré qu'il soit. C'est comme dire « Je m'en fiche, mon gosse est un raté. ».
Homer : [À Skinner] Mais... [À Bart] Quoi.... [Énervé, au vendeur] Quelle est la maquette la plus dure à faire ?
Vendeur : Oh, ça doit être l'abbaye de Westminster. [Il montre la boîte de la maquette]
Homer : [S'adressant au magasin] Écoutez-moi, parents, enfants et excentriques sans enfant. [Il se saisit de Bart à ses côtés] Mon fils et moi allons construire, l'abbaye de Westminster !
[Tous les clients du magasin sont choqués.]
Femme : Vous avez perdu la tête !
Homme : Préparez-vous à une grande frustration.
[Une vieille femme fait le signe de la croix.]
Kirk : Oh voyons, vous n'atteindrez pas le transept nord.
Homer : Hééé, c'est pas si dur que ça. Tout ce qu'on a à faire c'est suivre les instructions. [Il paye, prend la maquette et s'en va. Mais il tire sur la porte de sortie alors qu'il y a écrit « Poussez ». N'arrivant pas l'ouvrir, il casse la vitre du bas de la porte et passe par là.]

SEQ 15 - INT/JOUR Maison des Simpson - Salon
[Homer et Bart rentre à la maison. Bart monte à l'étage tandis que Homer va voir Marge allongée sur le canapé en peignoir et serviette sur la tête.]
Homer : Marge, le pitit et moi on va faire l'abbaye de Westminster.
Marge : [Ailleurs] Pépère va construire Westminster ? Super.
Homer : Mais d'abord dans le cadre de l'opération popularité, Lisa et moi organisons une garden party sur le thème « Décorez vous même votre portable ». [Il regarde à la fenêtre, surpris] Britney et Kaitlin arrivent. Où est mon spray autobronzant ? [Il s'asperge un aérosol sur son visage puis il lit l'étiquette.] Un insecticide ? Oh... Pourquoi je lis toujours les étiquettes après ? [Il a la tête qui tourne puis tombe au sol.]

SEQ 16 - EXT/JOUR Maison des Simpson - Jardin
[Plusieurs filles ainsi que Lisa et Homer sont en face de deux tables avec des accessoires de décorations.]
Homer : Mesdemoiselles, nous avons tout. Des autocollants, des strass, des glands. Tout pour faire de vos portables à 100 dollars, de vrais jouets à 5 dollars.
Fille 1 : Lisa, cette party est mortelle.
Fille 2 : T'es féroce !
Lisa : Ah, ah. On m'avait jamais traitée de féroce. Criarde, tyrannique sont plutôt le genre d'épitexte.
Fille 1 : Laisse-moi prendre une photo de toi pour mon portable. [Lisa sourit et la fille prend une photo.]
Fille 2 : Je vais te mettre sur mon bureau. [Lisa sourit et la fille prend une photo.]
Fille 3 : Je vais faire de toi mon amie sur Facebook. Oh je t'en prie confirme.
Lisa : [Lisa appuie sur son portable.] Confirmer.
Fille 3 : [Elle crie de joie] Ahhhhhhhh !
[Toutes les filles se mettent à prendre en photo Lisa qui prend la pose. Homer observe au loin, posé contre un arbre avec Maggie à côté dans un bac à sable.]
Homer : Je suis un père sensationnel pour les deux enfants. [Maggie croise les bras l'air mécontent.] Bonjour petite fille, à qui t'appartiens toi ?

SEQ 17 - INT/JOUR Maison des Simpson - Chambre de Bart
[Bart est à son bureau en train de construire la maquette. Homer rentre.]
Homer : Hé fiston, pourquoi tu ne me laisserais pas faire ça pour toi ?
Bart : Est-ce c'est pas censé être mon projet ?
Homer : Tous les autres parents le font pour leurs enfants. [Il enlève Bart de sa chaise de bureau et s'assoit.] Allez mets-toi derrière, j'vais finir ce boulot. [Bart reste derrière son père.] Un peu plus derrière. [Bart recule.]
Bart : Tu veux pas que je regarde pour apprendre ?
Homer : Non, c'est le genre de truc qui m'énerve.

SEQ 18 - INT/NUIT Maison des Simpson - Chambre de Bart
[Bart dort dans son lit. Homer continue de construire la maquette. Il est très fatigué.]
Homer : Je dois finir le Coin des Poètes ou Bart va travailler pour Noé et sa sexy de mère... [Homer s'endort aussitôt. Des cloches sonnent.]

SEQ 19 - INT/JOUR Abbaye de Westminster
[Dans le rêve de Homer, ce dernier sculpte le tombeau d'Henri VII]
Homer : Hou, mais c'est pas Henri VII celui-là, c'est Henri VI. [Il frappe la sculpture avec son marteau.] Andouille, andouille, andouille !
[Au même moment, un fantôme apparaît.]
Geoffrey Chaucer : Homer. N'abandonne pas tant que tu n'as pas fini ma chère abbaye.
Homer : [Il se retourne et fait tomber ses outils par surprise.] Geoffrey Chaucer ?! Qu'est-ce que vous faites ici ?
Geoffrey Chaucer : Ben, je suis enterré ici. Mais je peux te dire que tu as raison de faire le travail de Bart pour lui. C'est le mieux à faire pour le petit.
[Un autre fantôme apparaît.]
Anne de Clèves : Quel terrible conseil.
Homer : Anne de Clèves ?!
Anne de Clèves : Ce que vous faites à la place de votre fils, il n'apprendra jamais à le faire lui-même.
[Un autre fantôme apparaît.]
Oscar Wilde : Oh ! Et où est-il ce délicieux enfant ?
Homer : Oscar Wilde ?!
Oscar Wilde : Homer, il n'y a que deux tragédies dans la vie : l'une est de ne pas avoir ce que l'on veut et l'autre c'est de l'avoir.
Homer : Mais ça a pas de sens !
Oscar Wilde : L'expérience est simplement le nom que nous donnons à nos erreurs.
Homer : La ferme !
Oscar Wilde : De nos jours, l'Homme sait le prix de toutes choses et il ne connaît la valeur de rien.
Homer : Qu'est-ce qui est arrivé à ce bon vieux « Hooo » ?
[Oscar Wilde tourne autour de Homer qui essaye de le chasser en agitant ses bras, des pierres tombent du plafond. On sort du rêve, Homer est toujours assis sur le bureau, agitant de la même manière ses bras détruisant ainsi la maquette de l'abbaye.]

SEQ 20 - EXT/JOUR Devant l'école élémentaire de Springfield
[Homer et Bart arrivent en voiture devant l'école. Homer ouvre le coffre et sort la maquette de l'abbaye : écrasée, de travers avec des morceaux de scotch.]
Homer : Maintenant on pourrait démolir la vraie abbaye de Westminster pour qu'elle ressemble à ça. [Il donne la maquette à Bart et consulte son portable.] Oh, il y a aucun vol pour Londres avant 17 heures. [Il marche la tête basse.]

SEQ 21 - INT/JOUR École élémentaire de Springfield - Auditorium
[Sur scène]
Skinner : Bienvenue à « Qui sera le nouveau top model de Springfield » au concours de maquettes.
[Dans le public, une mère parle à son fils.]
Mère : Kenny, il parle de ton émission.
Kenny : [Contrarié.] Oh, je l'ai regardée qu'une fois.
Skinner : Maintenant, le jury fait son passage en revue.
[Le jury, composé de Doris la cuisinière, du professeur Largo et du super-intendant Chalmers passe devant les maquettes des candidats. Homer ainsi que d'autres parents observent depuis le coin de la scène.]
Chalmers : Mmm, mmm.[Il passe devant la maquette du CCTV Building de Beijing de Milhouse.] Parfait. [Il passe devant la maquette du Congrès National du Brésil de Martin.] Étonnant. [Il passe devant la maquette des temples d'Angkor Vat d'Üter.] Stupéfiant. [Il passe devant la maquette du Taj Mahal de Noé.] Méticuleux. [Il passe devant la maquette de Bart. Surpris, il s'arrête devant lui. Il observe méticuleusement la maquette. Homer est apeuré.] Skinner ! Ces maquettes sont l'œuvre de parents qui se mêlent de tout. La seule participation qui rebute assez ma vue pour avoir été construite par un élève est celle-ci. [Il désigne la maquette de Bart. Il offre à ce dernier le chèque de 1000 dollars.] Félicitations mon garçon. Au moins, tu as suivi le règlement.
Homer : [En pointant du doigt la mère de Noé.] Yes ! Yes ! [Il grimpe sur la table de présentation des maquettes et s'adresse aux enfants.] Dans la gueule, bande de nuls ! Cet hélicoptère décolle. [Il imite à nouveau l'hélicoptère en levant ses bras et en tournant sur lui-même.]
Bart : [Face au public et à Homer.] Non ! Arrête de faire l'hélico. [Homer ralentit sa rotation et fait la tête basse.] Je n'ai pas fait cette horrible maquette. C'est mon père qui l'a faite. [Le public est surpris.] Pourquoi les vieux ne nous laissent pas faire les choses nous-même ? Selon les mots d'Oscar Wilde : l'expérience est simplement le nom que nous donnons à nos erreurs. [à Homer.] Je l'ai vu aussi P'pa.
Homer : [Il descend de la table] J'suis désolé. J'me suis laissé emporter. À partir de maintenant la seule que je ferais pour toi, c'est cosigner si ut veux un flingue. Mais au moins j'ai rendu Lisa populaire. [Son portable sonne et lit un message de Lisa.] Quoi ?! Elle aime pas ça. Ah bon?! [Homer voit Lisa, habillée en robe et pantalon violet, avec un béret et un sac à man attristé par la vitre d'une porte de sortie avec les filles de la garden party. Elle se dirige vers son père qui ouvre la porte.]

SEQ 22 - EXT/JOUR École élémentaire de Springfield - Sortie extérieure de l'auditorium
Lisa : Je suis désolée Papa. Ces filles sont gentilles en surface mais c'est trop difficile de rester à leur niveau. J'espère que tu comprends ?
Homer : Ouais, c'est clair pour moi maintenant. La meilleure chose que je puisse faire comme parent c'est simplement d'être spectateur.
Lisa : Non, il y a un moyen terme.
Homer : Lisa, une lampe est allumée ou elle est éteinte.
Lisa : Pas si tu utilises un variateur.
Homer : Ça c'est ce que les fabricants de variateur veulent de faire croire.

SEQ 23 - INT/JOUR Maison des Simpson - Hall
[Homer rentre à la maison, triste et la tête de basse.]
Marge : Qu'est-ce qui va pas, Homer chéri ?
Homer : J'ai essayé d'arranger la vie de nos enfants mais au lieu de ça je les ai amené à prendre de riches et gratifiantes décisions personnelles.
Marge : Oh, oh. Et bien, je connais un endroit dans cette maison où tu vas pouvoir vraiment te détendre [Elle accompagne Homer au bout du couloir d'entrée.]
Homer : Le matelas sur lequel dort le chien dans la cave ?
Marge : Non. Je l'ai donné au refuge des sans-abris.
Homer : Oh, il était bourré de billets de banque.
Marge : Viens, j'ai un moyen te faire oublier tout ça.

SEQ 24 - INT/JOUR Maison des Simpson - Cave
[Homer et Marge sont dans le sauna en serviette, assis et très détendus.]
Homer et Marge : Aaahhh.
Marge : Tu te sens mieux, Super Papa ?
Homer : Oh oui.
[Marge ouvre une cannette de bière et la verse sur les pierres en rigolant. Une épaisse vapeur ne laisse entrevoir que les ombres de Homer et Marge. Ils s'embrassent en faisant tomber leur serviette.]
Homer : Hi, hé, hé, hé, hé. Ouh, j'ai l'impression d'être mort et d'être en enfer.[Ils s'embrassent.]

SEQ 25- EXT/NUIT Abbaye de Westminster
[Sous la musique de Casse-noisette de Tchaïkovski, on voit la façade de l'abbaye sous des nuances de violet. Le fantôme d'Oscar Wilde sort de l'abbaye avec une baguette magique à la main. Il l'utilise pour mettre fin à l'épisode.]
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park