Haut de page

Les Simpson à la TV

Souvenirs d'enfance
S28E01

Springfield ravagée par les flammes, M. Burns accepte de payer la reconstruction de la ville à un seule condition : il veut organiser un spectacle de variétés dans l'amphithéâtre de Springfield.

Vendetta

SEQ 1 - INT/JOUR Ecole élémentaire - Classe de Mme Krapabelle
[Madame Krapabelle est devant ces élèves, dont Bart au dernier rang]
Krapabelle : Mes enfants, j'ai une surprise pour vous ! Willie ! [Willie le jardinier entre dans la classe en poussant un poste de télévision. Tous les enfants ce réjouissent et hurlent de joie. Krapabelle allume alors la télé. On y voit le logo de PBS et tous les enfants geignent de déception. Sur le téléviseur une phrase apparaît “in association with” (en association avec), les enfants ont alors un soupir d'espoir et d'attente, et la télé affiche “office du film du Canada”, les enfants sont une nouvelle fois déçus. Le titre du documentaire s'affiche “Conte de la diversité”]
Voix off : Bienvenue dans les “Contes de la diversité”. [Cette fois-ci les élèves hurlent de déception, pratiquement au point de se taper la tête contre leur bureau]
Willie : Encore une de leurs niaiseries multiculturelles ! [Il part en ricanant et referme la porte derrière lui]
Voix off : C'est l'histoire du festin que l'otarie ne voulait pas partager. [On voit deux personnages avançant sur un chemin de terre. La petite fille se baisse et parle au petit garçon, son frère]
Petite fille : Viens petit frère, ramassons des cannes de chacha.
Petit garçon : [En arrachant une de ces cannes] Je vais me faire un pagne pour les noces de la mangouste et du poisson-lune. [Au-dessus d'eux se trouve un oiseau]
Oiseau : Tu n'as pas besoin d'un pagne, le plus bel habit qui soit est le respect de soi-même.
[L'image s'arrête]
Voix off : Faisons une pause pour parler de tolérance...
Nelson : C'est pourrave ce truc !
Bart : C'est pire que Pinocchio en fauteuil roulant ! [Krapabelle est à son bureau en train de lire un magasine “Vogue”]
Krapabelle : Hé bien, si le film ne vous plaît pas vous pouvez regarder dehors ! Ha !

SEQ 2 - EXT/JOUR Devant l'école élémentaire
[Tous les enfants tournent la tête vers la fenêtre d'où on peut apercevoir Monsieur Burns et Smithers visiblement en pane de voiture. Voiture, qui d'ailleurs et très ancienne. Tous les enfants vont au bord des fenêtres]
Bart : Hé, la momie, j'adore ta décacapotable ! [Tous élèves rient]
Burns : Comment osez-vous vous moquer de mon automobile, ce fut la première voiture plus rapide qu'un homme !
Nelson : Des cavernes ! [Les enfants rient de nouveau] J'ai pensé à ça parce que j'ai dormi dans une caverne cette nuit...
Burns : Oh ! Sacré non ! Je ne vais pas laisser une bande d'écoliers me brancarder ! Tuez-les Smithers !
Smithers : [Une clé à molette à la main et la tête dans le capot] Vous pourriez aussi changer de voiture monsieur...
Burns : Faites... ce qui est le plus simple.
Martin : Changer de voiture ? Pour vous je ne vois qu'un fourgon mortuaire ! [Il regarde les autres fièrement en attendant que quelqu'un rie de sa blague, mais rien]
Nelson : Monsieur Burns craint ! [Tout le monde rit aux éclats, Martin est vexé]
Burns : Ouh ! Je me souviendrai de qui se moque de moi ! Je vais vous prendre en photo ! [Il sort un vieil appareil photo et se met sous le drap noir] Maintenant on ne bouge plus pendant 78 minutes. [Il s'endort et ronfle. Les enfants retournent dans leur classe]

SEQ 3 - INT/JOUR Centrale Nucléaire - Secteur 7G
[Homer chante la musique du Superbowl en appuyant sur les boutons devant lui. Burns entre dans le bureau d'Homer]
Burns : Simpson ?
Homer : Chargez ! [Il lève le poing en l'air, puis se rend compte de la présence de Burns et se lève de sa chaise] Ouh ! Pardon...
Burns : J'ai acheté une voiture, un joli modèle étranger [Il montre un fascicule et le feuillette] la “Lamborgotti - Fasterossa”.
Homer : Une “Lamborgotti - Fasterossa” ? C'est à elle que je pense quand je fais l'amour avec ma femme.
Burns : Oui, vous allez en prendre livraison à l'usine en Italie et me l'expédier en bateau. J'économiserais une fortune en taxes.
Homer : [Tout content] Vous m'envoyez en Italie ?!
Burns : Oui...
Homer : J'peux emmener ma famille ?!
Burns : Bien sûr...
Homer : J'dois rester avec eux ?
Burns : Ce serait gentil.
Homer : Oooh ! [Gémissements de douleur et déception]

SEQ 4 - EXT/JOUR Avion - Au dessus de Springfield
[La famille Simpson est au complet dans l'avion de gauche à droite on peut voir Homer souffrir du fait qu'il soit si serré dans ces sièges de deuxième classe, Lisa lisant un livre, Marge lisant un journal, Maggie dormant avec un ours en peluche dans les bras et Bart jouant à la Game-toy. Homer aperçoit la première classe depuis sa place et voit un homme confortablement installé en train de sortir un petit écran personnel de son accoudoir]
Homer : Hé ! En classe affaire ils ont une téloche dans leur accoudoir ! Qu'est-ce qu'on a nous ? [Il soulève le plastique de son accoudoir et aperçoit une multitude de fils électriques. Il les saisit] Un paquet de fils électriques ! [Il tire dessus, jusqu'à les arracher. On voit depuis l'extérieur de l'avion qu'au moment où il arrache les fils, un des réacteurs de l'avion se détache et tombe jusqu'à atterrir dans le jardin de Cletus]

SEQ 5 - EXT/JOUR Derrière la maison des Spuckler
[Le réacteur vient d'atterrir dans le jardin de la famille Spuckler dans un fracas épouvantable. Cletus s'approche de celui-ci, pendant que quelques uns de ses enfants courent autour]
Cletus : Hé, Brandine ! Les gosses ils ont une nouvelle maison pour jouer ! [Plusieurs des enfants grimpent sur le réacteur, se cachent dedans etc. Brandine s'approche de Cletus et le prend dans ses bras]
Brandine : Cletus, tu es le plus merveilleux maris et fils que j'ai jamais eu !

SEQ 6 - EXT/JOUR Aéroport de Vinci - Pistes d'atterissage
[A l'aéroport on voit des inventions volantes de Léonard de Vinci atterrir sur la piste d'atterrissage, puis l'avion des Simpson atterrit à son tour]

SEQ 7 - INT/JOUR Aéroport de Vinci
[A l'intérieur de l'aéroport les Simpson sont en train de récupérer leurs bagages, Lisa prend un sac vert avec le drapeau canadien collé dessus]
Bart : Pourquoi t'as mis le drapeau canadien sur ton sac ?
Lisa : Tu sais, Bart, de nombreuses personnes en Europe ont l'impression que l'Amérique fait de très mauvais choix depuis... euh... environ 5 ans ! Donc cette semaine, je suis canadienne !
Bart : Et, P'pa va faire foirer ton plan... [Il montre Homer et on le voit en train de se débattre dans la foule et de parler fort, un drapeau américain arrive parmi les bagages]
Homer : C'est mon drapeau ! [Il monte sur les autres bagages et agite le drapeau en l'air] Touchez pas au Texas ou je vous envahi bande de loosers !

SEQ 8 - INT/JOUR Usine Lamborgotti
[A l'entrée la pancarte “Lamborgotti” affiche “Pour ceux qui n'ont rien dans la tête”. A l'intérieur la famille Simpson est en train de regarder derrière une vitre les finitions de la voiture de Burns, pendant qu'un homme leur explique ce qu'ils voient]
Homme : La voilà. Elle sort de la chaîne de montage. [Une machine vient apposer le logo de la marque sur le capot de la voiture, et un bras robotisé vient l'astiquer. La voiture part et le bras articulé fait le geste cliché italien, celui que l'on pourrait faire en disant “Ma che bella !”]
Homme : Cette voiture est l'ultime mariage du design et de la technologie.
Marge : [Très impressionnée] Oooh ! Mariage !
Homer : Il faut que je la conduise direct à Rome où un bateau la transportera à Springfield.
Marge : Dommage ! J'aurais bien aimé visiter un peu l'Italie...
Homer : Marge ?! Est-ce que me pousse à être irresponsable ?
Bart : Pourquoi tu le pousses pas à nous prendre une assurance santé ? [Homer saisit Bart par le cou pour l'étrangler]
Homer : Ouh ! Espèce de sale pitit ! [Durant la bataille Bart active le bras robotisé qui saisit Homer par son cou pour et l'étrangle. Bart active un autre bras mécanique qui prend une portière de voiture et frappe Homer avec, jusqu'à ce que les deux tombent sur le sol, épuisés]
Homme : [Consterné] C'est votre premier voyage ici ?

SEQ 9 - EXT/JOUR Dans la Lamborgotti
[Les Simpson sont à bord de la voiture de Burns et roulent en direction de Pise]

SEQ 10 - EXT/JOUR Pise - McDonald
[On voit la tour de Pise]
Homer : Ouah ! J'avais vu des photos mais on n'peut pas s'rendre compte de ce que c'est tant qu'on n'y est pas... [Le plan s'élargit et on voit la famille Simpson en train de manger dans un McDonald's qui a vue sur la Tour de Pise] ... un McDonald où c'est qu'on peut boire du vin ! [Il brandit une bouteille de vin en l'air et boit une gorgée au goulot]
Lisa : Papa, tu ne veux pas te retourner pour voir la Tour ? [Homer et la Tour sont sur le même plan]
Homer : Oh... Bah je l'ai en photo sur mon gobelet ! [Il brandit le gobelet dont la photo se confond avec la vraie Tour]

SEQ 11 - EXT/JOUR Pompéi
[La famille arrive à la ville de Pompéi et se promène dans les rues de cette ville abandonnée]
Lisa : Quand le Vésuve est entré en éruption, les cendres ont recouvert les gens tellement vite qu'ils ont été pétrifiés dans la position qu'ils avaient au moment de leur mort.
[On voit alors des statues de cendres représentant une famille (étrangement de la même forme que les Simpson), dont la mère porte un bébé et houspille son mari une bouteille à la bouche et le cou de son garçon à la main, pendant que la petite fille tente de calmer ses deux parents. Le plan s'élargit et on voit les Simpson au fond de la pièce dans le même ordre que les membres de la famille pétrifiée]
Homer : Sauvages !

SEQ 12 - EXT/JOUR Dans la Lamborgotti
[Les Simpson roulent à bord de la voiture de Burns]
Marge : Ca fait trois fois qu'on voit le Ponte Vecchio, on a du se perdre...
Homer : Je vais consulter le GPS, [Il appuie sur un bouton], il dit de tourner à gauche à la femme énorme en tutu qu'un nain fait manger...
Lisa : [En regardant le tableau de bord] C'est le DVD d'un film de Fellini !
[Sur l'écran on voit en effet une grosse femme en tutu se faire nourrir de spaghetti par un nain monté sur un tabouret]
Homer : Ouais, d'accord... Le bras du nain indique le chemin !
Bart : P'pa, un camion !
[En face d'eux un camion freine brusquement laissant tomber sa marchandise par terre sous les cris des Simpson terrifiés. Les marchandises, qui sont des spécialités italiennes, roulent sur la route et les Simpson tentent de les éviter]
Lisa : Mozzarella ! [La voiture se détourne] Parmigiano ! [La voiture slalome parmi les fromages] Provolone ! Pecorino ! Gorgonzola ! Fontina ! Taleggio ! Bocconcini ! [Les Bocconcini étant de petits fromages au lait de vache ou de bufflonne, ils sont très liquides, et il s'éclatent sur le pare-brise tels de la neige. Une fois le pare-brise recouvert, Homer active les essuie-glaces. La famille découvre en cri la spécialité suivante qui leur tombe dessus] Mortadelle ! [La Mortadelle s'écrase sur le capot de la voiture, qui s'arrête]
Homer : C'est pas grave on a l'assurance fromage ! [Il sort le papier]
Marge : Mais ça ne couvre pas la Mortadelle...
Homer : Naaaan !!!!

SEQ 13 - EXT/JOUR Quelque part sur la route
[Les Simpson sont en train de pousser la voiture sur la route pendant que se couche le soleil]
Homer : Saleté d'Italie, si seulement t'avais pas été unifiée par Victor Emmanuel cette andouilla tu serais restée une simple confédération de cités faisant un peu de commerce entre deux guerres... [La famille pénètre dans la ville de Salsiccia]

SEQ 14 - EXT/JOUR Dans la ville de Salsiccia
[La famille Simpson a laissé la voiture à l'entrée de la ville et sont sur la place principale]
Lisa : Y'a peut-être un mécanicien dans ce village toscan. [Une grand-mère trait une chèvre, Homer s'en approche]
Homer : Hé ! Vous vous y connaissez en moteur de voiture de sport ?
Grand-mère : Mi scusi ?
Homer : [Il parle lentement et fort, comme si la dame était sourde] C'est une Lamborgotti Fasterossa XT500 avec ABS, DVD, GPS ! [La dame se lève]
Grand-mère : Héééé... Americano !
Homer : [Désespéré] Americano ?! Ca veut dire quoi ce mot ?! [Il s'énerve et gronde la vielle dame] Vous pouvez pas apprendre à parler ma langue ? J'ai bien appris moi à manger vos plats ! [La vielle dame montre la mairie]
Grand-mère : Il merio capisce l'inglese...
Lisa : Hé ! Elle dit que leur maire comprend notre langue !
Homer : Je vous respecte, vous et votre pays. [Il sort un mug marqué “Kentucky” et l'offre à la dame]
Grand-mère : [Elle s'énerve] Ooh ! Kentucky ! En italien c'est une prostituée !
[Elle brise le mug par terre et gifle violemment Homer]

SEQ 15 - INT/JOUR Mairie de Salsiccia
[Les Simpson pénètrent dans le lugubre bureau du maire]
Marge : Pardon, monsieur le Maire [Ils avancent et voient le fauteuil du maire tourné vers la fenêtre, il s'approche du bureau] vous devez pouvoir nous aider...
Tahiti Bob : Mais certainement... [Il se retourne et il s'agit de Tahiti Bob]
Les Simpson : [Affolés] Tahiti Bob !!
Tahiti Bob : [Affolé] Les Simpson !
[Tahiti Bob et les Simpson se regardent mutuellement et crient, horrifiés]
Bart : Tahiti Bob ! De tous les villaggi, de toutes les regioni, de toute l'Italia, il a fallu que vous soyez le Mario de celui-ci !
Tahiti Bob : Je suis tout autant navré de vous voir que vous l'êtes de me voir...
Lisa : Pourquoi êtes-vous venu ici ?
Homer : Ouais, racontez votre histoire, mais il faut un début, un milieu et une fin, [Menaçant] et que vous nous donniez l'envie d'applaudir le héros !
Tahiti Bob : Mon histoire commence après que j'ai tenté une fois encore de tuer Bart...
Homer : D'accord, jusqu'ici j'applaudis...

SEQ 16 - INT/NUIT Histoire de Bob - Chambre de Tahiti Bob
[Tahiti Bob entre dans une pièce, énervé, enlève son bonnet (ce qui libère ses cheveux les faisant partir dans tous les sens tels des ressorts), un couteau à la main. Il pose son bonnet sur son portemanteau, range son couteau dans son étui et s'assoit sur un siège. Derrière lui se trouve un tableau représentant des personnages riant et la phrase “Tu vas assassiner Bart, quand ?”. Pendant ce temps Bob narre son histoire]
Tahiti Bob, narrateur : Je voulais recommencer à zéro mais où ?
[Il tourne un globe terrestre, se cache les yeux, brandit un couteau et le plante sur la ville d'Orlando en Floride]
Tahiti Bob, acteur : Nooon !! Jamais de la vie !!! [Il retire son couteau relance le globe et plante son couteau sur la Corée du Nord] Pas ça !! [Retire le couteau, relance le globe et tombe sur la ville de Shelbyville] Jamais !! [Il relance une nouvelle fois, et tombe sur l'île de Bartovia, île ayant la forme de la tête de Bart] Bon, ça va comme ça... [Il retire son couteau, et cherche sur le globe un endroit satisfaisant, et il le plante en Toscane en Italie] Ah, Toscane, on dirait que la chance me sourit enfin... [Il part et marche sur un râteau se le prenant en pleine face (ce qui fait référence à un autre épisode). Il s'énerve, ronchonne, saisit le râteau et le balance dans la pièce]

SEQ 17 - EXT/JOUR Histoire de Bob - Entrée de Salsiccia
[Tahiti Bob descend du train, heureux]
Tahiti Bob, narrateur : Laissant mon passé derrière moi, je m'installais dans le petit village de Salsiccia. J'eu du mal à me faire accepter... [Bob et dans la rue et tente de communiquer avec une habitante]
Tahiti Bob, acteur : Ca se prononce, “Buongiorno”. Vous devez traîner sur la seconde syllabe. Tenez, laissez-moi vous guider. [Il saisit la bouche de la dame et la tort violemment, elle lui crache au visage et s'en va]

SEQ 18 - EXT/JOUR Histoire de Bob - Rues
[Tahiti Bob se promène dans la rue]
Tahiti Bob, narrateur : Mais tout changea avec les vendanges...
[Il arrive devant d'énormes tonneaux et des personnes sont en train de presser des raisins avec les pieds. Ces personnes se plaignent et son fatiguées. L'une d'entre elle parle, le texte est sous-titré en français]
Femme : Je renonce c'est trop difficile.
Homme 1 : Nos petits pieds sont nuls...
Homme 2 : [Il montre les gigantesques pieds de Tahiti Bob] Regardez ces grands pieds !
[Tous les ouvriers arrêtent leur labeur et regardent les pieds de Bob, quelques secondes plus tard Bob est à l'ouvrage et écrase moult raisins avec ses pieds]
Tahiti Bob, acteur : [Il chante] Ces pieds sont faits pour presser, et ils presseront tout. Un jour grâce à ces pieds j'aurais du chianti dans je suis fou. Prêts les pieds ? Et on presse ! [Il danse avec tonitruance et en chantant, le jus coule à flot, les ouvriers l'admire. On voit un homme refermer une bouteille de “Chianti di Salsiccia” dont le logo représente Bob s'embrassant son pied]

SEQ 19 - EXT/JOUR Histoire de Bob - Place principale de Salsiccia
[La plupart des habitants de Salsiccia sont réunis autour de trois tables, afin de fêter la fin des vendanges. Bob est en bout de la table du milieu]
Tahiti Bob, narrateur : Ce fut la plus belle des vendanges, je me sentais enfin [Des gens se servent du Chianti de Bob] pleinement accepté. [Bob lève un verre, les habitants le suivent radieusement]

SEQ 20 - EXT/JOUR Histoire de Bob - Election de Bob
[Plusieurs hauts dignitaires de la ville de Salsiccia sont autour de Bob sur une estrade devant des dizaines de personnes. Une vieille dame, remet l'écharpe de maire à Bob]
Tahiti Bob, narrateur : Au printemps suivant les contadini [Paysans] m'ont élu maire. [Sur l'écharpe de Bob il est marqué “Il mayore”. Bob se fait acclamé par la foule] Mais j'avais gagné plus que l'amour d'une ville...

SEQ 21 - INT/JOUR Mairie de Salsiccia
[Retour au présent. Tahiti Bob est face au Simpson en train de finir son histoire, lorsque une belle brune l'appelle, un petit garçon avec la même coupe que son père, Bob, entre les bras]
Francesca : Roberto, amore !
Tahiti Bob : Voici mon épouse, Francesca, et mon fils Gino.
Homer : Oh, bah ça alors ! J'ai toujours pensé que vous étiez gay comme un phoque. [Dit-il en lui mettant la main sur l'épaule]
Tahiti Bob : Eh, bien... Comme tout le monde... j'ai essayé au collège...
Homer : Moi, j'ai pas été au collège...
Tahiti Bob : Comme c'est malheureux...
Marge : Bonjour ! Je suis Marge, voici mon mari Homer, mes filles Lisa et Maggie et mon fils Bart Simpson.
Francesca : Bart Simpson ? Le nom que Roberto crie quand il fait un cauchemar ?
Gino : [Il agite son poing tel un poignard] Bart Simpson ! Bart Simpson ! Bart Simpson ! Je fais comme mon papa ! Gna gné gné ! [Il find d'enfoncer ledit poignard]
Tahiti Bob : [En prenant Gino dans ses bras, embarassé] Mnahaha, oui... Bart et moi, allions souvent pêché à la mouche ensemble... [Il refait le geste de son fils]
Gino : [En tournant en rond et en faisant le geste] Meurs Bart ! Meurs Bart ! [Il se prend alors un râteau dans la tête, et ronchonne tel son père avant de tombé à la renverse dans les pommes. Francesca le ramasse]
Francesca : Restez dîner avec nous, vous me parlerez de mon merveilleux Roberto... [Elle lui met la main dans les cheveux] Mmmh... Tu fais l'amour comme un homme qui sort de prison... [Ils s'embrassent]
Tahiti Bob : [Embarrassé] Mnahaha... Oui, oui... Tu es avide de mes caresses... [Il la raccompagne à la porte] Emmène le petit et ferme la porte, tu y auras le droit tout à l'heure. [Il referme la porte du bureau, se tourne rapidement vers les Simpson, se met à genoux et joint les deux mains] Simpson, je vous en supplie, ne détruisez pas la nouvelle vie que j'ai créée, même le plus odieux des criminels doit avoir une septième chance !!
Marge : Bob, vous n'avez pas dit à votre femme tout ce que vous avez fait ?
Homer : Eh, bah moi, je raconte tout à Marge, pas forcément avec des mots, mais par des attitudes [il chuchote] comme quand je fais des trucs en douce...
Bart : [Il croise les bras] Bob, votre famille découvrira la vérité, tôt ou tard, vous essayerez à nouveau de me tuer... D'ailleurs je vais le prouver ! [Il soulève son t-shirt et secoue son ventre devant Bob] Allez Bob, tué, tranché, servi grillé !
Tahiti Bob : Oh ! Le petit garnement ! Ha ha ha ! [Il lui remet son t-shirt et lui appuie sur le ventre] Un jour tu combleras de joie un meurtrier... Mais ce ne sera pas moi ! [Il lui passe la main dans les cheveux]
Marge : Bart, Bob a une famille maintenant, on ne peut pas être mauvais quand on a une famille...
Lisa : Et on connaît tous des histoires de rédemptions. Par exemple, Jean Valjean ou Mel Gibson qui a tourné “La Passion”...
Homer : D'accord, Bob, on dira pas à ta pitite famille que t'es un dangereux psychopathe, si tu répares notre voiture !
Tahiti Bob : Grazie ! Je ne peux pas changer le passé, mais je peux essayer de me racheter. Mon humble petite ville est à votre service !

SEQ 22 - EXT/JOUR - Devant la mairie de Salsiccia - Balcon
[Tahiti Bob ouvre la fenêtre, et ils vont sur le balcon et Bob s'adresse aux habitants] Queste sono mi amici gli Simpson ! [Les Simpson saluent la foule en délire, Homer lui, fait la même tête et adopte les mêmes attitudes que Mussolini]
Lisa : [En chuchotant] Papa, ne copie pas Mussolini...
Homer : Mais je croyais que j'imitais Donald Trump... [Il refait les mimiques]

SEQ 23 - INT/JOUR Boucherie de Salsiccia
[Homer et Marge, en compagnie de Tahiti Bob, entrent dans la boucherie de la ville. Marge saisit un dépliant et le lit]
Marge : Oh, c'est touchant ! “Cette charcuterie passe au hachoir la même famille de porcs depuis 600 ans.”
Boucher : [En italien] Je suis hanté par les fantômes de 10 000 porcs ! [Homer lui tapote sur l'épaule pour attirer son attention derrière]
Homer : Prego ? [Il lui montre une moulinette à viande]
Boucher : Si ! Si ! [Il s'approche de la machine et mouline la viande. Homer colle sa bouche à la sortie de la machine et avale toute la viande hachée. Il fait signe au boucher de partir, s'excite et prend la manivelle du moulinet et la tourne pour aller plus vite. Bob, perplexe se tourne vers Marge]
Tahiti Bob : Et il vous embrasse avec cette bouche ?
Homer : [La bouche pleine] Je t'aime Marge ! [Il l'embrasse dans l'air, des morceaux de viandes volent]

SEQ 24 - EXT/JOUR Terrain de football de Salsiccia
[Plusieurs personnes sont en train de jouer au football. On peut voir les gigantesques pieds de Bob, recevoir le ballon]
Tahiti Bob : Ah ah ! Admirez mon fameux drible ! [Il s'élance, drible les enfants, et se retrouve nez à nez avec Bart, il lance le ballon sur sa tête, celui-ci s'enfonce dans ses cheveux, descend dessous son t-shirt, avant de tomber par terre sous les rires des enfants, Marge avec Maggie dans les bras est en train de regarder le match avec Francesca]
Francesca : Quel homme merveilleux !! On doit le regretter en Amérique...
Marge : [Embarrassée] Euh... Eh bien... Euh...

SEQ 25 - INT/JOUR - Ancienne maison de Tahiti Bob
[Pendant ce temps à Springfield, dans l'ancienne maison de Tahiti Bob, le chef Wiggum défonce la porte avec un coup de pied et entre en compagnie de Eddie et Lou, tous armés de mitrailleuses]
Wiggum : Tu es cuit, Tahiti Bob ! [Les trois policiers tirent dans tous les sens. Lorsqu'ils s'arrêtent la fumée laisse place à 5 enfants horrifiés en train de fêter l'anniversaire de celui du milieu, autour d'eux tout n'est que carnage]
Lou : Chef, j'ai essayé de vous prévenir il n'habite plus là depuis des mois...
Wiggum : Ooh... Je suis vraiment désolé... Haha... [Il s'approche des enfants et montre une banderole de fac marquée Pennsylvania] Oh ! C'est la fac de Pennsylvanie ! Oui mon cousin y est allé, vous l'avez connu ? Mark Wiggum, un gros, qui jouait toujours au Rubicube ? [Les enfants n'ont toujours pas changé de tête depuis la fusillade]

SEQ 26 - EXT/JOUR Place principale de Salsiccia
[Toute la ville est réunie autour d'un banquet à l'occasion de la réparation de la voiture de Burns qui est en arrière plan ornée d'un gros nœud bleu. Bob lève un toast]
Tahiti Bob : Mi amici, ce repas est en l'honneur de mes vieux amis, les Simpson. Demain, ils retourneront en Amérique, en emportant ma gratitude, mon amitié, et je souhaite du fond du cœur qu'ils ne reviennent jamais. Et maintenant, Mangiate ! [Des serveurs remplissent les verres des convives du Chianti de Bob, jusqu'à ce qu'ils en soient au verre de Lisa. La bouteille approche, Lisa salive, et Marge saisit le verre]
Marge : Oh non ! Pas pour elle, elle n'a qu'huit ans !
Tahiti Bob : [Une bouteille à la main] Marge, ne soyez pas si rigide... [Il remplit le verre de Lisa que Marge tient]
Bart : [Un verre de Chianti à la main] Bah ouais, on est en Italie ! Regarde, l'ivrogne du village il a deux ans ! [On voit un bébé en culotte courte une bouteille à la main, des tâches de vin sur le t-shirt]
Ivrogne : Hé, Mambo, Mambo italiano ! [Il danse en chantant cette chanson de Dany Brillant, puis il rote, boit un coup pendant qu'il perd sa culotte. Lisa prend alors le verre et le met à la bouche. Pendant ce temps Francesca et Bob, Marge et Homer, Maggie et Gino et Bart et la vieille dame à la chèvre sont en train de danser. La chèvre de la vieille dame arrive et regarde Bart d'un mauvais œil. Plus tard, Marge lève un toast à son tour]
Marge : Bob, votre générosité et votre “abondanza” nous vont droit au cœur ! [Elle est applaudit par les villageois]
Lisa : [Saoule] Bravo ! Bravo ! Bravissimo ! [Elle tente de boire mais renverse son verre sur sa robe] Oh ? Mince, ça va partir avec un peu de vin... [Elle en verse à nouveau] Nickel, voyez !... Vas-y continue ton truc...
Marge : On comprend qu'il soit un bienfaiteur vénéré de votre communauté...
Lisa : Oui, et un malfaiteur recherché dans note communauté ! Ha ha ha ! [Bob se dessert le col, embarrassé]
Marge : Il mérite qu'on le fête et qu'on l'acclame !
Lisa : Qu'on l'arrête et qu'on le condamne ! [Bob se précipite sur le verre de Lisa, elle tente de le récupérer]
Tahiti Bob : Il est temps de te coucher ! [Elle s'évanoui] Les enfants ivres racontent des fadaises... [Il l'emmène plus loin, elle tombe et pour se retenir attrape le col du costume de Bob. En tombant elle enlève tout le costume de Bob, laissant place à la tenue de prisonnier de Springfield qu'il porte par-dessous. Tout le village est abasourdi. Homer se lève et le montre]
Homer : Aaah ! Tahiti Bob !!
Vieille dame : Tahiti Bob ?! Il fugitivo ?! [Deux poliziotti se regardent, l'un deux hausse les épaules et sort un livre intitulé “I Criminali Americani”]
Poliziotto : Les criminels américains. [Il tourne les pages et tombe sur la photo du Serpent] Cambriolage... [La photo du maire Quimby] Conduite en état d'ivresse... [La photo de Peter Griffin de la série “Les Griffin”] Plagiat... [Pour répondre ironiquement aux personnes accusant les Griffin de plagier les Simpson. Il tombe ensuite sur la photo d'Adam Smith de la série “Américan Dad!”] Plagiat de plagiat... [Pour répondre ironiquement aux personnes accusant “Américan Dad!” de plagier “Les Griffin”. Il tombe enfin sur la photo de Tahiti Bob] Multiples tentatives de meurtres...
Francesca : Roberto, est-ce que c'est vrai, tu as voulu commettre un meurtre ?!
Tahiti Bob : Mais chérie, leur fils m'a poussé au meurtre en prouvant l'innocence d'un clown que j'avais fait accusé d'un vol au mini-marché ! Oooh... Tout ça semble... Stupide...
Vieille dame : Tu as déshonoré notre humble village contrôlé par la mafia... Nous ne voulons plus te voir, tu es maudit ! [Elle lui fait un signe italien de rejet en mettant son pouce sous ses incisives et en le projetant vers Bob, la chèvre fait de même. La colère commence à monter en Bob, les Simpson reculent discrètement]
Marge : Oh... Il a son regard de tueur... [Homer retire le nœud bleu autour de la voiture et la famille rentre à l'intérieur]
Tahiti Bob : Famille Simpson, attendez-vous à subir une... Vendetta !!

SEQ 27 - EXT/JOUR Voiture de Burns
[Les Simpson sont en train de partir, Marge cherche dans le dictionnaire Italien - Anglais]
Marge : Vendetta veut dire... Vendetta ! [Toute la famille crie] Ce type passe de la courtoisie au meurtre à la vitesse de l'éclair...
Bart : En tout cas, cette fois, c'est Lisa qui lui a gâché sa vie...
Lisa : Oooh... Je me sens mal... [Elle se tient la tête]
Homer : Hi, hi, hi ! Ca s'appelle une gueule de bois, ma pupuce, c'est un aspect incontournable de la vie.
Burns : [Sur le téléviseur] Simpson, où est ma Lamborgotti ? Vous deviez rentrer il y a un mois...
Homer : Monsieur Burns, il se peut qu'on ait quelques problèmes de liaison... [Il scotch une photo sur le téléviseur]

SEQ 28 - INT/JOUR Centrale nucléaire - Bureau de Burns
[Dans le bureau de Burns on voit sur son poste de télévision le bon côté de la photo d'Homer, sur laquelle il est couché nu. Dessous un message : “Ne partez pas !”. Burns et Smithers soupirent]

SEQ 29 - EXT/JOUR - Voiture de Burns
[Retour dans la voiture de Burns]
Homer : Hi hi hi !
Lisa : [En regardant dans la lunette arrière] Tahiti Bob ! [On le voit arriver en vespa. Alors que la route menant à Rome est bouchée, Homer sort de la route et descend sur le bas côté] Oh, papa ! Tu roules sur un ancien [On le voit rouler sur un aqueduc] aqueduc romain !
Homer : Qu'est-ce que je dois faire avec ce truc ? Transporter de l'eau au duc de la ville ? [Bob les suit toujours, Homer le regarde] Oh oh... [La voiture arrive au bout de l'aqueduc] Fainéants de Romains ! [La voiture tombe, les Simpson crient. Soudain la voiture s'arrête en plein vol. Les Simpson se demandent ce qui s'est passé... On peut alors voir que la voiture s'est plantée sur le sommet de l'Obélisque de la piazza del Popolo à Rome. La famille sort de la voiture] Tâchez de vous rappeler où on est garer...
[Bob est en haut de la colline et les regards désespéré, Homer fait descendre Marge qui tient Bart de l'obélisque]
Marge : Merci ! Vite ! [Ils se sauvent]
Tahiti Bob : [En geignant] Pourquoi je n'arrête pas d'essayer de les tuer ?...
Francesca : [Elle tient Gino et elle est très remontée] Roberto !
Tahiti Bob : Francesca, tu es venue à moi... Tu arrives au bon moment puisque je jure [Il lève la main droite] de ne plus jamais lever un poing vengeur...
Francesca : [Elle saisit le bras de Bob] Ah non Roberto, si les Simpson t'ont déshonoré, ils ont déshonoré notre famille ! Et nous nous vengerons comme une famille !
Gino : [Il sort un couteau de boucher] Vendetta ! Vendetta ! Vendetta per mio papà ! [Il lance le couteau et le récupère sur la pointe]
Tahiti Bob : Ah... La vengeance est un plat qui se mange froid, et en famille [Il les prend dans ses bras] dans notre cas... [Francesca et Bob rient cyniquement, Gino les copie, il tombe et pleure. Francesca le récupère et il rie de nouveau]

SEQ 30 - EXT/JOUR Quelque part à Rome
[Les Simpson se promènent sur le trottoir]
Marge : On est dans une ville étrangère, sans voiture, poursuivis par un tueur... Je fais un cauchemar, réveillez-moi !
[Un bus s'arrête devant eux. Sur celui-ci ce trouve une publicité annonçant Krusty au Colisée pour jouer l'opéra “Pagliacci” (Les clowns)]
Lisa : Hé ! Krusty joue dans un opéra, ici à Rome, il peut nous sauver la vie ! Il faut aller le voir !
Homer : [Il se lamente] Ooh ! Un opéra !! Ils ont ça ici aussi...

SEQ 31 - INT/JOUR Coulisses du Colisée
[Krusty est en train de lire le script de la pièce. Il est habillé en Canio. Sur son siège Monsieur Teeny regarde aussi le script]
Krusty : Ba... Voyons... Oh ça se fait pas... [Il tourne la page] Ah ça c'est pas drôle... [Il tourne la page] Là on va changer “riche marchand” en “nudiste à gros nichons”. [Il prend son stylo rouge et change] Ca ça manque de punch ! [Il tourne la page] Ca, je vire ! [Il arrache la page] Deux actes !! [Les Simpson entrent]
Bart : Krusty il faut nous aider !
Krusty : “Il faut” s'fait pas... [Il retire ses lunettes]
Lisa : Tahiti Bob poursuit une vendetta contre nous !
Krusty : Vendetta ? Vendetta de quoi ? Qui est-ce qui vend des tas de quoi ? [Les Simpson le regardent tous perplexes] Ah ! [Il se lève, affolé] C'est ma blague de début... Et ma blague de fin... Et de secours pour les trous de mémoire... [Il se rassoit en prend son visage dans ses mains, il pleure]
Bart : [En suppliant] Aidez-nous s'il vous plaît ! On ne peut pas être les premiers chrétiens à mourir au Colisée !
Krusty : Je sais ce qu'on va faire... [Il se lève et prend des costumes dans son armoire] Mettez ces costumes, allez sur scène et mêlez-vous aux figurants, il n'osera pas vous tuer devant tous ces témoins.
Homer : Je peux faire le Fantôme de l'Opéra ?
Lisa : Papa, le Fantôme n'est pas là-dedans !
Homer : Mais je l'fais vachement bien ! [Il se retourne mais son bras sur un œil, se tourne à nouveau et parle avec une voix fantomatique] Ouh ! Je suis le méchant Fantôme gay ! Prends garde à mes bougies parfumées... Ouh ! Parfumées ! [Ces spectateurs sont perplexes]

SEQ 32 - EXT/JOUR Colisée
[La pièce d'opéra à lieu, Krusty est au centre de la scène, face à l'orchestre, un faisceau de lumière l'éclaire]
Krusty : Au Krusty Burger, ils ont pas de Krusty Burger ! [Parmi les figurants on peut voir les Simpson] Ha ha... [Il pleure, tout le public est choqué] Hé, c'est pas ma faute si ce truc est nul...
[Derrière la scène Tahiti Bob et sa famille regardent la pièce sur une esplanade surélevée à travers des petites jumelles]
Tahiti Bob : C'est épouvantable ce que ce clown fait aller en Canio ! Et après on me traite de criminel ! [Gino regarde à travers les jumelles et il aperçoit les Simpson. Bart se retourne et se rend compte qu'il a été vu, il est effrayé. Homer se retourne et voit à son tour qu'il est repéré, celui-ci fait alors coucou du bras avec un grand sourire]
Gino : Vendetta ! Vendetta ! [Il met son couteau entre ses dents, saisit une corde et descend le long de celle-ci] Vendetta ! Vendetta !
Tahiti Bob : Sans vouloir me venter, il a la méchanceté d'un élève de quatrième. [Gino arrive sur la scène derrière les Simpson]
Gino : Vendetta ! Vendetta ! [Il se cache derrière les décors]
Krusty : Voyons... Qu'est-ce que j'ai d'autre... [Il cherche parmi des petits fafiots] Quand j'ai dit à la jolie guide qui m'accompagnait : “Si on passait cette journée à Naples au lit ?” [Napoli] Elle m'a filé une baigne. Ha ha... [Le public n'a aucune réaction, jusqu'à ce qu'un homme au fond se lève]
Homme : Faut dire “Napoli” !
Krusty : Je sais pas si Nap est au lit, mais vous vous dormez... Vous êtes morts, parce que j'entends les mouches voler ! [Il tend l'oreille, quand une trappe sous lui s'ouvre, le faisant tomber. Tahiti Bob ressort instantanément, pour chanter le vrai “Pagliacci” avec les vraies paroles]
Tahiti Bob : “Ridi, pagliaccio, sul tuo amore infranto !” [I Pagliacci Acte I. Le public lui fait une ovation]
Homer : [Une larme à l'œil] Oh... C'est magnifique !
Marge : C'est Tahiti Bob !
Homer : Je sais, il est éblouissant ! [Gino sort du décor, un couteau à la main, les Simpson tentent de se sauver mais Francesca les surprend derrière eux]
Lisa : On ne joue pas ils veulent vraiment nous tuer ! [Le public est choqué]
Tahiti Bob : “Ridi del duol che t'avvelena il cor !”
Public : Ahh !! [Conquis]
Tahiti Bob : La commedia... [Il s'agenouille] è finita ! Ah ah ah ! [Il sort son couteau et s'approche des Simpson. Sa femme et son fils font de même. Soudain une limousine noire s'interpose entre les Terwilliger et les Simpson, Krusty ouvre la porte arrière]
Krusty : Montez vite !

SEQ 33 - EXT/JOUR Colisée - Limousine
[Ils montent, la voiture s'en va]
Bart : Krusty, vous nous avez sauvé !
Krusty : J'ai besoin qu'on m'aide à passer en douce des antiquités en Amérique... [Il sort une statuette] Chacun en casse un morceau et le garde sur lui... [Tous s'exécutent] Cachez le bien...

SEQ 34 - EXT/JOUR Colisée
[Pendant ce temps sur la scène du Colisée]
Gino : Vendetta ! Vendetta ! Vendetta ! [Un papillon s'approche de lui] Farfalla ! [Il le menace avec son couteau] Farfalla, vendetta ! [Francesca et Bob se regardent amoureusement, la famille s'en va] Farfalla, vendetta !

SEQ 35 - Générique
[Pendant que le générique défile]
Gino : Farfalla, vendetta !
[Ensuite, les Simpson sont à Venise sur une gondole]
Marge : Oh, Homer, quelle ville romantique... Ce tour en gondole était une merveilleuse idée !
Gondolier : [En chantant] Quand une femme si jolie a un si gros mari, c'est immoral ! Elle embrasse cet idiot quand je sue sang et eau ! [Homer commence à s'énerver]
Homer : Ca va, tu me les brise !
Gondolier : Scusi... Zé pas comprendre... [Il chante à nouveau] Quand je vois ce gros lard...
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park