Haut de page

Le rêve de tout homme

Saison 27 - Episode 1
Code : TABF14 | N° : 575 | Durée : 20'37

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 27-09-2015  06-10-2018  08-09-2016  07-04-2020

Titres étrangers

Every Man's Dream
Traumwelten
Minden férfi álma
Il sogno di ogni uomo
El sueño de todo hombre
O Sonho de Todo Homem
Traumwelten
Nainen unesta
Marzenie ka?dego m??czyzny

Rechercher sur le site

L'anecdote du jour

Dans Le petit parrain (s3) Gros Tony porte sur sa tenue de prisonnier le matricule 8F03, étant aussi le même code de production de l'épisode.

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Le rêve de tout homme

À la centrale nucléaire, Homer provoque un incendie dans son bureau car il ne peut s’empêcher de dormir. À l’hôpital, le docteur Hibbert annonce à sa famille qu’il est atteint de narcolepsie, une maladie provoquant sans cesse l’envie de dormir. Dès lors, Homer utilise sa maladie comme excuse afin d’éviter d’accomplir tout effort, excepté pour aller chercher ses médicaments. Mais à la pharmacie, Homer tombe encore de sommeil et rentre chez lui sans ses médicaments, un évènement de trop pour Marge qui n’en peut plus et le soupçonne même d’être saoul. Pour la énième fois, le couple décide d’aller voir un thérapeute matrimonial mais pendant la séance, Homer continue de s’endormir ou de ne pas prêter attention. Alors, sur les conseils de la thérapeute, Marge décide finalement de quitter Homer pour de bon… Triste et sans foyer, Homer crèche à la centrale nucléaire et passe ses journées à attendre des nouvelles de Marge. Jusqu’au jour où il décide de tourner la page et qu’il flirte avec la jolie pharmacienne d’une vingtaine d’année, Candace. Pour la toute première fois, Homer se laissera tenter par l’expérience d’une nouvelle relation…

Musiques de l'épisode

"What A Wonderful World" de Louis Armstrong  ? Chantée par Maggie et en version rock dans le bar à la scène suivante et au générique de fin.
"Through It All There Is Love" de Two Lips (Dan Castellaneta)  ? : Quand la famille Simpson pose sur un certain nombre d'albums imitant les albums des Beatles.
"Big City (Everybody I Know Can Be Found Here)" de Spacemen 3  ? Quand Homer commence à délirer quand il est en ville avec Candace

Personnages de l'épisode

Dr. Zilowitz

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 286 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

alexandreleblanc | 05/10/2015 à 06h25 | 9/20

Bon, je trouve sévère pour la plupart d'entre vous. Pour ma part, je n'ai pas fait de critique tout de suite, car je voulais le voir au moins deux fois avant et je pense que c'est toujours ce que je ferai à l'avenir cette année. L'épisode commence bien avec une bonne référence lors du gag du canapé au Beatle. Ensuite, l'épisode commence tranquillement avec l'histoire qui est pas si mal au début, mais vraiment sans plus. C'est surtout les gags comme Bart qui fait semblant de pleurer, Homer qui s'imagine une vie avec que des Homer, le passage avec Dr Hibbert. Cependant, je ne supporte pas le gag qui revient tout l'épisode avec la mousse qui sort des oreilles d'Homer et je n'ai pas tellement aimé quand Bart passe de orange, rouge et mauve quand il s'étrangle avec le truc de pression à l'hôpital. Pour ce qui est de la suite de l'épisode, j'ai beaucoup aimé la scène de Homer qui vit à la centrale et ça ma beaucoup fait rire quand Burns passe par la fenêtre et retombe dans les bras de sa statue géante et il dit à Smithers de passer par son cul pour venir le chercher (gay reference xD). Ensuite l'histoire est un peu mieux avec la scène chez Moe ou encore quand Candace met du GHB dans la bière de Homer. L'animation dans la scène de drogue est vraiment très réussi et j'ai beaucoup aimé toutes les références comme le coyote de la saison 8 dans le mystérieux voyage d'Homer ou encore la mascotte olympique de la reine du balais de la saison 21. (suite sur le forum)
lenny bar | 02/02/2019 à 16h55 | 7/20

Un début d'épisode assez bon avec plusieurs gags, une histoire sympa sur la narcolepsie qui aurait pu donner un très bon épisode s'ils avaient continuer sur cette voie. Mais pour une raison qui m'échappe, ça bascule sur une énième dispute entre Homer et Marge... Bon, ma foi, à partir de là l'épisode commence à devenir moins bon mais ça reste relativement cohérent et Simpsonien... Et vient ensuite la première mauvaise surprise de l'épisode... que je ne spoilerai pas, mais elle est suivie de plusieurs autres mauvaises surprises. C'est bien simple, Tout est à jeter. C'est irrespectueux, incohérent, pas drôle, bizarre... bref, une des pires fins imaginable pour un épisode des Simpson. Au niveau gags, j'ai surtout aimé : Marge qui dit que les bébés sont toujours mignons, et là on voit que Maggie n'est pas du tout à son avantage, L'ensemble des scènes où Homer vit à la centrale ou la réplique d'Homer "Vous allez trop vite pour moi (...) Non je veux dire, vous marchez trop vite", Homer qui demande du champagne pour le cracher, etc. - EDIT 2023 : Pfiou, c'était quoi ce truc ? Quel gâchis. Les 10 premières minutes sont plutôt bonnes avec la narcolepsie, puis arrive la pharmacienne et ça devient moins bon... Homer couche avec une autre femme !? KEUWA !? Et les 5 dernières minutes là c'est le florilège, c'est un rêve mais en fait non, mais en fait si, j'étais complétement largué à la fin. J'avais mis 7 à l'époque, c'est mérité.
Dr.Hibbert8 | 13/09/2020 à 22h18 | 11/20

On commence la saison 27 avec un épisode plutôt moyen. L'épisode se suit bien, l'histoire est sympathique, les gags quand même nombreux, c'est rythmé. La narcolepsie est un nouveau sujet abordé dans la série, ç'était une très bonne idée, mais c'est mal exploité lors de la nouvelle dispute entre Marge et Homer. Aussi, Homer vivant à la centrale est agréable, cela apporte une sucession de scènes et même quelques gags. J'ai également aimé le fait qu'Homer rencontre une pharmacienne, même si cela m'as semblé bizarre au premier abord. Appart cela, le reste de l'épisode défile sans aucun déplaisir, c'est agréable et pas du tout ennuyant. Passons finalement à la dernière partie de l'épisode grandement controversé. De ma part, j'ai été déçu de la conclusion de l'épisode, en admettant que toute le deuxième et troisième acte était le rêve de Marge, mais en y repensant, c'est plutôt ignénieux, puisqu'on peut l'intérprêté par la peur de Marge de perdre Homer, lui qui est son premier amour. Bref, plusieurs gags sympas comme Smithers qui veut secourir Burns en rentrant par le cul de la statue, la scène avec Homer sous l'effet de la drogue, Homer qui rêve dans la centrale, les nombreuses photos de voyage de Marge, le Itchy & Scratchy et Homer qui dit que Candace marche trop vite pour lui. Un début de saison vraiment pas trop mal!
Lionel_B | 24/07/2020 à 14h34 | 13/20

Au début, j'étais comme vous tous, je trouvais l'épisode mauvais, malaisant, un départ assez faible pour la saison 27, que j'aurai noté 5 ou 6 quelques années plus tôt... Puis... À force de revoir cet épisode, j'ai réalisé qu'il n'était pas si mal, voir bon ! Le début sur la narcolepsie d'Homer est très bien fait, puis on bascule à un énième scénario de dispute entre Homer et Marge, mais avec du recul, j'ai trouvé que cet épisode se distingueait bien. En plongeant Homer et Marge dans des relations avec 2 autres qui ont eux-même des problèmes l'un envers l'autre, et en faisant de toute cette histoire un rêve de Marge, en nous faisant croire que c'est un rêve d'Homer, j'ai finalement trouvé la mise en scène plutôt maligne. Cela rend d'ailleurs l'épisode plus fort que tout cela soit un rêve de Marge, car cela donne plus de sens à certaines répliques, comme celle qui dit que Marge est le 1er amour d'Homer et qu'il n'a jamais connu personne d'autre, ça ressemble à une peur refoulée de Marge, appuyée par d'anciens épisodes. Et il y a beaucoup de gags qui font rires, l'épisode est très drôle et on ne s'ennuie jamais, tout va à bon rythme. Cet épisode peut souffrir de la comparaison avec d'autres, mais il mérite d'être ré-évalué.
Simpsmania | 13/11/2018 à 16h25 | 9/20

Premier épisode d'une nouvelle saison... et c'est encore une fois loin d'être fameux. L'histoire tournée sur le thème de la narcolepsie n'est pas si déplaisante, mais pourquoi faire du scénario une macédoine de rêves imbriqués les uns dans les autres ? Le gros problème de l'épisode tient dans un constat très simple : alors que le scénario tenait le bon bout pour changer un peu le comportement d'un membre de la famille, la fin suggère que les choses resteront en l'état... encore une fois. "Tout ça pour retourner au point de départ", tel est mon sentiment après avoir visionné l'épisode pour la première fois. Mon jugement sera toutefois moins sévère cette fois, car je reconnais que certaines séquences sont habilement travaillées (la scène où Homer et Candace marchent dans la ville, la scène du restaurant...). Les gags sont peu nombreux, mais amusants (Mr Teeny contraint de payer la note de Krusty au bar, Homer qui fuit Candace et revient juste pour sa bière...) voire osés (Smithers qui doit récupérer Mr Burns projeté par Homer dans les bras de sa statue géante en passant... par son derrière). Bien que très déçu par l'intrigue et son dénouement, je ne retiens que cela pour un 9/20 concédé de justesse.
L'équipe du site | A propos
©2000-2024 The Simpsons Park