Haut de page
 

L'anecdote du jour

19/10/2018
Les producteurs ont été accusés de plagiat car l'intrigue du Petit parrain (s3) est très ressemblante à celle du film "Les affranchis", mais ils l'ont toujours nié.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Une amie précieuse
Lisa devient amie avec une fille dont le père, un riche milliardaire, se lie aussi d'amitié avec Homer.
20/10 à 19h55 (W9)
Lisa avec un S
Quand Homer perd au poker face à la légende de Broadway Laney Fontaine, la seule façon pour lui de payer sa dette est de lui prêter Lisa pour la transformer en une enfant star...
20/10 à 20h25 (W9)
Les chemins de la gloire
Lisa tente de restaurer la réputation de la première femme inventrice de Springfield et Bart trouve les notes d'un sociopathe qu'il se met à lire et à apprécier...
20/10 à 20h50 (W9)

Derniers commentaires

tomy68202 | @DarpaSaly69 W9 fait exactement ce que j'avais pensé : ils font une "soirée" Halloween (de 5 épisodes (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

tomy68202 | Ces commentaires me paraissent tellement loin mais non, 1 an après, on a ces saisons. Reste à... (Le doublage VF des dernières saisons)

lolo13 | @DarpaSaly69 : Non, les programmes déconseillés aux moins de 10 ans peuvent être diffusés à... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

DarpaSaly69 | À mon avis tomy ces deux épisodes devraient être déconseillés aux moins de 10 ans et donc ils... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

tomy68202 | 3 nouveaux inédits le 20 octobre mais ils sautent les épisodes 4 et 5 (orientés sur Halloween) pour ... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

Fanscript : Aventures en Guadeloupe

SEQ 1 - EXT/JOUR - Parking de l'église de Springfield
[Une voiture au look futuriste arrive sur le parking et percute beaucoup d'autres voitures. Luann en sort avec un bouquet de fleurs et une robe de mariée. Elle court vers l'église. Sur le panneau de l'église, on voit marqué « Aujourd'hui, mariage. Demain, Festival de la pâtisserie »]
Luann : [Au professeur Frink, le conducteur] Merci de m'avoir déposé !
Frink : De rien ! Super Professeur Frink toujours à la rescousse dans sa Frinkymobile ! La seule voiture au monde qui fonctionne au rire ! [Il éclate d'un rire sonore, sa voiture fonce, heurte un arbre et explose.]

SEQ 2 - INT/JOUR - Église de Springfield
[Une roue s'envole et casse une vitre de l'église. Cette roue tombe aux pieds de Lovejoy, qui sursaute. Luann fait son entrée et seul Milhouse applaudit]
Lovejoy : [En reprenant ses esprits] Nous sommes réunis aujourd'hui pour célébrer le mariage de Luann Van Houten et de ce parfait inconnu. [Il désigne le marié, un homme en costard cravate]
Homme : Mon nom est Josh McPerry. Je suis architecte.
Lovejoy : Fascinant. Luann van Houten, voulez-vous prendre Josh Mc... euh... lui, pour légitime époux ?
Luann : Oui.
Lovejoy : Et vous Josh, voulez-vous prendre Luann ici présente pour légitime épouse ?
Josh : Non !
Gens : [Choqués] Oooohhh !
Josh : Oh excusez-moi je parlais à cet homme.
Abraham : Pourtant filmer les nuits de noces je l’ai déjà fait. C’était ma principale source de revenus en 74. Au fait, qu'est-ce que je fais là ?
Homer : [Gêné] Papa arrête, tu me fous la honte !
Abraham : [Il hausse les épaules] Et moi j'ai honte de t'avoir comme fils, ça fait une moyenne.

SEQ 3 - INT/NUIT - Salle de réception
[Homer reste collé au buffet, il s'empiffre.]
Abraham : T'es toujours aussi goinfre, je sais pas de quel côté tu peux tenir ça.
Homer : Fiche-moi la paix. [Il s'en va, les autres gens autour reculent aussi, ils semblent fuir Abraham.]
Abraham : Hmmm... [Seul Lisa reste proche] Ah ! Toi au moins tu écoutes ton pauvre grand-père.
Lisa: [Gênée] Non, je me suis arrêtée pour ... refaire mes lacets ! [Elle s'écarte]
[Dans un autre coin de la salle. Marge aborde le maire Quimby.]
Marge : Monsieur le maire, je ne pensais pas vous voir ici.
Quimby : Oh si, Josh est un architecte hors-pair, c'est à lui qu'on doit à la prison municipale d'avoir un 4e mur.
Marge : [Elle sort un appareil photo de son sac] Vous voulez bien poser pour une photo avec moi ?
Quimby : Bien-sûr, [Il désigne une belle femme non loin d'ici] je vais demander à ma... euh, dactylo de prendre la photo.
Marge : Une dactylo ? C'est encore une métaphore pour dire votre maîtresse, hein ?
Quimby : Qu'elle soit ma maîtresse ne l'empêche pas d'être réellement dactylo.
[Dans un autre coin de la salle, Duffman parle à Josh.]
Duffman : Si jamais vous voulez vous séparer un jour, ne vous en faites pas pour ce que ça va vous coûter, Duff est très proche des célibataires, alors on a tout prévu : Nous lançons le divorce sponsorisé ! Oh yeah ! [Il lui donne une brochure, une image représente un couple chez le juge, le mari porte une combinaison avec de nombreux logos Duff dessus.]
Josh : Je trouve ça très déplacé de me parler de divorce le jour de mon mariage !
Duffman : Aucune importance, c'est valable en d'autres occasions. Ça fait fureur aux funérailles !
[Près du buffet.]
Homer : Je sais pas ce qui se passe avec mon père. Je l'aime et il m'aime, mais je l'aime pas et lui non plus.
Marge : Je suis sûre que demain, ça ira mieux.
Homer : [Il sourit] Ouais t'as sans doute raison. Bon, il est tard. Marge, les enfants, on se tire ! [Bart est en train de manger des petites olives]
Bart : Ok ! J'emporte juste un petit stock ... [Il met une dizaine d'olives dans sa poche, l'huile fait une énorme tache.] Oups ... [Les gens parlent entre eux, certains enfant rient doucement, on croirait qu'il s'est fait dessus]
Milhouse : [Il chuchote] Tu vois Bart, tu voulais pas me croire quand ça m'est arrivé, mais c'est pas si drôle.
Abraham : [Fort] Oh, tu souffres déjà d'incontinence mon pauvre ? T'inquiète pas, je sais ce que c'est. [Les gens rient franchement.]
Homme : Quelle famille !
Femme : Ils auraient pu éviter de nous infliger ça.

SEQ 4 - INT/NUIT - Voiture des Simpson
[Homer conduit, tout le monde a l'air en colère sauf Abraham.]
Abraham : Oh, j'ai oublié ma ceinture de smoking sur l'autel de l'église.
[Homer grogne]

SEQ 5 - EXT/JOUR - Jardin des Simpson
[Marge, Bart et Lisa sont dans le jardin]
Marge : [Aux enfants] Les enfants, j'ai quelque chose d'assez délicat à vous dire.
Lisa : [Horrifiée] Ça concerne Boule de Neige ?
Marge : Non, grand-père.
Bart : Y'a pas une telle différence, un jour quand il sera vieux vous le ferez piquer et vous nous direz qu'il est parti pour un long voyage.
Marge : Bart ! Bon. Votre père a décidé d'envoyer grand-père en... et bien, en voyage.
Bart : Je...
Marge : [En colère] Grand-père ne va pas mourir ! Il a juste besoin de vacances pour, disons, se reposer un peu.
Homer : Tu rigoles, je l'exile pour qu'il arrête de nous raconter ses histoires idiotes, pour que NOUS, on prenne des vacances et qu'on se repose.
Lisa : Où est-ce qu'il va ?
Marge : En Guadeloupe.
Lisa : Hein ? Mais comment vous avez payé ?
Homer : [Il enfile une combinaison avec des logos Duff imprimés dessus] Je vous raconterai plus tard. Bon, je vais bosser.

SEQ 6 INT/JOUR - Maison de retraite
Homer : Bon, maintenant il faut annoncer la nouvelle à mon père.
[Accompagnée de Marge, Bart et Lisa il frappe à la porte de la chambre d'Abraham.]
Abraham : [Heureux] Oh, vous êtes tous venus me voir ! [L'air grave] D'ordinaire c'est mauvais signe, qu'est-ce qui se passe ?
Homer : Papa, hier tu m'as mis la honte de ma vie.

SEQ 7 - INT/JOUR - Rues de Springfield
[Flashback. On voit Homer jeune qui marche dans la rue avec Lenny. On entend la musique "The Entertainer". Homer se prend un râteau dans la tête. On entend des rires enregistrés.]
Homer jeune : [Se plaignant] Aïe !
[Fin du Flashback]

SEQ 8 - INT/JOUR - Maison de retraite
Homer : Ou presque.
Abraham : Et alors ?
Homer : Et alors au lieu de te laisser pourrir ici, je t'envoie en Guadeloupe.
Abraham : Oh, c'est gentil de ta part. En plus j’ai des tas de souvenirs de là-bas, tu sais… [Homer lui coupe la parole]
Homer : Je sais tu m’en as parlé 400 fois mais j'en ai rien à cirer. Alors vas-y en Guadeloupe et que je te revoie plus, ras le bol de tes histoires. [Il repart en claquant la porte]
Marge : [Se forçant a être enjouée] Alors grand-père, comment vous sentez-vous ?
Abraham : J'ai horreur de l'avion.
Bart : Mais non, l'avion c'est géant ! On vole au-dessus des nuages, les hôtesses nous chouchoutent et la bouffe est pas dégueue !
Abraham : Ça a pas l'air de te faire peur, tu pourrais venir avec moi, tu m'aideras un peu !
Marge : Oh euh, non je ne sais pas si...
Bart : S'te plaît m'man ! Après tout y’a pas d’école avant trois semaines !
Marge : Deux.
Bart : J’aurais essayé.
Abraham : Et puis ça vous ferait des vacances d'être sans le gamin, je sais ce que c'est, ça me fera des vacances de plus voir Homer.
Marge : Vous pourrez vous débrouiller vous deux ?
Bart : Bah je sais pas. Mais demande plutôt à Homer ce qu'il pense de nous voir prendre l'air quelques semaines, tous les deux.
[Il est 14h02 à l'horloge de la chambre.]

SEQ 9 - INT/JOUR - Aéroport de Springfield
[Il est 14h09 à l'horloge de l'aéroport.]
Homer : [Enthousiaste] Bart, soit gentil avec ton grand-père. Lisa, t'es sûr que tu veux pas y aller aussi, des fois ?
Lisa : [L'air traumatisé] Tout ce que je veux c'est que tu conduises moins vite au retour.
[Bart et Abraham embrassent la famille et vont dans la porte d'embarquement pour aller dans l'avion]
Bart : Tu sais quoi ? Je pense que ça va être un super voyage.
Marge : [Elle rappelle Bart, avec un doudou dans la main] Bart ! Tu as oublié Melba, ta petite vache en peluche !
[La bande à Jimbo est juste derrière, en train de voler un distributeur de friandises qu'ils tirent sur chariot, ils rient.]
Bart : [D'abord gêné, il se reprend et parle très fort] Merci m'man. J'espère qu'un jour les adolescents seront assez matures pour ne pas rire d'une vieille habitude, sous prétexte qu'ils ont oublié ce que c'est d'être un enfant.
[Les 3 voyous sont surpris.]
Dolph : Woah.
Jimbo : Ouais, il nous a remis à notre place. C'est vrai qu'on est d'un cynisme des fois...
Kearney : [Il écrase une larme] La vérité est dure à entendre. J'adore mon gamin mais l'époque insouciante où il était pas encore là me manque, parfois.

SEQ 10 - INT/JOUR - Avion
[L'avion est tranquille. Bart lit une BD "Radioactive-Man contre le parlement britannique". On voit Radioactive Man frapper un lord avec un maillet sous les yeux d’autres lords horrifiés.]
Abraham : [Il parle à une hôtesse] On arrive quand déjà ?
Hôtesse : [Agacée] Monsieur, comme je vous l'ai déjà dit, à 19h06 nous feront une escale à Mexico, puis vous reprendrez un nouvel avion à 20h47 pour atterrir à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, à 7h12 du matin, soit pour vous 12h12, à cause du décalage horaire de 5 heures. Des questions ?
Abraham : [Perdu] Euh ... Ils ont Matlock là-bas ?
[L'hôtesse s'en va.]
Hôtesse : [A un steward] Peter, sers-moi un verre.
Peter : Toi aussi tu as subi le vieux ? Si c'est le cas, va là-bas. [Il montre une zone pour le personnel en dépression. Un steward avale des pilules, une hôtesse est assise sur une chaise le regard dans le vague à rire nerveusement, une autre se cogne la tête contre la porte du cockpit.]

SEQ 11 - EXT/NUIT - Pointe-à-pitre, parking d'un hôtel
[A l'aube, Bart et Abraham entrent dans l'hôtel Francky Vincent.]

SEQ 12 - INT/NUIT - Chambre d'hôtel
[Bart et Abraham, l'air fatigués, entrent leur chambre, le groom pose leurs valises. Bart regarde par la fenêtre, ils ont vue sur la mer.]
Bart : Elle est top la vue ! Sur le port de Springfield on voit rien à cause des usines de tripes et du centre de traitement des déchets toxiques.
Abraham : [Il lit une brochure à voix haute] Merci d'avoir choisi notre si bel hôtel. Ici, la sécurité est le mot d'ordre [On entend des coups de feu en bas de la rue] et le commissariat le plus proche est situé en bas de l'hôtel, visible depuis votre chambre. Nous vous souhaitons un agréable séjour.
Groom : Vous avez également un distributeur dans le couloir, 13 dollars la boisson.
Abraham : 13 dollars ?
Groom : Ça ne fait que 9 euros.
Abraham : Ah, ça va.
[Le groom tend la main.]
Abraham : Oh, tenez. [Il lui donne une image offerte par les chocolats "Ah, Fudge !" représentant l'incendie du Zeppelin.]
Groom : Euh...
[Abraham claque la porte]
Bart : [Ouvrant sa valise] Hé Grand-père, on peut peut-être dormir un peu maintenant pour digérer le décalage horaire et ce soir on irait au restaurant ?
[Abraham dort debout en ronflant. Bart hausse les épaules. Le réveil indique 7h50. Ellipse. Bart se réveille, il est désormais 16 heures. Abraham dort toujours debout. Bart sort un ordinateur portable et pianote dessus.]

SEQ 14 - INT/JOUR - Maison des Simpson
Homer : Ah, se lever sans avoir Bart pour faire des farces idiotes... [Il s'apprête à descendre les escaliers.]
Lisa : [Elle surgit et hurle dans un micro] Papa !
[Homer sursaute, et tombe dans les escaliers. Lisa se dirige vers l'ordinateur et envoie un mail à Bart, avec comme message "C'est fait. Tu me dois une nouvelle Malibu Stacy."]

SEQ 15 - INT/NUIT - Salle de bain
[Bart prend un bain pendant qu'Abraham se rase.]
Bart : Pourquoi faut que je prenne un bain ? Je pensais laisser mes mauvaises habitudes à Springfield !
Abraham : Oh tu sais pour moi, me passer un morceau de savon une fois par semaine ça me suffit, mais j'ai promis à ta mère.
Bart : Ah ouais, ça tu l'oublies pas, mais à Noël dernier pour oublier que je voulais la nouvelle Gamestation 512 et non pas une nouvelle cravate, t'étais le premier ! [Il prend une serviette et sort de la baignoire]
Abraham : Des fois oublier des moments de son existence, ça permet d'oublier toutes les raisons qui pourraient vous pousser à vous suicider.
Bart : [Avec lassitude] Je sais, tu as fait graver cette phrase sur la couverture de l'album photo que tu m'avais offert à Noël d'il y a deux ans.
Abraham : [Il soupire] Écoute fiston, il faudra que je te parle de quelque chose toute à l'heure.
Bart : Quoi ?
Abraham : Tu verras. Hé, t'as vidé l'eau de la baignoire ?
Bart : [Il enfile un pantalon de smoking] Tu comptais aller dedans ?
Abraham : Bien sûr, quand j'étais gamin toute la famille allait un par un dans la même eau.
Bart : [Silencieux un instant, l'air dégoûté.] J'ai besoin d'une bière, je vais m'en chercher au distributeur.
Abraham : Ramène m'en une tu veux ?

SEQ 16 - EXT/NUIT - Rues de Pointe-à-pitre
[Bart et Abraham, habillés en smoking (démodé pour Abraham) marchent dans les rues, animées malgré l'heure tardive. Un groupe de percussions joue dans la rue.]
Bart : Ça vaut pas l'orchestre de Krusty. Jouer sur des koalas empaillés, ça c'est de la musique !
Abraham : De toute façon la musique c'est plus ce que c'était. Parlez-moi du triangle, ça, c'était un instrument qui permettait de danser ! Carl Orff nous a fait des superbes concerts avec ça durant la guerre. On lui était tellement reconnaissant qu'on l'a seulement lynché, jamais exécuté.

SEQ 17 - INT/NUIT - Restaurant
[Abraham et Bart sont attablés.]
Bart : Ça c'est un bon Blaff !
Abraham : Bart, il faut que je t'avoue quelque chose.
Bart : Laisse-moi deviner, j'ai été adopté ?
Abraham : [Haussant les épaules] Oh, sûrement. Mais c'est pas ça dont il s'agit.
Bart : Je t'écoute.
Abraham : [Il prend sa valise et en sort une enveloppe. Il l'ouvre et laisse apparaître une liasse de billets] C'est tout l'argent que j'ai amassé durant la guerre.
Bart : [Intéressé] En truandant ?
Abraham : En truandant. Et avec 70 ans d’intérêts.
Bart : [Surpris] Cool ! Mais pourquoi ?
Abraham : Je voulais emmener cet argent avec moi dans ma tombe, mais quand j'ai su que tu voulais partir avec moi, j'ai compris que je comptais pour toi. Du coup, j'ai décidé de prendre tout le fric et de venir ici pour y rester.
Bart : [Surpris] Tu ne veux plus retourner à Springfield ?
Abraham : J'ai fait mon choix, et je veux que tu me suives.
Bart : [Il réfléchit longuement. Il hésite.] Mmmh … Je vais y penser, laisse-moi un moment.

SEQ 18 – INT/JOUR – Hôpital de Springfield
[Marge, Lisa et Maggie sont dans la salle d'attente, pendant qu'Homer se fait soigner. Le docteur Hibbert sort avec Homer, qui a une écharpe au coude]
Hibber : Madame Simpson, votre mari s'est cassé le coude en chutant dans vos escaliers. [Il rit]
Marge : Je sais bien, j'étais là quand ça c'est passé.
Hibbert : Oui, mais ce que vous ne savez pas, c'est que cette opération vous est offerte ! C'est la dixième fois ce mois-ci qu'Homer passe aux urgences ! [La lumière s'éteint, des ballons et des confettis tombent au sol. Une infirmière apporte un trophée à Homer, un journaliste du Springfield Shopper immortalise la scène]
Homer : Wouhou ! [En levant les bras, son coude craque. Il hurle et s'écroule par terre] Aïe, ouille !

SEQ 19 – INT/NUIT – Chambre d'hôtel
[Bart et Abraham dorment. Bart se réveille brusquement]
Bart : Oh mon dieu, quel cauchemar ! C'était un cauchemar hein ? [Il touche ses draps pour voir s'ils ne sont pas mouillés] Quoi ? J'ai mouillé le lit !
Abraham : [D’une voix faible, sans bouger] Ça se pourrait que ce soit moi, idiot ! [Il se rendort et ronfle de plus belle]
[Bart dévisage son grand-père et quitte le lit. Il va se coucher sur le canapé]
Bart : Au moins, ses fuites ne m'atteindront pas ici. [Il se rend compte qu'il a reversé un verre d'eau qui était posé sur le canapé. Tout est mouillé.] D’oh !

SEQ 20 – INT/JOUR – Chambre d'hôtel
[Bart écrit sur une feuille de papier.]
Abraham : Qu’est-ce que tu fais ?
Bart : J’ai commencé à noter les raisons pour lesquelles je quitterai Springfield et celles pour lesquelles je resterai… et puis j’ai réalisé que ça ressemblait trop à un devoir alors je dessine Homer dans une broyeuse.
Abraham : Qu’est-ce que tu as décidé ?
Bart : Ben y’a l’école et y’a Homer… mais d’un autre côté y’a aussi m’man et la télé.
Abraham : C’est tes seuls critères ?
Bart : [Il hausse les épaules] Y’a Milhouse, mais c’est un avantage autant qu’un désavantage.
Abraham : Je vois. Mais je vais te montrer quelquechose…

SEQ 21 – EXT/JOUR – Routes
[Abraham et Bart sont en voiture.]
Bart : J’ai l’impression que tu vas me montrer un secret.
Abraham : Possible.
Bart : J’ai aussi l’impression que tous les 6 mois on découvre un secret sur ta vie passée. Oncle Herbert, Les poissons diables, ta carrière de catcheur, Rita…
Abraham : T’as tenu une liste ou quoi ?
Bart : Et y’a tout ce que t’as raconté aussi.
Abraham : Oui mais j’en invente beaucoup… oups !
Bart : Ah ! Je savais qu’un jour on te le ferait admettre !
Abraham : Ah, nous y voilà.

SEQ 22 – EXT/JOUR – Saint-Anne
[Abraham amène Bart auprès d’une immense maison au bord de la plage.]
Bart : C’est chez qui ici ?
Abraham : Chez nous.
Bart : Hein ?
Abraham : Tu m’as entendu. Je l’ai achetée il y a quelques années. Je me suis dit que ça pourrait te convaincre. J’avais toujours rêvé de finir mes jours ici, mais j’avais pas envie d’être seul, si tu restes avec moi par contre…
Bart : T’as trouvé personne d’autre que moi pour t’accompagner dans un endroit aussi chouette ?
Abraham : Trois fois, mais c’étaient des femmes bien plus jeunes que moi et il m’est arrivé de drôles d’accidents à chaque fois. Bon alors ? Qu’est-ce que t’en dis ?
Bart : Que c’est du pot que p’pa t’ait écouté pour une fois. Mais je…
[Des filles de l’âge de Bart arrivent vers lui]
Fille : Tu viens te baigner ?
Bart : [Charmé par les filles, il se tourne vers son grand-père] Tu avais tout prévu hein ?
Abraham : On peut rien te cacher, allez va jouer.

SEQ 23 – INT/NUIT – Maison d'Abraham, chambre de Bart
[Bart va se coucher, Abraham est à côté de son lit]
Abraham : Alors mon garçon, tu veux faire quoi en fin de compte ?
Bart : C'est un super endroit et je découvre enfin un bon côté de toi. C’est… c'est dur à dire mais je pense que je veux rester ici.
Abraham : [Heureux] T'as fait le bon choix fiston. Allez, la nuit porte conseil comme on dit. Ça me rappelle la fois où j'étais vendeur de poulpes au marché noir et … [Bart lui coupe la parole]
Bart : Bonne nuit grand-père, bonne nuit.
Abraham : Oh, pardon. Bon écoute, puisque tu décides de rester, on fera une petite sauterie demain, histoire de fêter ça !
Bart : Cool ! Mais tu connais des gens ici ?
Abraham : Oui.
Bart : Lesquels ?
Abraham : Je me rappelle que je connais des gens, c’est déjà pas si mal vu mon âge, me demande pas leur nom en plus.

SEQ 24 – EXT/JOUR – Parking d'un supermarché
[Bart et Abraham marchent. Sur le parking, des guadeloupéens boivent des cocktails et cassent des noix de coco que des singes font tomber des arbres. Un singe se baigne dans le lait de coco]
Abraham : C'est ça que j'appelle le paradis ! On ne verra jamais ça à Springfield.

SEQ 25 – INT/JOUR – Supermarché
Abraham : [A Bart] Tu sais, j'ai bossé dans un supermarché une fois. Je donnais les caddies.
Bart : Je m'en rappelle pas. Y'aura des enfants à la fête ?
Abraham : [Il hausse les épaule] Oh tu sais, viendra un peu qui voudra.
[Une caissière, plutôt belle, a entendu la conversation]
Caissière : [D'une voix sensuelle] Je peux venir ?
Abraham : [Agressif] Sûrement pas, je veux pas n'importe qui chez moi !
[Bart revient vers Abe avec un caddie rempli de paquets et de bouteilles]
Bart : Regarde tout ce que j'ai trouvé en fouillant dans les produits pour le visage !
Abraham : Tu vas vers des trucs comme ça toi ?
Bart : [Gêné] Euh… Non bien sûr que non, je passais par-là au hasard.

SEQ 26 – EXT/JOUR – Parking du supermarché
[Abraham ressort avec des colliers de fleurs, une statuette en bois et un caddie rempli de produits de beauté]
Abraham : Leçon du jour, toujours se maquiller pour qu’on ne nous prenne pas pour des types lugubres.
Bart : [Il reçoit un coup de fil sur son portable] Allô ?
Marge : Allô mon cœur ? C'est ta môôman ! [Elle rit elle-même de sa manière de prononcer ce dernier mot]
Bart : [Content] Salut m'man ! Vous me manquez tous vous savez.
Marge : Toi aussi tu nous manques. Ça fait longtemps que vous êtes partis et Homer a étranglé un inconnu dans la rue à cause du manque. On va au tribunal demain. Mais peu importe, vous comptez rentrer quand à la maison ?
Bart : [Ne sachant pas quoi dire] Euh… on y réfléchit et on est en train de regarder les vols vers Springfield. Mais faut que je te laisse parce que ma batterie est morte. A plus ! [Il raccroche au nez de Marge. Il réfléchit.] Grand-père, ça craint. J’avais pas songé au moment où je devrai le dire à m’man.
Abraham : Elle doit déjà s’en douter au fond d’elle-même.
Bart : [Il lève les yeux au ciel] Ouais ouais… en attendant c’est un peu gênant. [Il regarde le portable] D’autant plus gênant que ce portable c'est même pas le mien, je l'ai piqué à Skinner.

SEQ 27 : INT/NUIT – Maison du principal Skinner
[Quelqu’un sonne]
Skinner : Qui peut bien sonner à cette heure ?
Call Girl : [Habillée légèrement] Bonsoir Monsieur Skinner, ça faisait longtemps que vous n’aviez pas fait appel à nos services.
Skinner : Doit y’avoir une erreur, je m’étais promis de ne rappeler ce numéro que le jour où ma mère mourrait !
Agnès : Seymour ? Qui est en bas ? Je viens voir.
Skinner : [Résigné, il soupire. Il regarde la call-girl et lui hurle dessus.] Et 90% du temps je n’ai même pas le plaisir de faire ce dont elle m’accuse !

SEQ 28 : INT/NUIT – Maison d’Abraham
[Abraham met un vieux vinyle. La pièce est remplie d’une vingtaine d’invités. Dans un coin, Bart est assis, l’air triste.]
Abraham : Qu’est-ce qu’il y a fiston ?
Bart : Elle est naze cette fête, y’a que des vieux !
Abraham : Non, regarde [il prend un invité par les épaules] voilà Jody, il est retraité que depuis quelques semaines.
Jody : [Fier] J’ai aucun problème d’incontinence !
Bart : C’est super. [Il s’en va, il circule au milieu d’invités.]
Homme 1 : Mon 2e arrière petit-fils est né cette semaine.
Homme 2 : Devine qui est mort cette semaine ?
Femme : Mon nouveau dentier je l’attends depuis des jours !
Bart : [Il hausse les épaules] Bah, après tout, si c’est ses amis…
Homme 2 : Au fait, qui organise cette fête ?
Homme 3 : Je sais pas, je suis venu que pour le buffet.
[Bart fronce les sourcils.]

SEQ 29 : EXT/NUIT – Perron de la maison d’Abraham
[Bart est assis, sur la rambarde du perron, triste.]
Abraham : Qu’est-ce qu’il y a Bart ?
Bart : Oh, rien.
Abraham : C’est à cause de la part de tarte avec laxatif que tu as mangé ?
Bart : [Dégoûté.] J’ai mangé une tarte avec laxatif ?
Abraham : [Il reste silencieux un long moment] Non.
Bart : Bon bref, non c’est… ben… tu crois qu’on prend la bonne décision à rester ici ?
Abraham : Je sais, moi aussi je pense à la famille là-bas à Springfield.
Bart : Oui ?
Abraham : J’ai prêté mon attirail de pêche à Homer et il me l’a jamais rendu.
Bart : Rah, tu comprends rien. [Il rentre dans la maison.]

SEQ 30 : INT/NUIT – Maison d’Abraham, cuisine
Bart : Pinaise, même moi j’ai plus de cœur que lui, c’est dire ce qu’il est insensible ! Ca peut pas marcher. Va falloir que je lui force la main. [Il réfléchit. Son regarde se pose sur une poubelle remplie à ras-bord. Il a un sourire mauvais. Il renverse la poubelle et, avec un briquet, met le feu au contenu.] Ha ha ha !
[Le feu se propage dans la cuisine. Bart continue à rire. Le feu est désormais dans toute la cuisine. Bart continue à rire. La fumée et les flammes commencent à aller dans la pièce à côté, les invités s’en rendent compte.] Ha ha ha ! [Son visage se fige.] Euh… j’aurais peut-être du quitter la maison avec grand-père avant !
Abraham : Ha ? [Il voit Bart] Bon dieu, Bart, qu’est-ce que tu fais ?
Bart : Je t’empêche de faire une connerie !
[Abraham râle, ses mots sont incompréhensibles. Il prend Bart par le bras. Le feu bloque la porte de la cuisine, il lance une chaise sur la fenêtre qui se brise, et sort avec Bart.]

SEQ 31 : EXT/NUIT – Arrière de la maison d’Abraham
[Ils s’éloignent derrière la maison. Elle commence à s’écrouler. Ils reprennent leur souffle puis se hurlent dessus.]
Abraham : T’as ruiné ma vie, petit-fils d’imbécile !
Bart : T’aurais jamais du me mettre dans cette situation ! Je peux pas rester !
Abraham : T’aurais pu y penser plus tôt !
Bart : Y penser ? Mais c’est de moi qu’on parle ! Et puis, tes amis sont pas des vrais amis, rien qu’une bande de pique-assiettes !
Abraham : M’en fous, je m’en achèterai d’autres !
[Ils entendent des sirènes. Ils se calment.]
Abraham : Voilà les pompiers… mais c’est trop tard…
Bart : On dirait plutôt la police.
[Bart et Abraham ne se font pas voir et écoutent la conversation devant la maison. Des policiers s’adressent aux invités.]
Policier : Nous cherchons le propriétaire de cette maison.
Femme : Je crois qu’il a brulé là-dedans.
Policier : Bon sang ! On arrive trop tard !
Policier 2 : [Aux invités] Cette maison avait été achetée avec de l’argent détourné, mais nulle trace de son acheteur depuis des années, quand on a entendu parler de cette fête nous sommes venus, mais il semble que nous ayons quelques minutes de retard.
Abraham : Ho-Ho…
Policier : Vous êtes bien sûr qu’il est là-dedans ?
Femme : Il n’est pas ressorti. Je vous le garantis.
Homme 2 : Il doit être entrain de mourir dans d’atroces souffrances.
Homme 3 : Lui et le gamin.
[Tout le monde regarde silencieusement la maison brûler]
Femme : On rentre, Roger ?
Roger : Oui, ma chérie. Il est 21h30, à cette heure-ci je suis couché d’habitude…

SEQ 32 : EXT/NUIT – Rues de Saint-Anne
[Abraham et Bart s’en vont discrètement. Une fois loin de la maison, ils discutent calmement en marchant.]
Abraham : Bon, voilà, c’est le statut quo.
Bart : Je sais pas ce que ça veut dire.
Abraham : Peu importe.
Bart : Finalement j’ai bien fait de foutre le feu… [Heureux] Eh ! C’est la première fois que je peux dire cette phrase sans mentir !
Abraham : T’as raison, sinon je me serai fait arrêter.
[Ils se taisent un instant, ils continuent à marcher, pensifs.]
Bart : J’ai pas envie de rester, on rentre ?
Abraham : Moi non plus je veux pas rester mais on est censés rester encore quelques jours, si on rentre plus tôt ton père va nous tuer.
Bart : Ce qu’on a vécu ensemble ça ne va pas l’émouvoir ?
Abraham : Je crois pas non. D’autant que je n’ai pas l’intention de lui parler de cette histoire avant le moment propice.
Bart : Genre ?
Abraham : Sur mon lit de mort. Bref… dis-moi, tu viendras me voir plus souvent à la maison de retraite ?
[Ils s’éloignent dans la nuit.]
Bart : Oh, grand-père…
Abraham : S’il te plaît…
Bart : Bon. Une fois par mois ?
Abraham : Par semaine ?
Bart : Je suis pas un saint ! Disons deux fois par mois.
Abraham : Trois ?
Bart : T’exagère !
Abraham : Bah, c’est pas tant que ça…
Script écrit en juillet août 2014 par Regismo et Paolo98 . Mis à jour le 12/06/2016 par Régis Mohier
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park