Haut de page
 

L'anecdote du jour

22/04/2018
Suite à des retours mitigés du staff, le Simpson Horror Show III (s4) a subi de nombreux changements au niveau de l'écriture à 6 semaines de la diffusion, un choix rare.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Super franchise-moi
Marge ouvre un restaurant de sandwiches et relève une série de difficultés pour faire vivre son entreprise...
28/04 à 19h55 (W9)
Simpson Horror Show XXV
Bart et Lisa ouvrent la porte d'une école démoniaque ; Homer, Moe, Carl et Lenny sont des délinquants ; les Simpson de 2014 sont hantés par leur version de 1987.
28/04 à 20h25 (W9)
Simpson Horror Show XV
Ned voit la mort des gens / Lisa en Sherlock Holmes / Maggie est dans le corps de M. Burns
28/04 à 21h00 (W9)

Derniers commentaires

DarpaSaly69 | Yo, deux petites erreurs : - "l'instrument de musique soin bien en sécurité." ==> "soit bien en sécu (29x16 - King Leer)

Jordanlafaire72 | Trop bien surtout le clown pennywise (29x14 Fears of a Clown)

DarpaSaly69 | Il manque un "et" entre "Homer les enfants" (29x15 - No Good Read Goes Unpunished)

MatthieuMaster | Encore un très bon épisode! (Parlons Simpson #40 Guests récurrentes)

Les Simpson59 | 2 millions c'est mal partir pour la fin de la saison (29x14 Fears of a Clown)

Fanscript : La croisière s'angoisse

Canapé : Les Simpson courent vers le canapé mais il n’y a pas de coussins. Ils s’assoient dessus et ne cessent de bouger pour être plus à l’aise. Ils finissent tous par partir sauf Bart qui descend, prends les coussins en dessous du canapé, les remets dessus et s’installe confortablement.

SEQ 1 – EXT/JOUR – Rues de Springfield
[Abraham et Jasper marchent tout en lisant « Le mensuel des grabataires ».]
Abraham : Ha, crénom j’y comprends rien à c’te revue !
Jasper : Riche idée qu’ils ont d’engager seulement des plus de 90 ans en temps que rédacteurs en chef ! Ils vivent rarement assez longtemps pour diriger plus de 4 ou 5 numéros, du coup le magazine change tout le temps d’orientation…
Nick Callahan : [Adossé à la porte d’une boutique.] Excusez-moi messieurs ?
Abraham : Oh, chic, quelqu’un qui veut nous demander quelque chose !
Nick Callahan : Messieurs, avez-vous un téléphone portable ?
Abraham : Peuh ! Sûrement pas, de mon temps quand on voulait communiquer avec quelqu’un on n’avait pas tous ces gadgets électroniques ! On devait marcher pour communiquer et si vraiment c’était trop loin, on envoyait un télégramme.
Nick Callahan : [Avec un faux sourire.] Ah, mais êtes encore un jeunot ! Sachez seulement que nos appareils derniers cris pourraient bien vous faciliter la vie.
Abraham : C’est pas un peu compliqué tout ça ?
Nick Callahan : Mais non, c’est extrêmement simple ! Entrez je vais vous expliquer !
Jasper : Je ne peux pas, je dois aller chez le toubib, je crois que j’ai la coqueluche. [Il tousse fortement sans mettre la main devant sa bouche, dans la direction d’Abraham et Callahan. Il s’en va.]
Nick Callahan : Bien, et vous monsieur ?
Abraham : Vous voulez rire, je ne suis pas un pigeon !
Nick Callahan : Dommage, car on aurait pu s’asseoir là et…
Abraham : [Content] S’asseoir ?
Nick Callahan : Oui et discuter de…
Abraham : [Ravi] Discuter ? Oooh, chic alors, d’accord je vous suis !

SEQ 2 – INT/JOUR – Boutique de téléphonie
[Abraham suit Callahan dans la boutique, remplie d’affiches pour « MY-POD CLIPPER, le premier MY-POD qui fait aussi tondeuse à gazon ! », « Mapple : Pay different. ».]
Callahan : Bien, asseyez-vous je vous en prie.
Abraham : [S’asseyant] Oh, c’est confortable !
Callahan : Notre agence Intercom Radionet Vigiweb propose un abonnement très simple, avec possibilité de PRBT, MMS, SMS et WLM tout ça dans la carte Sim, vous pouvez vous connecter à Internet avec une connexion de 2ko secondes et vous disposez d’une mémoire flash de 5 ko, vous avez un numéro IMEI pour la sécurité fourni par notre WAP et notre MVNO, avec un kit USB de 36 Lan par fibre synchronisée.
Abraham : Vous avez dit un paquet de choses mais j’ai vu plus de clarté dans l’élocution de Gary Cooper…
Nick : Pour faire simple disons que vous avez une foule de services pour seulement 26 dollars par mois. Et le portable lui-même qui coûte seulement 85 dollars... Et il vous faut aussi les écouteurs, 12 dollars. Oh, et l’étui, que je vous conseille de remplacer tous les 2 mois. Et le produit pour nettoyer le cadran, 14 dollars. Et celui pour nettoyer les touches, 17 dollars.
Abraham : Et si j’ai du mal à payer tout ça ?
Nick : Aucun problème ! Vous pouvez payer en 2 fois [Bas et très vite.] Avec une semaine d’écart [Haut.] et avec… assez peu de frais décomptés.
Abraham : Et si j’ai quand même du mal ?
Nick : C’est à ça que sert notre service recouvrement ! [Il désigne le service recouvrement dont la devise est « Achetez plus tard, payez maintenant », il y a une file d’une trentaine de personnes.] On gagne un temps fou depuis que nous avons regroupé le magasin et ce service au même endroit.
Abraham : Bon d’accord, je vais essayer votre engin, comme ça mes petits-enfants ne pourront plus dire que je suis le roi des ringardos ! [En colère] J’en ai marre qu’ils m’appellent comme ça, si vous saviez ! [Triste] Quoi que ça veuille dire…

SEQ 3 – INT/JOUR – Maison de retraite, chambre d’Abraham
[Abraham est assis sur son lit, il tripote son portable.]
Abraham : Oooh, j’y comprends que dalle… [Le téléphone sonne avec un air de fanfarre, Abraham sursaute et le lâche.] Oh, crénom qu’est-ce que c’est que ça ? [Il piétine le téléphone.] Pfiouu…
Voix robotique du portable : Fonction réparation activée. [Les morceaux se recollent miraculeusement. Abraham ramasse le téléphone.]
Abraham : Bon alors voyons, la notice dit qu’il faut appuyer sur cette touche pour voir ses messages… [Il appuie sur une touche.] Alors... oh, c’est écrit les messages de nos jours ? Vous parlez d’une révolution ! « Bienvenue chez Vigiweb, dès maintenant profitez de notre promotion spéciale : Un SMS gratuit. Pour en bénéficier, envoyez-nous un SMS à ce numéro. » Oh, y’en a un autre ! « Les meilleures sites pornographiques sont sur Sexorama. Semaine spéciale objets spéciaux pour pénétra… » Oh, c’est quoi cette touche là ? [Il appuie sur une touche.]
Voix robotique du portable : Autodéfense activée ! [Un laser sort d’un trou et détruit la lampe d’Abraham qui est effrayé.]

SEQ 4 – INT/JOUR – Maison de retraite, chambre d’Abraham
[Abraham est assis sur son lit, le regard fixe. Le téléphone fixe sonne.]
Abraham : Allô ? Oui… oui… Bon, d’accord mais maintenant mettez la en veilleuse, j’ai un portable maintenant, c’est pas pour qu’on m’appelle sur mon téléphone fixe ! Non, m’interrompez pas, moi j’appelle ça de l’idiotie ! Si ! Parfaitement, vous êtes un crétin ! Je vous laisse monsieur le député.

SEQ 5 – INT/JOUR – Maison des Simpson, hall d’entrée
[On sonne à la porte, Homer ouvre.]
Abraham : Salut fils ! Je suis invité à une réunion d’anciens combattants !
Homer : Et alors ?
Abraham : J’ai eu le député en personne pour me convaincre d’y aller. En tant qu’ancien déserteur du Vietnam il y sera, pour se faire de la pub en vue de sa réélection.
Homer : Et alors ?
Abraham : C’est sur un ferry pour une croisière d’une semaine autour du monde et je peux inviter 4 personnes.
Homer : [Content] Hou !
Abraham : Mais j’ai été invité en urgence, il faut y être dans deux heures maximum. [Gros plan sur Abraham] Une personne devait être à ma place mais ses petits-enfants sont venus lui rendre visite pour la première fois depuis 8 mois histoire de lui quémander un peu d’argent, du coup il a laissé sa place et ils ont pensé à moi vu que je suis un vétéran et… [Il entend un klaxon et se retourne. Toute la famille est dans la voiture, il y a une foule de bagages sur le toit.]
Homer : [Au volant.] Allez magne ! On peut pas partir sans toi pour une fois, alors grouille !

SEQ 6 – EXT/JOUR – Port de Springfield
[Les Simpson s’apprêtent à embarquer. Non loin se trouve un groupe en voyage organisé composé de Mr Largo, Carl, Smithers, Barney et la famille Van Houten.]
Lisa : Waaah, on va embarquer sur le Pacific Princess ! J’en ai entendu parler dans la revue « Sécurité des coques des Ferry est-américains ». Ils disent que sa coque peut résister sans problème à des vagues de plus de 3 mètres de hauteur !
Marge : [Admirative.] Ooooh ! Et ils ont parlé des boutiques sur ce bateau ?
Lisa : J'en sais rien, c'est pas le sujet du magasine. S’ils commencent à parler d’autre chose que de la sécurité des coques des Ferry de la côte est, ça va devenir n'importe quoi.

SEQ 7 – EXT/JOUR – Pont du ferry
[Homer et Bart son accoudés au bastingage.]
Homer : La mer, c’est vraiment un endroit incroyable…
[Ils croisent le Karaboudjan, le Titanic IV entrain de couler, le Poséidon retourné et une petite embarcation ou des adolescents sont menacés par un requin. Ils passent devant une petite île où des pirates enterrent un trésor, à côté de leur bateau en bois qui est entrain de couler.]
Bart : Ouais, c’est quand même un peu rasoir.

SEQ 8 – INT/JOUR – Ferry, alle de conférence
[Abraham est au buffet, il se sert des langues de bœuf format apéritif, au milieu d’une douzaine d’anciens combattants.]
Abraham : Crénom, je pensais qu’on serait plus nombreux…
Neil Armstrong : Non c’est normal, pour la plupart, les anciens combattants se sont déclarés plus choqués par l’évolution minable de la ville de Springfield depuis les années 40, que par les horreurs de la guerre.
Abraham : Qu’est-ce que vous faites là Neil Armstrong ?
Neil Armstrong : Je fais la promotion de ma propre marque de barres de chocolat. [Il montre une barre avec un slogan « Assez calorique pour tenir toute la journée ! ».]

SEQ 9 – INT/JOUR – Ferry, boutiques de vêtements
Voix dans le haut-parleur : Le commandant Cousteau rappelle aux passagers que les gilets de sauvetage sont à vendre aux boutiques. Stocks limités.
Marge : [Qui s’approche de l’écran] Oooh, une publicité pour un désodorisant de penderie ! [Publicité]
Homme : [Il retire une veste de sa penderie] Chérie, la penderie dégage une odeur horrible, ça sent le fauve.
Femme : Dans ce cas il faut utiliser odor-plus ! [Elle montre le spray bien haut] Le meilleur des désodorisants pour penderie !
Voix off : Danger, tenir éloigné des vêtements. [Fin de la publicité]
Vendeur : C’est le sponsor principal de notre boutique !
Lisa : [Elle sort d’une cabine d’essayage avec une courte robe de style marin.] M’man, j’ai l’air d’être une fille des années 30 !
Marge : Mais c’est ridicule, voyons ! Tu ressembles à Shirley Temple.
Lisa : C’est bien ce que je dis ! [Elle croise les bras l’air mécontente puis tourne la tête vers la télévision.]
Voix off : Vous allez maintenant voir un documentaire sur l’école élémentaire de Springfield.
Nelson : [Vers la caméra.] Ha-ha !
[Lisa s’éloigne, gênée.]

SEQ 10 – INT/JOUR – Ferry, salle de conférence
[Un vieil Homme s’adresse à l’assistance des anciens combattants.]
Viel Homme : Et je voudrais rendre un hommage à vous tous, tas de trouillards, qui contrairement à moi n’avez jamais été blessés à la guerre ! [Il lève son verre.] A votre santé bande de planqués, maintenant tirez vous, cette salle me coûte 15 dollars de l’heure !
Abraham : Il faut applaudir vous croyez ?
Jasper : Heu…

SEQ 11 – EXT/JOUR – Ferry, cinéma
Voix dans le haut-parleur : Le capitaine Haddock est demandé sur le pont !
[Marge et Lisa sont devant un cinéma. On y joue « La mort dans les prémolaires », « La révolte des assiettes en inox », et « James Bont : Rien que pour vos fesses ».]
Lisa : Ces films sont sortis il y a au moins 6 mois !
Marge : Et celui d’en face ? Regarde ! [Elle désigne un cinéma à quelques mètres.]
Lisa : Ernest joue à la marelle, Ernest met un Kilt, Ernest a des hémorroïdes, Ernest mange un yaourt au fruit… Y’a pas autre chose que des films d’Ernest ?
Marge : Y’a encore un cinéma là-bas ! [Elle désigne un autre cinéma à quelques mètres.]
Lisa : A quoi ça sert de regrouper tous les cinémas du bateau en un seul endroit ?
[Homer et Bart sortent du 3e cinéma en riant.]
Homer : Hi hi hi ! Hou, c’était drôle ce film !
Marge : Vous avez vu quoi ?
Bart : « Perdu dans les spasmes » ! Avec Krusty au commentaire ! C’est trop éclatant ce film !
Lisa : Mais ça parle des massacres au Rwanda !
Homer : Ha bon ? T’as remarqué toi, Bart ?
[Bart fait non de la tête.]

SEQ 12– INT/NUIT – Salle des machines
[Une silhouette bricole un système électronique.]
Silhouette : Parfait ! Ha ha ha ha !

SEQ 13 – INT/NUIT – Ferry, salle des machines
[Un officier et des mécaniciens sont penchés dans un système électronique.]
Amiral : Si jamais je mets la main sur celui qui a bousillé mon bateau il va passer un mauvais quart d’heure !
Matelot : Un peu comme quand vous aviez tabassé le lieutenant Ripley au point de le plonger dans le coma, hein Amiral ? Ha ha ha !
Amiral : Eh, on ne me pique pas de paire de chaussettes impunément ! [Il remarque qu’Abraham est là] Eh, qu’est-ce que vous faites là vous ?
Abraham : [Triste] Je me suis perdu.
Mécanicien : Amiral, voilà la raison ! On avait remplacé la courroie de l’alternateur par une corde de guitare !
Amiral : [Choqué] Oh mon dieu ! Mais c’est criminel !

SEQ 14 - INT/JOUR – Ferry, cabinet de voyance
[Homer et Marge passent devant un cabinet de voyance qui a comme slogan « Nous mettons du FUN dans les annonces de mort prématurée ».]
Homer : Eh, un cabinet de voyance ! C’est le moment de savoir si je pourrais virer les enfants de la maison plus jeunes que prévu.
Marge : Mais Homer dans le passé tu nous a dit ne pas croire à ce genre de choses. Que ce soit les horoscopes funestes, les diseuses de bonne aventure…
Homer : Je ne crois pas t’avoir demandé de tenir un compte-rendu de ma vie Marge.
[Homer rentre dans la boutique. Il passe devant un mobile fait avec des pendules, un détecteur d’extra-terrestres, et un poster pour Radio Voyance.]
Voyante : [Parlant avec une voix mystérieuse] Bonjour, étranger ! Je vois… Je vois que vous allez me donner 30 dollars.
Homer : Oh, pinaise, vous êtes fortes dans vos prédictions !
Voyante : Prédictions ? Non, je consultais ma caméra. [Une caméra derrière filme Homer qui tient 30 dollars dans son dos.]
Homer : Oh…
Voyante : Je ne suis pas un escroc, 20 dollars suffiront.
Homer : C’est donné.
Voyante : Asseyez-vous. [Elle regarde dans une boule de cristal.] Je vois… Je vois… Oui… intéressant… ça pourrait totalement bouleverser votre vie toute entière… oui…
Homer : Bon, vous abrégez, oui ?
Voyante : Un membre de votre famille est en grand danger… Mais la vision est floue… je ne pourrais jamais y arriver sans 10 dollars supplémentaires !
Homer : 10 dollars ? Y’a intérêt à ce que la personne soit vraiment en danger ! [Il donne 10 dollars.]
Voyante : Voyons… c’est un homme assez âgé… il porte des lunettes… et des espadrilles… non ! Des pantoufles… [D’une voix moins mystérieuse] A moins que ce ne soient des chaussons ?
Homer : Abrégez.
Voyante : Il n’a plus que quelques cheveux… vous le trouvez ennuyeux car il raconte souvent des histoires étranges… il s’endort souvent…
Homer : Pff ! Y’a personne dans mes proches qui ressemble à ça ! Non mais quelle arnaque. [Il se lève et sort.]
Voyante : [Elle allume une cigarette et se parle à elle-même.] Merde alors, d’habitude j’ai de la chance, qu’est-ce qui a cloché cette fois ?

SEQ 15 – INT/JOUR – Ferry, galerie marchande
[Abraham, Marge et les enfants marchent dans la galerie marchande.]
Voix dans le haut-parleur : L’amiral Akbar est attendu à la réunion des alcooliques anonymes !
[On passe de la musique dans les haut-parleurs.]
Abraham : Hé ! Moi et mes gars on n’arrêtait pas d’écouter cette chanson durant la guerre, c’est Chet Baker !
Lisa : Qui est Chet Baker ?
Abraham : Qui c’est Chet Baker ? C’est comme si tu demandais qui étaient Frankie Laine ou Jay McShann !
[Lisa et Bart se regardent, gênés.]
Marge : Ou encore Ray Charles.
Abraham : Qui ça ?

SEQ 16 – INT/JOUR – Ferry, salle d’arcade
[Bart est dans une salle d’arcade. Un garçon à côté de lui joue à « Mario et Sonic aux jeux paralympiques ».]
Homer : Tu joues à quoi Bart ?
Bart : Un jeu de Hockey sur glace.
Homer : Hou, y’a du sang ?
Bart : Non.
Homer : [Déçu.] Oh…
Bart : Mais on peut provoquer des bagarres.
Homer : Wouhou !

SEQ 17 – INT/JOUR – Ferry, cyber café
[Barney, Carl et Homer consultent leurs e-mails.]
Barney : Ils font chier ces spams ! « Attention ne lis pas cet e-mail ». D’accord. « Vous avez gagné 100 milliards de dollars. » Tu parles ! « Deux boîtes de viagra pour le prix d’une » non j’en ai déjà suffisamment. « Donnez vos organes au zoo de Santa Fe ». Hmm… C’est plausible.
Carl : Rocky Marciano qui m’envoie un e-mail ? Et pour me dire « Salut » dans le sujet ? Ca alors, moi qui le croyait mort depuis 40 ans…
Homer : « Attention, lisez vite ceci ! » Hein ? Lire ? Y’a pas pire virus que la lecture ! [Serrant les poings] Je sais pas ce que je lui ferais à la lecture ! « Bonjour ROBERT SIMPSONS, c’est moi ton MEILLEUR AMI… » Ha, Moe ? J’irais le lire plus tard.

SEQ 18 – INT/JOUR – Ferry, poste de pilotage
[Un amiral est aux côtés du capitaine McAllister qui est à la barre.]
Amiral : Bon alors vous voyez capitaine, là, on appelle ça le gouvernail.
Capitaine : Gou-ver-nail. C’est ça ?
Amiral : Bien, bien, vous progressez. D’ici quelques mois vous pourrez sans doute enfin diriger un bateau par vous-même.

SEQ 19 – EXT/JOUR – Ferry, piscine du pont
Voix dans le haut-parleur : On demande le lieutenant John Silver au stade de base-ball !
[Homer fait une bombe dans la piscine, une vague engloutit des gens entrain de bronzer qui se retrouvent aspirés dans la piscine.]
Abraham : Je savais que sa mère avait tort de me dire qu’il n’était pas trop gros quand il était môme !
[Une silhouette se glisse derrière Abraham et avec une sarbacane lui tire une fléchette dans le cou. Abraham tombe dans l’eau.]
Matelot : [Qui a repéré la silhouette, un homme masqué] Eh vous !
[L’homme masqué s’enfuit, le matelot glisse sur de l’eau. D’autres aident Abraham à sortir de la piscine. Il n’est qu’à moitié conscient.]
Matelot : J’ai vu quelqu’un lui tirer une fléchette dans le cou !
Homer : Quelqu’un a voulu tuer mon père ? Qui peut avoir assez de temps à perdre pour se soucier de lui ?

SEQ 20 – INT/NUIT – Ferry, cabine
[Marge se prépare à aller dormir, elle est à la porte de la cabine de Bart et Lisa.]
Lisa : Grand-père va mieux ?
Marge : Oui, ça va aller. Allez, bonne nuit les enfants ! On est juste à côté votre père et moi.
Bart : T’as pas besoin de nous le dire, je l’entends déjà ronfler.
[Marge ferme la porte de la cabine.]
Lisa : Je vais enfin pouvoir enlever cette fichue robe que maman m’a obligé à porter.
Bart : T’inquiète pas, t’auras des tas de souvenirs [Il désigne son ordinateur portable] j’ai pris des photos et je les ai envoyées sur le site de l’école !
Lisa : [En colère.] BART ! [Elle saute sur Bart, ils luttent par terre.]
Marge : [Qui entre à la volée.] Au fait Lisa, prends soin de ne pas chiffonner ta robe, il faudra que tu la portes demain soir à la réception. [Elle ferme la porte.]
Bart : Hi hi hi !
[Lisa se relève et grogne.]

SEQ 21 – INT/JOUR – Ferry, cabine
[Homer enfile une veste de smoking. Abraham est habillé en un smoking démodé.]
Abraham : Qu’est-ce que tu en penses ? J’ai pas l’air plus jeune comme ça ?
Homer : Je suppose que beaucoup de vieux débris aiment s’habiller dans des costumes des années 40.
Abraham : C’est possible, mais je ne vois pas le rapport avec ma question.
Marge : Homer, tu as rangé la penderie ?
Homer : Oui !
Marge : Alors pourquoi il y a pleins de vêtements par terre devant la porte ?
Homer : Non mais quand je dis que j’ai fini, je veux dire que… j’ai pas fini. Mais je le ferais toute à l’heure.
Marge : Tu n’oublieras pas de mettre un coup d’odor-plus !
Lisa : Grand-père, ça ne t’inquiète pas trop de savoir qu’on en veut peut-être à ta vie ?
Abraham : Peuh ! Sûrement pas, on va dans une soirée où il y aura plein de monde, en public il ne peut rien m’arriver !
Lisa : Pourquoi ? A la piscine aussi il y avait beaucoup de monde.
Abraham : [En colère] Des tas de gens ont voulu me tuer, ça me fait plus peur ! Pourquoi tout le monde croit que je suis un poltron ? C’est pas possible, ça ! [Il sort. Puis il revient, calme.] Et sinon, on va où déjà, ce soir ?

SEQ 22 – INT/NUIT – Ferry, salle de réception
[La salle est remplie de monde habillé élégamment. Un orchestre de gens âgés joue de la musique. Il y a des tables assises et un buffet.]
Abraham : Oh, vous jouez encore dans un orchestre à votre âge ? Et dire que la plupart des gens pensent que les vieux sont inutiles !
Vieil homme : Non non, c’est faux. Un sondage récent a prouvé que 54% des américains considéraient qu’ils étaient juste ennuyeux à mourir.
Abraham : Je ne vous ai pas déjà vu quelque part ?
Vieil homme : C’est possible, notre orchestre a déjà joué au festival de la choucroute garnie et au festival du livre, spécial collection Arlequin.
Marge : [Elle se présente à un couple] Bonsoir, Marge Simpson.
Femme : Je suis Terry McKay, enchantée.
Homme : Bonjour, je suis le fils du capitaine Blood.
[Homer est au buffet, il s’empiffre.]
Lisa : Y’a des betteraves dans ce buffet ?
Homer : J’en sais rien… A quoi ça ressemble des betteraves ?
Lisa : Laisse tomber.
Homer : C’est quoi cette robe ? Ta mère sait que tu portes ça ?
Lisa : [En colère] Oui elle le sait ! [Elle s’en va.]
Homer : Qu’est-ce que j’ai fait ?
Bart : [Assis à table.] Eh grand-père, tu veux bien m’apporter un morceau de gâteau ?
Abraham : Je suis pas un serveur ! [Réfléchissant.] Bon, j’vais y aller quand même, peut-être que tu me respecteras comme ça…
[Abraham s’en va. Un homme masqué tire une flèche avec les cordes d’une harpe.]
Bart : [Il est touché au bras par la flèche qui l’égratigne et va se planter à deux centimètres de Kirk VanHouten. Le bras de Bart saigne.] Ahhh ! Mon braaaas ! Je me suis ouvert les boyaux !
Marge : [Elle va le prendre dans ses bras.] Bart ! Mon pauvre petit garçon !
[L’homme masqué, en colère, tape du poing.]

SEQ 23 – INT/NUIT – Ferry, poste de pilotage
[Un officier est touché par une fléchette, il s’effondre, endormi. L’homme masqué appuie sur une manette et fait accélérer le bateau.]

SEQ 24 – INT/NUIT – Ferry, salle de réception
Marge : Bart, ça va mieux ?
Bart : [Il a le bras bandé.] Ouais ça va. Mais qui peut me vouloir du mal ? Je suis le plus adorable de tous les enfants !
Homer : Pinaise, il a été secoué plus fort qu’on ne le croyait.
Lisa : Tahiti bob, tu crois ?
Bart : Ca ne m’étonnerait pas.
[Une secousse fait tomber tout le monde.]
Matelot : [Il regarde par la fenêtre] Oh, mon dieu ! On va à une vitesse folle ! On vient de heurter un iceberg !
[Les lumières s’éteignent.]
Voix du méchant : [Dans les haut-parleurs] Messieurs dames, j’ai l’honneur de vous annoncer que vous êtes bloqué dans un bateau qui va à toute vitesse !
Homer : Non ! J’suis en vacances ! Je refuse !
Voix du méchant : Je n’ai pas demandé si quelqu’un le refusait.
Smithers : Je suis maudit, c’est la 4e fois !
Marge : Mais pourquoi ?
Voix du méchant : J’ai un compte à régler avec quelqu’un sur ce bateau ! Il s’agit d’une vengeance !
Homer : La vengeance c’est très bien, mais pourquoi faire payer tout le monde ?
Voix du méchant : Euuh… Bof, ça va plus vite.
Abraham : [Le nez dans une brochure.] Oh, c’est bizarre, cette animation n’était pas indiquée dans le programme qu’on nous a distribué…
Voix du méchant : De toute façon il n’y a aucune faille dans mon plan ! Je suis le meilleur, et vous allez vite le comprendre ! Ha ha ha ha ha ! [Plus fort.] Le meilleur ! Ha ha ha ha ha ha ! [La transmission se coupe.]
Marge : Qu’est-ce qu’on va faire ?
[Les hauts parleurs s’activent à nouveau.]
Voix du méchant : Ha ha ha ha ha ha ha ! Ha ha ha ha ha ha !

SEQ 25 – INT/NUIT – Ferry, poste de pilotage
Matelot : Il a bloqué les commandes, je ne peux rien faire !
Voix du méchant : Et oui ! Vous ne pouvez rien faire contre moi, je vous l’ai déjà dit !
Lisa : Comment il fait pour nous entendre ?
[Une secousse se fait à nouveau sortir.]
Neil Armstrong : [Qui s’accroche à la barre] Au secours ! Sauvez-moi ! Je suis la personne vivante la plus connue au monde, je ne peux pas mourir comme ça !
Carl : [Qui s’accroche à un tableau de commandes] Vous êtes qui, vous ?
Abraham : Bon, ça suffit, allons arrêter ce félon !

SEQ 26 – INT/NUIT – Ferry, couloir sombre
[Un groupe avance, composé de 2 matelots, des Simpson et du groupe en voyage organisé.]
Milhouse : Oh, maman, on n’y voit rien ici !
Luan VanHouten : Je sais que tu as peur du noir chéri mais rassure-toi, ce sera bientôt fini.
Milhouse : M’man !
[Tout le monde rit.]
Lisa : Ça peut durer longtemps pour le trouver ! Il peut être n’importe où ! Matelot, combien de temps il faudrait pour fouiller tout le bateau sans se séparer ?
Matelot : Environ 3 ans.
Abraham : Je vivrais pas autant de temps…
Homer : [Hurlant] Ahhh !
Matelot : Que se passe t-il monsieur ?
Homer : J’ai… j’ai… j’ai vu un fantôme !
Carl : Et c’est seulement pour ça que tu m’as fait sursauter ?
Matelot : Ha oui, oh ! [Il hausse les épaules.] C’est juste une petite fille qui hante encore ces lieux. Elle est morte durant la guerre dans le naufrage de la 1ere version de ce ferry, détruit par un sous-marin ennemi.
Homer : Ha, ce n’est que ça, d’accord.
Barney : Tout s’explique.
Bart : Les filles elles apportent que des ennuis.
Lisa : Et c’est toi qui dit ça !
Homer : [Déçu] Oh, n’empêche, dire que je pourrais être tranquillement à profiter pleinement de cette croisière ! Y’avait un tas de bons trucs à la télé.
Abraham : La télé de nos jours c’est plus ce que c’était ! Tenez, les séries, je suis sûr qu’à part quand c’est des épisodes inédits, vous tombez que sur des rediffusions !
Lisa : [Sa robe s’accroche à un clou et se déchire légèrement.] Oh, zut alors, j’ai déchirée ma robe, c’est dommage !
Marge : Oh, ne t’inquiète pas ma chérie, ce n’est rien, je vais pouvoir la repriser.
Lisa : [Elle grogne.] Hmmm… Qui y’a-t-il dans cette direction ?
Matelot : Les cuisines.
Homer : Ouh ! Passons par là !
Matelot : Je vous le déconseille, le cuisiner est un ancien soldat et il est complètement malade, il déteste qu’on passe par ses cuisines !
[Homer jette un coup d’œil dans la cuisine.]
Chef cuisinier : Imbécile, tu as cassé toutes les assiettes ! [Il donne un coup de poing à un jeune cuisinier.] Bon, elles ne valent rien, je les ai eu en gros sur e-bay pour 10 dollars, mais quand même ! [Il désigne une caisse « Vaisselle en vermeil. Fabrication : 1740.]
Homer : Ouais, il a pas l’air commode.
Matelot : J’ai l’impression qu’on accélère de plus en plus…
Bart : Vous arrivez à sentir ça ?
Matelot : Eh, j’ai 4 mois de métier.

SEQ 27 – EXT/NUIT – Ile
[3 personnes aux vêtements en lambeaux marchent au bord de l’eau.]
Hurley : Mais non, je vous assure qu’on ne risque rien de ce côté de l’île ! Arrêtez de croire que j’ai la poisse comme ça !
Claire : C’est ce que tu disais jusqu’à ce que Shannon se fasse décapiter par le singe que tu essayais de chasser !
Hurley : Elle avait qu’à enlever ses chaussures à talons haut quand on lui disait de courir, cette petite bourge !
Charlie : Tiens, c’est quoi ça qui arrive sur nous ?
[Le Pacific Princess arrive à toute vitesse et les fauches, en même temps qu’une partie de l’île.]

SEQ 28 – INT/NUIT – Ferry, couloir sombre
[Une secousse fait tomber tout le monde.]
Abraham : Bon sang de bonsoir !
Marge : Ca suffit, j’en ai assez !
Voix dans le haut-parleur : Vous allez tous mourir ! Nous nous dirigeons droit vers des rochers, d’ici dix minutes à peine nous y seront !
Bart : Oh, mais qu’est-ce qu’on va faire ?
Abraham : [Hurlant] Appelons Rudyard Kipling !
Lisa : Euh… Il est mort il y a 74 ans…
Abraham : Ha bon ?
Lisa : Oui… et en y réfléchissant je ne vois pas comment il aurait pu nous aider.
Marge : Quand ce type a parlé, il y avait une musique en fond qui m’a dit quelque chose…
Abraham : Oui, moi aussi… Eh, attendez, je sais comment le trouver ! [Il sort son portable.] Mon portable est équipé d’un détecteur de mouvement ! Voyons ça… Détecteur de chaleur, radar à sous-marins… Ha ! Détecteur de mouvement ! [Il appuie sur un bouton.] Ben… apparemment il y a une douzaine de cibles mouvantes dans les 5 mètres carré.
Lisa : C’est nous, grand-père.
Abraham : Toujours à faire ton intelligente, toi ! Ah ! Attendez… A 200 mètres par là, il y a quelqu’un seul.
Bart : [Joyeux.] Il y a plus de 1850 personnes à bord mais c’est vrai, c’est sans doute lui ! Bravo grand-père !
Abraham : Et ouais, je nous ai peut-être sauvé. Vous ne l’avez pas rêvé, je l’ai quand même fait !
Marge : Grand-père !
Abraham : C’est moi.
Marge : Je sais quelle musique il y avait en fond derrière lui ! La chanson que nous avons entendue l’autre jour à la galerie marchande !
Lisa : Ca concorde avec le détecteur de mouvement.

SEQ 29 – INT/NUIT – Ferry, galerie marchande
[Le groupe avance jusqu’à la galerie marchande. Il y a un dôme qui donne sur l’extérieur, il y a un peu plus de luminosité car le jour se lève.]
Bart : Ha, au moins on y voit plus comme dans le cul d’un éléphant.
Marge : Bart, tu…
Abraham : Attendez ! Chet Baker… la musique… l’orchestre… mais… mais oui, tout s’explique ! J’ai compris ! Je sais qui a fait le coup !
Lisa : Ah oui ?
Abraham : Ecoutez, je crois que c’est un des chanteurs de l’orchestre ! Je l’ai déjà vu quelque part dans le passé !
Marge : Quand ça ?
Abraham : C’était un de mes anciens camarades dans l’armée, Aaron Messler ! Il avait essayé de déserter et je l’avais dénoncé…
Lisa : Grand-père ! Tout ça parce qu’il ne pouvait plus supporter de participer à une guerre horrible qui devait sans doute le traumatiser.
Aaron : Non, en réalité j’étais juste fainéant. [Il tient une arme et menace tout le monde.] Et un peu lâche aussi.
Abraham : Canaille ! Tout s’explique ! La chanson de Chet Baker ! Et la corde de guitare qui a saboté la mécanique du bateau !
Bart : Et la flèche avec la harpe, c’était vous qui aviez raté votre cible ! Vous auriez pas pu viser correctement ?
Abraham : Hé !
Lisa : Et la sarbacane qui a envoyé une fléchette à grand-père à la piscine, en fait c’était une flûte !
Aaron : Non non, c’était une sarbacane.
Lisa : Ha ? Pourtant ça paraissait logique.
Aaron : Abraham, je voulais vous faire payer ça ! A cause de vous j’ai été en prison 3 ans et je n’ai fait que des boulots minables le reste de ma vie ! Etre le major d’homme de Charles Bronson, c’est pas une vie ! Alors quand, il y a quelques semaines, j’ai appris qu’il y allait avoir une réunion d’anciens combattants sur ce bateau ou je devais jouer dans l’orchestre, j’ai tout préparé en prévision de votre venue probable !
Abraham : Mais une seconde, au départ je ne devais pas venir, j’ai été prévenu au dernier moment, et vous aviez déjà tout prévu il y a des semaines ?
Aaron : Oui, je dois avouer que j’ai eu beaucoup de chance que vous veniez. Et maintenant, vous allez mourir ! Tous ! Je ne peux pas vous laisser en vie après que vous m’ayiez vu.
Smithers : On n’a pas demandé à vous voir !
Homer : C’est vrai, vous ne pouvez pas vous contenter de vous venger sur la personne à laquelle vous en voulez et basta ?
Marge : Homer !
Homer : Quoi ? Si ça doit arriver, qu’est-ce que ça changera qu’on y passe aussi, hein ?
Marge : Hmm… de ce point de vue…
Aaron : Taisez vous ! Adieu Abraham. [Il va tirer, mais un rayon le touche dans les yeux. Il s’effondre en hurlant.] Haa ! Haa, je suis aveugle !
Abraham : [Son portable à la main] Bon, finalement il était utile ce portable.
Homer : Vive la technologure !
Lisa : Vite, il faut arrêter le bateau !

SEQ 30 – INT/JOUR – Ferry, cabine d’Aaron
[Tous entrent dans la cabine d’Aaron, pleine d’ordinateur.]
Homer : Je vais désactiver son programme !
Lisa : Papa…
[Homer tapote sur l’ordinateur.]
Voix robotique : Vitesse maximale !
Homer : Hein ?
[Le bateau accélère et heurte des falaises. Il y a une secousse énorme, tout le monde tombe, et beaucoup vont s’écraser contre les murs de la chambre.]
Homer : [Gémissant.] Oh…
Abraham : [Les yeux exorbités.] Je ne sens plus ma colonne vertébrale.
Carl : Bien joué Homer.
Homer : Bah, on a tous survécu non ?
Marge : A mon avis la compagnie qui a construit ce bateau va te faire un sacré procès.
Homer : [Hurlant.] Noooooooooooon !

Fin

Références : La croisière s’amuse {S}, Titanic {F}, L’aventure du Poséidon {F}, Speed 2 {F}, Tintin {BD}, Astérix {BD}, L’île au trésor {L}, Pirates des caraïbes {F}, Les dents de la mer {F}, Splash {F}, Star wars {F}, James Bond {F}, La mort dans la peau {F}, Last Action Hero {F}, La mort dans la peau {F} Perdu dans l’espace {F}, Alien {F}, Le fils du capitaine blood {F}, Nimitz retour vers l’enfer {F}, Mario et Sonic aux jeux olympiques {JV}, Alone in the dark {JV}, Elle et lui {F}, Le vaisseau de l’Angoisse {F}, Lifeboat {F}, Piège en haute mer {F}, Lost {S}
Script écrit en Juillet 2008 par Régis Mohier . Mis à jour le 12/06/2016 par Régis Mohier
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park