Haut de page
 

L'anecdote du jour

27/02/2017
Avec 3,5 millions d'entrées en France, Les Simpson, le film est le 8e plus gros succès de l'année 2007.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

L'œil sur la ville
Des caméras sont installées partout dans Springfield pour surveiller ses habitants...
27/02 à 18h25 (C+ Family)
Moe, moche et méchant
Moe devient juge de talent à American Idol...
27/02 à 18h45 (C+ Family)
Cours élémentaire musical
Marge décide de déposer Lisa dans un camp d'art théâtrale pour qu'elle puisse s'épanouir à travers ses passions...
28/02 à 18h35 (C+ Family)

Derniers commentaires

assasmourad | L'âge du grand-père est supérieur et inférieur à celui de M.Burns. Sinon les incohérences sont une... (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

quirat simpson | BRAVO!!!!! (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

Chris503 | Super ! (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

regismo | Haha, on voit tout de suite les vrais. ^^ (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

DarpaSaly69 | Merci d'être resté jusqu'au bout (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

Interview de Al Jean (10/02/2001)

Que vous connaissiez son nom ou pas, il est très probable qu'Al Jean ai chatouillé votre humour plus d'une fois. Vous voyez, après une part de travail dans l'écriture de la célèbre sitcom "Alf", et en tant que producteur pour l'élogieuse série "Le Garry Shandling Show" (parmi beaucoup d'autres de ses projets dans les années 1980), Al a fait un changement qui bouleversa sa vie dans les années 1990 et au-delà. Il changea pour Springfield.

Récompensé par quatre Emmy Awards et un Peabody Award pour son travail sur les Simpson, Al est responsable de nombreux épisodes favoris pour les fans comme "Le Poney de Lisa" (dans lequel Homer doit prendre un deuxième boulot au Mini-Marché d'Apu pour payer tout ce dont le poney de Lisa à besoin), "La Critique du Lard" (où Homer devient le critique culinaire détesté de Springfield) et "Le Sax de Lisa" (dans lequel nous apprenons les origines du saxo de Lisa et celles de la mauvaise conduite de Bart), et ce parmi la myriade d'autres épisodes qu'il ait écrit et produit.

Profitant de l'annonce de la sortie de la première saison des Simpsons en coffret de 3 DVD par la FOX, j'ai récemment eu l'occasion de m'asseoir et de bavarder avec l'un des auteurs/producteurs les plus intelligents et les plus méritants des Simpsons, Al Jean. Rejoignez-nous en pleine discussion sur la future sortie des Simpsons en DVD.

Greg Suarez : Merci de prendre un instant de votre emploi du temps pour parler avec nous. Beaucoup de nos lecteurs et l'équipe de "The Bits" sont de grands fans, donc c'est un réel plaisir pour nous que de vous avoir maintenant.

Al Jean : Bien, merci.

Greg Suarez : Pourquoi ne commençons-nous pas en laissant les lecteurs connaître une petite partie de vous-même et en leurs disant comment vous avez pris part dans la famille Simpsons ?

Al Jean : J'ai été dans la TV pendant environ 20 ans. Je travaillais sur des séries tels que "The Tonight Show", "Alf" et "The Garry Shandling's Show". Ils cherchaient une petite équipe pour les aider à tourner les Simpsons pour une demi-heure d'antenne; vous savez, ils ne faisaient seulement qu'écourter "The Tracy Ullman Show" à ce moment-là. Mon associé et moi nous nous sommes vu offrir le travail, mais certains de nos amis n'ont pas été tellement intéressés parce que c'était un dessin animé, et ils n'ont pas pensé qu'il durerait très longtemps.

Greg Suarez : Est-ce que Mike Reiss est votre associé ?

Al Jean : Oui, il a été mon associé, bien qu'il travaille maintenant seulement à temps partiel - il travaille toujours sur les Simpsons, mais techniquement maintenant je suis seul (rires), mais il est très sympa. Ainsi, nous étions les premiers scénaristes qui ont été employés. Jim Brooks, Sam Simon et Matt Groening [les créateurs] développèrent le court métrage que Matt avait fait en série. Nous [Jean et Reiss] avons travaillé là comme scénaristes pour les treize premiers épisodes, nous avions à la fois carte blanche pour l'écriture des scénarii mais aussi pour aider à les retravailler. J'ai dirigé les Simpsons sur les saisons trois et quatre et je les dirige encore actuellement. J'ai fait quelques breaks car je voulais juste m'éloigner un peu des personnages, mais j'ai toujours eu quelque chose à faire dans la série, chaque année que cela était en direct.

Greg Suarez : Quand vous dites, "les dirige", parlez-vous de la production exécutive ?

Al Jean : Il y a beaucoup de producteurs exécutifs, je suis actuellement le dirigeant de la série, ce qui signifie que j'ai l'ultime responsabilité de la lecture des scénarii : à quoi ils ressemblent, les voix des invités, la musique - je dois superviser tout cela.

Greg Suarez : Parlons du coffret DVD. En dehors de votre participation dans les commentaires, avez-vous été impliqués dans la création de la boîte du coffret de la première saison ? Avez-vous travaillé avec Matt Groening en reprenant les choses essentielles ?

Al Jean : Non, j'ai juste travaillé sur les 13 premiers épisodes. Les commentaires étaient gentillets, identiques à ceux d'une réunion, vous savez, nous rentrions à chaque fois qu'ils passaient un épisode, au même moment nous en discutions en se souvenant comment l'épisode était devenu ce qu'il est.

Greg Suarez : Comment avez-vous vécu l'expérience d'enregistrer des commentaires ?

Al Jean : C'était très amusant et nostalgique - j'ai vu certaines personnes que je n'avais pas vues depuis quelques temps - et c'était intimidant aussi. Je m'occupe de la série actuellement et pense : "Oh, mec ! Ces histoires sont si calmes et si pures." La chose la plus dure à ce moment là est de penser à de nouvelles idées. Les gens sont tellement au courant de ce que nous avons fait auparavant, que le défi maintenant est de penser à une idée qui serait bonne, mais encore jamais vue.

Greg Suarez : Qu'espérez-vous que les fans apprennent des commentaires ?

Al Jean : A ce que j'ai entendu dire des personnes qui ont écouté ces commentaires et ne savaient pas ce qui s'était passé avant, c'est intéressant pour eux de voir ce qui se passait pendant la fabrication d'un épisode avec lequel ils ont grandi.

Greg Suarez : Je me rappelle avoir été amusé par l'histoire que j'ai entendu pendant le commentaire pour la première version du premier épisode (1) qui a été animé. Il a été mentionné que Brooks étaient tellement dégoûté par ce qu'il avait vu à ce moment qu'il est parti de la projection.

Al Jean : Ouais, cette version est sur le DVD et je pense qu'elle est vraiment fascinante. En fait, le réalisateur était allé dans différentes directions, et il a dû être refait. Quand le deuxième épisode arriva - David Silverman l'a réalisé- c'était bien et la série était hors course.
Mais c'était vraiment une préoccupation majeure à ce stade là, de savoir si nous pouvions diffuser l'épisode.

Greg Suarez : Il y a quelques spéculations à propos de quand la Fox pourrait sortir les saisons suivantes en DVD. Avez-vous une idée de la date à laquelle cela pourrait arriver ?

Al Jean : La saison deux est imminente - elle a été enregistrée. A jugé par les ventes de la saison un, ça ne va pas être long. Je sais qu'il y a beaucoup de choses qui ont été reportées à cause des récents événements, mais à en juger par le succès de la saison une, je suppose qu'elles marcheront toutes. Je ne sais pas pourquoi ils ont laissé cet argent traîner (rires). Il y a peut-être quelques modèles qu'ils développent; vous savez, une période appropriée entre les versions.

Greg Suarez : Alors, avez-vous enregistré les commentaires pour tous les épisodes ?

Al Jean : Oui, pour la saison deux.

Greg Suarez : Y a-t-il quelque chose que l'équipe des Simpsons ai planifié de faire pour chaque saison ?

Al Jean : Je suppose que pour chaque saison, les personnes impliquées enregistreront un commentaire sur chaque épisode. Aussi loin qu'a été le modèle.

Greg Suarez : Donc quelles sont les chances d'avoir les commentaires de John Swartzwelder [mon scénariste préféré des Simpsons] ?

Al Jean : Je le connaît bien. Il est réellement très charmant, un collègue amical. Il a simplement décliné l'offre de venir et parler. Je sens toujours chez lui une petite réticence à venir parler. Mais il existe toujours; il n'est pas un pseudonyme pour l'équipe, comme il l'a été prétendu par certains (rires).

Greg Suarez : Il est responsable de beaucoup de bons épisodes.

Al Jean : Oh, oui ! C'est un grand scénariste, et il est unique. Il n'est pas comme tous les autres scénaristes que j'ai rencontré; il a une façon de s'exprimer réellement originale. Ce qu'il y a de bien à propos des Simpsons est que tant d'avis différents ont une place dans la série. Vous avez des gens qui aiment écrire pour Lisa, ou pour Homer. Vous avez des gens qui aiment écrire bêtement, des choses diverses, et d'autres qui aiment écrire différentes sortes de comédie. Il y a de tout dedans.

Greg Suarez : J'ai toujours cru que la force de cette série, et ce qui la fait durer, est sa diversité d'humours. A certains moments, la série peut être incroyablement intelligente, et représenter la comédie la plus intelligente qu'il y ai à la TV, et dans le moment qui suit être la plus déjantée.

Al Jean : Oui, et d'une semaine à l'autre vous ne savez pas à quoi vous attendre. Je pense que les auditeurs sont tellement blasés maintenant que les scénaristes doivent en permanence les surprendre.

Greg Suarez : Maintenant parlons des Simpsons en général. Comment approchez-vous personnellement l'écriture de vos scénarii pour la série ? Et en plus de cela, quel est votre secret, et celui des autres scénaristes, pour conserver la série à la mode ?

Al Jean : La fraîcheur de la série, je pense, vient de beaucoup de travail - nous ne voulons pas simplement faire quelque chose en rapport avec ce que nous avons fait avant. Le fait que les personnages garde le même âge, et ne change vraiment que très peu... Vous savez quand Happy Days a fait reposer la série sur Fonzie, ça l'a fait paraître veille. Et le fait qu'il y ai autant de personnages - nous pensons juste que nous n'avions pas eu un épisode consacré aux Flanders [Ned Flanders, le voisin des Simpsons], je veux dire que nous en avons eu un récemment, mais nous n'en avions pas prévu pour les années à suivre, alors peut-être que dans les prochaines années nous en ferons un. Ou, peut être un épisode sur Mme Krapabelle, et je pense que les deux réunis garderaient la série encore fraîche. Comme pour l'écrire, ça commence avec une idée. Comme une fois ou j'ai pensé, 'Que ferait Homer s'il devenait champion de bowling? (2) Puis je me suis dit que ce serait intéressant parce qu'Homer ne réussit habituellement jamais rien, mais que se passerait-il si il le faisait vraiment?" C'est vraiment excitant, c'est l'un des événements les plus important dans sa vie. Ensuite je me suis dit que ça pourrait être intéressant qu'il se rende compte que c'est tout ce qu'il y a, et que subitement il devienne blasé. Puis on a pensé que ça pourrait être une bonne idée que du fait qu'il soit blasé, il se rapproche de Maggie, parce que c'est vraiment important. Nous n'avions pas fait grand chose à Maggie récemment, et là ça tomber bien. Puis vous résumé tout ça à l'équipe pendant quelques jours et toutes les idées étaient bonnes à prendre. Ce scénario, que j'ai écrit, je suis parti et je l'ai écrit en quelques semaines, vous savez, pour produire une première ébauche. C'est un épisode bien découpé, vous y allez, 'Okay, voici quelques blagues sur le bowling, parmi les plus célèbre d'Homer,' vous devez simplement mettre le paquet, éclaircir le maximum, et voilà votre première ébauche de scénario. Ensuite, il est totalement réécrit - peu importe par qui - pendant plusieurs semaines. Les acteurs le lisent; vous voyez ce qui ne va pas, et vous l'arrangez. Vous devez juste continuer à travailler avant qu'il soit diffusé. Le principal scénariste de l'épisode, à au plus écrit 40% du scénario final. C'est un vrai travail d'équipe. Le premier épisode, celui de Noël [Noël Mortel, diffusé le 17 décembre 1989] a principalement été écrit par Matt Groening, Sam Simon, Mike Reiss et moi même, bien qu'aucun de nous n'apparaisse au générique. C'est vraiment trompeur. Ce qui s'est passé - c'est un secret de télévision - c'est qu'il y a certains épisodes qui sont quasiment écrit par un scénariste. Je connaît David Kelly, je pense qu'il a écrit la plupart des épisodes, mais dans une série comme les Simpsons, le fait d'avoir son nom au générique implique de lui payer des royalties. Alors, si vous pensez à l'idée, et vous avez écrit le premier jet du scénario, vous toucherez toutes les royalties. Mais dans la perspective de savoir qui à écrit quoi, je dirai que personne n'a plus de 40% des lignes.

Greg Suarez : Dans l'épisode que vous avez mentionné où Homer devient champion de bowling, le passage entier de "Non Lenny !" n'était-il pas de vous ?

Al Jean : C'était réellement de moi (rires). Mais je vais vous donner un exemple : quand ils étaient sur The Hollywood Squares (3), Homer demande à Ron Howard, 'Comment avez-vous pu arrêter de jouer ?' Alors Disco Stu [qui était un concurrent] dit, "Parce qu'il n'est plus du tout mignon." Le présentateur dit, "le point est gagné." !!! C'était Mike Scully (4) ! C'était l'une de mes plaisanteries préférées dans cet épisode, mais c'est ce qui a marché - j'ai obtenu de l'argent !

Greg Suarez : A part dans la famille Simpson, quel est le personnage pour lequel vous préférez écrire les dialogues ?

Al Jean : Je pense que c'est sans doute Moe [Moe Szyslak, le barman], parce qu'il provoque presque toujours des rires. Il est tellement fou; il dégage une incroyable criminalité sous-jacente (rires) !!! Hank Azaria [qui fait la voix de Moe] mérite toute notre admiration pour l'avoir rendu si marrant. Je dirai que Moe est probablement mon préféré.

Greg Suarez : Hank Azaria, dans les quatre ou cinq dernières années, est devenu rapidement une vrai star du cinéma, et je ne peux le voir dans aucun de ses films sans penser à Moe, ou au Chef Wiggum, ou qui que se soit pour qui il fait la voix dans les Simpsons.

Al Jean : Ouais, je pense que ce qui serait bien c'est que ces personnages soient définitivement pour lui, mais ils ne parlent pas vraiment comme il le fait normalement. Donc je pense que dans les films, si personne ne le connaît, alors ils ne les assimileront pas. Hank Azaria est vraiment un mec drôle, donc je suis content pour chaque coupure qu'il a. Il a une série TV qui devrait sortir cet automne.

Greg Suarez : Ce qui fait la beauté des expressions d'Homer, "D'oh !" et "Mmmm...", est qu'elles ne sont pas trop utilisées. En tant que scénariste, comment pouvez-vous reconnaître le moment opportun pour les utiliser sans tomber dans l'excès ?

Al Jean : Hum, nous écrivons juste le script ligne par ligne, et si quelqu'un lance l'idée, nous l'essayons, "C'est marrant" ou "Vous savez, nous l'avons faite souvent." (rires). Quelque fois, il y a le danger de trop l'utiliser comme les "D'oh" que nous utilisons trop rapidement et qui ne font pas rire; nous n'allons pas le dire à chaque fois, nous devons avoir une bonne raison de lui faire dire.

Greg Suarez : Quel est votre épisode préféré des Simpsons ?

Al Jean : L'épisode pour lequel j'ai aimé travaillé était celui où Mr Burns a eu la softball [Homer la foudre, diffusé le 20 février 1992 aux USA]. Sam Simon le proposa, et nous sommes allés chercher un grand nombre de joueurs de baseball pour faire les voix, et j'ai pensé que nous n'y arriverions jamais, mais ils l'ont fait (rires). C'était une vraie explosion. Et parmi ceux que j'ai écrit, (rires) celui qui a été le plus proche de moi est la parodie de Mary Poppins [Sharry Bobbins, diffusé le 7 février 1997 aux USA].

Greg Suarez : Je me rappelle avoir entendu sur l'un des commentaires que les scénaristes ont passé beaucoup de leur temps afin d'essayer de trouver un nom drôle pour les épisodes des Simpsons et d' Itchy & Scratchy.

Al Jean : Les titres et les écriteaux ont pris bien plus de temps dans l'écriture que n'importe quels autres (rires) détails. C'est vraiment marrant ! Nous écrivons tous les titres, mais il y a quelque fois des défauts que le directeur d'animation mettait dedans, mais nous écrivons la majorité d'entre eux.

Greg Suarez : Comme un vrai mordu des Simpsons, il y a une question brûlante que j'ai depuis plusieurs années maintenant, et je vais profiter de cette occasion pour vous la poser. Combien d'autres saisons avez-vous encore prévu ?

Al Jean : Vous savez, si vous m'aviez demandé il y a 10 ans (rires), je vous aurais dis, "Je ne sais pas, peut-être pour encore deux ou trois ans..." Mais aujourd'hui, nous avons marché pendant plus de 10 ans. Les acteurs ont signé pour 3 ans - en comptant la saison qui vient de commencer - et l'audience augmente. Nous avons simplement gagné un Emmy, donc je ne sais pas. Honnêtement... Gunsmoke a duré 20 ans; peut-être nous arriverons jusque là !

Greg Suarez : Ce que je considère comme une raison de la longévité de la série est qu'elle soit toujours d'actualité; il y a de nombreux épisodes qui ont marché avec les événements courants, comme le procès de OJ Simpson, le boom d'Internet, et il y a plein de commentaires et d'allusions aux films courants, aux tendances musicales, ou autres... Pensez-vous que cela en fait partie ?

Al Jean : ça en fait partie, mais je pense que la chose la plus étonnante est que si vous regardez un épisode de 1994 ou de 2000, vous ne pourrez probablement pas dire à quelle saison il appartient. La série est toujours d'actualité, à mon avis.

Greg Suarez : Merci beaucoup pour ce moment. Nous apprécions vraiment l'opportunité que nous avons eu de discuter sur ce que nous soutenons être la meilleure émission à la TV. Et encore beaucoup d'autres saisons !

Al Jean : Merci !

Cette interview a été réalisé début octobre par Greg Suarez
www.thedigitalbits.com

» Cette interview a été traduite par TnT et Neotheone
TnT fait parti du clan de Orion Fraggers

(1) Le premier épisode était 'Une Soirée d'Enfer' (continuer la lecture)
(2) Référence à l'épisode 'Homer perd la boule' - saison 11 (continuer la lecture)
(3) Référence au jeu 'l'Academie des 9' (continuer la lecture)
(4) Un autre producteur de la série (continuer la lecture)

? Vous pouvez aussi consulter sa biographie.

L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2017 The Simpsons Park