Haut de page
 

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Les baguettes magiques
Un psychiatre conseille à Homer et Marge d'inviter Bart à prendre des cours de batterie, ce qu'il fait.
23/10 à 08h10 (Canal+)
Un prince à New-Orge
De nombreus habitants arrivent à Springfield pour trouver du travail, si bien que la ville doit bloquer ses frontières.
23/10 à 18h00 (C+ Family)
Homerazzi
Homer décide de devenir un paparazzi chasseur de stars.
23/10 à 19h50 (W9)

Derniers commentaires

max558 | Très bon épisode d'Halloween ça fait plaisir et la parodie d'Orange Mécanique est juste énorme (26x04 - Treehouse of Horror XXV)

alejandro | On voit bien que la série n'est pas encore arrivée au point mort, malgré sa fin annoncée. On ira se ... (26x04 - Treehouse of Horror XXV)

bart 93 | J'ai bien aimer cet épisode, les histoires sont marrantes. Bon je trouve quand même que les... (26x04 - Treehouse of Horror XXV)

juju05 | Belle application, mais ça reste aux US comme toujours, même celle de Futurama avec les têtes,... ("Simpsons World" : L'application ultime sort aujourd'hui aux États-Unis)

juju05 | Futurama me manque tellement, j'aime bien l'idée que Bender revienne pour tuer Bart, ça reste dans... (Opposites A-Frack et Simpsorama en images)

L'équipe technique

Si je vous dis Brooks et que vous me répondez Mel, si je vous parle de Simon et que vous rétorquez Garfunkel, c'est fort amusant mais un chouïa hors-sujet. Puisqu'en l'occurrence cette section s'intéresse plutôt à James L. Brooks et Sam Simon, membres de l'équipe technique des Simpson, aux rôles-clefs dans le succès de notre série fétiche.
Dans les grandes lignes, retraçons donc le parcours et la fonction précise de chacun de ces intervenants de l'ombre...

BRAD BIRD (Réalisateur et scénariste)
Né dans le Montana et déjà promis à une longue carrière dans le milieu de l'animation (il boucle son premier court-métrage à l'âge de 13 ans, et celui-ci est remarqué par le mythique Milt Kahl, l'un des fameux Nine Old Men de chez Disney !), Brad Bird connut une carrière en-deçà et au-delà de l'aventure Simpson. En 1985, il occupait déjà le double statut de réalisateur et scénariste sur l'épisode "Family Dog" des Histoires fantastiques (Amazing Stories en VO), série télévisée culte sous la houlette de Steven Spielberg - excusez du peu.
Deuxième chance insolente quatre ans plus tard, puisqu'il rejoint l'équipe d'une toute nouvelle série télévisée produite par un jeune inconnu de l'audiovisuel : un certain Matt Groening. Les Simpson le font rapidement connaître parmi le cercle des fans, et pourtant il n'a que deux épisodes réalisés à son actif ! En l'occurrence Un clown à l'ombre (saison 1) et Tel père, tel clown (saison 3) - ce dernier codirigé avec Jeffrey Lynch.
Faut-il y voir un penchant pour notre ami Krusty ? Une chose est sûre, le trublion Brad Bird, non content d'être l'une des personnalités qui a su évoluer en dehors des Simpson, reste aussi un vrai dramaturge de talent. En effet, après d'autres incursions remarquées dans le milieu des séries d'animation produites pour le compte de la télévision (The Critic en 94, King of the Hill en 97), il réalise et signe le scénario en 99 du fort remarqué Géant de Fer pour le compte de la Warner, qui malgré un succès en salles mitigé assoira son statut de valeur sûre auprès de la profession et des fans les plus fidèles. Il rejoint ensuite rapidement Pixar en 2000 ("Brad est l'un des meilleurs réalisateurs d'animation" déclare alors John Lasseter, ravi de cette recrue), et sera à l'honneur en 2004 en signant la réalisation de "Les Indestructibles" (The Incredibles en VO), narrant les vicissitudes d'une famille de superhéros sur le déclin. Une valeur sûre, qu'on vous dit !


JAMES L. BROOKS (Producteur exécutif)
Né le 9 mai 1940 à Brooklyn, l'un des quartiers de New York, James L. Brooks travaille d'abord pour la télévision, pour laquelle il écrit des scénarii, avant de donner naissance à certaines séries et émissions télévisées parmi les plus populaires telles que "Lou Grant", "Room 222", "Taxi" ou encore "Les Simpson".
C'est en 1979 qu'il travaille pour la première fois pour le cinéma, en signant le scénario de Merci d'avoir été ma femme, qu'il co-produit avec Alan J. Pakula.
Quatre ans plus tard, il écrit, produit et réalise son premier film, Tendres passions , qui lui vaudra trois Oscars.
En 1984, il crée Gracie Films afin de pouvoir produire des films et des émissions pour la télévision. C'est alors qu'il met sur pied en 1987 le Tracy Ullman Show dans lequel il produira Les Simpson dans leurs premières moutures.
Son second film, Broadcast News, sera également nominé aux Oscars en 1987 et récompensé de nombreux prix. Producteur de nombreux longs métrages, dont Big, Un monde pour nous et Jerry Maguire, il met en scène sa première pièce de théâtre en 1990, Brooklyn Laundry, présentée au Coronet Theater de Los Angeles. En 1994, il réalise son troisième film I'll Do Anything. La même année, il produit "The Critic", un dessin animé qui a pour personnage principal un critique de cinéma. Cette série sera arrêtée par la Fox en 1995 au bout de la deuxième saison.
Jack Nickolson recevra un Oscar pour le rôle qu'il interprète au côté de Helen Hunt en 1997 dans Pour le meilleur et pour le pire , son quatrième film.
James L. Brooks est toujours le producteur exécutif des Simpson.


ALF CLAUSEN (Compositeur)
Alf Clausen est né en 1941 à Minneapolis (dans le Minnesota).
Il a reçu sa formation à l'université de l'état du Dakota du nord, à l'université du Wisconsin, et à l'université de Berklee de Boston de la musique. Puis, devenu directeur, compositeur et arrangeur, Alf Clausen s'est mis à réaliser les bandes sonores pour plusieurs séries de télévision ("Alf", "Roseanne" ou plus récemment "The Critic" et "Bette") et longs métrages, pour la plupart inédits en France ("Splash", "Number One with a Bullet, Half Baked...").
Ses disques en tant que compositeur, chef d'orchestre et producteur incluent la chanson In the Key of Springfield, qui constitue la musique du générique de la série.
C'est d'ailleurs grâce à notre série préférée qu'il a reçu le plus de récompenses : quatre ASCAP Film and Television Music Awards, trois Annie Awards et deux Emmy Awards, sans compter les pures nominations !
Enfin, Alf Clausen possède son propre site internet officiel.


DANNY ELFMAN (Compositeur)
Né en 1953 au Texas, Danny Elfman est avant tout connu pour être l'un des compositeurs de musiques de films les plus talentueux de sa génération. Compositeur attitré de Tim Burton, il calque ses mélodies sur l'univers si particulier du cinéaste (tout à la fois originales, fantasques, joyeuses et colorées), que ce soit sur Beetlejuice, Batman, Le Défi , L'Etrange Noël de M. Jack, Sleepy Hollow ou la Planète des Singes !
Leader du groupe de rock Oingo Boingo au début des années 80, Elfman est ainsi l'un des rares compositeurs issus du rock à avoir réussi dans la musique de films avec autant de maestria. Le compositeur a également signé les bandes-originales de Mission : Impossible de Brian de Palma, de Dolores Clairbone de Taylor Hackford et de Dragon Rouge de Brett Ratner.
Elfman s'est également spécialisé dans les bandes-originales de films adaptés de comics cultes, de Dick Tracy, Batman, aux tous récents Spider-man et Hulk. Une véritable vocation ?
Plus sérieusement, Danny Elfman est en outre très doué pour les thèmes principaux des bandes-originales (ou 'main titles' en VO), avec des ouvertures très inspirées, dynamiques et magistrales.
Enfin et surtout, Danny Elfman mérite amplement sa présence sur ce site pour avoir composé le thème du générique si entraînant des Simpson, dont on ne se lasse pas même après quelques 300 épisodes !


AL JEAN (Producteur exécutif et scénariste)
Après avoir participé à la sitcom "Alf", avoir collaboré discrètement au désopilant Y a-t-il (enfin) un pilote dans l'avion ? 2, et avoir produit quelques séries télé telle qu'"It's Garry Shandling's Show", Al Jean s'est principalement fait un nom au début des années 90 en participant à la production exécutive des Simpson (notamment plus activement sur les saisons 3 et 4).
Son travail sur la série fétiche de Matt Groening lui a permis de récolter quatre Emmy Awards et un Peabody Award, mais sa collaboration va bien au-delà d'une simple production d'épisodes (plus de 200 au total). On lui doit en effet surtout l'écriture de quelques-uns des tous meilleurs : Il était une fois Homer et Marge (saison 2), Mon pote Michael Jackson, Le poney de Lisa (saison 3), Le saxe de Lisa (saison 9) ou Homer perd la boule (saison 11). Actuellement, il reste le principal producteur exécutif de la série.
Dans les années 90, Al Jean endossera également le rôle de producteur exécutif sur les séries "The Critic", "Teen Angel" et "The PJs".

¤ Vous pouvez aussi lire une de ses interviews.


MIKE REISS (Producteur, producteur exécutif et scénariste)
Mike Reiss est l'un des membres de l'équipe qui a travaillé le plus d'années consécutives sur les Simpson : onze saisons pour être précis ! Possédant une petite douzaine de scénarios à son actif en collaboration avec Al Jean, parmi lesquels figurent ceux de Simpsonothérapie et St-Lisa Blues (saison 1), Mon pote Michael Jackson (saison 3) ou Sharry Bobbins (saison 8), et ayant produit plus de 200 épisodes, Mike Reiss est donc assurément un pilier de la série télévisée. A noter qu'il a occupé le poste de producteur exécutif sur la quatrième saison. Globalement, son implication fut telle qu'il a remporté quatre Emmy Awards pour son travail sur les Simpson ! Aujourd'hui, il passe une journée par semaine sur la série en tant que consultant.
Mike a également collaboré sur d'autres séries destinées à la télévision : "The Tonight Show" avec Johnny Carson, "Alf", "The PJs" et "It's Garry Shandling"...
Enfin, Mike est surtout le co-créateur de deux séries d'animation TV fort remarquées. D'une part The Critic, mettant en scène Jon Lovitz, un critique cinéma pour le moins acerbe et cynique ; et d'autre part Queer Duck, ou les aventures déjantés d'un canard homosexuel (sic). Un touche-à-tout de talent qui n'a fait que des étincelles, autrement dit.


MIKE SCULLY (Producteur exécutif)
Mike Scully a grandi à West Springfield (Massachusetts), mais il était alors bien loin de se douter que le destin le lierait plus que de raison au nom de sa ville natale. En 1982 il déménage à Los Angeles, où il débute comme comédien dans des soirées privées locales et autres programmes télévisés. Avant de se décider en 86 de consacrer son talent à l'écriture (pour la télévision).
L'apprenti scénariste y va donc au culot : il est accepté dans l'équipe technique des Simpson en avril 1993 (alors dans la production de la cinquième saison), et signe ainsi le scénario de plusieurs épisodes, parmi lesquels La rivale de Lisa, Le hockey qui tue, Une portée qui rapporte (saison 6) ou Une partie Homérique (saison 7).
En 97 il s'improvise co-producteur exécutif, puis prend en charge le poste convoité de premier producteur exécutif sur les saisons 9 à 12.
Actuellement, Mike Scully est à la tête de 500 personnes dont une vingtaine d'auteurs chargés d'écrire les scripts des divers épisodes (cependant, il ne prend aucune décision sans en discuter avec le personnel). Il a conservé le poste de producteur exécutif de la série et travaille étroitement avec Matt Groening et James L. Brooks. En outre, il gère toute l'équipe avec un sens artistique peu habituel pour ce type de fonction. "Nous avons des gens géniaux dans tous les services, de l'animation à l'écriture. Dès lors, je ne veux pas imposer une dictature et détruire la fausse image du producteur exécutif n'ayant pas de sens créatif". Plus que quiconque, Mike Scully est donc un touche-à-tout dans la "structure Simpson", et cultive le bon esprit façon Groening.
Après l'aventure des Simpson, il crée avec sa femme Julie Thacker-Scully, la série "The Pitts" qu'ils vendent à la Fox et qui est diffusée en mars 2003. Après seulement quelques épisodes la chaîne annule la série faute d'audience.
Depuis, Mike Scully retrouve un rôle de consultant sur les Simpson à compter de la 15e saison.


DAVID SILVERMAN (Réalisateur et animateur)
Né à New York en 1957, David Silverman monte dès 11 ans quelques courts-métrages d'animation et remporte même des prix avec des films d'étudiant comme "Feat of Clay" et "Surreal Estate". Il suit dans la foulée des études artistiques à l'Université du Maryland, puis obtient la maîtrise de l'Animation Workshop de l'école de cinéma de UCLA (University of California Los Angeles), où il rafle par la même occasion des prix pour son film en animation traditionnelle "The Strange Case of Mr. Donnybrook's Boredom".
Lancé dans la vie active, il se trouve très vite étroitement impliqué sur de nombreuses séries, live ("Alf", "Parker Lewis ne perd jamais") comme animées ("Dilbert", "Duckman" ou "La Famille Delajungle"), avant d'atterrir sur les Simpson en commençant par animer des éléments pour le Tracey Ullman Show en 1987, avant d'occuper pendant dix ans le poste d'animateur à temps complet une fois la série lancée. Période durant laquelle il réalise également quelques 17 épisodes, parmi lesquels le tout premier Une soirée d'enfer, puis Bart le Génie et Terreur à la récré (saison 1), Aide-toi, le ciel t'aidera et Il était une fois Homer et Marge (saison 2) ou encore Krusty le retour (saison 4), entre autres merveilles de drôlerie incessante et de rythme endiablé.
Silverman quittera ensuite la Fox pour rejoindre DreamWorks, où il assurera la réalisation des scènes complémentaires sur La Route d'El Dorado et, lié au studio Pixar dès 1998, arrivera en 2001 sur le devant de la scène en signant le scénario et la co-réalisation - avec Pete Docter - de l'entraînant Monstres & Cie. A noter en outre qu'on lui doit le scénario de L'Âge de Glace (pour la Fox) et la direction artistique sur les Looney Tunes passent à l'action de Joe Dante (pour le compte de la Warner).
David Silverman est incontestablement l'un des membres de l'équipe technique des Simpson qui a réussi à se faire un nom dans le milieu hors de la série de Matt Groening, à l'instar de Brad Bird.


SAM SIMON (Producteur exécutif, développeur et scénariste)
Après avoir produit la célèbre série "Cheers", Sam Simon s'est associé à James L. Brooks sur le Tracey Ullman Show, et dès lors sont restés fidèles l'un à l'autre. C'est dans cette fameuse émission que la chaîne Fox a commencé à diffuser une mini-série composée d'épisodes d'à peine une minute, narrant les péripéties d'une certaine famille Simpson. Et c'est grâce aux deux producteurs exécutifs sus-nommés (dont ce cher Sam Simon, donc), convaincus du potentiel des personnages et en insistant auprès des dirigeants de la chaîne, que les Simpson ont pu sauter le pas vers le format standard d'une série digne de ce nom (26').
Sam Simon a cela en commun avec Al Jean d'avoir travaillé sur "It's Garry Shandling's Show" (en tant que scénariste et consultant créatif pour sa part) mais surtout, comme ce dernier, il a intégré l'équipe technique des Simpson au tout début de la série. Producteur exécutif et développeur sur les deux premières saisons, il a sporadiquement occupé de nouveau le poste quelques années plus tard, et a participé à l'écriture d'une demi-douzaine d'épisodes : Bart a perdu la tête et Une soirée d'enfer (saison 1) ou La veuve noire (saison 3). Ce qui prouve indéniablement que l'équipe travaillant sur la série de Matt Groening constitue une vraie famille, avec des interactions entre les différents corps de métier ! Entre-temps, Sam Simon aura également réalisé des épisodes de Friends et du "Drew Carey Show".


LEXIQUE :
* Le producteur exécutif (ou directeur de production) n'est pas impliqué dans les différents aspects techniques du film mais prend part à sa production en gérant les parties administratives (autorisations, législations...) et commerciales. Les co-producteurs ne s'occupent que de certains aspects du projet.
Article créé le le 20 février 2004 par Gersende
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2014 The Simpsons Park