Haut de page
 

L'anecdote du jour

25/05/2017
On connaît aujourd'hui le côté sans scrupules d'Homer pour voler certaines choses, notamment à ce pauvre Ned. Lors du développement de Noël Mortel (s1) pourtant, le staff a grandement hésité à lui faire voler un sapin de Noël.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Coucher avec l'ennemi
Nelson vient habiter chez les Simpson...
27/05 à 19h55 (W9)
Le mal de mère
Marge retrouve une ami d'enfance devenue célèbre qui s'avère vite encombrante...
27/05 à 20h25 (W9)
Business Bart
Bart a lancé son entreprise de T-shirts aux slogans ravageurs...
27/05 à 21h00 (W9)

Derniers commentaires

Chris503 | Super ! (Parlons Simpson #19 John Swartzwelder)

brandit | Beau travail Régis. (Parlons Simpson #19 John Swartzwelder)

quirat simpson | J'attendais cet épisode depuis longtemps (Parlons Simpson #19 John Swartzwelder)

DarpaSaly69 | Pour un extrait qui fait une dizaine de secondes (La Russie censure un épisode)

sfrorangesfr | bof (La Russie censure un épisode)

Interview de Brad Ableson (01/08/2006)

The Simpsons Park : Salut Brad, est-ce que tu pourrais nous dire quel est ton rôle sur Les Simpson et nous expliquer en quoi cela consiste ?
Brad Ableson : Je suis storyborder. Mon travail est d'interpréter le script est d'en faire un "plan visuel" de l'épisode. En d'autres termes, je lis le script, j'imagine Les Simpson sur une petite télé dans ma tête, et j'esquisse vite mes idées en une série d'images qui ressemble à un comic-book.

TSP : Et comment est ce que tu t'y prends ?
BA : Je fume un peu de crack et ça vient tout seul. (rires)

TSP : Qui te donnes les directives et te dis ce que tu dois faire ?
BA : C'est le script qui me dit ce que je dois faire ! Après mon premier jet, je soumet ma première esquisse grossière de storyboard au directeur de la mise en scène (supervising director) et au réalisateur de cet épisode. Ils me font part de leurs idées et de leurs suggestions, je les exécute puis je passe à l'épisode suivant.

TSP : Combien de personnes font le même boulot que toi sur la série ?
BA : On est à peu près six. On divise chaque épisode en trois parties (Acte I, Acte II et Acte III) et chacun de nous fait le storyboard d'un acte. Ce qui fait qu'au final je travaille sur un épisode sur deux.

TSP : Est-ce que tu fais la même chose depuis que tu es arrivé sur la série ou est ce que tu as occupé d'autres postes ?
BA : J'ai commencé en tant que "Character Layout Artist". J'ai fais ça pendant deux ans et puis je suis devenu "storyboard artist", ce que je fais depuis environ 10 ans.

TSP : Sais-tu sur combien d'épisodes tu as travaillé depuis le début ?
BA : En tant qu'animateur je ne travaillais que sur trois ou quatre épisodes par saison. Une des raisons pour laquelle j'aime être storyboarder c'est que je travaille sur beaucoup plus d'épisodes.

TSP : Y a t-il des qualifications indispensables requises pour entrer dans l'équipe d'animation des Simpson ?
BA : Peu importe que tu ais fais les beaux arts ou une école d'animation, du moment que tu dessines super bien. Généralement les candidats soumettent leur portfolio contenant tous les dessins qu'ils ont pu faire dans leur vie et n'importe quoi d'autre dont ils sont fiers. Si les réalisateurs aiment ce qu'ils voient, ils demandent au candidat de passer un test d'animation qui consiste à dessiner quelques scènes d'un épisode. S'il s'en sort bien, il sera embauché en tant que stagiaire. Si, après un mois ou deux, il semble pouvoir prendre le boulot en main alors il est admis au sein de l'équipe après avoir sacrifié un bébé phoque.

TSP : Quand tu as rejoins l'équipe d'animateurs, est-ce que cela n'a pas été trop dur d'adapter ton style à celui exigé par Les Simpson ?
BA : Pas pour moi. Je dessinais Les Simpson pour m'amuser depuis que j'étais gamin. Ils étaient très proches de mon propre style. Mais quand j'ai rejoint l'équipe d'animateurs je me suis rendu compte que je les dessinais de la mauvaise façon depuis des années. J'ai eu beaucoup à apprendre mais s' était vraiment génial. [cliquez ici pour découvrir le premier dessin animé des Simpson réalisé par Brad à l'âge de 14 ans]

TSP : Pourrais-tu nous récapituler les différentes étapes du procédé d'animation et nous expliquer qui fait quoi ?
BA : étape 1 - Les scénaristes écrivent le script.
étape 2 - Les acteurs enregistrent leurs dialogues.
étape 3 - On crée les storyboards en se basant sur le script et sur les enregistrements des voix. C'est nous qui décidons des angles de caméra, des coupures, de la mise en scène et du jeu basique des personnages.*
étape 4 - Les designers créent les éventuels nouveaux objets et accessoires, personnages et décors. Les dessins sont basés sur le script, les storyboards et les détails spécifiques qui nous sont donnés par les scénaristes.
étape 5 - Les "Character Layout Artists" utilisent les voix, les storyboards et les designs pour créer les dessins clés. Ils sont chargés de faire prendre des poses marrantes aux personnages et de s'assurer que les dessins correspondent aux modèles. En même temps les "background artists" dessinent les décors derrière les personnages dans chaque scène.
étape 6 - Le "Camera Department" filme tous les dessins et les assemble avec les dialogues pour créer une première version grossière de l'épisode que l'on appelle "animatic". On montre alors l'animatic aux scénaristes et ils nous font part de leurs opinion sous forme de notes et réécrivent les gags dont ils ne sont pas satisfaits.
étape 7 - Les animateurs appliquent les éventuelles notes et réécritures alors que les "timers" créent un tableau pour les dessinateurs en Corée leur indiquant combien de dessins sont nécessaires entre chaque pose clé. Le "color department" crée, quant à lui, un guide pour les peintres en Corée leur indiquant de quelle couleur peindre d'éventuels nouveaux objets, personnages ou décors.
étape 8 - On envoie tout en Corée où tous les dessins intermédiaires sont réalisés. Les dessins sont ensuite scannés, coloriés numériquement et assemblés en fonction des tableaux de timing.
étape 9 - L'animation finale nous est renvoyée en Amérique et visionnée une nouvelle fois par les scénaristes qui notent généralement quelques trucs à modifier et font quelques réécritures.
étape 10 - L'équipe de post-production prend en compte les notes, fait le montage final et renvoie l'animation à la FOX pour enregistrer les dialogues supplémentaires, les effets sonores et la musique. Fin.

*A partir de l'étape 3, les dessinateurs travaillent en étroite collaboration avec le réalisateur de l'épisode à qui revient le dernier mot en ce qui concerne le look, le ressenti et le rythme de l'épisode.

Storyboard d'une partie de l'acte II de l'épisode Simpson Horror Show XI
- Cliquez sur l'image pour voir les autres planches au format PDF -

TSP : Est-ce que les storyboarders posent beaucoup de questions aux scénaristes pour savoir comment ils imaginent visuellement les scènes qu'ils ont écrites où sont ils libres de proposer leurs propres idées ?
BA : En plus du script, les scénaristes nous fournissent des notes concernant le design. Elles leur permettent de faire des demandes spécifiques concernant les nouveaux objets, personnages et décors. A part ça, ils semblent nous faire confiance en ce qui concerne le look et le ressenti de l'épisode. Ils sont assez ouverts à nos propres idées, ils adorent quand on ajoute des gags visuels qui appuient les blagues et l'histoire, mais ce n'est pas notre rôle d'écrire des dialogues ou des scène supplémentaires.

TSP : Et ensuite, est-ce que les animateurs doivent coller au storyboard ou sont-ils libres de proposer leurs propres idées ? Qui leur donne les instructions ?
BA : Les animateurs suivent généralement le storyboard d'assez près dans l'interêt de la continuité. Cependant ils sont toujours encouragés par le réalisateur à améliorer, embellir et retravailler le jeu des personnages au delà du storyboard.

TSP : Arrive t-il à Matt Groening de venir dans les studios d'animation et donne t'il toujours son point de vue sur le storyboard et les dessins en général en disant ce qui va et ce qui ne va pas ?
BA : Matt Groening est beaucoup plus impliqué dans l'écriture que dans l'animation. Pendant les onze années où j'ai travaillé la bas, il n'est venu au studio qu'une seule fois. Cependant, on lui faxe tous les storyboards et les modèles et ils nous s'il y a quelque chose que nous faisons qu'il n'aime pas.

TSP : Combien d'animateurs travaillent en même temps sur un épisode ? (Les animateurs dans les studios de Los Angeles, sans compter ceux en Corée)
BA : Six ou sept animateurs travaillent en même temps sur un épisode. Toutefois, nous avons six ou sept épisodes en cours d'animation (à différentes étapes) simultanément. Donc au total il y a environ 40 animateurs dans l'équipe.

TSP : Comment le travail est-il réparti entre les dessinateurs ? Est-ce qu'un dessinateur peut choisir les scènes qu'il veut dessiner en fonction de ses préférences ?
BA : C'est généralement le réalisateur qui assigne le travail aux animateurs en fonction de leur force et de leurs qualités. Certains artistes sont meilleurs pour dessiner les scènes d'action, d'autres pour le jeu subtil, etc. Si un animateur souhaite VRAIMENT travailler sur une scène en particulier, en général le réalisateur lui laissera faire.

TSP : Combien de temps cela prend il pour faire tous les dessins d'un épisode ?
BA : Il faut environ un mois pour faire les storyboards. Puis deux ou trois mois aux artistes de Los Angeles pour dessiner les poses clés. Les dessinateurs coréens passent encore deux ou trois mois pour faire l'animation finale, parfois plus. Au total cela prend donc de six à neuf mois pour animer un épisode.

TSP : Les délais à respecter sont ils très stricts ?
BA : Carrément ! Pour chaque semaine de retard, on perd un testicule. (rires)

TSP : Y a t-il des personnages plus difficiles à dessiner que d'autres ?
BA : Mr. Burns et Moe sont difficiles à dessiner parce qu'ils sont si moches et décrépits. Mais quand ils sont dessinés comme il faut, ils peuvent être vraiment marrants à regarder.

TSP : Devez-vous redessiner l'intégralité du personnage à chaque fois où y a t-il des modèles standards que vous pouvez réutiliser et ne changer qu'une partie du corps (la bouche par exemple) ?
BA : 99% du temps on redessine les personnage depuis le début. Mais il y a des fois, par exemple quand la famille se tient debout sans rien faire, où il est plus facile d'utiliser une photocopie des modèles standards.

TSP : Quelle est ton opinion sur la colorisation numérique des dessins pratiquée depuis la saison 14 ? Penses-tu que ça a été une amélioration par rapport à la peinture à la main ?
BA : D'un coté, la peinture digitale est une amélioration énorme. On n'a plus à se soucier de la poussière, des effets de lumière ou de halos entre les couches. De plus la peinture digitale permet de fondre les couleurs plus facilement et de faire les changements en post-production plus rapidement. D'un autre coté, c'est vrai qu'il y a un charme subtil dans les erreurs et la simplicité que j'associe aux années "classiques" des Simpson.

TSP : Le film des Simpson étant en production en ce moment, est ce une bonne expérience de travailler dessus et en quoi le travail est il différent de sur la série ?
BA : Désolé, je ne suis pas autorisé à parler du film avant sa sortie.

Brad et Virgil

TSP : Pour finir, nous aimerions savoir si tu es un "vrai" fan de la série ou bien est ce que travailler sur Les Simpson serait pour toi comme travailler sur n'importe quelle autre série d'animation ?
BA : Je suis le plus gros "nerd" sur Les Simpson qui puisse exister ! Je pourrais botter le cul à n'importe qui sur un quizz de connaissances. Je suis devenu obsédé par Les Simpson depuis l'époque du Tracey Ullman Show. J'enregistrais tous les épisodes et je me les passais en boucle, j'apprenais les dialogues et dessinais mes passages préférés.
être dessinateur sur la série n'est pas seulement un rêve qui devient réalité, c'est aussi l'accomplissement ultime de mon obsession pour Les Simpson. On m'a proposé de travailler sur King of the Hill, Futurama et Les Griffin, qui sont toutes des séries géniales, mais je ne pourrais jamais quitter Les Simpson. A moins que ce ne soit pour travailler sur mon propre projet (je suis actuellement en train de développer un pilote appelé "Save Virgil" basé sur un court métrage que j'ai fais avec Adam Carolla et Ginger Lynn. Pour plus d'informations, visitez www.savevirgil.com)

Questions et traduction par Heub - Août 2006
Les images et l'extrait de storyboard sont publiés avec l'aimable autorisation de Brad Ableson.

L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2017 The Simpsons Park