Haut de page
 

A tyran, tyran et demi

Saison 21 - Episode 17
Code : MABF08 | N° : 458 | Durée :  

< Episode précédentEpisode suivant >


Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

11-04-2010 23-01-2011
13-10-2010 06-01-2011
09-02-2016

Toutes les diffusions de cet épisode

Titres de l'épisode

American History X-cellent
La ligne jaune

Générique

Ecran-titre : Lance Murdock
Panneau publicitaire : Duff 200 - Rien que de l'alcool
Phrase de Ralph : C'est tout noir !
Punition : Les hot dogs ne sont pas des marques-pages
Gag du canapé : Les Simpson s’asseyent sur le canapé devant leur maison. Lorsque l’unique façade du devant de la demeure s’effondre, laissant le canapé intact grâce à un trou dans le décor.


La télé tombe : Non

Invités

Joe Mantegna (Gros Tony), Kevin Michael Richardson (prisonnier)

Plus d'infos

Ecrit par : Michael Price
Réalisé par : Bob Anderson

Audience : 5,65 millions de téléspectateurs

Notes

Joëlle Guigui étant souffrante, c'est Nathalie Bienaimé qui l'a remplacé dans cette épisode pour doubler la voix de Bart

L'anecdote du jour

27/02/2017
Avec 3,5 millions d'entrées en France, Les Simpson, le film est le 8e plus gros succès de l'année 2007.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

L'œil sur la ville
Des caméras sont installées partout dans Springfield pour surveiller ses habitants...
27/02 à 18h25 (C+ Family)
Moe, moche et méchant
Moe devient juge de talent à American Idol...
27/02 à 18h45 (C+ Family)
Cours élémentaire musical
Marge décide de déposer Lisa dans un camp d'art théâtrale pour qu'elle puisse s'épanouir à travers ses passions...
28/02 à 18h35 (C+ Family)

Derniers commentaires

assasmourad | L'âge du grand-père est supérieur et inférieur à celui de M.Burns. Sinon les incohérences sont une... (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

quirat simpson | BRAVO!!!!! (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

Chris503 | Super ! (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

regismo | Haha, on voit tout de suite les vrais. ^^ (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

DarpaSaly69 | Merci d'être resté jusqu'au bout (Parlons Simpson #11 Les incohérences)

A tyran, tyran et demi

Dans la sombre prison de Springfield, trois policiers viennent chercher monsieur Burns. Et afin de comprendre cette étrange situation, le vieil homme nous raconte son histoire... Quelques semaines plus tôt, il organisa une fête du 4 juillet chez lui, obligeant ses employés à s’occuper de son festin et à le divertir tout l’après-midi. Après l’éprouvante représentation d’une pièce cependant peu apprécié, Homer, Lenny et Carl en ont assez et décident d’avoir leur propre fête à leur tour, et ce dans la cave à vin même de leur patron... Peu de temps après, les trois hommes se retrouvent ivres dans la demeure, et Burns appelle urgemment la police. Lorsque celle-ci intervient dans la pièce, Lou reconnait un tableau volé accroché au mur. La preuve est évidente et Burns est immédiatement envoyé en prison, remettant la centrale aux mains de Smithers. Mais ce dernier, manipulé par ses employés, se transformera vite en un vrai tyran… A côté de ces évènements, Bart et Lisa sont contraints de s’occuper ensemble d’un petit élevage de fourmi qui, dans un premier temps les distancera avant de resserrer leur lien fraternel…



Références


Ajouter une référence


Musiques de l'épisode


Ajouter une musique


Personnages de l'épisode

Homer Simpson - Marge Simpson - Bart Simpson - Lisa Simpson - Patty Bouvier - Selma Bouvier - Monsieur Burns - Carl Carlson - Gros Tony - Lenny Leonard - Lou - Abraham Simpson - Waylon Smithers - Moe Szyslak - Kirk Van Houten - Milhouse Van Houten - Chef Wiggum



Captures d'écran






Voir les 227 captures d'écran de cet épisode



Critiques de l'épisode

Note moyenne : 14.12 (classé 295ème sur 607)
Voir le classement complet des épisodes

Pour donner votre avis, vous devez vous connecter ou vous inscrire au site
regismo (The Simpsons Park) | 24/05/2012 à 18h50 | 11/20

Commencer l'épisode par la fin, ce genre de construction est assez inhabituelle pour les Simpson mais loin d'être révolutionnaire pour une série TV, ici, je me demande si ce choix était pertinent, il annonce la couleur mais guère plus qu'une carte promo. Où est la surprise ? Mais bon, dans l'ensemble les 10 premières minutes sont réussies, j'ai apprécié quelques gags tels le prisonnier qui fait cramer sa couverture puis se couche, Burns en statue de liberté (ça a un côté très "vielles saisons" comme gag, à la Rosebud) Smithers qui applaudit sarcastiquement, Les trophées de Burns, Lou qui arrête ce même Burns, l'enveloppe "vide"... Mais à partir du moment où Burns est en prison, le niveau plonge brutalement. Le rythme se ralentit, on ne ressent aucune compassion pour Burns, et surtout cette histoire de mal aspiré... sauf dans un Horror Show, je trouve que ça ne fait pas Simpsonnien. Il n'y a même pas d'effet de surprise concernant les références, la ligne verte, c'est du déjà parodié. N'oublions pas l'histoire B ! Enfin si, on l'oublie facilement, même si ce n'est pas la pire dans une saison où les histoires B auront brillé par leur absence. Moyen.
lenny bar (The Simpsons Park) | 13/10/2010 à 20h17 | 15/20

Aaaah que ça fait du bien un épisode comme ça ! Un épisode avec de nombreux gags et un scénario sympa ! Aussi bien l'histoire de Burns, celle de la fourmi de Lisa et celle de Smithers. Bon, tout n'est pas génial, la parodie de La ligne verte est un peu trop surréaliste... et certains passages ne sont pas forcement géniaux... mais j'ai vraiment passé un bon moment ! J'ai ris plusieurs fois : Burns et le flash, Smithers qui tombe dans la trappe, Petit Papa Noël qui lèche la dernière fourmi, Burns qui décide du temps qu'il fait dans son histoire...Dommage que Bart soit encore doublé par Aurélia Bruno, mais bon, on s'y fait.
simpsonofan (The Simpsons Park) | 16/11/2011 à 20h26 | 14/20

Jamais vu de référence aussi directe à un film avec le personnage de John Coffee de La ligne verte. Faudra que je vérifie si c'était le même acteur qui le doublait ici. Bref, l'intrigue secondaire est en revanche parfaitement inutile, des épisodes entiers sur ce sujet (amitié Bart-Lisa) avaient déjà été faits. Cela ne sert qu'à ajouter des gags, assez bons soi dit en passant. Heureusement ce n'est que secondaire. Je note légèrement pour celui-là...
Ilevan | 07/02/2017 à 16h45 | 15/20

Pour commencer par le négatif, l'histoire B n'est pas utile et est très oubliable. Cela étant, elle est vraiment sympa à regarder et j'aime beaucoup ces histoires qui jouent sur la complicité- rivalité de Lisa et Bart. Aussi, la fête au début n'a pas beaucoup d'intérêt et à part nous servir un Burns méchant (c'est déjà pas mal pour une saison récente) et c'est pas drôle outre mesure. Bon, bah j'ai fait le tour, le reste de l'épisode est franchement une grosse réussite. Alors je dois admettre qu'avant d'avoir vu la ligne verte j'avais du mal avec ce qui se passe à la prison ; là je dois admettre que j'accroche vraiment : très bel hommage à John Caffey. L'histoire A est vraiment très agréable à suivre, et ce sur un archétype assez nouveau pour les Simpson, sans que ça dénature la série pour autant. La seule chose qu'on peut regretter à cette histoire A est le fait qu'elle finisse trop rapidement et que ça aurait été bien de couper une minute du début pour développer un peu ça. Mais l'histoire A reste extrêmement honorable et avec l'histoire B ça nous sert pas mal de bons gags (Smitthers qui tombe dans la trappe, le pot de vin, Burns qui casse le 4ème mur, la fourmi sur la langue du chien, "ça n'est pas quelque chose qui se mange). Après il faut accrocher à l'ambiance et digérer le fait que ça fait pas spécialement Simpson comme ambiance mais j'ai beaucoup accroché et j'ai trouvé l'épisode très bon. Petit addendum pour signaler que Burns est un très bon narrateur, ça joue aussi
Mr. X (critiqueur) | 07/04/2012 à 18h01 | 2/20

Je vais vous dire ce qu'il se passe dans l'épisode est vous me direz si ce n'est pas ridicule. Burns veut une fête alors il met en esclavage les employés qui décident de faire des bêtises , alors la police viens et arrête Mr. Burns à cause des cadres (petite parenthèse il se fait arrêter pour quelque chose de moins pire que dans le monorail où il ne se fait pas arrêter) alors sans aucune explication il se fait arrêter comme à l'époque, je suppose que c'est un gag mas je ne trouve pas ça drôle. Après la voix off interminable qui détruit le rythme de l'épisode Smithers devient le chef de la centrale et est gentil. Peu après ayant vu dans la bar de Moe Homer, Leeny et Carl entrain de dire de blague sur Burns il devient pire que Burns. Pendant ce temps à la prison, Burns devient ami avec un personne relativement inutile et chiant qui m'a fait flipper avec les boules vertes et... c'est voilà ce qui se passe pendant 9 minutes. Alors Homer, Leeny et Carl s'infiltre d'une manière vraiment facile dans la prison et le libère et personne ne sans rend compte ensuite Burns à une photo du criminel (Fuck the logique) sous une musique trop chiante pour être émouvante. Il y a tellement de référence à la ligne verte que ça devient une copie foiré, donc scénario 0. Ah oui il y a l'histoire de Bart et Lisa passionnante, Bart et Lisa élève une fourmi et le chien la mange. Pour les gags il n'y a rien à par le gags tout foiré des chiens U.S.A.
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2017 The Simpsons Park