Haut de page
 
DVD Simpson

Notre Homer qui êtes un Dieu

Saison 17 - Episode 17
Code : HABF10 | N° : 373 | Durée : 21'02

< Episode précédentEpisode suivant >


Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

09-04-2006 30-12-2006
04-01-2007 06-01-2007
15-05-2012

Toutes les diffusions de cet épisode

Titres de l'épisode

Kiss Kiss, Bang Bangalore
Le temps d'une Inde
Kiss, Kiss Bang Bangalore
Kiss Kiss Bang Bangalore
Adiós a la India
Adiós a la India
Beijo, Beijo
MacGyver
Kiss, Kiss Bang Bangalore
Intia-ilmiö
Homer w Bangalorze

Générique

Punition : Aucune
Gag du canapé : Des mains distribuent des cartes géantes sur lesquelles sont représentés les Simpson, Bart en valet, Marge en reine, Homer en roi, Lisa en as et Maggie en joker.
Toutes les cartes sont à carreau, formant ainsi une Royal Flush, la combinaison la plus forte au poker. On entend alors le joueur crier "Woohoo".



Invités

Meher Tatna (passager indien), Richard Dean Anderson (Lui-même)

Plus d'infos

Ecrit par : Deb Lacusta & Dan Castelanetta
Réalisé par : Mark Kirkland

Audience : 8.20 millions de téléspectateurs

Notes

Le doublage de Richard Dean Anderson a été fait par Edgar Givry, la doublure officielle française.

Rechercher sur le site

L'anecdote du jour

06/07/2020
Dans Lisa reine de beauté (s4), à 89 ans, Bob Hope est le plus âgé des invités à avoir prêté sa voix dans la série.

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

| super ! (Un nouvel épisode en deux parties ce week-end aux Etats-Unis !)

| Repose en paix (Décès d'Hubert Gagnon)

| vf (Mise à jour de la saison 31)

| GG darpa (Mise à jour de la saison 31)

Grimlin | Toutes mes condoléances Homer québécois (Décès d'Hubert Gagnon)

Notre Homer qui êtes un Dieu

Pour des raisons économiques, M. Burns décide de délocaliser la centrale nucléaire en Inde ce qui implique de licencier tous les employés, à l'exception d'un seul qui sera chargé de former les nouveaux salariés embauchés sur place. Et le hasard veut que ce soit Homer qui soit chargé de cette tâche. Patty et Selma profite de la venue de l'acteur Richard Dean Anderson à une convention de la série Stargate pour kidnapper celui-ci, qu'elles admirent depuis toujours pour son rôle dans la série Mac Gyver. Les deux sœurs séquestrent leur idole chez elles mais semblent avoir oublié qu'il incarnait le roi de la débrouille et de l'évasion dans leur série TV préférée...

Pendant ce temps en Inde, M. Burns trouve qu'Homer se débrouille si bien dans son nouveau rôle qu'il décide de le laisser gérer la centrale tout seul. Imbu de ses nouvelles responsabilités Homer décide de s'auto proclamer Dieu vivant et d'être vénéré par le peuple indien.



Références


Ajouter une référence


Musiques de l'épisode


Ajouter une musique


Personnages de l'épisode

Homer Simpson - Marge Simpson - Bart Simpson - Lisa Simpson - Maggie Simpson - Adolescent boutonneux - Richard Dean Anderson - Benjamin - Patty Bouvier - Selma Bouvier - Monsieur Burns - Carl Carlson - Doug - Gary - Kavi - Lenny Leonard - Waylon Smithers - Moe Szyslak - Vendeur de BD - Willie le jardinier



Captures d'écran






Voir les 237 captures d'écran de cet épisode



Critiques de l'épisode

Note moyenne : 12.91 (classé 417ème sur 683)
Voir le classement complet des épisodes

Pour donner votre avis, vous devez vous connecter ou vous inscrire au site
regismo (The Simpsons Park) | 03/12/2011 à 16h37 | 11/20

J'aime beaucoup l'histoire secondaire avec McGyver, particulièrement sa première évasion avec la lentille de contact. Le pire, c'est que ce n'est pas beaucoup plus dingue que certaines vraies scènes de la série, c'est pourquoi le manque de réalisme ne me gène pas. Passons maintenant au problème de cet épisode : Euh... l'histoire principale. Bah oui, quand même. Burns qui décide des affectations de ses employés avec une rose, le passage minable avec la vache sacrée, le passage inutile avec les deux tigres, et qu'est-ce que c'est que cette raison pour laquelle Homer se croit dieu ? Je dirais même que, quelque soit la raison, c'est vraiment pas fameux comme intrigue pour la fin de l'épisode, la toute fin d'ailleurs est pas géante non plus... quelques gags compensent un poil le tout, et donc la 2e histoire, mais ma note me semble déjà indulgente.
lenny bar (The Simpsons Park) | 10/08/2019 à 12h39 | 12/20

Je trouve que cet épisode a un gros problème de rythme et c'est bien dommage. J'adore l'histoire secondaire avec McGyver, c'est même surprenant que les scénaristes n'aient eu l'idée d'inviter Richard Anderson que maintenant ! Depuis le temps que Patty et Selma en parlent. L'histoire principale est assez bonne elle aussi. Malheureusement je trouve qu'en plus du manque de rythme il y a quelque passages assez lourds qui plombent l'épisode : Homer et la vache sacré, le cousin de Apu qui répond au téléphone, la chanson finale... Mais heureusement les gags sont bien présents : Les geek qui doivent chercher la fille dans la salle, la façon dont Anderson s'échappe pour la première fois, Homer qui trouve Kavi en très peu de temps, etc.
alexandreleblanc (The Simpsons Park) | 18/03/2011 à 03h40 | 12/20

Cet épisode est vraiment bizarre dans l'ensemble, l'histoire d'Homer qui est décalolisé en Inde pour le travail est vraiment bien et original. J'aime bien quand on voit que l'énergie de la centrale en Inde alimente le bar de Moe et Homer en dieu est aussi très bien. L'histoire de Patty est Selma est parfois bien et parfois ennuyante et c'est ça qui fait baisser la note!
Dundee | 22/08/2016 à 21h27 | 12/20

Ah, la délocalisation, c'est vrai que ça facilite considérablement la vie quand on déplace la main-d'oeuvre vers un pays du tiers-monde où les employés sont sous-payés et sous-représentés ! Commençons d'abord par parler de l'histoire secondaire, probablement la meilleure partie de cet épisode. Oui, enfin une histoire sur Patty et Selma rencontrant leur idole dont elles en ont tant parlé : MacGyver, ou plutôt son acteur Richard Dean Anderson ! Une guest-star parfaite pour une histoire hautement farfelue mais ô combien jouissive et drôle : la fille recherchée, les messages de détresse, le soutien-gorge, ... L'histoire principale est quant à elle beaucoup moins bonne malheureusement. À nouveau, Homer est choisi à l'aveuglette pour la responsabilité de la centrale et pour un voyage. Cette fois en Inde, là où les gags ne volent absolument pas haut (hormis la recherche de Kavi et les indiens qui acclament pour avoir la paix). Même si certaines scènes arrivent à faire maintenir le tout à flot comme le début, ce n'est pas folichon. Pire que ça, ça devient inutilement tiré par les cheveux après qu'il s'autoproclame Dieu, et la justification finale est d'une bêtise inouïe. C'est tellement dommage d'avoir gâché un commentaire aussi intéressant sur les droits des travailleurs à l'étranger pour ça. Difficile cependant de ne pas résister au charme orientale de la danse Bollywoodienne à la fin. Une très bonne histoire secondaire et quelques scènes sympathiques sauvent cet épisode.
Dr.Hibbert8 | 28/04/2020 à 03h32 | 9/20

Je ne me rappelais pas que cet épisode était tant mauvais, mais cette fois, il redescendra dans mon estime. Le scénario n'est pas mauvais, même que le premier acte m'a bien plus. C'est lorsque le deuxième acte débute que je trouve le tout bizarre, l'ambiance est étrange, et les gags ce font moindre. En vrai, Homer qui se base sur un livre de cuisine pour dicter un peuple, c'est un scénario assez étrange, digne de la saison 17, loin de ce qu'on as pu voir auparavant. C'est un peu la même chose pour le troisième acte, rien de réellement intéressant à voir là. Pourtant, l'histoire aurait pu être vraiment géniale, malheureusement, c'est trop mal exploitée pour moi. Heureusement, l'histoire secondaire me passionne, m'intéresse vraiment et des gags assez bidons, mais drôle, ce qui fait remonter un peu ma note. Les gags : (Burns qui fait sa présentation en sortant comme un serpent, Lenny qui reste proche des débris nucléaires, la phrase que dit les adeptes d'Homer "On aime le syndicat", la première invasion de McGyver, les photos de voyages de Patty et Selma qui font fuir McGyver et Burns qui se baigne parmis des morts.) Bref, malgré la deuxième histoire du kidnapping de McGyver qui m'intéresse vraiment, et l'histoire d'Homer le dieu un peu stupide, je ne crois pas que ce sera suffisant pour faire passer la moyenne à cet épisode, qui ne passe pas de justesse, et je suis assez surpris des notes accordées à cet épisode!
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2020 The Simpsons Park