Haut de page

Politiquement inepte

Saison 23 - Episode 10
Code : PABF03 | N° : 496 | Durée : 20'43

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 08-01-2012  02-10-2012  08-11-2012  10-02-2014  07-04-2020

Titres étrangers

Politically Inept, With Homer Simpson
Im Rausch der Macht
Politicalmente inetto, con Homer Simpson
Políticamente inepto, con Homero Simpson
Políticamente inepto, con Homer Simpson
Politicamente Incapaz, com Homer Simpson
Im Rausch der Macht
Poliittinen pukari
Politycznie nieudolny Homer Simpson

Les Simpson à la TV

Cours élémentaire musical
S22E01

Marge décide de déposer Lisa dans un camp d'art théâtrale pour qu'elle puisse s'épanouir à travers ses passions...

Politiquement inepte

Les Simpson prennent l'avion pour se rendre à un mariage, mais ils doivent attendre le décollage pendant plus de 7 heures. N'y tenant plus, Homer voudrait se rendre aux toilettes, mais les hôtesses de l'air refusent. Excédé, il hurle à tous les autres passagers ce qu'il a toujours voulu dire de négatif sur les compagnies aériennes. Bart, lui, filme toute la scène et l'envoie sur internet. Bientôt, la vidéo est visionnée des millions de fois, et le monde entier parle d'Homer. Invité à la télévision, il vole la vedette au présentateur de l'émission avec son franc parler. Un producteur lui confie alors son propre show télévisé sur la politique, pour sa manière de parler à l'américain moyen...

Références

Youtube (site internet)
The Colbert Report (émission)  ? Dans "The Colbert Report" sur Comedy Central, Stephane Colbert joue le rôle d'un conservateur américain moyen.

Musiques de l'épisode

"Cat Scratch Fever" de Ted Nugent

Personnages de l'épisode

Kent Brockman - Monsieur Burns - Carl Carlson - Chris Christie - Ned Flanders - Vieux gil - Barney Gumble - Lenny Leonard - Révérend Lovejoy - James Madison - Tahiti Mel - Apu Nahasapeemapetilon - Martin Prince - Raphael - Moe Szyslak - Milhouse Van Houten - Adriatica Vel Johnson - Rainier Wolfcastle

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 224 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 09/01/2012 à 10h11 | 2/20

Quelques mots suffisent à décrire cet épisode : Ennui et gros n'importe quoi. Du coup, je suis entrain d'essayer d'apprendre un truc plus intéressant, comme le nom des 10 plus grandes villes d'Ouzbekistan. Le scenar est minable (on a eu pire de ce côté là mais très rarement) et ça empire plus l'épisode passe. Non seulement c'est sans doute un des épisodes les plus ennuyeux que j'ai vu, mais sur la fin l'histoire devient carrément nulle tant elle est dingue avec Ted Nugent et... quoi ? un faux rêve ? C'est quoi ce délire ? Homer a dit "I'm full of crap" à la fin de l'épisode... j'espère que c'est vrai.
Charles Montgomery Burns | 09/01/2012 à 21h32 | 1/20

Si vous n'avez jamais su comment noter les Simpson parce que vous ne saviez pas où placer les limites du bon et du mauvais, celui-ci pourrait vous aider et même devenir une référence en terme de nullité lamentable. Si l'idée même du mauvais épisode relève soit du mauvais scénario, soit du manque de gag, de la mauvaise utilisation des personnages ou encore des guests mal utilisés ou bien du grand n'importe quoi d'un bout à l'autre des 20 minutes, celui remporte la Palme puisqu'il réussi à réunir toutes les pires crasses possibles. Entre un Homer qui ne cesse de gueuler à l'aide de son INSUPPORTABLE voix durant toute une moitié de l'épisode, et la seconde moitié dans laquelle il passe son temps à chialer, il y a de quoi partir en dépression. On pardonnerait presque cet énorme écart si le scénario était bon. Un script sur la politique en temps d’élections présidentielles, c'est tout à fait envisageable. Un bordel pas possible qui contient trois gags qui font à peine sourire tout au plus en 3 actes d'une longueur ahurissante pour un délire hallucinant tant c'est minable et ridicule, ça l'est déjà moins. Après le chef d'oeuvre de la saison, il a fallu remettre les pendules à l'heure en larguant une belle merde signée John Frink. Dans mon Flop5 de la série, peut-être même le Flop3. C'est bizarre, d'habitude, je ne mets de critique qu'au deuxième visionnage, mais cet épisode est tellement à vomir que je n'ai pas envie de le revoir avant un moment.
marianne6969 | 31/05/2015 à 23h05 | 1/20

Quelle horreur... J'ai absolument tout détesté dans cet épisode qui a franchi la limite du soutenable avec une histoire des plus grotesque, un rythme décousu et des gags complètements bidons. L'ambiance qui y règne est bien trop étrange et j'ai trouvé le scénario ridicule : Homer qui devient célèbre sur la toile avec ses coups de gueule et qui monte ensuite son propre Show TV, ça ne me donne déjà pas vraiment envie sur le papier mais en le visionnant c'est pire qu'escompté. L'épisode est très mal construit et extrêmement désagréable à suivre. Des scènes plus grotesques les unes que les autres s'enchaînent pendant 20 minutes dans un rythme effréné, le tout avec des gags complètement absurdes qui ne sont pas du tout dans le style comique habituel de la série. Je me souviens m'être dis à plusieurs reprise "que c'est nul", mais n'avoir souri à aucun moment... C'est vraiment un épisode surfait qui essaye d'en mettre plein la vue, mais qui fait un gros bide. Chacun des passages sans exception est soit inutile (Homer qui pleure ça sert à quoi?), soit lent (le faux rêve bien trop long), soit rasoir (les émissions d'Homer), soit saugrenu (la crise d'Homer dans l'avion). La fin est dans la continuité du reste : brusque, sans intérêt et farfelue. Cet épisode est non seulement un ratage mais il est surtout assommant et particulièrement ennuyeux. Si on ne compte pas les Clip Show (qui ne sont pas de vrais épisodes) cet épisode décroche la médaille du pire épisode.
lenny bar | 02/02/2019 à 16h50 | 3/20

Rien compris ! C'était long, ennuyeux, décousu, pas drôle, pas Simpson... Pourtant le début de l'épisode dans l'aéroport et ensuite dans l'avion n'était pas si mal... loin d'être génial mais au moins je comprenais ce qui se passait et il y avait 2-3 gags qui prêtaient à sourire... mais plus on avance dans l'épisode plus ça devient n'importe quoi et moins c'est drôle. Les épisodes sur la politiques n'ont jamais été mon fort, mais là on touche le fond avec celui-là. Je pense que cet épisode doit surement plus parler aux Américains qu'à nous. Mais c'est quoi ce délire avec la sauce ? Les gens se mettent des saucières sur la tête et sortent dans la rue et puis on n'en parlent même plus... c'est quoi ce délire avec Ted Nugent ? A quoi sert-il ?... C'est quoi ce délire avec l'émission d'Homer ?... C'est quoi ce délire sur ce Homer qui hurle et qui pleure ?... Et tous ces gags ratés : Homer qui essaie d'attraper les vétements avec sa langue... ok... euh et pourquoi ?, Ted Nugent qui se sert des enfants comme des flèches... je... ok... Sinon, voici les très rares gags qui m'ont plu : La valise qui passe au travers de l'avion, Le mec qui boit l'oeil de la chèvre avec une paille, Le commissaire de l'air qui n'est pas le mec barraqué, Les hots-dogs qui ont peur d'Homer, La caméra qui fait oui et le micro qui se frotte sur la tête Homer, Les poules en carton, « A quel pourcentage au dessus de 100 vous êtes derrière moi ? ».
Lionel_B | 18/07/2020 à 20h08 | 7/20

9 minutes et 33 secondes, c'est à partir de là que l'épisode devient mauvais. Parce que le début était sympa, les Simpson veulent prendre l'avion, Homer pète un câble, ça devient une vidéo virale sur YouTube, même le débat télévisé à la fin du premier tier de l'épisode, bien qu'annonçant la couleur, les interventions d'Homer étaient drôles, les gags s'enchaînent bien et sont assez marrant, non, sincèrement je passe un bon moment au début... Puis l'épisode devient un blabla politique ennuyeux, raconté de façon incompréhensible, et ça devient de pire en pire lorsque ça met en avant un guest star... Enfin je crois... Il n'y a même pas une histoire B dedans... Je me demande même si les scénaristes comprenaient ce qu'ils écrivaient, si les traducteurs comprenaient ce qu'ils traduisaient, si les comédiens de doublage comprenaient ce qu'ils récitaient. Alors je ne sais pas, il faut peut-être être calé en politique américaine pour comprendre le propos de l'histoire. Et pourtant il y a plein de gags qui m'ont fait sourire dans cet épisode (bon, le coup de la saucière sur la tête, c'est plus marrant, parce que c'est stupidement ridicule que marrant parce que c'est vraiment drôle), j'aurai tellement voulu les voir dans un autre épisode... Avec un scénario qui sait où il va... Par pitié et pour ces gags que j'ai aimé, je lui donne 7/10, mais nous sommes à la frontière du pire en terme de scénario principal.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park