Haut de page

La maire est bleue

Saison 29 - Episode 6
Code : WABF20 | N° : 624 | Durée : 20'13

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 12-11-2017  23-02-2019  29-11-2018  07-04-2020

Titres étrangers

The Old Blue Mayor She Ain't What She Used To Be
Blau im Amt
Minden sikeres n? mögött áll egy férfi
Marge sindaca
La vieja alcaldesa azúl no es lo que era antes
A Velha Prefeita não é Mais o que Era
Blau im Amt
Pitkätukkainen pormestari

Les Simpson à la TV

Au nom du grand-père
S20E14

Les Simpson partent en Irlande avec Abraham.

La maire est bleue

Springfield inaugure un parc surélevé à l'endroit où se trouvait l'ancien monorail. En activant l'électricité pour les illuminations, le maire Quimby fait s'activer l'ancienne rame du monorail, qui détruit entièrement le parc. Lors d'une réunion à la mairie, Marge s'agace de la gestion du maire. Sur les conseils de Lisa, elle se décide à se présenter à la mairie. En s'adressant à chaque frange de la population sur les conseils du docteur Frink, elle grignote des points petit à petit dans les sondages et finit par remporter l'élection. Mais elle ne peut tenir sa promesse principale qui était d'enfin se débarasser de la montagne de pneus qui brûle depuis des années. À cause de ce premier échec son image s'en ressent...

Références

Ghostbusters (film, 2016)  ? 6e minute : Homer évoque les femmes Ghostbusters.

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 239 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 13/11/2017 à 15h40 | 10/20

Bon, j'y suis moins sensible qu'à une époque mais je dois tout de même dire que la répétition des scenars est lassante à force. Homer a déjà été maire, et en quelque sorte, Lisa aussi avec le groupe Mensa, dans la saison 10. A quand Bart et petit papa Noël, ou Abraham et Maggie ? Bon, jusqu'à la fin de la campagne de Marge l'intrigue est correcte, mais par la suite, bof. Déjà dans l'ensemble, c'est assez lent. Ensuite on nous a vendu l'épisode sur une intrigue de Marge qui construit sa popularité en se moquant d'Homer (ce qui spoilait sa victoire à la mairie des semaines avant la sortie) qui arrive tout de même tard, à la 14e minute, et se conclut assez paresseusement. (En passant : Être maire de Springfield semble être une position bien prestigieuse quand on voit le train de vie de Quimby qui conserve même des gardes du corps, et qu'on peut en faire un musée) Quant aux gags si certains sont bons (Marge qui sert le café et le gâteau même en temps qu'invitée) d'autres sont poussifs, comme la bêtise d'Homer, ou lorsque ce dernier est harponné. Certaines références à de vieux épisodes sont par contre bienvenues, comme le monorail ou Freddy Quimby. Au final... meh.
Lionel_B | 07/08/2020 à 21h45 | 12/20

On a fait un épisode sur le thème de l'élection pour un poste municipale où Homer participe, un épisode sur Lisa qui fait parti d'un groupe qui dirige la ville, un épisode où Ralph est considéré comme un candidat sérieux pour les primaires, mais un épisode où Marge devient Maire, c'est tellement fou ! Cet épisode commence par une grosse référence à "Le monorail" (s4), mais ils en font des caisses. "Fiesta à Las Vegas" (s10) commençait sur des références à 2 anciens épisodes et ça passe vite... C'est dommage, car la mise en scène du reste de l'épisode se force à jouer la subtilité. J'ai dis que l'épisode était simple... Mais il essaie de ne pas trop l'être, c'est très prévisible au début, Marge se présente aux élections au poste de Maire, elle devient Maire, mais ça ne marche pas jusqu'à ce qu'elle fasse quelque chose d'originale en faisant des blague sur Homer, ce qui la rend populaire. Le coup du "je suis devenu ce que je combattais" est mis en scène de faisons original dans cet épisode, rien d'admirable, mais ne rend pas le parallèle trop évident. Et tout ça se conclut sur un retour au statu quo après une ellipse, évoquant la méthode "Homer aime Flanders" (s5). Il y a des défauts de mise en scène, mais rien d'objectivement médiocre, quelques mauvais gags, mais compensé par les bons : le Monorail en folie, Jésus, le pâté au téléphone, Homer & Bart imitant Lisa, le Club Sandwich, la baleine, Marge faisant le service chez Quimby, Homer devant l'affiche de Marge, etc...
Dr. Nick | 03/11/2018 à 21h40 | 12/20

L'épisode se défendait bien au début, même si refaire allusion au monorail entraîne un peu trop de too much à mon goût (j'ai rien contre la référence en soi, mais les gags qu'entraînent la destruction du parc, bof, d'autant que c'était pas nécessaire de tuer Kobb), j'ai apprécié suivre l'intrigue de Marge en concurrence pour devenir maire. Rien de neuf, mais pas toujours aussi prévisible que je le pensais, j'aime beaucoup d'ailleurs le fait que Marge obtienne un petit écart de victoire face à Quimby, ça change de la grosse popularité facile, et c'est bien accentué avec le "Is that enough ?" d'Homer. Je suis moins emballé par la suite en revanche, déjà par la stupidité d'Homer un peu trop poussée même pour les besoins de l'intrigue, d'autant que le coup du harpon est pas drôle. D'ailleurs, je regrette que les affrontements entre Bart et Homer prennent une tournure aussi exagérée depuis quelques temps. L'intrigue devient moins intéressante et se conclut de façon faiblarde. C'est dommage, parce que ça partait plutôt bien, et dans l'ensemble, quelques répliques et gags m'ont bien fait marrer (et ce même si pas mal sentent le recyclé). Correct, mais ça pouvait être meilleur.
Dr.Hibbert8 | 14/10/2020 à 16h21 | 10/20

Un autre épisode qui se regarde sans ennui, mais qui n'est pas passionnant non plus. L'histoire est assez classique, même si Homer à déjà été un maire dans le passé de la série. Ça avance plutôt bien, même si plusieurs passages restent assez lent, il y a quelques gags pour remédier à la situation. De plus, je n'ai pas trop adhéré à l'idée de Marge humiliant Homer pour obtenir plus de vote, ça me semble un peu stupide, et cela ne ressemble pas trop à la personnalité de Marge. Je n'ai pas grand chose d'autre à dire sur cet épisode, il y avait quelques références sympathiques comme le monorail, le retour de Fred Quimby, l'iguane de Patty, etc. Les gags qui m'ont plus : Homer qui s'assie sur la donnée représentant Quimby, l'alligator de Lenny qui avale l'animal de Sideshow Mel, le ballon d'Homer qui lançe des confettis par les fesses, les Springfildiens qui répètent "Monorail, Monorail, Monorail", la poubelle intelligente, Marge qui travaille au service du gâteau même lorsqu'elle est maire, Homer et Bart qui se chamaillent dans le bureau de Marge, Jésus qui préfère se mettre dans l'armée du tank d'Homer, etc.. Tout juste passable, assez lent, mais pas détestable.
alexandreleblanc | 13/11/2017 à 03h20 | 9/20

Pour la première fois depuis bien longtemps, j'ai vu l'épisode lors de sa diffusion sur Fox et je dois dire que les publicité casse vraiment le rythme surtout qu'elles sont bien trop longues donc je risque peut-être de ne pas répéter l'expérience dans les prochaines semaines one verra. Bon, pour l'épisode, c'était un épisode vraiment étrange, mais qui, malgré un gag du canapé vraiment trop long, démarrait avec un bon premier acte. C'était sympa la référence au monorail et je me suis plu devant ce début d'épisode. Là où est le plus gros problème, selon moi, c'est avec toutes les exagérations. Je pense notamment à Homer qui rest coincé avec Clancy sur le promenade aérienne, même si ça amène un bon gag, Homer qui rebondit en baleine puis se fait harponner, mais vraiment la pire moment c'est quand Bart et Homer se battent dans le bureau du maire... Sinon, le scénario est pas trop mal et j'ai bien aimé quand Marge va visiter Joe Quimby, mais après avoir vu cet épisode j'en garde un souvenir très légèrement négatif donc 9/20. Sinon, je tiens aussi à mentionner que l'animation était 1000x mieux que la semaine dernière pour cet épisode.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park