Haut de page

Enfantin

Saison 27 - Episode 9
Code : VABF02 | N° : 583 | Durée : 20'47

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 13-12-2015  03-11-2018  03-11-2016  07-04-2020

Titres étrangers

Barthood
Barthood
Bart-kor
Barthood
La vida de Bart
Da Infância à Juventude
Barthood
Barthood
Dorastanie Barta

Les Simpson à la TV

Manucure pour 4 femmes
S20E20

Lisa et Marge racontent 4 histoires mettant en scène des femmes célèbres de l'histoire.

Enfantin

À l’âge de 6 ans, le jeune Bart Simpson se pose beaucoup de questions sur la nature et la vie. Avec son père, il exerce dans l’art de la farce alors qu’avec son grand-père, il entretient une grande complicité. À l’âge de 8 ans, Bart est confronté à l’esprit intelligent de sa petite sœur, qu’il jalouse au fil des ans. Il manque d’attention de la part de ses parents et il en recherche désespérément auprès de son père, avec lequel il part camper quelques jours. À l’âge de 12 ans, Bart est dans l’ombre de sa sœur et se met à commettre des délits mineurs avec Milhouse. La seule personne qui semble le comprendre, c’est son grand-père, qui lui offre son premier BMX. À l’âge de 15 ans, Bart et Homer ont l’occasion de passer un weekend ensemble et de renouer leur lien père-fils. Mais Homer est maladroit et provoque la fugue de Bart. Apprenant qu’une compétition de BMX va avoir lieu, il pense que c’est l’occasion de pouvoir prouver à toute la famille qu’il excelle dans un domaine où Lisa ne le battra jamais…

Références

Boyhood (film)  ? Le titre original de l'épisode fait référence au film

Musiques de l'épisode

''Hero'' de Family of the Year  ? Entendue pendant l'intro de l'épisode

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 293 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

Ilevan | 18/11/2018 à 19h44 | 16/20

Dans le top 3 de l'ère HD, ni plus ni moins. Ca veut pas dire grand chose mais l'ère HD contient en moyenne deux bons épisodes par saison, dont un qui pourrait se situer dans l'âge d'or par miracle. Pour la saison 27, et même pour les 7 dernières saisons ça sera lui. Je le trouve vraiment bien écrit, le rythme calqué sur le film Boyhood y est surement pour quelque chose. L'intrigue se base sur ce dernier, mais il est difficile de parler intrigue dans un épisode tranche de vie basé sur un film tranche de vie. Ce qui compte c'est que l'enchaînement de scénettes est vraiment très bien pensé et se suit d'une façon tellement fluide qu'on ne sent à aucun moment le temps passer, rarissime devant l'ère HD. Je reprends la formulation plus haut, on verse une larme quand il faut, on rit quand il faut. C'est un petit bijou de construction, à ranger aux côtés du Futur Passé sinon au dessus à mon sens. Les gags ne sont pas outrageusement nombreux, ce qui est une bonne chose ; mais presque tous sont bien pensés et font au moins sourire. Les problèmes de continuité ne me gênent pas, dans la mesure où la continuité instaurée après la saison 7.... je m'en fous plus ou moins complètement. La fin est particulièrement bien trouvée, et je trouve que le "One of my favorite Sisters" est aussi drôle que touchant ; et correspond parfaitement à Bart. Au milieu d'un tas de catastrophes à l'image toute lissées, celui là est un bijou. Ah et Nick l'a dit, mais Dan Castellaneta est impressionnant
Simpsmania | 04/01/2019 à 23h26 | 19/20

Excellent travail pour cet épisode qui est mon coup de coeur de la saison et peut être même de la série. Cela faisait un moment que je n'en avais suivi un d'aussi bon et original. Même si l'éternelle rivalité entre les deux enfants Simpson est le fond de l'intrigue, il est très bien vu de se pencher sur l'avenir de Bart qui s'évertue à trouver sa vocation dans la vie, alors que pas mal d'épisodes antérieurs tendaient à le présenter comme un éternel "perdant", au destin particulièrement morose et sombre. Beaucoup de tendresse et d'espoir se dégagent de ce scénario intelligemment travaillé, au rythme agréable, et empreint d'émotion avec la complicité entre Bart et son grand-père qui s'avère un précieux soutien moral (en effet, Homer est, comme d'habitude, à la ramasse pour comprendre son fiston), puis la disparition suggérée de celui-ci. On souffre avec Bart de le voir essayer de trouver sa voie sans que l'attention soit toujours dirigée sur sa brillante frangine. Mais on ne peut qu'être heureux pour lui à la toute fin lorsqu'il s'est réconcilié avec lui-même et sa soeur (il lui consacre même un superbe hommage), en s'épanouissant dans son art. Même si la trame se veut un peu dramatique, le rire est présent par petites touches, sans exagération (Bart qui découvre Homer et le Chef Wiggum drogués dans sa propre chambre, Nelson qui découvre seulement maintenant que le surnom de Bart est El Barto...). Chapeau bas pour cette merveille et 19/20 mérité.
[number7] | 28/12/2015 à 18h35 | 11/20

(Introduction sur le forum) Alors comme dis dans mon introduction, le tout n'était en fait pas très cohérent avec l'univers de la série, je me suis demandé tout l'épisode si ce que je voyais était dans la continuité de la série ou si cet épisode était pour cette dernière ce que Le futur avenir (mon dieu quel titre !) était à Le futur passé, une sorte de suite mais qui n'en était presque pas une quand on y pensait. Car cet épisode ne me donne pas l'impression d'avoir était pensé pour l'univers des Simpson, car même après avoir vu l'intégralité de la série, je ne me souvient pas avoir vu Bart avoir une relation si forte avec son grand-père depuis le plus jeune âge, ce qui est un fort manque de cohérence car quand bien même cet épisode parodie Boyhood, il se déroule dans l'épisode des Simpson et s'en tenir à ses règles. De même que je ne me souvient pas avoir vu Bart avoir une aversion aussi forte pour Lisa, car dans la série il s'est toujours contenté d'avoir une certaine passivité et de se moquer d'elle et de sa réussite à double tranchant (pas ou peu d'amis par exemple). Mais pour le coup, peut-être que je me trompe. Et les autres principaux défauts, c'est le format de l'épisode, car la durée famélique (20 minutes c'est quand même pas mal court) on ressent un très gros manque de développement. De la relation Bart/Lisa, de ce que ressent Bart, ce qui donne lieu à des scènes assez bancales (suite sur le forum)
Dr.Hibbert8 | 21/09/2020 à 14h01 | 14/20

Alors que je suis très souvent l'un des moins sévères, je suis également moins enthousiaste avec celui-ci. Le gag du canapé est très bon, court et efficace. En ce qui concerne l'épisode en lui-même, il y a du bon et du moins bon. Premièrement, j'ai bien aimé voir les différentes étapes de la vie de Bart, spécialement sa période de début d'adolescence, c'est-à-dire 15 ans, puisque cela n'as jamais ou presque jamais eté exploité dans la série. Pour n'avoir jamais vu le film que l'épisode parodie, et sachant qu'il fait originalement 2 heures, ils ont fait du bon boulot. Les gags sont appréciables, il y en as beaucoup. Dans les aspects que j'ai moins aimé, il y a le fait que l'histoire avance lentement, et ne raconte pas grand chose. Aussi, puisque Lisa est toujours dans l'ombre de Bart, ça devient un peu lassant à la longue. Dans les gags, j'ai retenu Kearney qui a un petit fils alors qu'il n'est pas encore majeur, le dirigeable de Krusty qui explose, la voiture d'Apple, Wiggum qui pense pouvoir voler, Homer et Bart couché au sol,Maggie qui embrasse Rénald ou Bart qui pense embrasser Sherri. Assez bon dans l'ensemble, peut-être l'un des derniers épisodes fantastiques de la série, que j'ai trouvé bon, mais pas plus que cela.
Lionel_B | 24/07/2020 à 22h00 | 17/20

Meilleur épisode de la saison, un des meilleurs épisodes post-"Futur Passé" (s23). Un biopic sur la vie de Bart si on suivait une série où les héros vieillissaient et c'est très agréable de nous offrir cela. Il y a trop de choses à dire, l'épisode est touchant, il a ses moments forts, arrive à nous faire tirer une larme sur Bart qui se recueil sur la tombe de son grand-père, alors qu'on sait que ce ne sera pas canon, ce n'est pas le plus drôle, mais on a de bons gags, on n'abuse pas des technologies futuristes, ce qui est original pour un Flash-Forward de cette série et je vois bien que cet épisode est mieux animé que la normal, mais il faudra attendre la saison 29 pour que l'évolution technique des saisons HD me saute aux yeux comme une évidence. Des défauts ? Et bien, l'histoire s'éparpille un peu dans tout les sens, il manque une vraie scène de réconciliation entre Bart et Homer, et le talent caché de Bart pour le dessin n'a pas beaucoup de place dans l'épisode et sort un peu de nulle part par rapport à la série. Malgré tout, cet épisode arrive à émouvoir comme jamais un épisode des saisons HD y est parvenu, ce genre d'épisode qui te fait dire "au diable les défauts, je veux en profiter" !
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park