Haut de page

Homer contre New York

Saison 9 - Episode 1
Code : 4F22 | N° : 179 | Durée : 21'54

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

 21-09-1997  05-09-1998  04-11-1998  07-04-2020

Titres étrangers

The City of New York vs. Homer Simpson
Homer und New York
La città di New York contro Homer
La ciudad de Nueva York contra Homero
La ciudad de Nueva York contra Homer Simpson
A Guerra Secreta de Lisa Simpson
Homer Simpson kontra New York
Homer und New York
Hätä ei lue lakia
Nowy Jork kontra Homer Simpson

Les Simpson à la TV

Phatsby le Magnifique - Partie 1
S28E12

Monsieur Burns va se lier d'amitié avec un autre milliardaire, star du hip-hop, et dépenser tout son argent...

Homer contre New York

Homer et ses potes vont passer une nouvelle soirée à boire chez Moe. Mais ce dernier avertit ses meilleurs clients que celui qui va reconduire les autres ne devra pas boire. Barney est désigné au sort pour être celui-ci. Malgré la présence de Duffman au bar, Barney réussit à résister à la tentation et raccompagne Homer et ses compères. Deux mois plus tard, Barney et la voiture d'Homer sont portés disparus. Barney réapparaît complètement saoul et ne se rappelle pas où il a garé la voiture. Le soir, Homer reçoit une contravention lui indiquant que sa voiture est garée devant le World Trade Center à New York. Homer est obligé de s'y rendre, accompagné de toute la famille, pour aller la récupérer bien qu'il déteste cette ville...

Références

Ben-Hur (film)
Cinq pièces faciles (film)
2001, l'Odyssée de l'espace (film)
Le Parrain, Partie II (film)
Macadam Cowboy (film)
Jeremiah Johnson (film)
L'arnaque (film)
La Folle Journée de Ferris Bueller (film)
Jurassic Park (film)

Musiques de l'épisode

"New York, New York" de Frank Sinatra  ? Pendant le générique de fin.
"Everything is Beautiful" de Ray Stevens  ? Chanson qui passe à la radio quand Homer allume l'auto-radio.
"The Entertainer" de Scott Joplin  ? Musique pendant le flashback d'Homer à New York.
"Macarena" de Los Del Rio  ? Chantée par Homer, Lenny et Carl dans la voiture quand Barney les ramène.
"Oh Yeah" de Yello  ? Musique qui accompagne Duffman dans le bar de Moe.
"Sweet Georgia Brown (hymne des Harlem Globetrotters)" de Maceo Pinkard  ? Musique pendant le gag du canapé où les Simpson sont déguisés en Harlem Globetrotters.

Personnages de l'épisode

Alfred E. Neuman - Carl Carlson - Duffman - Barney Gumble - Larry - Lenny Leonard - Sam - Moe Szyslak - Vendeur de Klav-kalash

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 257 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 31/12/2010 à 22h47 | 19/20

Avec cet épisode on est dans le haut de gamme, d'emblée la saison 9 frappe fort dans la lignée de la superbe 8. Le premier acte très court qui établit la situation est déjà très réussi. Le deuxième acte est encore mieux, tant chez Homer que pour le reste de la famille, avec un bon gag toutes les 10 secondes (je suis très client du répondeur du stationnement). Mais c'est le 3e acte et l'énorme pétage de plomb d'Homer qui fait bel et bien devenir l'épisode incontournable. La toute dernière réplique "on verra ça Lisa" est à mourir de rire. Excellent.
ikusagami | 08/06/2021 à 12h03 | 19/20

C'est la première fois que je critique un vieil épisode, et c'est vraiment très difficile voire même complètement impossible pour moi de juger objectivement ces épisodes puisqu'au delà de leur qualité objectivement supérieure à celle des récents, ce sont avec eux que j'ai découvert la série sur W9 en 2006 alors âgé de 7 ans, et le nombre de souvenirs liés à ces vieilles saisons sont inoubliables. Cet épisode est absolument incroyable. La réalisation est juste dingue, tout est tellement bien dosé, tout est tellement bien rythmé, tout est juste tellement bien tout court. La ville de New-York est un personnage à part entière de cet épisode et ce qu'elle nous raconte est juste génial. Une ville qui vit à 100 à l'heure, avec des grands buildings, des cabarets, Central Park, un coucher de soleil tout simplement magnifique. Les scènes introductives de l'épisode sont folles aussi. La première apparition de Duffman qui correspond à la soirée sans alcool de Barney, qui d'ailleurs se venge de cette foutue soirée en passant certainement les deux mois les plus fous de sa vie dont on ne connaîtra jamais rien (enfin je crois). Un de mes épisodes préférés, dans une de mes saisons préférés. Un des épisodes qui me rend surtout très nostalgique. Un des épisodes que je chéris tendrement en repensant à mes premières nuits blanches passées devant cette série qu'à l'époque je ne pouvais même pas comprendre entièrement vu l'âge que j'avais.
Dr.Hibbert8 | 16/12/2019 à 02h29 | 18/20

On vient à peine de terminer la magnifique saison 8, et la saison 9 commence en force! Le scénario de l'épisode est assez simple, mais on réussi à tous de même à avoir du plaisir en regardant l'épisode. Pour les gags, on en as une avalanche et c'est ce qui rend l'épisode bon, surtout dans les scènes avec Marge, Lisa et Bart qui sont un peu moins intéressantes que celle d'Homer. J'ai bien aimé le début chez Moe, surtout que c'est ce qui déclenche la merveilleuse histoire. Il y a aussi le passage où on voit Homer qui va a New York pour la première fois qui m'a bien fait rire. En parlant de rire, pour les gags, j'ai noté (La phrase finale d'Homer qui dit à Lisa "On va voir chérie, on va voir", la dame de l'ascenseur qui veut pêter les yeux d'Homer, Homer qui est soulagé de pisser et qu'il voit l'homme donner un contravention, Bart qui liche le poteau, la dame à la comédie musicale qui ne vout rien à cause des cheveux de Marge, Homer qui veut s'approcher de la pizzaria avec un bâton, Homer qui ne sait pas lire l'heure et qui dit "Lisa est jamais là quand on n'as besoin d'elle" et Homer qui est en petite culotte dans le bar chez Moe.) Pour conclure, c'est vraiment un épisode excellent, mais je metterai un 18/20 pour l'histoire secondaire un peu moins intéressante.
Dundee | 11/10/2015 à 02h33 | 18/20

Nous voilà embarqué dans une grande aventure déjantée dans tout son art avec un homme fou furieux étant bien sûr notre Homer. Le tout se passant dans la ville qui ne dort jamais, New York City. L'histoire est toute suite très simple : Barney, qui devait rester sobre le temps d'une soirée et reconduire les autres, égare la voiture d'Homer, qui lui apprend plus tard qu'il doit la récupérer à New York... ville qui lui a laissé un traumatisme pendant sa jeunesse ! Une histoire simple, mais qui se révèle être terriblement efficace ! Mais le gros point fort de cet épisode vient bien évidemment de son humour ! Les gags y sont présents en très grande quantité, sont de qualité et incroyablement mémorables. Passant du slapstick hilarant d'Homer malchanceux et sa voiture aux répliques à se rouler par terre (Bon bah ça suffit, je quitterais cette ville vivant même si je dois en mourir !) Ne pas rire aux éclats devant cet épisode se relève être un véritable défi ! Pour ce qui de l'histoire secondaire, on nous offre une jolie petite promenade en perspective à la découverte de la Grosse Pomme avec le reste de la famille (le Subway, MAD magazine, le musical à Broadway, ...). Un épisode de voyage d'une qualité redoutable, parfait pour se mettre de bonne humeur.
lenny bar | 24/08/2019 à 15h24 | 19/20

La saison 9 ne pouvait pas mieux commencer. Quel plaisir de revoir cet épisode, tout est à la limite de la perfection. Je ne suis pas fan des épisodes de voyages mais celui-ci est particulièrement réussi. Plein de clichés bien sûr, mais ce qui est sympa ce que l'on voit les mauvais côté de New York avec Homer et les bons avec le reste de la famille. D'ailleurs les scènes avec Marge, Bart et Lisa sont légèrement moins interessantes mais de toute façon, c'est largement compensé par l'histoire d'Homer. Le début avec Barney et la première apparition de Duffman est aussi jouissive. Les gags se comptent à la pelle, je pense notamment au Khlav Kalach, Homer qui roule avec le sabot, Homer qui tente de se rapprocher de la pizzeria avec un baton... Et mention spéciale a un petit gag qui me fait bien rire et que je n'avais pas remarqué quand j'étais petit : Quand Homer écoute le message au téléphone. Un voix de femme avec parfois l'intervention d'un homme... Et d'après le messages, tous les flics de New York semblent s'appeler Steve :D
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park