Haut de page

Les vrais-faux Simpson

Saison 8 - Episode 24
Code : 4F20 | N° : 177 | Durée : 22'23

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

 11-05-1997  28-02-1998  02-11-1998  07-04-2020

Titres étrangers

Simpsons Spin-off Showcase
Ihre Lieblings-Fernsehfamilie
La bacheca della serie dalla serie I Simpson
El repertorio de refritos de Los Simpson
Las series secuela de los Simpson
O Inimigo de Homer
Ha a Simpsonékról sorozat készülne (A Simpson-újrajátszás)
Ihre Lieblings-Fernsehfamilie
Simpsoneiden sivuraiteilla
Zestaw dokr?tek

Les Simpson à la TV

Lisa a le blues
S29E17

Lisa est conseillée d'arrêter le saxophone par Monsieur Largo et le principal Skinner...

Les vrais-faux Simpson

Troy McClure présente en direct du musée de la télévision les trois épisodes de série dérivée des Simpson.

Chef Wiggum, détective privé :

Le chef Wiggum s'installe à la Nouvelle-Orléans après avoir été viré de la police pour corruption. Il engage Skinner, alias Phil de Fer comme garçon de course. Après que quelqu'un lui ait lancé un crâne dans son bureau, Phil de Fer l'informe que "Gros Papa" fait la loi dans la ville. Alors qu'il se fait attaquer dans son lit par un alligator, Ralph se fait kidnapper...

Le papi Testamourmatic :

Après sa mort, Abraham Simpson s'est réincarné en une machine à mesurer les prouesses amoureuses : le Papi Testamourmatic ; celui-ci se trouve dans le bar de Moe. La machine se dit être là pour l'aider à résoudre ses problèmes amoureux. Lorsqu'une femme entre dans le bar, Moe lui propose de tester le Papi Testamourmatic, qui lui signifie qu'elle est en manque d'amour. Moe en profite pour l'inviter à dîner...

L'heure du sourire :

Kent Brockman annonce "L'heure du sourire", le variety-show de la famille Simpson. Ils arrivent sur la scène - à l'exception de Lisa qui est remplacée par une femme blonde - et se mettent à chanter la chanson de l'émission. Ensuite, Marge et Homer imaginent comment ce serait s'ils étaient une vraie famille de castors...

Références

Roseanne (série)
Cheers (série)
Charlie et les drôles de dames (série)
Vivre et laisser mourir (film)
Starsky & Hutch (série)
Gabriel Knight (jeu-vidéo)
Baretta (série)
Miami Vice (série)
Mannix (série)
Police Academy 5 (film)  ? La course poursuite en hovercraft dans "Chef Wiggum, détective privé" est identique au film.

Musiques de l'épisode

"Whip it" de Devo  ? Quatrième chanson chantée par Smithers (la séquence est une parodie du clip de la chanson)
"Lollipop" de The Chordettes  ? Troisième chanson du numéro chantée par Jasper.
"Peppermint Twist" de Joey Dee & the Starliters  ? Deuxième chanson reprise dans le numéro musical.
"I Want Candy" de The Strangeloves  ? Première chanson du numéro musical sur les bonbons.
"Daisy Bell" de Harry Dacre  ? Chantée par le test-amour-matic après qu'il ait été tabassé par les voyous (en référence au film 2001 : L'Odyssée de l'Espace)

Personnages de l'épisode

Betty - Kent Brockman - Tim Conway - Gros Papa - Barney Gumble - Kearney - Capitaine McCallister - Troy McClure - Abraham Simpson - Seymour Skinner - Waylon Smithers - Juge Snyder - Moe Szyslak - Hans Taupeman - Chef Wiggum - Ralph Wiggum - John Winslow

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 266 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 26/12/2010 à 00h02 | 8/20

Un épisode qui va decrescendo. La première histoire est très sympa, avec quelques gags qui le sont tout autant (comme le manque d'émotion de Ralph et Clancy rapport à l'enlèvement, Ralph est souriant et Clancy sait à peine le décrire...). La seconde dans le genre faux sitcom se laisse voir : Divertissante grâce à sa bonne dose de second degré, mais pas vraiment drôle. La troisième est dans le même genre en quelque sorte avec les rires en boîte, mais bien plus insupportable. Toutefois, les scénaristes savent se moquer d'eux-mêmes et durant tout l'épisode, ça se vérifie très bien lors des interstices avec Troy McClure drôles mais trop courts. Un épisode très moyen.
didier | 25/07/2011 à 11h48 | 15/20

Mais qu'est ce que c'est cette moyenne ridicule? Évidemment, si vous prenez cette épisode au 1er degré, c'est nul de chez nul mais pas grand monde n'a vu que c'est une grosse satyre? Il faut regarder cette épisode au 2 ème voir 3 ème degré. La Fox voulait à l'époque beaucoup des épisodes des simpsons pour remplir leur grille et évidemment faire un épisode prend beaucoup de temps et on peut pas en faire 30 par saison ou alors la qualité s'en sentirait (on le voit avec les épisodes best off!). Les auteurs ont voulu faire une critique sur ce que seraient des séries dérivées des simpsons qui ont pour but de remplir la grille mais où la qualité reste à désirer. Ces 3 séries dérivées sont des clichés très drôles de ce qu'on peut faire en pire dans les sitcoms. la 1ère série est une parodie de vieilles séries policières "has been" comme on en voit à la télé. La deuxième est une parodie des sitcoms à l'eau de rose et la 3 ème est une parodie ce certains shows complétement ringards. On retrouve tous les mauvais clichés, histoires débiles (comme la machine love d'Abraham), costumes ridicules castors) personnages idiots et non crédibles comme la fausse Lisa, dialogues simplets, rires en boite, acclamations en boite, jeu d'acteurs ridicule devant la caméra, comédie musicale bidon...). Personne ne voit que c'est une parodie des mauvais sitcoms que l'on peut retrouver à la télé? Épisode très original mais malheureusement ici beaucoup n'ont pas la capacité à aller plus loin que le 1er
lenny bar | 11/08/2019 à 13h06 | 11/20

INTRO et intermédiaires : Comme dans le 138ème épisode, McClure est parfait pour présenter les Simpson, peu d'interventions mais elles sont souvent drôles. 2/2 - HISTOIRE 1 : Le duo improbable Wiggum/Skinner fonctionne très bien. J'aime l'histoire, l'ambiance de la Nouvelle Orléan, gags nombreux, une bonne petite histoire de flics. 5/6 - HISTOIRE 2 : Celui-ci c'est carrément de la S-F : Moe et Abraham... Et Comment on peut penser à une histoire pareille ? :D Même si le scénario est très perché, on sent bien que c'est du 2ème degré, et plusieurs gags fonctionnent bien. J'aime bien ce côté faux sitcom débile... Mais voilà, ça manque quand même d'humour et ce n'est pas très passionnant. 3/6 - HISTOIRE 3 : Aie, à la limite de l'insupportable. On sent le second degré, mais là c'est vraiment trop marqué. En plus de ça, pourquoi les Simpson sont mis à l'honneur dans cette histoire ? Et ils chantent en plus et pas des chansons marrantes... Le montage et le rythme vont 100 fois trop vite, et ça n'a aucun sens... Les gags sont souvent volontairement nuls, le problème c'est que ça ne marche pas, ça reste nul. Le seul vrai gag de l'épisode est le remplacement de Lisa :D . Un désastre : 1/6 - LES GAGS : Le calendrier de la Fox, l'alligator avec les bouchons, Skinner et Wiggum qui n'ont pas remarqué la fête, Wiggum surpris de voir Gros Papa dans son bureau, Wiggum qui laisse s'échapper Gros Papa, McClure qui s'en va au moment où le type assis en face de lui allait parler, etc.
Dundee | 15/09/2015 à 16h05 | 16/20

Les réalisateurs ont misé gros sur cette parodie qui se moque allègrement de tous les clichés des site-coms en tous genres ! Beaucoup ne vont bien évidemment pas adhérer au résultat, mais il faut avouer que l'idée est d'enfer ! Première histoire : Wiggum en détective privé, avec son acolyte Skinner en Nouvelle-Orléans, avec tous ces clins-d'oeil faits aux téléspectateurs, cette partie excelle dans son style de parodie ! On ne fait que bien se marrer devant leurs aventures trépidantes dans la ville du carnaval : (8/10) Deuxième histoire : Une histoire bien barrée qui parodie de manière très tranchante les site-coms pourris et toutes leurs caractéristiques, que ce soit les rires en boîte ou les situations illogiques. Moe et Abraham (en Testamourmatic) forment un excellent duo qui nous font bien rire ("Je suis désespérément seul... HAHAHAHAHA !"). Très bon : (9/10) Troisième histoire : Effectivement, un format des plus déroutants qui nous est offert là... Tout est fait exprès pour rendre cette histoire la plus mauvaise possible. Et pari réussi, c'est tellement ridicule que ça en devient hilarant. Hormis la petite migraine causée par les nombreuses chansons, on se retrouve au final vraiment bien diverti. On aime ou on déteste : (7/10) On note aussi un très bon Troy McClure comme à son habitude. Un épisode très expérimental qui nous montre à quel point les scénaristes peuvent aller loin dans les concepts. Personnellement, dans ce cas-ci, c'est une réussite.
Ilevan | 15/06/2017 à 17h57 | 13/20

Un épisode qui part d'un postulat assez intéressant, qui critique la volonté marchandising de la surproduction au détriment de la qualité. Si j'aime beaucoup le postulat, en faire un épisode complet c'est juste pas possible. Et ça se ressent horriblement pendant cet épisode, qui devient de plus en plus lourd et moins subtil. Si la première histoire avec le chef wiggum est vraiment très bonne, même sans le concept de satyre de la fox, le reste dépend plus du postulat de base. La seconde histoire est en deçà, mais suffisamment portée par Abraham pour être franchement très sympa. Très bonne parodie de tous les aspects des mauvaises sitcom (les rires enregistrés, le rire collectif final, les situations et réactions irréalistes...). La troisième est l'écueil que l'épisode devait éviter, aka de la critique pour de la critique, sans fond, sans inspiration et pas agréable du tout. Est ce que c'est fait exprès comme une sorte de mini rébellion par les scénaristes? Pas impossible, mais ça aide à peine à faire passer la pilule. Finalement ce qu'il y a de plus constant sont les passages avec Troy, mais ils sont tristement rares. Il y a quand même des gags en quantité suffisante mais inconstante (l'alligator, "vu dans parade magazine", la maison disparue, la grille de programmation de la fox, Homer qui entre chez Moe, abraham qui a inventé le baiser). En bref pas génial, malgré de grandes qualités
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park