Haut de page

Un pour tous, tous pour Wiggum

Saison 19 - Episode 10
Code : KABF03 | N° : 410 | Durée : 20'45

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes

Voir le script de l'épisode en VF

Dates de diffusion

 06-01-2008  12-09-2008  14-11-2008  13-04-2009  07-04-2020

Titres étrangers

E Pluribus Wiggum
Hello, Mr. President
Tra molti, Winchester!
Rafa, el elegido
E. Pluribu Wiggum
De Muitos, Wiggum
Szavazz Wiggumra!
Hello, Mr. President
Kuningasidea äänestykseen
Wiggum jeden z wielu

Les Simpson à la TV

Manucure pour 4 femmes
S20E20

Lisa et Marge racontent 4 histoires mettant en scène des femmes célèbres de l'histoire.

Un pour tous, tous pour Wiggum

Homer détruit le boulevard aux fast-food. Tout le monde se réunit pour en parler et porter un témoignage à l'hôtel de ville où Homer propose de reconstruire tout le boulevard. Quimby annonce alors que la reconstruction aura lieu lors des prochaines élections, mais celles-ci ont lieu en Juin, il décide alors de les avancer à Vendredi. Springfield devient alors la première ville de la nation à accueillir le début des élections et les médias et les politiciens envahissent Springfield ce qui n'est pas du goût des habitants. Pour les avoir, Homer propose alors un plan aux habitants. Les élections ont lieu, et lors du résultat, Ralph Wiggum est élu pour être candidat aux élections présidentielles conformément au plan d'Homer. Mais l'annonce à l'effet d'une bombe...

Références

Piège de Cristal (film)
Piège de Cristal (film)
Dan Rather  ? Journaliste
John Stewart (Animateur TV)  ? Il présente The Daily Show.
Fred Thomson (avocat/acteur/sénateur républicain)  ? Il se cache derrière une plante chez les Simpson
Juan Peron (Dictateur)  ? "Juan Domingo Perón est un militaire argentin et un homme politique qui a été président de la nation argentine du 4 juin 1946 au 21 septembre 1955 et du 12 octobre 1973" D'après Wikipédia. Il est cité comme dictateur par Lenny.
Dennis Kucinich (démocrate)  ? Décrit comme un candidat ridicule par Apu.
Drew Barrymore (actrice)  ? Référence au personnage de Charlie (Stephen King)
Elmo Zumwalt (amiral)  ? Amiral de la marine américaine. Son nom provoque un débat entre Lou et le Chef Wiggum.
Hyman Rickover (amiral)  ? D'après Lou, le chef Wiggum confond Hyman Rickover avec Elmo Zumwalt.
Alec Baldwin (Acteur/Producteur/Réalisateur)  ? L'ex-femme de Julio compare Ralph à Alec.
Stephen Baldwin (Acteur/Producteur/Réalisateur)  ? Frère d'Alec Baldwin, l'ex-femme de Julio explique qu'il est du parti républicain.
Patrick Poivre D'Arvor (Journaliste/Présentateur du JT de TF1)  ? Krusty cherche a savoir quelle est la chute de la blague de John Stewart. "Les joggings de Poivre d'Arvor?"

Musiques de l'épisode

"Hungry Like the Wolf" de Duran Duran

Personnages de l'épisode

Birch Barlow - Kent Brockman - Monsieur Burns - Carl Carlson - Ned Flanders - Docteur Hibbert - Julio - Krusty le clown - Lenny Leonard - Lou - Nelson Muntz - Apu Nahasapeemapetilon - Clarence Nitbaum - Maire Quimby - Dan Rather - Riche Texan - Seymour Skinner - Jon Stewart - Moe Szyslak - Hans Taupeman - Fred Thompson - Chef Wiggum - Ralph Wiggum

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 217 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 20/03/2012 à 15h22 | 2/20

Qui a eu cette superbe idée ? Non mais sérieusement, c'est quoi ça ? Franchement, les épisodes politiques des dernières saisons atteignent, si je puis dire, des sommets de bassesse. C'est à peine mieux que "Politically Inept With Homer Simpson" dans la saison 23, pour vous dire ! Quelle idée franchement de prendre Ralph comme candidat... histoire de justifier leur idée minable, les scenaristes s'arrangent pour que Lisa révèle tout ce qui cloche. Si les contre arguments d'Homer tenaient la route encore... forcément comme l'idée de base est merdique, il n'y a pas vraiment de fin à cet épisode, sauf en faisant de Ralph le président, c'était impossible d'aller plus loin dans la bêtise. A part peut-être la scène d'ouverture de l'épisode, les passages drôles brillent par leur absence, et les trop rares gags sont gâchés en VF. En VO, Homer dit que Fred Thompson a joué dans Die hard 2, en VF il parle de "Retour en enfer 2" qui n'existe pas. Bravo, on tient la daube de la saison. Mettre plus de 3 est généreux.
Sam Szlack | 25/11/2011 à 18h32 | 10/20

Pas de Simpson et un épisode ennuyant. Quand cela devient intéréssant (Ralph fait sa pub), l'épisode ce termine. Pas beaucoup d'humour, plutôt porté vers la politique, plus chiante que d'habitude. Dans le titre, ont ce dit que le petit Wiggum serra au centre de l'histoire, mais il n'apparait que queques fois. Cet épisode n'a pas de fin, aucun sens, et absurde... Tout l'épisode est centré sur les gens votant, les impresions des gens et des invités célebres absurdes et ennuyant (un coup de pub). Cet épisode insufisant commence avec 10 minutes pour le départ, ce qui va provoquer l'histoire+10 minutes ennyeuses et idiotes sur les impressions des habitants et les faits des politiciens+ 2 minutes intéressantes sur Ralph. voilà. le héros de l'épisode n'apparait que 3 minutes. Mais il y avait un moyen de construire un scénario intelligent et drôle plein de rythme. mais les scénaristes n'ont rien fait de cela. Par contre, quelques phrases de Ralph m'ont fait sourrire et rir : "Les cacas seront dans nos culottes", "alors tu vote pour l'âne ou l'éléphant ?-Elmo !", etc... Alors, diagnostic : Insuffisances de gags. Pas de Simpsons (pas de héros tout court") , la famille oubliée dans l'épisode !!!! Fin drôle mais insuffisante. Pas de rythme. Médias et politicien absurdes. Pour vous soigner, les scénaristes : concentrez vous sur le héros(Ralph) et les Simpson élargissez les petits gags Oubliez les satires sur le smédia et la politique (trop cliché+apparitions nulles.
lenny bar | 30/08/2020 à 16h33 | 4/20

C'était quoi ce truc ? On dirait que les scénaristes se sont dit "Eh, si on se moquait du système des élections, ça serait top destroy !" mais qu'ils n'avaient aucune idée de là où ils allaient... Le début avec les fast food n'a aucun intérêt et n'est pas drôle, mais c'est encore le meilleur moment de l'épisode, après ça ça devient du gros n'importe quoi incohérent, dénué d'humour. Plusieurs scènes sont longues et ne servent à rien comme Krusty qui pique les phrases du présentateur. Les épisodes politiques ce n'est déjà pas ma tasse de thé, alors quand on nous pond un truc pareil, difficile d'être indulgent. En plus de ça, on s'attend à un épisode sur Ralph, et il n'arrive qu'à la toute fin, et il ne sert à rien. Les scénaristes se sont tellement perdus dans leur histoire qu'il n'y a même pas de fin... Qu'est-ce qu'on doit comprendre ? Ralph va devenir président ? Bon allez, il y a quand même quelque gags qui font oublier la nullité du scénario, mais rien qui me fasse marrer : - Taupeman écrasé par un bout de mur - Homer qui croit que c'est une pub pour un milk-shake - Clinton qui met des pancartes pour sa femme - Le bélier qui frappe gentiment à la porte - Ralph et son "L'étranger c'est danger" - Les mots que Ralph ne connait pas... Un épisode qui se veut subversif mais qui a oublié d'être un minimum cohérent, structuré et marrant.
Dr.Hibbert8 | 21/05/2020 à 21h32 | 4/20

N'ayant jamais aimé les épisodes sur la politique, je savais déjà que revoir cet épisode allait être pénible, même si je le trouve légèrement moins mauvais que la première écoute. Et justement, moi qui n'avait pas aimé "Lisa va à Washington" (s3), il est finalement moins pire que celui là. Tous d'abbord, j'ai remarqué que Ralph apparaît seulement vers la fin du deuxième acte, ce qui est lamentable puisque l'épisode porte son nom. Le scénario est vraiment raté, c'est extrêmement incohérent et ne fait aucun sens. Le seul moment que j'ai pu aimé est au tout début, avec Homer qui fait exploser tout les restaurants du coin. De plus, c'est très pauvre en gags, et le rythme est terriblement lent. Quelques gags : (Ralph qui avait tout planifié, Krusty qui vole les blagues, Wiggum et Lou qui argumente sur qui choisir, Homer qui manipule l'employé, Hilary qui se dispute avec sa femme et Homer qui fait exploser les restaurants au début.) Pour conclure, un très mauvais épisode, sur tout les aspects dont ont peut noter un épisode, mais après une mûre réflexion, je mets un 4/20 à cet épisode, pour les petits gags et son début moyennement sympathique.
Ilevan | 29/01/2017 à 19h06 | 4/20

L'épisode n'est pas bon, je sais pas s'il mérite 2 pour autant. La première partie est, sans être bonne loin s'en faut, regardable. Il ne se passe rien et on s'ennuie un peu mais... passe encore. L'idée d'Homer de voter pour un candidat bidon... okay pourquoi pas, voyons ce qu'il en fait. Les premières réactions de Ralph (apeuré ect) ça passe encore, si on avale le fait qu'une réunion de 20 springfieldiens arrive à constituer une majorité au vote. En soit, ça mérite pas grand chose mais la véritable catastrophe est arrivée au moment où Lisa entre chez Ralph. Après nous avoir rappelé que les simpson c'était mieux avant ("on est sorti ensemble") ; Ralph aligne une phrase censée (pardon ?!) sur la politique (pardon ?!). Lisa qui dit qu'il ferait un bon président fait atteindre à cet épisode les sommets du n'importe quoi, c'est d'ailleurs le seul truc de l'épisode qui m'a fait sourire. La fin avec Ralph qui tourne des clips promotionnels, "c'est notre meilleur candidat" ; c'est tout simplement stupide et franchement pas drôle. Mais bon, c'est pas non plus ma pire expérience dans la série ; pas au point de mériter en dessous de 4.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park