Haut de page
 

L'anecdote du jour

20/10/2017
L'épisode L'amoureux de grand-mère (s5) était au départ très différent : Dans une histoire inspiré de Misery, Abraham devait être blessé, coincé dans la maison de M. Burns, craignant que ce dernier ne le tue s'il le découvrait. Mais le script était beaucoup trop long et l'idée fut abandonnée.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Problèmes gênants
La famille Simpson cherche à soigner l'incontinence d'Homer en voyageant à l'intérieur de son subconscient...
21/10 à 19h55 (W9)
Aïe, robot !
Homer devient le seul employé restant de la centrale nucléaire quand tous ses collègues sont renvoyés et remplacés par des robots...
21/10 à 20h25 (W9)
Un enfant ça trompe énormément
Une romance voit le jour entre Bart et la petite amie de Jimbo...
21/10 à 21h00 (W9)

Derniers commentaires

gregbolt | je n'y croyais plus, je vais pouvoir completer ma collec (Une date française pour le DVD de la saison 18)

Les Simpson59 | J'espère que va continuer comme ça pour l'audience (29x02 - Springfield Splendor)

DarpaSaly69 | Comme quoi, une Duff ne vaut pas 2 Fudd (Duff vs Fudd #2)

GearsBart10 | Il vaut mieux tard que jamais ! (Enfin, les dernières saisons vont être diffusées en VF)

GearsBart10 | Merci pour l'info en même temps quand je vois l'audience cela m'étonne même pas !!! (29x02 - Springfield Splendor)

Interview de Aurélia Bruno (09/07/2004)

Aurélia Bruno a gentiment répondu à nos questions. Nous l'avons rencontrée lors d'une séance de doublage de la série Les Feux de l'amour dans laquelle elle double le personnage de Nina. Elle a bien voulu également enregistrer pour notre plus grand plaisir deux petits jingles avec les voix de Lisa et de Milhouse. Vous pouvez les écoutez dans la page Doublages.

The Simpsons Park : La plupart des fans ne vous connaissent que pour votre interprétation de Lisa et de Milhouse. Pourriez-vous brièvement nous raconter votre parcours ?
Aurélia Bruno : J'ai un parcours assez particulier étant donnée que j'ai commencé enfant. J'ai joué dans des pièces de théâtre et dans des téléfilms. à 10 ans je jouais Cosette avec Jean Marais. J'ai aussi commencé à cette période à faire doublage et j'ai très rapidement doublé des Disney : Bambi, Penny (ndlr : Bernard et Bianca). Voilà et ensuite j'ai continué ce métier naturellement, sans rien demander à personne. Aujourd'hui je vis de ce métier mais j'ai aussi d'autres activités. Je me retourne vers le théâtre, une voie que j'avais exploré enfant.

TSP : Est-ce que ça n'a pas été trop difficile, justement lorsque vous étiez enfant et que vous ne saviez pas encore lire, de doubler ?
AB : Je me souviens la toute première fois que j'ai fait un doublage, je devais avoir 5 ans, et on me tapait sur l'épaule pour que je dise mon texte que j'apprenais d'ailleurs par c?ur. Mais ce n'était pas trop dur parce que j'ai des frères et s?urs qui font aussi du doublage et j'étais donc toujours en famille. Il nous est arrivé de doubler des dessins animés ensemble, notamment des petits rôles dans Robin des Bois ensemble. C'était un peu un jeu pour moi.

TSP : Est-ce que vous pouvez nous raconter comment vous en êtes venue à faire partie du casting des Simpson ?
AB : Je me souviens très bien que lorsque j'ai fait l'essai j'ai trouvé ça très précurseur et je m'étais dit "Mais qu'est-ce que c'est que cette horreur. J'espère que je ne serais pas choisi là-dessus !". J'avais vraiment trouvé ça atroce et pour le coup je n'ai pas été visionnaire.

TSP : Vous aviez fait le casting pour interpréter le rôle de Lisa au début ?
AB : A oui dès le départ parce que moi j'ai la voix , et encore plus à l'époque, hyper jeune. Moi je n'aurai rien pu faire d'autre que Lisa de toute les façon. Même Bart je n'aurai pas pu le faire parce que même en temps normal je n'ai jamais fait de garçons alors que Joëlle (ndlr : Joëlle Guigui) a toujours pu doubler les petits garçons, moi c'était les petites filles ou les jeunes filles. J'en avais vraiment rien à faire de cet essai et ce n'est qu'après, une fois qu'on avait commencé le doublage qu'on s'est dit "Oh la la, mais c'est complètement dégenté, c'est bien, c'est sympa."

TSP : Quelles ont été vos premières impressions sur la série ?
AB : Lorsque j'ai fait l'essai, je me suis dit "c'est vraiment naze ! C'est quoi ce plan foireux !". Ce qu'il faut dire aussi c'est que sur un essai, on a une boucle (ndlr : temps de 2 minutes) et on n'a pas vraiment le temps de se faire une idée précise de ce qu'on double. Ensuite lorsqu'on a été choisi on a pris conscience qu'il y avait eu beaucoup de monde qui avait participé au casting et que c'était les américains qui avaient choisi.

TSP : Vous venez de nous dire justement que vous n'aviez pas l'habitude de doubler les petits garçons, pourtant vous doubler Milhouse.
AB : Il n'y a pas eu d'essai pour Milhouse. Régine (ndlr : Teyssot) qui avait été choisi pour faire pas mal d'enfants ne pouvait pas tous les faire. C'est Christian Dura qui a senti que j'étais capable de le doubler. Et puis Milhouse, c'est diffèrent parce que sa voix est très particulière, il n'y a que dans Les Simpson qu'on peut faire un petit garçon comme ça. (Rires) Et puis je l'aime bien parce qu'il est complètement neuneu, au ralenti et amoureux de Lisa.

TSP : Qu'est-ce que vous ressentez justement pour Lisa et Milhouse ?
AB : Je me sent surtout proche de Lisa, parce que Milhouse est rigolo à faire mais s'il apparaît dans un épisode entier, vocalement il m'explose les cordes vocales. Par contre Lisa est facile à faire, je la connaît tellement et puis j'aime bien son personnage qui me correspond un peu plus, non pas que je sois intelligente (Rires) mais en tout cas elle est vive et speed.

TSP : Comment vous est justement venue sa voix ? Est-ce que Christian Dura vous a donné des indications par rapport à la tonalité qu'il fallait prendre ?
AB : Ce n'est pas tant par rapport au fait de trouver nos personnages parce que je pense qu'on a tous eu une rencontre qui s'est faite assez facilement mais c'est surtout dans l'interprétation de chaque épisode qu'il a un rôle très important. Il est très fin, consciencieux et rigoureux, du coup quand on est fatigué et qu'on a envie de finir la séance, il arrive toujours à nous remettre sur les rails. Je me souviens par contre qu'au tout début, les enregistrements étaient d'ailleurs très différents, la voix était à peu près la même puis par la suite, une fois qu'on avait mieux compris l'esprit, on a donné un peu plus de cinglant et d'ironie à Bart et Lisa.

TSP : Est-ce que vous avez une marge d'improvisation par rapport aux textes de Juliette Vigouroux et Alain Cassard ?
AB : Non parce qu'il n'y a pas besoin. Par contre quand il y a vraiment un problème de texte, ça peu arriver, Christian s'occupe de le remanier. Sinon, moi je suis fidèlement le texte tel qu'il est écrit.

TSP : Est-ce que Lisa et Milhouse sont parfois difficiles à doubler ?
AB : Pour moi Lisa n'est pas difficile à doubler et Milhouse non plus si ce n'est que je peux me fatiguer vocalement. Si il y a un épisode où il crie tout le temps, c'est horrible pour moi. Ce n'est pas dans l'interprétation que c'est difficile d'autant que ce sont des personnages que je connais bien maintenant.

TSP : Dans certains épisodes il y a des chansons. Comment les appréhendez-vous ?
AB : Je chante comme une casserole ! C'est un vrai problème. Je chante faux et à chaque fois Christian est dépité quand il m'entend. Jusqu'à présent j'ai tenu bon sur les chansons quand il y en avait mais dans un des épisodes de la dernière saison (ndlr : Sois belle et tais-toi) c'est Joëlle qui a fait mes chansons. J'ai une grande frustration parce que ça a été dur à vivre, c'est un peu bête, mais j'aurai vraiment aimé le faire. Je pense qu'avec de la patience et du temps, j'aurais pu le faire mais bon cette fois on avait pas le temps.

TSP : Que s'est-il passé sur certains épisodes des saisons 6 et 7, vous avez été doublée par une autre comédienne. Pour quelles raisons ?
AB : J'étais enceinte à l'époque et je ne pouvais pas psychologiquement participer aux séances de doublage et l'Européenne (ndlr : L'Européenne de doublage gérait le doublage de la série avant que ça soit la SOFI) n'a pas voulu m'attendre alors ils ont décidé de me remplacer. C'était pas très chouette de leur part en tout cas parce que j'aurais vraiment aimé qu'ils m'attendent.

TSP : Est-ce qu'il vous arrive de doubler ponctuellement d'autres personnages ?
AB : ça m'arrive quelques fois mais ce sont des petites choses. Je ne m'en souviens pas trop. Si, Maggie quand elle dit un mot, c'est moi. (Rires)

TSP : Est-ce que vous auriez aimé doubler d'autres personnages dans la série ?
AB : Dans la dernière saison par exemple il y a un épisode dans lequel Bart tombe amoureux d'une jeune fille (ndlr : il s'agit de Gina dans Fugue pour menottes à 4 mains) et quand j'ai vu le personnage j'ai été un peu jalouse de Régine Teyssot qui fait tous les seconds rôles, parce que je pense vraiment que je me serais éclater à le faire.

TSP : Est-ce que Les Simpson vous ont ouvert d'autres portes ?
AB : Non pas vraiment. Disons que la seule chose que ça m'a permis de faire à un moment c'est un peu de publicités.

TSP : Est-ce qu'il vous arrive parfois d'être invitée dans des émissions télé ou radio ?
AB : Oui ça m'est déjà arrivé quelques fois mais c'est pas vraiment mon truc.

TSP : Est-ce que vous avez déjà rencontré des gens de l'équipe américaine.
AB : Non jamais mais ça serait très sympa parce que eux aussi ils forment une équipe mais bon à la différence près que eux créent.

TSP : Après 15 années sur la série, comment vous sentez qu'elle a évolué ?
AB : Par rapport au début elle a progressé en flèche et puis ensuite j'ai ressenti une chute à un moment pour remonter encore, à la manière des montagnes russes. Et là j'ai trouvé que c'était assez inégal, il y a des épisodes géniaux et d'autres moins bien.

TSP : Pour beaucoup de fans la série est une vraie réussite en France parce qu'on sent qu'il y a une vraie complicité entre les comédiens. Qu'en pensez-vous ?
AB : C'est une fausse idée si ce n'est qu'avec Joëlle on est clairement sur la même longueur d'onde et que quand on a des scènes en communs notre jeux est en phase et ça va bien étant donnée qu'ils sont frère et s?ur. Par contre on joue tous ensemble et on est bien meilleur ensemble, c'est aussi ça être comédien.

TSP : La Fox organise dans les pays anglo-saxons des spectacles "In the flesh" qui consistent à regrouper toute l'équipe du doublage et technique et de doubler un épisode en direct devant des spectateurs.
AB : Au secours ! J'aurai trop honte à l'idée que des gens puissent voir ma tête quand je double Les Simpson ! On est fait pour être écoutés derrière sinon on est ridicule.

TSP : En dehors des séances de doublages, est-ce que vous regardez la série ?
AB : Non sauf si je tombe dessus.

TSP : Quels sont vos projets ?
AB : Je continue actuellement à doubler un personnage qui ne va pas tarder à disparaître dans Les Feux de l'amour.

» Cette interview a été réalisée par Neotheone le 9 juillet 2004.

L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2017 The Simpsons Park