Haut de page

Enfin la liberté

Saison 23 - Episode 14
Code : PABF07 | N° : 500 | Durée : 20'20

< Episode précédent Episode suivant >

Guide des épisodes


Dates de diffusion

 19-02-2012  08-10-2012  06-12-2012  14-02-2014  07-04-2020

Titres étrangers

At Long Last Leave
Fern der Heimat
500. rész: A legméltatlanabb mérföldk? mind közül
Finalmente se ne vanno!
Por fin se van
¡Por fin se marchan!
Ausência Prolongada
Fern der Heimat
Paratiisi puskassa
Nic nieznacz?cy kamie? milowy

Les Simpson à la TV

Mariage en sinistre
S20E15

Le mariage d'Homer et Marge n'étant pas officiel, isl décident d'en refaire un.

Enfin la liberté

La famille regarde tranquillement la télévision lorsqu’on annonce la venue d’une violente tempête sur la ville. Sans hésiter, ils partent se réfugier dans leur abri antiatomique. Mais après quelques heures d’ennui, la curiosité de Lisa la pousse à vouloir voir à quoi ressemble Springfield vidée de ses habitants. Sauf qu’au lieu de trouver la ville inanimée, ils s'aperçoivent que tous les citoyens se sont réunis à l’hôtel de ville, sans les avoir averti. De fait, en entrant dans la salle, ils se rendent compte que cette réunion a pour sujet leur expulsion de Springfield suite à tous les dommages qu'ils ont causés à la ville et aux intérêts qu’ils y doivent depuis qu'ils y habitent. Exilée, la famille trouve alors refuge dans un endroit perdu au milieu de nulle part, sale et minable, où il n’y a pas de règles ni d’éducation, mais un endroit où personne ne les jugera et où une nouvelle vie de pleine liberté va s'offrir à eux...

Musiques de l'épisode

"Lost Highway" - Hank Williams  ? Entendu à la radio lorsque les Simpson quittent Springfield.
"We'll meet again" - Vera Lynn  ? Entendue lorsque Skinner est seul dans la rue.

Personnages de l'épisode

Jacques Cosette - Tahiti Bob - Kent Brockman - Monsieur Burns - Carl Carlson - Inspecteur Chalmers - Dolph - Ned Flanders - Vieux gil - Docteur Hibbert - Jimbo - Kearney - Rabbi Krustowski - Cookie Kwan - Krusty le clown - Lenny Leonard - Lou - Révérend Lovejoy - Tahiti Mel - Otto - Maire Quimby - Sam - Abraham Simpson - Seymour Skinner - Waylon Smithers - Moe Szyslak - Monsieur Teeny - Vendeur de BD - Chef Wiggum

Cartes promotionnelles

Captures d'écran



Voir les 210 captures d'écran de cet épisode

Critiques de l'épisode

regismo (The Simpsons Park) | 16/03/2012 à 00h22 | 12/20

500 épisodes et 23 ans. Dites-moi... ça fait un bail. Je n'ai pas pris un bol d'air frais comme les scenaristes nous l'ont demandé avant d'écrire cela car, si j'ai des choses à redire, j'ai bien aimé. Au rayon des points positifs, j'ai toujours été assez friand des réunions à la mairie, souvent excellentes. Pas mal de bonnes répliques et de références au passé. Bannir les Simpson, sur le papier c'est bien, et j'aime quelques moments sympathiques comme les conseils de la radio, le nouveau générique, la réplique "Im sick of watching Fox", Marge et Homer au bowling, et quelques autres. Malheureusement, c'est symptomatique des dernières saisons : Des personnages (aujourd'hui : Kent Brockman, Wiggum et Burns) qui agissent trop comme des crétins. Et Homer comme trop souvent. Une guest-star inutile également, et puis une fin trop brusque et peu recherchée. Pas parfait, mais acceptable. J'ai beau moins aimer les dernières saisons : Merci les Simpson. Pour toujours.
Spark | 20/02/2012 à 15h22 | 12/20

Nous voilà au 500ème épisode. Un moment mémorable, peu de séries peuvent se vanter d'être parvenues à ce point. Cet épisode aurait dû être excellent, peut-être même être l'un des meilleurs que la série aie connu. Mais ce n'est pas le cas. Après avoir regardé cet épisode, j'ai ressenti une très grande déception. Cet épisode est tout juste passable, rien de bien transcendant. Commençons par le début. Le générique + couch gag étaient parfaits. La "most meaningless milestone of them all" et la punition étaient sympathiques. Le gag du canapé était très bien fait, avec les extraits de bon nombre de gags au fil des saisons (peut-être pas tous quand même), idéal pour cet épisode. Ensuite... C'est là que ça commence à mal aller. Le scénario, certes original, ne tient pas la route. Une réunion de toute une ville pour bannir une famille. Mouais. J'avais très peur quand j'ai lu le résumé, mais c'était encore moins bien fait que ce que j'avais pu imaginer. La raison n'est que très brièvement explicitée. En fait, le problème majeur de cet épisode, c'est sa brièveté. Le scénario pouvait tenir la route s'il n'avait pas été aussi bâclé. Oui, bâclé, c'est le mot qui me vient quand je pense à cet épisode. Je pense que pour avoir correctement exploité ce scénario, l'épisode aurait AU MOINS dû durer le double. Cela aurait été largement faisable étant donné que c'est le 500ème épisode, quitte à passer deux ou trois semaines sans Simpson, le temps de [...] Suite sur le forum, pas assez de place.
marianne6969 | 20/12/2016 à 00h45 | 11/20

Non... Ca passe pas... Le début : une réunion secrète à la Mairie pour bannir les Simpson : Oui c'est une très bonne idée. Et ça commence bien avec des passages drôles. Mais ensuite tout s'enchaîne trop rapidement de façon complètement surréaliste. Foutre les Simpson hors de la ville sur un char c'est trop caricatural. Ensuite, ceux-ci en ni une ni deux décident d'habiter dans un village/squatte perdu au milieu de nulle part, sans même qu'on sache si ils ont vendu la maison. C'est pas assez bien ficelé et même si on est dans une série animée, il faut un minimum de crédibilité et d'informations pour que l'histoire se tienne. Il y a quelques gags marrants lorsqu'ils vivent leur nouvelle vie (Maggie, la fox..) et quelques scènes longues et inutile (leur nouveau voisin..) Ca reste passable si on fait abstraction du manque d'information concernant ce changement de vie. J'ai quand même moyennement apprécié l'ambiance. Lorsque les habitants décident de s'installer dans le nouveau monde j'ai pas aimé, c'est encore une fois trop loufoque. Personne ne dit rien et ça coule comme de l'eau de source sans même une explication. Je suis consciente que c'est justement un manière de tourner au ridicule la situation mais la mayonnaise ne prend pas avec moi. Je peux aimer une histoire un peu tordu avec un scénario qui sort de l'ordinaire du moment ou elle est maîtrisée et bien ficelée. Ce n'est pas le cas ici. J'accorde donc un 11/20 pour les quelques gags et la prise de risque.
Lolo! | 05/01/2014 à 02h44 | 16/20

Un vrai bon 500e épisode pour moi, qui marque très bien le coup! Le gros point fort de l'épisode est clairement le scénario. Ça faisait très longtemps qu'on avait pas eu un épisode avec un vrai bon scénario, quelque chose de novateur, un épisode qui prend des risques, et qui nous donne quelque chose d'original. J'aime bien l'idée que toute la ville en ait ras le bol des Simpson, parce que franchement, y a vraiment de quoi, après toutes ces années où ils ont foutu un vrai bordel dans la ville, et donc le fait que la ville prenne la responsabilité de les virer, je trouve que l'idée est ingénieuse. Malheureusement, comme ce que je craignais, l'épisode se casse la figure, on retombe trop facilement dans la facilité que n'avait pas le début de l'épisode : Homer et Marge n'aiment plus Springfield, ils retournent dans l'autre ville, tous les Springfieldiens les suivent, et tout va rentrer dans l'ordre... et c'est trop facile à mon goût... Dommage, la fin gâche vraiment cet épisode que j'ai trouvé très bon. On dirait que les scénaristes manquent souvent cruellement d'imagination pour nous fournir de bonnes fins, car celles ci sont souvent très prévisibles, ou très décevantes... Sinon, j'ai bien aimé ce générique qui marque aussi le coup, et beaucoup de bons gags (Ned et le tronc d'arbre, le nouveau générique, "J'en ai marre de regarder le Fox", les déguisements de Burns et Smithers, Skinner tout seul)16 malgré une mauvaise fin
Simpsmania | 09/05/2013 à 23h07 | 13/20

Mouais...je ne sais pas trop quoi écrire concernant cet épisode. Il n'est pas mauvais, loin de là. Mais il n'est pas assez percutant pour rester dans les mémoires comme LE 500ème épisode de la série. Après 25 ans de bêtises en tout genre, la population de Springfield décide d'expulser hors de ses murs ceux que tous considèrent désormais comme des perturbateurs. Peu convaincante, la scène du "procès" de la famille jaune ne remporterait l'adhésion d'aucun jury. Mais seuls contre tous, les Simpson sont contraints de prendre la route, en disgrâce (comme dans le film, bonjour l'originalité)...et débarquent dans un "paradis" bâti de toutes pièces par une horde de parias. Cette partie du scénario m'a bien plu. Je lui ai trouvé un petit côté "Mad Max" (la coiffure de Maggie y étant pour beaucoup). Au passage, excellente réplique d'Homer "j'en ai marre de regarder le Fox". La fin, sans surprise, m'a encore une fois déçu. Elle est brusque, bâclée, trop courte et trop facile. Les Outlands deviennent une copie conforme de Springfield ???? Ok, mais n'y avait-il pas mieux à faire ? Enfin, et comme l'a dit Spark, l'épisode paraît horriblement bref. En clair, rien de bien original, ni de très marquant. Quelques répliques et scènes rigolotes (Homer qui se coince la tête, Bart qui récupère Skinner, Mr Burns et Mr Tiny, la rencontre avec Julian Assange...) permettent à l'épisode d'obtenir une note assez correcte.
L'équipe du site | A propos
©2000-2022 The Simpsons Park